Conspiration

Oslo: Le tireur a conspiré avec des “leaders du monde des affaires et politique” avant le massacre


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 03:14 La redoutable stratégie des Rothschild pour 2019

Samedi 10 Novembre 2018 - 01:58 Tempora patet occulta veritas



Paul Joseph Watson
 

Mercredi 27 Juillet 2011

Nouvel Ordre Mondial: Breivik n’aurait pas agit seul, serait-il l’arbre qui cache la forêt ?

Oslo: Le tireur a conspiré avec des “leaders du monde des affaires et politique” avant le massacre
À J+5 du massacre d’Oslo, il semble qu’à la fois le gouvernement, les autorités norvégiens et les médias locaux et internationaux ne se focalisent que sur l’homme de paille de l’affaire. Pourtant, beaucoup de choses intéressantes transpirent au sujet de l’assassin Breivik; notamment ses connections à Londres avec un groupe d’extrême-droite l’English Defense League, non seulement infiltré par le contre-espionnage britannique MI5, mais plus que probablement contrôlé par ce même service et la branche spéciale de la police. 
Nous avons traduit ici un article qui fait état de ses rencontres scabreuses à Londres, du fait qu’il était sur une liste de surveillance des autorités norvégiennes et que ses revenus ont fait de sérieux bonds depuis 2006. Pour préparer une action criminelle de cette envergure, il faut du temps, il semblait en disposer de beaucoup, et de l’argent, dont il ne semblait pas disposer de beaucoup… Jusqu’en 2006. D’où vient l’argent ?… Qui sont les payeurs ?.. Sont-ils les mêmes que les commanditaires ?…
Il est impossible que Breivik ait agit seul ! Les témoignages des témoins oculaires de l’île corroborant le fait d’un second tireur sont éclipsés.. Pourquoi ? Beaucoup de questions, auxquelles il faut s’intéresser en premier lieu si on veut vraiment avoir des réponses…
– Résistance 71 –
Le tireur a conspiré avec des “leaders du monde des affaires et politique” avant le massacre
 
Breivik était en cheville avec la Ligue de Défense Anglaise de Londres (NdT: l’English Defense League ou EDL est un groupe d’extrême droite anglais raciste et sioniste), ligue qui est lourdement “infiltrée” par le MI 5 britannique (NdT: contre-espionnage)
Anders Behring Breivik a dit avoir conspiré avec “des leaders politiques et des affaires” à Londres des années avant qu’il ne planifie son massacre de la semaine dernière; une connexion intrigante quand on prend en considération le fait que le manifeste laissé par le tueur est daté “Londres 2011”, suggérant ainsi une claire connexion avec la capitale britannique alors que des preuves commencent à émerger de la possibilité d’un complot plus large. “Dans son manuscrit, Breivik décrit son ‘maître à penser’ comme étant un Anglais du nom de ‘Richard’ et dit que son voyage dans l’extrémisme violent a debuté lors d’une petite réunion à Londres en 2002, où un groupe d’extrémistes de son accabit se rencontra afin de ‘reformer’ les ‘Chevaliers des Templiers d’Europe’, un groupe militaire dont le but était de ‘saisir le contrôle politique et militaire de l’Europe occidentale et d’appliquer un agenda politique et culturel conservateur” reports the Guardian.
“Dans son manifeste, Breivik dit que le rassemblement de Londres n’était pas “un rendez-vous stéréotypé d’extrême-droite empli de skinheads sous-privilégiés et racistes et ayant un mauvais tempérament.” Au lieu de cela, il déclara que ceux présents à la réunion étaient des entrepreneurs ayant réussi, “des leaders politiques ou du monde des affaires, certains avec des familles, la plupart chrétiens conservateurs, mais aussi quelques agnostiques et même quelques athées.”
Le tireur a dit que les participants à cette réunion venaient des quatre coins de l’Europe et qu’il fut mit en contact avec eux par l’intermédiaire d’un “commandant croisé serbe”.
Les implications de Breivik avec Londres, il y vécut enfant alors que son père travaillait à l’ambassade de Norvège, sont clairement la pierre angulaire de cette affaire. De fait, comme l’écrit Mark Steyn pour le National Review Online, le manifeste du tireur se préoccuppe beaucoup de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis. “Le document entier est étrangement anglo-centrique, et de par les citations faites par NR et le Washington Times, il n’y a pas grand chose à propos de la Norvège.”
Ce manifeste, signé par le tueur sous la forme de “Andrew Berwick” (une version anglicisée de son nom) est datée “Londres, 2011”, clairement indiquant que Breivik était à Londres avant sa folie meurtrière, et ce bien que les médias en disent autrement sans expliquer pourquoi Breivik placerait une erreur si délibéréee dans son manifeste à la lourde prose.
Il est maintenant rapporté que Breivik était à Londres aussi récemment que l’année dernière, lorqu’il a pris part à une marche avec la Ligue de Défense Anglaise. Cette ligue est un groupe d’extrême-droite qui se compose largement d’ancien hooligans de football. Son organisation est bancale et le groupe a la réputation d’être dirigé par des voyous violents, alcooliques et racistes. L’impopularité du groupe a été exploitée par l’establishment britannique pour diaboliser les critiques parfois légitimes sur la politique d’immigration de masse en les étiquetant d’extrémistes et racistes.
Le groupe est régulièrement appelé “néo-nazi” par la presse même s’il est ouvertement pro-Israël et a exposé des drapeaux israéliens lors de ses manifestations. La ligue en vient au main régulièrement avec des groupes pro-musulmans, scènes qui bien sûr bénéficient d’une large couverture médiatique outre-manche afin de pousser plus avant l’idéologie du “choc des civilisations” tout en gardant le peuple britannique divisé et à la gorge l’un de l’autre, ainsi permettant au gouvernement de s’engager dans une politique du “diviser pour mieux régner” en manipulant la perception publique des deux groupes.
Dès lors que la Ligue de Défense Anglaise est essentiellement composée de gangs de hooligans de foot, qui ont été complètement infiltrés par les autorités britanniques, beaucoup ont spéculé sur le fait que la Ligue serait en fait dirigée de l’intérieur et contrôlée par le MI5 et la branche spéciale.
Nous savons maintenant que les services de renseignement norvégiens savaient qui était Breivik et avaient inclus son nom dans une liste de surveillance contre le terrorisme depuis le mois de Mars et ce après que le tireur eut acheté une quantité importante d’engrais dans un magazin en ligne situé en Pologne. Ceci n’était pas une longue liste de donnés qui contenait des centaines de milliers de noms parmi lesquels figurerait celui de Breivik et qui aurait pu être perdu dans la masse, non, cette liste ne contenait que 60 noms.
Cette liste fut envoyée au service de sécurité de la police norvégienne (PST) par les douanes norvégiennes, ce qui pourrait expliquer pourquoi la police connaissait son nom avant même de l’avoir arrêté sur l’île de Utoeya, et ce alors même que les médias étaient encore persuadés que les attaques étaient l’œuvre de musulmans d’Al Qaïda.
L’aspect financier de la vie de Breivik prît certainement une meilleure tournure depuis 2006. En acord avec ses déclarations de revenus, qui sont accessibles publiquement sur internet pour tout citoyen norvégien (celles de Breivik ont depuis été effacées, mais le cache demeure), le tueur vit ses revenus augmenter de quasiment rien à un revenu de plus de 600 000 Krona  (environ 95 000 Euros) à partir de 2006-2007.
Alors que plus de détails commencent à émerger à propos des activités de Breivik, ses connexions avec Londres et sa déclaration qu’il n’est en fait qu’une d’au moins trois “cellules”, il devient évident que des ramifications plus larges dans cette affaire sont à l’œuvre et qu’il y a plus de personnes responsables du carnage de la semaine passée. Ceci s’ajoute aux rapports de témoins occulaires faisant état de coups de feu venant simultanément d’endroit différents de l’île et qui ont vu un autre homme armé avec des cheveux bruns. Y a t’il une connexion entre ceci et le fait qu’un homme a été abattu d’une balle dans la tête par deux hommes portant uniformes militaires samedi soir dans le sud-ouest de la Novvège ? Ceci reste à voir…
Quoi qu’il en soit, les autorités norvégiennes et les médias découragent activement la possibilité qu’il y ait un complot plus vaste à catte affaire et ce en ne se focalisant exclusivement que sur Breivik et en ignorant largement l’évidence grandissante que d’autres personnes aient été impliquées, ainsi s’assurant que les “leaders politiques et des affaires” mentionnés par le tueur et avec lesquels il dit avoir conspiré, restent bas et indétectés par le radar.
 
Par Paul Joseph Watson
 

Url de l’article original:
http://www.infowars.com/gunman-conspired-with-business-and-political-leaders-before-massacre/
 


Mercredi 27 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par Jujub le 27/07/2011 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet attentat me laisse complètement indifférent, pourquoi ? parce que je relis mon histoire et je vois que le gouvernement fait et a fait bien pire, on crache sur mcveight et on applaudit quand un GI qui casse de l'irakien à guantánamo ou en libyen.
Cet acte c'est de la politique et au nom de la politique on tue, on tue coluche, on tue des palestiniens, des irakiens pour coloniser le pétrole, on torture à abu ghraïb et à guantánamo et maintenant on colonise la libye pour son pétrole, qui sont les terroristes ? Anders behring, timothy mcveigh, george w bush, reagan, milton friedman, ... tout ca c'est bonnet blanc et blanc bonnet, un meurtre restera un meurtre qu'il soit légal ou pas et il n'y aura jamais de changement social tant que le meurtre légal sera accepté.

2.Posté par eco le 27/07/2011 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Le tireur a conspiré avec des “leaders du monde des affaires et politique” avant le massacre",certainement, pourquoi?Parce que :


" 1-Il est reproché à Jens Stoltenberg (premier ministre norvégien) , au Parti Travailliste et à la MD Anne-Grete Strom-Erichsen de s'opposer au projet de bouclier anti-missiles tout comme Olof Palme (ancien premier ministre suédois assassiné) s'était opposé au déploiement des missiles Pershing ."

" 2 - Il est reproché à Jens Stoltenberg de favoriser une politique de rapprochement avec la Russie qui prend trop en compte les interets Norvégiens face à ceux de l' Alliance . De la même manière on avait reproché à Olof Palme sa proximité avec l' URSS ."

" 3 - Cette politique indépendante , le gouvernement Norvégien l' a aussi developpé au Proche-Orient en s'opposant à la politique belliciste de l'Entité Sioniste aka " Israël " . De la même manière que les brutales attaques contre le Liban et Gazza ont contribué à la détestation du Sionisme en Norvège , les massacres de Sabra et Chatila ont provoqué la detestation de ce Sionisme dans la Suède d' Olof Palme ."

"4- Il est reproché à Jens Stoltenberg d'avoir fait une alliance avec un parti " Anti-OTAN " , la Gauche Socialiste ( SV ) "

" rechercherchait- on un successeur à Jens Stoltenberg au sein du Parti Travailliste ? Un Carl Bildt Norvégien ?"


Source:

3.Posté par eco le 27/07/2011 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Brievik: de nouvelles infos remettant en cause les versions officielles disponibles

" Voici deux captures d’écrans proposées par le site infowars, la première est une capture du profil facebook de Anders Behring Brievik juste avant sa suppression qui a eut lieu quelques minutes après que son identité ait été connue de la presse, rien d’anormal jusque là…
La seconde capture d’écran est son profil facebook qui est apparu (comme par magie?) après que le premier profil ait été effacé, et apparaît sur ce nouveau profil le fait qu’il soit chrétien conservateur entre autre, des détails qu’il n’y avait pas sur le profil originel, étrange?"

" Selon le site norvégien NRK, la police norvégienne a dynamité mardi en fin d’après-midi l’ensemble des charges explosives qu’elle a retrouvé dans la « ferme de culture biologique » nommée Geofarm, que dirigeait Anders Breivik Behring. Pourquoi, dans une affaire d’une telle ampleur, ne pas les avoir conservés comme pièces à conviction ?"

"Par ailleurs, on ne commande pas de l’engrais composés de nitrate d’ammonium comme des petits pains. En France par exemple, c’est la DRIRE (Directions régionales de l’industrie, de la recherche et de l’environnement), sous l’autorité du préfet, qui est en charge de décider qui peut obtenir, et sous quelles conditions, ce type de produit. Comment se fait-il qu’une « ferme de culture biologique » puisse en commander 6 tonnes sans que cela ne semble contradictoire et ne puisse susciter, au minimum, un contrôle ?"

Suite sur:

4.Posté par beneolentia le 27/07/2011 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Cette liste fut envoyée au service de sécurité de la police norvégienne (PST) par les douanes norvégiennes, ce qui pourrait expliquer pourquoi la police connaissait son nom avant même de l’avoir arrêté sur l’île de Utoeya, et ce alors même que les médias étaient encore persuadés que les attaques étaient l’œuvre de musulmans d’Al Qaïda. "

ça n'explique pas du tout comment la police connaissait son nom avant, pourquoi?

"Ceci n’était pas une longue liste de donnés qui contenait des centaines de milliers de noms parmi lesquels figurerait celui de Breivik et qui aurait pu être perdu dans la masse, non, cette liste ne contenait que 60 noms. "

Parce qu'il y'a 60 noms dans la liste, et que l'achat:

"et ce après que le tireur eut acheté une quantité importante d’engrais dans un magazin en ligne situé en Pologne."

représente une somme ridicule, mais que vous ne mentionnez pas...

donc pas de quoi se retrouver dans un fichier des douanes a priori, ni dans un fichier de la police, surtout avec la couverture d'une ferme.

Dans tous les cas, même s'il est dans le fichier, que l'on m'explique pourquoi la police sait que c'est lui avant de l'arrêter et pas un des 59 autres sur la liste des douanes, hein comment ??? dîtes moi.

5.Posté par AS le 28/07/2011 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article

6.Posté par Leonidas19 le 29/07/2011 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- NIHILISTE ET CRIMINEL Breivik VEUT LA DESTRUCTION DE L'EUROPE ET NON SA PROTECTION
- Breivik EST CEUX QUI PENSENT COMME LUI SONT NON SEULEMENT LES ENNEMIS DE L'EUROPE MAIS AUSSI DE TOUTE L'HUMANITE à vous de juger ses projets.

La France, au cœur des lubies macabres du tueur d'Oslo

Par Benjamin Ferran Publié le 27/07/2011 à 19:00

Les émeutes de 2005 dans les banlieues sont présentées comme la «première phase d'une guerre civile» en Europe.
Au cours des 1518 pages de son manifeste, Anders Behring Breivik réserve une place de choix à la France, pays européen qu'il juge le plus touché par l'islamisation, et où pourrait s'initier la révolte qu'il appelle de ses vœux.

Le manifeste publié par Anders Behring Breivik, auteur présumé de l'attentat d'Oslo et de la tuerie sur l'île d'Utoeya qui ont fait au moins 76 morts vendredi, réserve une place de choix à la France. Au fil des 1518 pages de ce violent testament, qui manie les thèses les plus extrêmes pour appeler à l'insurrection contre les musulmans, la France et les Français sont cités à 548 reprises, plus que l'Allemagne (457 citations), la Norvège (422 citations), et que n'importe quel autre pays ou peuple européen.
À la lecture de cet imposant document, qui revient longuement sur l'Histoire de la plupart des pays européens en multipliant les citations, il apparaît que la France a joué un rôle prépondérant dans la construction du raisonnement de Breivik, depuis Charles Martel (cité 49 fois) jusqu'aux émeutes de 2005 dans les banlieues. Cet événement fondateur, présenté comme les «émeutes du Jihad» (53 citations) est perçu, comme «la première phase d'une guerre civile, parmi toutes celles qui surviendront en Eurabie», terme par lequel le blogueur nationaliste Fjordman, abondamment cité par Breivik, désigne une Europe passée sous l'influence de l'islam.
La France, «épicentre de l'islamisation de l'Europe»
«Épicentre de l'islamisation de l'Europe», la France sera d'après les analyses de Breivik le premier pays à «éclater» sous le poids de l'islam. Pour s'en convaincre, l'auteur présumé du carnage d'Oslo invoque la démographie et cite dans son manifeste une parution nationaliste : «Les musulmans représentent 10% de la population (ce chiffre est de 3 à 6%, selon des enquêtes, ndlr) [...]. Dans les vingt prochaines années, une personne sur quatre en France sera musulmane et presque certainement pauvre et en colère. Donc la maladie française progresse. Elle est chronique et va entrer en phase terminale.»
«Il y a peut-être une justice poétique dans le fait que le pays qui a mené la formation de l'Eurabie va maintenant être détruit par sa propre création, comme avec Frankenstein», écrit Breivik dans son manifeste, en reprenant à nouveau des propos de Fjordman. L'auteur présumé de la tuerie d'Oslo, désabusé sur le cas de la France, ne se réjouit pourtant pas de ces conclusions qu'il reprend à son compte. Si rien n'est fait, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Norvège, la Suède et l'Espagne risquent en effet de suivre le même chemin.
Une classe politique «inféodée à la «population islamique»
Pour sonner la révolte, Anders Behring Breivik établit donc pour toute l'Europe un plan d'action en trois phases, qui s'écoule jusqu'en 2083. Là aussi, la France figure en tête d'une liste de pays où doivent être initiées en urgence les actions «spectaculaires» de la «première phase», fomentées par de petites cellules très discrètes d'une ou deux personnes, chargées d'alerter l'opinion. D'après Breivik, il y a par exemple plus de 65.000 traitres «marxistes culturels» à exécuter en France, parmi les professeurs, les journalistes les artistes et surtout les partis politiques de tous bords.
Les émeutes de 2005 ont en effet prouvé que la classe politique française était tout entière inféodée à la «population islamique», juge Breivik. «Chirac est un escroc corrompu, Villepain (sic) est un clown eurabien pompeux avec un complexe napoléonien, Sarkozy n'est pas mauvais, mais cela ne suffit pas», rapporte-t-il en citant à nouveau des propos de Fjordman, rédigés avant l'élection présidentielle de 2007. Les principaux partis du pays sont ainsi rangés dans la liste honnie des mouvements «marxistes culturels, humanistes suicidaires et globalistes», à l'exception du Front national, placé avec le Bloc identitaire et le Mouvement pour la France parmi les partis «anti-immigration».
Une liste des raffineries et des centrales nucléaires
Breivik fournit alors des conseils à ses lecteurs pour mener à bien cette croisade. Comme il l'a lui-même appliqué en Norvège, il suggère de s'en prendre aux universités d'été des partis socialistes, en profitant de la faiblesse des dispositifs de sécurité. Il établit aussi une gradation dans les actions terroristes et dresse l'inventaire des infrastructures pétrolières et nucléaires des pays européens, dont celles de la France, qui pourront faire l'objet de sabotages grâce aux actions de groupe de la deuxième phase.
Dédramatisant, Breivik cherche à motiver les «chevaliers» qui participeront à sa croisade, en établissant un redoutable système de récompenses, inspiré des jeux de rôle. Tuer un chef de l'État aux États-Unis, en Allemagne, en France ou en Grande-Bretagne rapportera par exemple trois étoiles d'or. Le blesser, deux étoiles de bronze. S'il appelle à ne pas commettre d'actes démesurés, il invite quelques lignes plus loin à évaluer le bienfondé de ces actions selon le nombre de «nos sœurs» qui seront «violées par des musulmans» au cour des cinq prochaines années.
«Les autres pays européens suivront probablement»
Breivik pense qu'il faut de toute façon s'attendre à un « bain de sang». L'auteur du manifeste dresse ainsi un portrait apocalyptique d'une France qui comptera 120 millions d'habitants, dont 60 millions de musulmans à la fin de la «phase 2», en 2069. Dans son délire, il imagine un pays où «l'intégration et l'assimilation d'une majorité [d'entre eux] auront échoué», où les musulmans vivront dans «quatre grandes enclaves» et où les attentats et les émeutes se succèderont. Selon ses plans, c'est à ce moment qu'un «groupe ultranationaliste, qui attendait cette opportunité depuis des années», pourra fomenter le coup d'État de la «troisième phase».
Après 2083 viendra le temps des déportations. La première zone de transit, utilisée pour les expulsions, sera implantée sur une côte française. Les autres zones seront installées en Angleterre, en Espagne, en Italie, en Albanie et en Grèce. Breivik s'attend à ce que les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Otan mettent en œuvre des mesures de rétorsion contre le «nouveau gouvernement français», afin de «protéger leurs intérêts». Mais selon lui, si la France «saisit cette unique opportunité de devenir une zone sans islam», les «autres pays européens suivront probablement», entrainant des réactions en chaine. «Jusqu'au jour où tous les musulmans auront été déportés du sol européen.»

7.Posté par ange le 30/07/2011 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avez-vous lu ou pris connaissance son manifeste "2083" ?Ce gars là est un produit de la déception qui envahit un Occident qui cherche des boucs émissaires pour ses exactions et sa chute .Lire débats et idées avec les commentaires http://www.enquete-debat.fr/archives/2083-et-le-feminisme-traduction-en-exclusivite
Au lieu que de chercher une faute à l'évolution des moeurs et de la société , l'Occident aurait mieux fait de prendre de face tous ses dysfonctionnements, ses roublardises et injustices en tout genre qui laminent toute société ou civilisation vieillissante et non pas que de mettre la faute sur le groupe des femmes ou sur la féminisation du pouvoir . Les responsabilités dans cette société n'existent plus ! Qui a poursuivi ceux parmi les anciens dirigeants grecs qui ont truandé les comptes ? qui fait des actions pour rétablir la règle , la loi, le droit , la justice et l'égalité quand ils sont bafoués ? On empile des règles sur des règles mais les institutions ne fonctionnent plus et ce n'est pas de la faute des femmes au pouvoir , ni des hommes féminisés ! Ceux qui commettent ces exactions ont souvent un profil très masculin . Quant à ce type, il a un problème avec son identité et tout ce qu'il sait faire c'est flinguer des gamins qui écoutent un meeting. si j'étais juge, je ne lui ferai aucune clémence, croyez-moi , d'aucune sorte ! Pourquoi a-t'il choisi "2083" , est-ce que cela a un rapport avec le 2094 de la plaque de l'Aéroport de Denver ?

8.Posté par ange le 30/07/2011 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Chine , puissance mondiale de plus en plus évidente , lisez ceci http://solutionschine.blogspot.com/2011/03/femmes-managers-en-chine.html
49 % des entrepreneurs en Chine serait des femmes sauf erreur de ma part . Aussi ce norvégien qui a tué des gamins par idéologie n'a pas compris ce que sera le monde de demain et personne ne changera cela , pas lui , ni son idéologie. Par contre que l'on se pose des questions sur la sécurité des enfants, sur le temps de travail, sur l'avenir et la pauvreté d'autres femmes , sur la famille , ce n'est pas négatif. On sera obligé de se poser des questions car les évolutions vont nous dépasser .

9.Posté par Nassiaune le 31/07/2011 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article.

Cependant, une petite chose
"(NdT: l’English Defense League ou EDL est un groupe d’extrême droite anglais raciste et sioniste)"

Je ne pense pas qu'il est exact de dire que l'EDL est raciste, ils en ont leur sein des noirs, des indiens, des sikhs, des séfarades et autres. En revanche ils sont sionistes, et ne s'en cachent pas. Les drapeau israélien fleurissent. Mais le racisme n'est pas le moteur de leur propagande. Loin de là.

Leur objectif est de rameuter toutes les minorités contre l'Islam.

10.Posté par Albert le 01/08/2011 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'assasinat de Robert Kennedy aussi on a voulu faire croire à un fou ayant agi seul, or, tout le monde sait maintenant qu'il y avait un autre tireur et une femme en robe à pois, et John Kennedy même topo avec Oswald, le pape et ALi Agca. Alors pourquoi pas ici aussi ? Mais si mystère il y a arrivera-ton à le mettre à jour ?
Et s'il était manipulé par des services secrets, quel était le but de ceux qui l'ont instrumentalisés ? à qui profite le crime ? Aux libéral-fascistes qui veulent transformer en état flico-paranoïaque le dernier pays d'Europe où les policiers n'étaient pas armés ? à Israel pour "donner une leçon" à un état qui ne les aime guère, à des gens qui veulent diaboliser l'extrème- droite de peur qu'elle fasse de trop bon scores aux élections ? si c'était pour faire tort au parti travailliste norvégien, c'est raté ils montent en flèche de + 11%

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires