MONDE

Où va le monde ?


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:00 FALSIFICATION DE LA BIBLE (2/2)

Jeudi 7 Juin 2018 - 09:12 LA FALSIFICATION DE LA BIBLE (1/2)



Mikhail Gamandiy-Egorov
Vendredi 28 Septembre 2012

Où va le monde ?

J’entends beaucoup parler des fameuses Pussy Riot, Femen et autres pseudo-mouvements qui ont fait des religions et des croyants leur cible. En principe en tant que correspondant de La Voix de la Russie sur le continent Africain je devrais me préoccuper d’autres choses, mais j’avoue que c’est un sujet qui me tient à cœur.

Les attaques et provocations anti-religieuses ne datent pas d’hier. Dans le monde contemporain, de la « photographie piss Christ » jusqu’aux caricatures de Mahomet, les mouvements offensantles croyants, chrétiens comme musulmans, ne cessent de prendre de l’ampleur. Si dans le monde occidental, ces attaques sont souvent considérées comme une simple manifestation de « la liberté d’expression », dans le monde musulman cela a toujours provoqué des réactions plus ou moins violentes. Peut-on vraiment s’en plaindre ? Pas vraiment. Bien sur, il est exact que dans de nombreux pays musulmans, toutes ces provocations ont été largementexploitées par les intégristes, notamment salafistes. Mais il serait trop facile de limiter le sujet au simple fait : « liberté d’expression » versus « intégrisme religieux ». D’ailleurs pour revenir à cette idée de liberté et d’expression, il faut savoir qu’en Russie, pays majoritairement chrétien avec une importante minorité musulmane, selon le Centre Panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM) – 80% des citoyens russes perçoivent négativement l’action des Pussy Riot qui a fait et continue de faire tellement de bruit, en l’occurrence leur « prière punk » dans la principale cathédrale orthodoxe de Moscou, celle du Christ-Sauveur. Petit rappel historique : une église véritablement martyre car dynamitée par les bolchéviques en 1931 pour en faire la plus grande piscine à ciel ouvert du monde en 1958. Et c’est seulement en 1995, dans la nouvelle Russie, que la première pierre de la nouvelle cathédrale fut posée par le Patriarche Alexis II, pour être complètement reconstruite en 2000. Ce douloureux passé n’a visiblement pas arrêté ces « braves filles, militantes de la liberté ». Quant à l’opinion publique russe, cela vaudrait-il dire que 80% de la population russe est extrémiste ? Si l’on encroit les ardents défenseurs de ces jeunes demoiselles – oui. Mais personnellement, je ne suis pas d’accord ! Il y a une chose qui s’appelle le respect. Et ne dit-on pas justement que « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres » ? D’un côté, la liberté des Pussy Riot, des Femen, ou autres, consisterait donc àcracher sur les sentiments des croyants, y compris àtraumatiser les enfants qui étaient présents, pour qui une église représente toujours un lieu sacré et mystique. Mais de l’autre côté, la condamnation dece type d’actions, que l’on soit chrétien catholique ou orthodoxe, musulman ou bouddhiste, relèverait de l’extrémisme ? Si on en est arrivé là, il y a de quoi se poser des questions. En s’écartant de l’aspect religieux et pour citer le grand roman de Fiodor Dostoïevski Les Frères Karamazov, on se rappellera le frère cadet Ivan, qui tout en étant un intellectuel matérialiste athée avoue que sans la religion « il n’y aurait pas de civilisation ». Pourtant aujourd’hui notre civilisation perd justement tous ses repères.
Personnellement, je considère que nous avons tous le droit d’avoirnotre propre opinion. En tant que chrétien, j’ai toujours respecté (et continuerai de le faire) la personne en face de moi, qu’elle soit d’une confession différente ou athée. J’estime également que chaque individu ait le droit d’exprimer librement sa vision des choses. Mais cela doit se faire d’une manière rationnelle et civilisée car sans le respect mutuel, même au nom de toutes les « libertés individuelles » imaginables, on ne peut s’étonner de la haine au niveau mondial qui ne fait que se propager à une vitesse éclair. Et enfin, pour revenir à nos chères Pussy Riot et Femen, on essaie aujourd’hui (du moins dans une bonne partie des médias occidentaux) de les présenter comme des victimes d’un système totalitaire et comme étant de véritables militantes de la liberté et des droits de l’homme. Désolé, je ne partage pas cette opinion. Pour moi ce sont des provocatrices sans foi ni loi, manipulées de l’extérieur. C’est mon avis et une manifestation de ma liberté d’expression.

french.ruvr.ru



Vendredi 28 Septembre 2012


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 28/09/2012 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a un point qu'a souligné l'auteur de l'article mais qu'il ne semble pas avoir pris assez la mesure.

Pourquoi, on peut souligner ce point par une question, y a t-il d'un seul coup une sorte de campagne mondiale, il n'y a pas d'autre terme, contre les religions ? Plus précisément, le christianisme et l' Islam. La liberté d'expression a bon dos. Il ne s'agit en fait que de la liberté d'insulter. Ce n'est pas tout à fait la même chose.

Il est clair que l'on cherche à discréditer ces religions de façon à faire en sorte que leurs fidèles s'en détournent.

Autres questions qui méritent d'être posées : En quoi ces religions dérangent ? 20 siècles de christianisme, 15 siècles d'Islam, et c'est maintenant que l'on trouve qu'elles posent problème ? Et d'ailleurs, quel problème ?

C'est curieux, il n'y a aucune manifestation de quelque ordre que ce soit pour discréditer le Judaïsme !? Non pas qu'il faille le discréditer en quoi que ce soit. En tant que religion Révélée, le Judaïsme est parfaitement respectable. Sauf que derrière cette religion, se cachent les sionistes dont on ne peut pas dire qu'ils soient des références en matière de Judaïsme ni même de quelque religion que ce soit. C'est certainement la raison pour laquelle on ne touche pas à leur religion. Les sionistes sont très puissants.

Mais toute cette haine religieuse ne serait-elle pas faite en vue d'instaurer une pseudo religion, ce mouvement que l'on appelle le "new age" ? Il y a là derrière quelque chose d'assez sinistre. Chacun devrait bien réfléchir quant aux tenants et aboutissants de cette haine religieuse avant de la suivre aveuglément, car ce qui se profile derrière n'est rien d'autre que l' avènement d'une sorte de religion subversive où toutes les valeurs essentielles seront inversées. Il n'y a qu' à voir, pour s'en convaincre les tendances du monde d'aujourd'hui, pour peu que l'on observe un tant soit peu les choses.

A partir de là, chacun peut en tirer les conclusions logiques et agir en fonction. Ou ne rien faire ; mais alors il ne faudra pas se plaindre des conséquences.

2.Posté par do le 01/10/2012 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@dépositaire

Comme l'explique cet article de Dedefensa (http://www.alterinfo.net/Le-Systeme-en-guerre-contre-la-spiritualite_a81907.html), ce n'est pas à proprement parler les réligions que le système veut détruire, c'est la spiritualité, la tradition, les valeurs. Tout ce qui est est structuré, qui a une colonne vertébrale, qui se tient debout et unit les hommes, leur ouvre l'esprit et leur donne de la moralité est un obstacle au Nouvel Ordre Mondial que le système veut instaurer au profit d'une infime minorité.

Il faut que les gens ne sachent plus distinguer le mal du bien pour qu'on puisse leur faire croire que le mal est le bien et vice-versa... Que c'est bien d'insulter les croyances des autres (tout en interdisant d'insulter les siennes propres) que c'est bien de "marier" des homosexuels et de leur confier des enfants, de tuer les vieux "dans la dignité", d'envahir des pays qui ne nous ont rien fait, de fabriquer des "terroristes" pour ensuite les arrêter et les torturer pour faire croire à une menace islamiste, de tuer des civils, des enfants et des sauveteurs avec des drones, de voler le pétrole de la Libye après l'avoir détruite, d'assassiner Kadhafi et de le sodomiser, sans parler du nettoyage ethnique de la Palestine et j'en passe, et j'en passe...etc...

Les maitres de ce monde ont besoin du chaos matériel (la dette, la destruction des services sociaux et des états, les guerres) et du chaos spirituel (le renversement des valeurs initié en 68 et qui progresse de plus en plus au point que le mal est devenu le bien comme je le disais) pour pouvoir piller la planète en toute tranquillité....

Il y a un film iranien: les enfants de Belle Ville qui montre ce que c'est qu'une société qui a des valeurs et de la moralité. Il s'agit de la société iranienne et c'est bien ironique (mais parfaitement logique en fait) que cette belle leçon de vie nous vienne du pays le plus "diabolisé" par nos élites de salon et leurs maitres américano sionistes

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires