ANALYSES

Omar Mazri : Révolution et contre révolution en Tunisie



Omar Mazri
Mercredi 26 Janvier 2011

Omar Mazri : Révolution et contre révolution en Tunisie
Hassan Nasrallah dans son dernier discours sur les événements qui secouent le Liban que la CIA prépare à une guerre civile dit sans détours :
 
"Hier, nous avons entendu que Jeffrey Fieltman ( sous-secrétaire américain pour les affaires du Proche-Orient) s’est rendu en Tunisie, nous devons savoir qu’il y a un complot américain qui se prépare contre le peuple tunisien et contre votre révolution. Là où passe ce sorcier, c’est signe de malheur ."
 
Nous voyons les traces du passage de ce corbeau de malheur qui vient montrer à Cain comment enterrer Abel après l'avoir tué :
 
- Le regime de Ben Ali fait de la diversion en se mettant à chasser un gibier à terre conformant le proverbe arabe : " quand le taureau est à terre les couteaux deviennent nombreux et aiguisés". Derrière la diversion médiatique on voit la volonté américaine de liquider la Révolution tunisienne avant qu'elle ne se propage dans tous les pays arabes faisant renversers les vassaux de l'impérialisme.
- le gouvernement tunisien de transition dont la "légalité constitutionnelle" ne doit pas dépasser 2 mois s'installe dans la durée (au moins supérieur à 6 mois)
- Ce même gouvernement qui annonce qu'il a de quoi tenir 6 mois en termes de réserves de change annonce l'octroi de 150$ à chaque tunisien sans emploi sachant qu'officiellement le taux de chomage varie entre 20 et 40% selon les sources et les régions. Faites le calcul pour constater que cette enveloppe est le prix que paient les Etats-Unis pour acheter la paix sociale et corrompre la révolution populaire.
- Les contingents civils du RCD et du renseignement de la dictature et de la CIA vont créer les conflits sociaux pour faire taire les revendications politiques et ainsi nous allons assister à des exacerbations entre les syndicats opposés à la dictature et aux corporations de métiers de la petite et moyenne bourgoisie sans conscience de classe qui vont tenter de faire valoir leurs pertes économiques et commerciales au point de manifester contre les révolutionnaires
- le Communicateur officiel du gouvernement est l'opposant Chebbi du parti démocratique progressiste chargé du cabinet ministériel du développement régional (?!). Dans la logique révolutionnaire ou transitoire le développement n'est pas une priorité car le plan de developpement, sa réalisation et ses effets exigent des années de labeur et supposent un socle démocratique garantissant la liberté pour que la croissance devienne développement social et économique et que sa répartition se fasse équitablement et que tous les tunisiens participent à l'esprit d'initiative économique dans le cadre de coopératives et de mutuelles d'investissement et de crédits. La précipitation du sauve-qui peut despotique met la charriue avant les boeufs. La CIA a mis ses pions formés à la démocratie américaine dans le gouvernement de Ben Ali sans Ben Ali.
- Le gouvernement tunisien de transition doit annoncer dans la journée un remaniement de circonstance pour tenter d'apaiser la colère des milliers de manifestants qui protestent contre le maintien du gouvernement de Ben Ali. La liste des entrants et des sortants est sans doute filtrée par la CIA  qui a déja infiltré les prétendus partis d'opposition pour préparer un scénario de rechange au cas où... L'impérialisme travaille sans relâche et met à jour ses scénarios sans états d'âme.
- La présence des forces de l'ordre a été renforcée avec le retour des forces de repression anti-émeute qui ont pris position autour de la Casbah  où se situent les bureaux du Premier ministre et de plusieurs ministères. La police anti-émeute tunisienne  tire de nouveau des grenades à gaz lacrymogènes sur des manifestants forçant  l'accès de l'esplanade où se situent les bureaux du Premier ministre. Elle tente de dégager les marcheurs de la "Caravane de la Révolution" qui sont venus de la Tunisie profonde et frondeuse pour renverser le système dictatorial.
 
La révolution tunisienne vient de commencer avec la logique de sa contradiction : la contre révolution

 La voie révolutionnaire consiste à faire obstruction au plan américain de sauvetage du système despotique  mis en place en Tunisie comme dispositif sécuritaire de la CIA dans la région arabe. La voie révolutionnaire consiste à imposer un conseil national de la révolution tunisienne qui supervise un gouvernement de salut national transitoire et l'election d'une assemblée constituante. La voie révolutionnaire c'est se ressourcer aux fondamentaux de la nation tunisienne : la libération complete du Maghreb du colonialisme et du despotisme.




Mercredi 26 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par ROBERT GIL le 26/01/2011 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour se rappeler que les Tunisiens c'etaient deja mobilisé il y a 33 ans, mais ce jour là l'armée avait ouvert le feu. Voir ci-dessous
http://2ccr.unblog.fr/2011/01/26/26-janvier-1978/

2.Posté par Aigle le 26/01/2011 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hannibal est carthaginois et meme s'il a echoue de peu d'emporter Rome , il a laissé des traces .....Les elites qui sont maintenant , AUJOURD'HUI , dans la RUE ( ce ne sont pas celles que l'on croit ) ont realisé depuis le debut les ignominies qui se preparent sur le DOS DE LA NATION TUNISIENNE .....ET C'EST POUR CELA QU'ILS NE DOIVENT PAS S'ARRETER

3.Posté par AS le 26/01/2011 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les arabes sont beaucoup plus matures que les israeliens qui sont loboyomises a outrance par des medias qui ont oublie ce qu'etait la realite ou certains pays en occident qui sont rendus a etre des consommateurs de masse sans cerveau ni projet de vie... le nihilisme tue l'occident, alors le vent du changement peut etre un atout egalement pour les europeens... la france a besoin d'une vraie revolution contre le systeme nihiliste talmudique franc maconnique... l'islamophobie ne servira pas longtempss les projets israeliens de guerre totale civile ... car en face le contre projet est beaucoup plus puissant, et est une veritable lame de fond un tsunami qui balaiera tout le systeme raciste base sur une laicite jamais appliquee sur le terrain mis en place par les macons depuis 1789, qui aujourd'hui sont trop occupés a preparer la venue de de leur grand architecte le machiah... israel c'est pluss important que les retraites, n'est ce pas ... ca va declencher une revolution, une vraie de vraie...

4.Posté par Mohamed le 26/01/2011 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exact l'opinion Occidentale gobe tout de ses médias menteurs au contraire de l'opinion arabe

5.Posté par HORCHANI Salah le 27/01/2011 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Révolution de Jasmin » ?

Certains collègues ont jugé que l’expression « Révolution de Jasmin » est inappropriée pour caractériser les évènements que nous sommes en train de vivre. Et pourtant !

Si les mots d’ordre de notre Révolution sont, sans aucun doute, « Liberté-Dignité-Démocratie », Révolution qui fut, au départ, dépourvue de toute idéologie sous-jacente (fait rarissime dans l’Histoire), son appellation « Révolution de Jasmin » est une métaphore poétique qui permet de la désigner en renvoyant, entre autres, au parfum du jasmin, véhiculant, ainsi, une certaine idée de bien-être populaire quand les citoyens se sont rendus compte qu’effectivement

« Les ténèbres se sont dissipées
Et les chaînes se sont brisées »

comme il est mentionné à la fin de notre Hymne National.

Ce sentiment de bien être n’altère en rien le Sacrifice de nos Martyrs, mais, au contraire, il les maintient toujours présents dans nos pensées et dans nos cœurs : ne sont-ce pas eux qui, par leur Sacrifice, nous l’ont offert ?

En outre, dans l’Histoire, les fleurs ont, toujours, été associées aux Révolutions pacifiques et ont fleuri les chars et les fusils des militaires qui refusaient de tirer sur le peuple. Et quelle fleur, mieux que le jasmin, pourrait représenter notre pays ?

HORCHANI Salah
Professeur à la Faculté des Sciences de Tunis


6.Posté par le_tout_puissant le 27/01/2011 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ni les Tunisiens ni les Egyptiens n'ont fait fuir qui que ce soit. Ben Ali et Moubarak ne font qu'obéir à leurs maîtres usraéliens. Abandonnés par leurs maîtres ils n'ont pas d'autre choix que de faire leur bagage et foutre le camp.
Ce type de révolte populaire ne peut que finir par être récupérée par l'oligarchie mondialiste dans la mesure qu'il n'y a pas d'alternative sérieuse, elles ne sont pas portées par un projet révolutionnaire ou réactionnaire. Les gens ne font que demander du pain moins cher et moins de corruption, rien de plus. Il faut arrêter de se masturber avec des mots comme révolution!
De nouveaux agents de l'oligarchie sont mis en place...

Il y a bien un complot! La question est de savoir s'il existe dans l'élite politico-intellectuelle tunisienne des gens suffisamment éclairé, intègre pour déjouer ce complot. Etant donné des dégâts que sur l'esprit des masses arabes qu'à produit la culture intellectuelle libérale occidentale je crains le pire!

7.Posté par youn le 27/01/2011 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il serait peut etre temps de convoquer les états généraux comme en 1789.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires