Coup de gueule

POLE EMPLOI L'ARNAQUE


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


Pôle-emploi complétement gangrené, il serait temps que l'état fasse le ménage


jacques FIRMERY
Samedi 17 Novembre 2012

POLE EMPLOI L'ARNAQUE

Revalorisation de l'ASS.Des milliers de personnes concernées en France

POLE EMPLOI L’ARNAQUE Le 14/11/2012
Le 9 février 2012, le ministère du travail, de l’emploi et de la santé publie un décret ( N°2012-196 )concernant la revalorisation de l’allocation temporaire d'attente, l'allocation de solidarité spécifique, l'allocation équivalent retraite et l'allocation transitoire de solidarité. Ce décret publié au Journal Officiel en date du 10 février 2012 ( n°0035 page 2359 )et signé par le ministre du travail dit ceci :
………………………………………………………………………………………………….
Décret no 2012-196 du 9 février 2012 revalorisant l’allocation temporaire d’attente, l’allocation
de solidarité spécifique, l’allocation équivalent retraite et l’allocation transitoire de solidarité
NOR : ETSD1200315D
Publics concernés : bénéficiaires de l’allocation temporaire d’attente (ATA), de l’allocation de solidarité
spécifique (ASS), de l’allocation équivalent retraite (AER) et de l’allocation transitoire de solidarité (ATS).
Objet : revalorisation du montant journalier de l’ATA, de l’ASS, de l’AER et de l’ATS.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication ; le présent décret est
applicable à compter des allocations dues au titre du mois de janvier 2012 (versées en février 2012).
Notice : le présent décret fixe le montant journalier :
– de l’allocation temporaire d’attente à 11,01 € ;
– de l’allocation de solidarité spécifique à 15,63 € et de sa majoration à 6,81 € ;
– de l’allocation équivalent retraite et de l’allocation transitoire de solidarité à 33,74 €.
Références : le présent décret peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).
1er janvier 2012.
Art. 2. − Le montant journalier de l’allocation de solidarité spécifique est fixé à 15,63 euros à compter du 1 janvier 2012.
Le montant de la majoration accordée aux allocataires âgés de cinquante-cinq ans ou plus et justifiant de
vingt années d’activité salariée, aux allocataires âgés de cinquante-sept ans et demi ou plus justifiant de dix
années d’activité salariée ainsi qu’aux allocataires justifiant d’au moins 160 trimestres validés dans les régimes
obligatoires de base d’assurance vieillesse ou de périodes reconnues équivalentes est fixé à 6,81 euros à
compter du 1er janvier 2012.
Art. 3. − Le montant journalier de l’allocation équivalent retraite prévue par le II de l’article 132 de la loi
du 24 décembre 2007 susvisée et par les décrets du 29 mai 2009 et du 6 mai 2010 susvisés est fixé à 33,74
euros à compter du 1er janvier 2012.
Art. 4. − Le montant journalier de l’allocation transitoire de solidarité prévue par le décret du
2 novembre 2011 susvisé est fixé à 33,74 euros à compter du 1er janvier 2012.
Art. 5. − Le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, le
ministre du travail, de l’emploi et de la santé et la ministre du budget, des comptes publics et de la réforme del’Etat, porte-parole du Gouvernement, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
.................................................................................................................................................................
Je rappelle ici que toute parution au JO de la république acquière une valeur juridique au lendemain de cette parution
Pole emploi publie dans son bulletin officiel n° 27 en date du 23 mars 2012 l’Instruction n°2012-55 du 12 mars 2012. (signé par un directeur adjoint, Bruno Lucas dont le ministre de tutelle était Xavier Bertrand)

Revalorisation de l’allocation temporaire d’attente, de l’allocation de solidarité spécifique, de
l’allocation équivalent retraite et de l’allocation transitoire de solidarité à compter du 1er janvier 2012
La les termes du décret 2012-196 changent et deviennent :
………………………………………………………………………………………………………………………
Bulletin officiel de Pôle emploi – 23 mars 2012 – n°27
2. L’allocation de solidarité spécifique
Le montant journalier de l’allocation de solidarité spécifique est fixé à 15,63 €.
Le montant journalier de la majoration est fixé à 6,81 €.
A noter que cette majoration est accordée uniquement aux allocataires qui percevaient cette
majoration au 1er janvier 2004 ainsi qu’à ceux qui en remplissaient les conditions d’attribution avant
cette date (55 ans ou plus et 20 années d’activité salariée ; 57 ans et 6 mois ou plus et 10 années
d’activité salariée ; justification d’au moins 160 trimestres d’assurance vieillesse).
Le plafond mensuel de ressources calculé à partir du montant journalier de l’allocation de solidarité
spécifique est également modifié.
Il est désormais fixé à :
- pour une personne seule : 70 fois le montant journalier de l’allocation de solidarité spécifique au
taux simple : 70 x 15,63 € = 1094,10 € ;
- pour un couple : 110 fois le montant journalier de l’allocation de solidarité spécifique au taux
simple : 110 x 15,63 € = 1719,30 €.
…………………………………………………………………………………………………..
Il faut m’expliquer comment une majoration votée en 2012 ne peut être accordée que si les allocataires la percevaient déjà au 01/01/2004 soit 8 ans avant ! ! ! ! et si ces allocataires percevaient déjà cette allocation pourquoi en faire à nouveau la demande ? ? ? Et de quel droit Pôle-emploi se permet de modifier un décret officiel ???
Je rappelle encore que toute parution au JO de la république acquière une valeur juridique au lendemain de cette parution

Je me suis quand même renseigné auprès de pole emploi dans un premier temps sur leur site internet et il m’a été envoyé le mail suivant :
…………………………………………………………………………………………………………………….
Suite à l’examen de votre demande sur pole-emploi.fr, nous vous communiquons les informations suivantes :

Vous avez bien votre allocation à 15,63 € au 01/01/2012, la majoration de 6,83 € est faite pour les personnes qui en étaient bénéficiaires avant le 1er janvier 2004, ce qui n'est pas votre cas
……………………………………………………………………………………………………………………..
Ils ne connaissent même pas le montant exact de la majoration
Dans un deuxième temps je me suis rendu à l’antenne pole emploi de Neufchâteau (88), on m’a répondu qu’on ne savait pas et j’ai reçu un peu plus tard un message téléphonique me disant que cette majoration n’existait plus. Le 09/11/2012, soit un mois plus tard, je reçois un courrier de Pôle-emploi qui me confirme par écrit le fait que cette majoration à été supprimée depuis le 01/01/2004 soit 8 ans avant que ne paraisse le décret de janvier 2012. Ils sont vraiment très forts pour trouver une circulaire antérieure de 8 ans qui annule le décret paru au JO du 10/02/2012 et qui entre en application à compter de janvier 2012 ! ! !
C’est pas beau çà ? ? ? dans quel pays vivons nous ! ! ! On peut aussi s’interroger sur la qualification du personnel employé a Pole emploi. Je recommande aussi à certains fonctionnaires de revoir la définition des mots « forfaiture » et « concussion », la production de FAUSSES STATISTIQUES à Pôle Emploi, c'est un grand sport national pratiqué par des milliers d'agents (Faux entretiens, fausses offres, fausses mises en relation, faux "ateliers", etc.). Cette administration est gangrénée et il serait temps de la soigner.
( source : http://blog.lefigaro.fr/social/2011/07/lettre-ouverte-a-xavier-bertra.html#comment-338753).
Je serais curieux de connaitre, a l’échelon national, combien d’allocataires perçoivent à ce jour cette majoration.
Après les douaniers corrompus mis en examen, les policiers de la BAC de Marseille mis en examen aussi, le personnel de certains consulats (Dakar pour ne pas en citer) qui vendent des visas de complaisance au prix de 6000 € mais qui eux ne sont pas mis en examen, les élus accusés de blanchiment d’argent de la drogue ….et bien d’autres encore, voila que Pole emploi spolie les plus défavorisés sans vergogne. La coupe commence a déborder et il serait grand temps de donner un bon coup de nettoyage. ! ! ! ! Ce qui me met hors de moi, c’est que ces personnes sont payées avec l’argent publique et tout cela pour nous considérer comme des demeurés prêts à avaler n’importe quelle couleuvre ainsi que le fait qu’on se heurte en permanence à un mur d’indifférence. Le personnel de Pôle-emploi de l’antenne de Neufchâteau est particulièrement incompétent et fait preuve d’un cynisme hors du commun. Mais en haut lieu tout le monde s’en fout et personne ne fait rien pour changer ces faits inadmissibles. Cette injustice ne concerne pas que moi, mais des milliers de personnes doivent être dans le même cas et c’est la raison de ma virulence. Même la presse s’en fout et préfère parler de la sœur d’un terroriste qui vient de sortit un livre (qui fait l’apologie du terrorisme), lui faisant par la une excellente publicité. Que des milliers de personnes soient spoliées n’intéresse personne.
Déjà à son époque, Victor HUGO s'est exilé de ce pays de non droit, et Jean FERRAT ne reconnaissait plus "sa France"
Je demande à toutes les personnes concernées de faire connaitre cet article si on veut faire bouger un peu les choses et aux politiques d'agir pour que cela change.


Samedi 17 Novembre 2012


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires