Coup de gueule

PREDATEURS


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!



ROBERT GIL
Jeudi 27 Octobre 2011

PREDATEURS
Impassibles, les rapaces nous surveillent

Complotent devant des statistiques

Nous modèlent tous pareils

Pour nous rendre élastiques



Avantages chèrement acquis par le sang des anciens

Des siècles de lutte ont façonné nos vies

Mais nous, trop gras et déjà nantis

Nous laissons les vautours nous traiter comme des chiens



Le cerveau encombré de certitudes

Nous préparons nos descendants à la servitude

Les chacals nous expliquent qu'ils ont besoin de notre chair

Et résignés, nous leur abandonnons ce que nous avons de plus cher



Notre génération a démissionné, appris à baisser les yeux

Sans difficulté, les hyènes nous font courber l'échine

Comme des bœufs, ils nous mènent avec un anneau dans les narines

Et pour se défouler, ils nous laissent taper sur d'autre gueux



Les charognards ont façonné nos esprits

Manipulation, c'est notre dignité qu'ils nous ont pris

Nous avons tout accepté en échange de quatre roues

Les générations futures seront sans pitié pour nous



Les parasites nous contrôlent,

Nous dictent leurs lois

Ils entretiennent notre peur

En agitant de simples leurres



Ils créent de nouveaux boucs émissaires

Pour nous faire accepter notre misère

Et cette vermine se prend pour des rois

Pendant que nous, nous sommes aux abois



Vu sur :

http://2ccr.unblog.fr/2011/10/05/predateurs/


Jeudi 27 Octobre 2011


Commentaires

1.Posté par Shadid le 27/10/2011 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

As salem 'alaykoum

Un bon remède: éteindre sa télé. Un second, pallier à l'ignorance en s'instruisant et en instruisant les autres, le tout, et là, c'est très important, en tentant de taire nos égos, qui est toujours là pour nous plomber, nous empêcher d'avancer, et il faut bien l'avouer, nous faire reculer. Et le plus important, tenter de cheminer un tant soit peu avec ferveur, dans le sentier qui mène à l'agrément de Dieu, exalté soit-Il! Car la réussite est dans ce sentier uniquement, il nous préservera du mal, de la jalousie, de l'ignorance, de l'envi, et de l'orgueil, incha Allah. Il nous rendra tolérant, préférant la Vérité à tout autre chose, bon, doux, abordable, et serviable, le tout en ayant l'espoir de plaire à Dieu. Quand aux athées et aux laïcards qui réfutent les religions, ils affichent des doctrines toutes religieuses, prouvant par là-même que l'homme a été créée pour vouer un culte, mais ils sont aveugles et instinctifs, et embrassent ces doctrines diaboliques, générées en tant que guet-apen, par ceux qui les ont devancé dans la perfidie, et ont étudié à dessein diabolique, la perdition des âmes humaines. Toutes les preuves sont là, il n'y a qu'en espérant plaire à Dieu que l'on suit le bon chemin, l'erreur étant humaine, les vrais religieux commettent des erreurs, comme tout un chacun, étant donné leur nature perfectible d'être humain. Ce sont ces mêmes erreurs, absolument normales (Tout les fils d'Adam sont des pêcheurs...), que les gens les plus mal intentionnés utilisent, pour faire croire que le religieux devrait être parfait (ce qui n'existe pas chez l'homme), afin de le plomber, et de le décrédibiliser, le tout appuyé par une somme innombrable de mensonges éhontés, construisant ainsi une atmosphère inexistante, ou les plus naïfs pensent trouver des solutions qui sont donc fausses de par leur essence. Il faut laisser tomber les nationalismes politiques qui ne servent absolument à rien et qui ne sont bons qu'à nous faire perdre ce qui avait été construit durant des siècles: la dignité humaine autour de la seule religion vraie: l'islam. Ce même islam dérange, car il ne multiplie pas les profits des suppôts de satan qui sont prêts à tout corrompre, pourvu qu'ils fassent de l'argent. Ils sont en perdition et le fait qu'il y ait des ressources pétrolières et gazéifères entre-autres, en terres musulmanes, n'est qu'une épreuve pour l'homme, qui est en grande majorité, tombé dans le panneau, assassinant à hauteur de millions d'hommes, ayant oublié par là que la vie humaine est sacrée, tout comme la vie animale. Le seul pouvant empêcher l'homme de tomber dans les pièges du diable qui rend acceptable l'inacceptable, c'est Dieu, glorifié soit-Il. On peut retourner la terre pour essayer de trouver autre-chose: cela n'existe pas! Toutes les sciences, toutes les doctrines le révèlent: nous avons été créées d'une manière physiquement parfaite, et tout dans l'univers réagit d'une manière toute aussi parfaite, que l'homme ne peut pas créer, étant donné que tout ce qu'il fait, construit et pense est perfectible. Alors après, se laisser plomber par des individus aux moeurs plus tordues que celles des animaux, cela est l'apanage de ceux qui ont oublié qu'ils avaient une conscience, préférant le profit quel qu'il soit (rente, notoriété...), à la dignité, chose qui, si l'on réfléchit ne serait-ce que cinq minutes, est intolérable, l'histoire nous le prouve.

2.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 27/10/2011 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
PREDATORS

ROBERT GIL
Thursday, October 27, 2011

Impassive, raptors are watching us

Conspire to statistics

We all the same shape

For us to elastic



Advantages hard-won by the blood of old

Centuries of struggle have shaped our lives

But we, too fat and already wealthy

We let the vultures treat us like dogs



The brain cluttered with certainty

We prepare our descendants to slavery

The jackals tell us they need our flesh

And resigned, we abandon them what we hold most dear



Our generation has resigned, learned to look down

Without difficulty, hyenas make us kowtow

Like cattle, they lead us with a ring in the nostrils

And to let off steam, they let us tap the other beggars



Scavengers have shaped our minds

Manipulation is our dignity they took us

We have all agreed in exchange for four wheels

Future generations will be no mercy for us



We control pests,

Dictate their laws

They maintain our fear

Shaking simple decoys



They create new scapegoats

For us to accept our misery

And this vermin is taken for kings

While we, we are hard-pressed



Seen on:

http://2ccr.unblog.fr/2011/10/05/predateurs/

google translation

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires