MONDE

Omar Mazri : Les urgences de l'heure en Tunisie et ailleurs


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 15 Janvier 2011

Omar Mazri : Les urgences de l'heure en Tunisie et ailleurs

1 - Il y a un processus en route il faut le soutenir et le conduire à son terme : démanteler le régime corrompu et inféodé au colonialisme et construire à sa place un régime démocratique de justice et d'équité qui garantit l'indépendance et empêche le retour au despotisme

2 - La France et les Etats-Unis sont les complices et les bénéficiaires de l'ancien régime. Ils ne peuvent être ni les associés ni les maitres du jeu dans le changement politique, social et économique. Leurs agents économiques peuvent devenir des partenaires dans la transparence et la défense légitime des interêts mutuels et réciproques dans un cadre de droit et d'équité et dans un rapport de compétitivité ouverte à la concurrence internationale

3 - La Tunise historiquement, géographiquement, idéologiquement et culturellement fait partie du monde musulman, du monde arabe et de l'Afrique. C'est ce cadre global qui doit constituer son redéploiement,  l'expansion de ses ambitions légitimes et la garantie de son devenir.

4 - Le peuple tunisien doit laisser la place à ses élites politiques  de conduire le changement car c'est leur vocation de faire de la politique sous la condition que nul ne doit transgresser  l'unité des rangs qui transcende l'esprit partisan ou sectaire. La priorité est de sauver la révolution populaire et de lui donner un contenu politique et un prolongement social et économique qui garantit la souveraineté populaire et la fin de la Hogra. Tout clivage idéologique qui se trompe de pertinence, d'opportunité et de cohérence est ennemi du peuple tunisien. La priorité est à l'emergence de dénominateurs communs pour asseoir la liberté,  la justice et la remise sur rail du pays avec la participation de tous sans exclusion ni ni exclusive.

5 - L'organisation de comités populaires pour la défense des acquis populaires contre les troubles que peuvent et vont certainement conduire les infantiles pour des motifs egoistes et les experts de la subversion pour discréditer la révolution populaire et pousser le peuple à s'accommoder des arrangements conçus à son détriment dans les laboratoires et officines des contre insurrections. Le Tunisien ne doit pas perdre de vue qu'il a pris l'initiative historique qui le met à l'avant garde de la libération des peuples et celà l'impérialisme et le sionisme le savent et ne le pardonnent pas.

6 - La demande des comptes contre les membres de l'ancien régime n'est pas et ne doit pas être la priorité de l'instant. Ceci viendra dès que l'état de droit sera installé avec à sa tête des elus légitimes qui mettront en branle de combat tout l'arsenal juridique pour juger les hommes et récupérer ce qui a été pillé.

 

7 -  Les peuples musulmans, arabes et africians doivent soutenir le peuple tunisien et tirer enseignement de son combat car la Tunisie libre et prospère ne peut être viable que dans son cadre naturel. Ce cadre doit être réhabilité par les peuples qui doivent chasser les tyrans en prenant exemple du courage et de la détermination du peuple tunisien.

 

8 - Rien n'interdit d'imaginer un complot international pour reprendre l'initiative colonialiste face à des vassaux épuisés et incompétents. Il s'agit de ne pas perdre de vue tous les scénarios et de rester vigilants. L'impérialismle et le sionisme ne sont pas des enfants de choeur. Les enjeux dépassent le cadre des frontières nationales d'un pays.

 

9 - L'effet pygmalion / Rosenthal dans son aspect positif ou négatif que j'ai traité dans deux articles antérieurs en pleine maturation de la crise tunisienne annonçant son paroxysme et son dénouement avait vocation pédagogique : Nous sommes vus par l'idéologie de droite ou de gauche, libérale ou conservatrice, comme des indigènes. Nous ne sommes perçus qu'à travers le prisme de l'indigénat fabriqué par le colonialisme et entretenu par ses vassaux. Nous sommes donc censés être incompétents, stupides, inertes, inconséquents et colonisables sans prise en main de notre destin ni solution à nos souffrances. Ce regard porté sur nous, faux, est notre chance de nous émanciper si nous agissons vite, efficacement et mobilisons l'ensemble de nos compétences imaginatives pour produire l'inédit et la surprise que l'esprit colonial ne peut plus comprendre car il est pris dans la cécité de  son propre regard sur nous et surtout il est lui aussi devenu prisonnier de sa bureaucratie, de sa rente et de ses préjugés d'arrogance. Plus les tunisiens mettent du temps à faire emerger leur nouvelle élite qui les conduit au changement et à la libération moins grande seront leur chance de succès car le néo colonialisme aura trouvé le temps de s'adapter et de se donner les moyens d'une lecture correcte et donc d'une riposte. Pour l'instant il est dans le brouillard et il appelle ses consultants qui ont été incapables de comprendre ni de prévoir les événements.

 

10 - Garder à l'esprit la loi divine à l'oeuvre :

Dis : « O Allah, Maître du Pouvoir, Tu Donnes le Pouvoir à qui Tu Veux, et Tu Retires le Pouvoir de qui Tu Veux; Tu Donnes la Puissance à qui Tu Veux et Tu Humilies qui Tu Veux. Tu Détiens le Bien, Tu Es Omnipuissant sur toute chose : Tu Fais Pénétrer la nuit dans le jour et Tu Fais Pénétrer le jour dans la nuit; Tu Fais Sortir le vivant du mort et Tu Fais Sortir le mort du vivant; Tu Octroies à qui Tu Veux sans compter ». Que les croyants ne prennent point les mécréants comme protecteurs au lieu des croyants. Quiconque fait cela ne tient d’Allah en rien, _  à moins que vous ne le fassiez pour vous prémunir d’eux par précaution. Allah vous Met en garde à l’égard de Lui-même. C’est vers Allah le Devenir.


 11 - Pour donner crédit à mes craintes le destin s'exprime sous forme des déclarations de l'Ambassadeur français à Tunis qui dit sans vergogne ni pudeur ni diplomatie que "nous devons envisager d'intégrer dans le processus démocratique les islamistes tunisiens de Nahda et leur chef Rachid Ghanouchi... Rachid Ghanouchi et les islamistes tunisiens sont pacifiques et modérés intégrables dans la démocratie". Au nom de quel droit ten ter de voler le combat des martyrs tunisiens et de  tenter de substituer la tutelle française à  la voix libre des Tunisiens qui s'est exprimée? Au nom de quelle morale et de quelle tutelle décider qui fera partie oui non du processus démocratique dans le monde musulman, et au nom de quelle déontologie fixer des critères arbitraires pour désigner le bon islamiste du mauvais islamiste. Vous avez refusé d'apporter votre assistance aux peuples musulmans éradiqués par les régimes violeurs à votre solde et vous venez nous prendre une fois de plus comme des indigènes dociles à qui il faut donner des instructions. Peuple tunisien ne te laisse pas déposséder de ton choix. Ta priorité n'est pas de répondre aux injonctions de l'ex tutelle mais d'obtenir la garantie des militaires tunisiens qu'ils restent garants du choix populaire et de l'intégrité du territoire national. Il faut que les comités populaires se mettent en place et arrachent des militaires leur engagement solennel à rester neutre et garant de la nouvelle constitution que les Tunisiens choisiraient loin des tutelles PATERNALISTES ET CAPORALISTES arabes et occidentales. La France a le droit légitime de défendre ses intérêts mais les Tunisiens ont aussi leurs droits et leurs intérêts. Pour l'instant la priorité est de refuser la mise sous tutelle

 

12 - Le peuple tunisien, considéré comme le maillon faible du monde arabe, s'est montré à la hauteur de ses responsabilités historiques. Il ne doit pas perdre de vue qu'il a accompli une révolution populaire qu'il doit achever. Il doit refuser qu'elle soit confisqué sous le nom de JASMIN alors qu'il a payé de son sang. Elle doit porter le nom de Mohamed Bouaziz le premier martyr de la nouvelle génération qui renoue avec la révolution de 1864.

 

13 - Cette révolution doit rester pacifique mais radicale : aucune concession à l'ancien régime ni à ses donneurs d'ordre. Tout ce qui représente l'ancien système doit tomber : la constitution, le parlement, les appareils, les hommes du pouvoir  et les lois d'exception. Le système essaye de gagner du temps en posant le problème en termes juridiques et en recourant à des subterfuges constitutionnalistes alors que le problème comme sa solution sont idéologiques,  politiques et sociaux dans la rupture totale avec le despotisme. Ni le premier ministre, ni le président du conseil constitutionnel ni le président du parlement ne sont représentatifs ni crédibles pour le changement révolutionnaire. Ils font partie de la page que le peuple tunisien doit tourner et laisser à l'histoire et à la Justice de juger. Il faudrait que Rachefd Ghanouchi et Moncef Merzouki et tous les porteurs de projets rentrent en Tunise et conduisent le mouvement populaire ou bien ils supervisent un mouvement auo gestionnaire à la chinoise ce que j'appellle les comités populaires qui font  tomber le parlement et prennent  en charge la gestion sociale, sécuritaire, médiatique, humanitaire  et économique du pays en attendant de faire imposer les choix populaires et choisir  les nouvelles élites dignes de confiance qui préparent la transition démocratique en conservant l'initiative historique au pauple tunisien qui ne doit poas être dépossédé de ses rêves, de ses luttes, de ses martyrs.

 

14 - Les ONG et les associations agissant avec un agenda sioniste tentent de récupérer la jeunesse tunisienne et de lui faire vendre son agenda OCCULTE  sinon utiliser la colère ou l'euphorie des jeunes tunisiens ig,norants des enjeux stratégiques comme véhicules pour se positionner à travers eux dans l'échiquer politique tunisien en recomposition et influer sur le cours des événements et les tronquer de tragédie en farce. Le croyant ne se fait pas piquer deux fois...

 

Allah al Mousta'àne Waliyou at tawfiq



Dimanche 16 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par dude le 15/01/2011 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


SARKOZY PLACÉ PAR LA CIA ( ARTICLE DE THIERRI MEYSSAND, JOURNALISTE INTERDIT D'ANTENNE)

LA CIA A ABRITÉ AUX USA PAS MAL DE NAZIS APRÉS LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

LA NASA EST DIRIGÉE PAR LES NAZIS ( VOIR SITE PROJECT AVALON)

ET SARKOZY SUR LA PHOTO AVEC LE BRAS BIEN TENDU (SALUT HITLÉRIEN) ...COMME SUR BEAUCOUP D'AUTRES PHOTOS ...........SANS DÉCONNER SORTEZ DE LA MATRICE!!

2.Posté par HAMMANA le 15/01/2011 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour les USA qui sont suffisamment servis ailleurs oui peut-etre,mais pour la France qui a beaucoup investi en matière économique,politique et culturelle en Tunisie je ne pense pas qu'elle est prete à abandonner la scène tunisienne aux profits d'autres prétendants surtout s'agissant d'un pays qui lui a longtemps servi de rempart contre l'intégrisme islamique .

Ceci étant,je vois que la France va s'intéresser davantage à la Tunisie maintenant qu'elle est en face de l'éventualité d'un problème d'allégeance qu'elle serait peut-etre appelée à résoudre.

Pour ce qui est de la restitution de la tunisie à sa vocation arabo-islamique,je pense que cette question n'est pas dans l'ordre des priorités des tunisiens qui ont à gérer un pays économiquement en ruine et politiquement stigmatisé par la succession de régimes dictatoriaux durant de longues décennies.D'autant plus que s'ils s'amusent à faire des anathèmes religieux un projet de société ils risquent de perdre le capital sympathie de la communauté internationale qu'ils ont acquis aux prix de lourds sacrifices .Bien que la question de leur attachement à la nation arabe figure dans leur agenda mais à long terme.

3.Posté par boudebouz le 15/01/2011 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La paix sur vous chers contestataires du monde actuel,

Tout d'abord, un grand merci à Alter info qui lutte comme bien d'autres contre leur ordre mondial à tous ces harkis du monde contre tous et seulement pour eux.

Le nouvel ordre que ces maudits chefs dictateures n'est que le fruit d'une pensée raciste, antisémite anti islam anti humain.

Au nom de la paix, j'appelle à s'unir les vrais juifs, les vrais musulmans, les vrais chrétiens et les vrais hommes de toute conviction contre la mafia du monde qui nous gouverne et nous impose ce qu'elle désire.

La victoire du peuple tunisien est une victoire de l'homme. Quand je vois les médias francais montrer le peuple tunisien je suis tristement triste mais cela confirme ce que je pense: depuis bien des années que l'ami intime de sarko est au pouvoir et que des tas d'autres amis le sont tels que boutef ou encore mohamed 6 tous sont des traitres mais la france est une pure hypocrite. Elle aime ben ali et l'encourage dans sa dictature mais voyant le peuple se soulever elle le lache comme une merde puante de peur de représailles sur son territoire.
La france a toujours été ainsi et elle est réputée pour son talent. Perisse les dirigeants contre le peuple. Que vivent les dirigeants comme chavez ahmadinejad. Tot ou tard ils payeront et devant les preuves ils se tairont.
Souhaitons mes freres et soeurs un soulevement en algerie au maroc et aussi en france pour que vérité soit faite. Heureux qui comme nous gagneront cette victoire car l'union est plus forte qu'un homme au pouvoir.

Vive l'algerie algerienne comme le disait ben m hidi, vive les pieux musulmans et leurs freres croyants, vive la palestine vive l iran

la paix sur vous mes freres et soeurs de foi. Wa salam . PAIX SUR LES MESSAGERS ET LOUANGE A ALLAH LE MAITRE DE L UNIVERS.

Modération : modérez-vous ! certains passages de votre commentaire ont été supprimés. Ne nous associés pas à vos excès.

4.Posté par a la memoire de youssef ben salah le 15/01/2011 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam eleuykoum

il faut condanner à mort Leïla "TramocheNo" Ben Ali, et mr Zine el-assassin Ben Ali sur la place de 7 nov 1987 devant le monde entier inch allah ce serais commen ça
A savoir que la fortune de ben ali et trabelsi est estimé à 8 millards Euro ( volé l'argent du peuple)

cette fortune doit etre rendu au ppeuple ou reglé les dettes du pays

mon souhait est
la fin des banques sionismes en tunisie ( la loi de la banque rothschild)
liberté de dire la verité
interdiction d'acheter les biens immobiliers, terrains ..... aux étrangers
creation des centres de recherches medicales, scientifiques,
.......

la liste est longue.

je dis haut et fort!!!!!! melez vous de vos affaires Mr Starkozy, oubama, et les gourvenement des occidentaux. vous etes tous complices, Les Mr les sionnistes

inch allah

A retenir
Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous
l’amènerons aveugle au rassemblement » .(sourate taha verset 124)

inch allah

info
djerba sans police sans militaire c'est les djerbiens qui font la garde leur biens pendant la nuit on ne dit pas dans le media.

5.Posté par le_tout_puissant le 16/01/2011 03:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le départ de Ben Ali est une pure mise en scène stratégique dont la vocation est d'éviter un potentiel embrasement plus important de la Tunisie mais surtout de toute l'Afrique du Nord. Il était impératif de vite éteindre ce petit incendie risquant de prendre des proportions difficilement contrôlables.

Dans le cas tunisien il y avait 2 options sur la table:

Option 1: Une répression ferme et sanglante adoucie par quelques concessions du genre augmentation sensible des salaires avec pour aboutissement possible deux cas de figures: soit la populace se calme, soit elle s'énerve encore plus au point de rallier avec elle une partie des forces armées avec risque de contagion dans le reste de l'Afrique du Nord.
De plus quelque soit l'issue de cette option cette dernière est risquée. En effet même en admettant que la populace soit matée après quelques sanglants massacres les pays amis de la Tunisie se trouveraient embarrassés de continuer à donner du crédit au bourreau Ben Ali. Nous savons à quel point les lucifériens humanistes ont à coeur auprès du grand public zombifié de faire figure de chantre de la démocratie. Dans le cas tunisien il aurait été difficile de trouver une justification au maintien de relations amicales avec Ben Ali. De plus Ben Ali était déjà désavoué par la presse française, en d'autres termes ce dernier était déjà abandonné par les forces occultes dirigeant notre monde.

Option 2: Mettre en scène le départ et la disgrâce de Ben Ali sans pour autant changer fondamentalement l'équilibre des pouvoirs, en mettant éventuellement en place une "démoncratie".

Cette deuxième option fut choisie car elle est "tout bénéfice". La populace crie à la victoire, Ben Ali prend une retraite dorée certes un peu humilié mais il s'en remettra, et les équilibres occultes du pouvoir, c'est à dire ceux qui comptent vraiment, seront maintenus. Voilà tout le charme de la "démoncratie"! Faire croire aux gens qu'ils sont les maîtres, que le pouvoir a changé de main alors que fondamentalement strictement rien n'a changé!

Cerise sur le gâteau: cette épisode tunisien sert aussi à salir un peu plus encore le dégénéré Sarkozy, nous assurant une fois de plus la victoire monstrueusement triomphale de DSK.

Mon pronostic:

Premier tour: DSK, Marine Le Pen et Sarkozy.
Deuxième tour: DSK vs Marine Le Pen avec victoire éclatante pour le premier.

6.Posté par HAMMANA le 16/01/2011 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Mr tout-puissant

Je constate dans votre analyse de la situation tunisienne une détermination à vouloir réduire cette révolution tunisienne sans précédent de l'après-indépendance à sa plus simple expression.Si je vous concède le fait que vous dites est vrai,comment expliquez-vous que cette meme france tient au maintien de nos généraux malgré l'ampleur des sacrifices consentis?N'y -t-il pas là aussi risque d'embrasement de la région encore plus grave pour la france que l'aurait été le maintien de BENALI au pouvoir?

Nous sommes tous algériens,nous aimons notre pays et personne n'a le droit de surenchérir sur le patriotisme ,mais la logique veut qu'on se rendre à l'évidence qu'on est incapable à tous les égards d'emboiter le pas à nos voisins de sakiet sidi youcef pour conduire un quelconque soulèvement populaire car tout simplement notre arrogance nous empeche de reconnaitre le mérite des autres en vertu d'un certain complexe de supériorité dont on arrive pas à s'en détacher malgré notre passage d'échec en échec.

Ce n'est pas en niant la bravour des autres qu'on arrive à nous imposer,car cela n'aura d'effet que de nous enfoncer davantage dans notre léthargie .

Un proverbe arabe dit(en substance):"la rivière recèle des richesses que la mer ne peu pas offrir."
La Fontaine dit dans l'une de ses fables:"on a toujours besoin d'un plus petit que soit."Puisque nous avons toujours considéré les tunisiens comme petits,bien que ce n'est pas le cas .Et le résultat est là pour le prouver.
Eux avec 66 victimes ils ont réussi à balayer une dictature vieille de plus de 60 ans et nous avec 250 victimes non seulement nous avons perdu la bataille pour la démocratie mais également autres choses telle l'interdiction pour une décennie de la diffusion télévisée de l'appel à la prière qui n'a rien à voir avec le terrorisme.
Mon cher,il y a une grande différence entre la bravoure et l'anarchie .

7.Posté par tout à fait thierry le 16/01/2011 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le tout puissant bonne analyse c'est que je pensais aussi sauf que j'avais un peu oublié marine le pen

il es vrai qu'elle monte au début discrètement et la c'est flagrant

elle évoque certes pas mal de vérité notamment sur l'Europe et l'économie

mais bon on en veut quand même pas de marine

en gros quand fait pas les choses pour allah je vois pas ce qu'on a gagné je parle pour la Tunisie

ils vont instauré encore leur démocratie de merde qui n'en es même pas une

tant qu'on gouverne pas avec les loi d'allah ca sers à rien tant que les élites débile seront au manettes en Tunisie es ailleurs ca va rien changer

ce qui leur fait peur aux élites débiles c'est le retour tant attendu du khalifa car la corruption à ce moment la sera fini les privilèges des gouvernants débiles sur les gouvernés

c'est leur plus grande peur et sarko en a déja parlé ainsi que bush et probablement d'autre

le khalifa ils en veulent pas mais le problème pour eux c'est que c'est en train de revenir

8.Posté par AS le 16/01/2011 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il s'agit maintenant de laisser la revolution aux mains du peuple courageux et digne tunisien et de ses interets a court moyen et long terme insha Allah...


9.Posté par PeaceForce le 16/01/2011 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

+10 à le_tout_puissant pour sa thèse, que je partage.

Faut arrêter de rêvasser, les complices de Ben Ali sont tjrs là!! D'ailleurs, ils assurent le nouveau Gouvernement, avec les mêmes qui ont jouit et jouissent des privilèges, croyez-vous vraiment que Ben Ali n'a pas pactisé avec eux voire tout planifié ? N'allez pas croire que la Franc-maçonnerie va donner le réel pouvoir au peuple, c'est impossible! D'autant plus que ces imbéciles de militaires ne comprennent rien à leur pays et aux véritables dirigeants, ces ploucs qui pourraient se faire commander par Satan lui-même, ils lui obéiraient prosternés.

Donc, désolé, ou bien c'est un vrai changement avec de nouvelles têtes prêt à organiser un nouveau gouvernement honnête, sincère, objectif (sans l'influence des milieux laïcistes) sans aucun Franç-Maçon, ni aucun banquier ni ayant des intérêts personnels, et là, on peut parler d'une vraie Révolution. Voilà, ce qu'il faut, si je me trompe, bah prouvez-le par un gouvernement actuel! Ou bien on retombe avec des élections bidons, des politiques menteurs jusqu'au plus profond de leurs âmes, pantins des banquiers et franc-maçons qui raconteront 1001 promesses, à la rigueur remettra une meilleure situation à la Tunisie, mais sans en changer véritablement le système!

De toute façon, je ne crois guère à ces révolutions de pacotille tant que la transparence ne sera pas clean et exempt d'individus corrompus ou corroptibles, je suis loin d'être un croyant modèle, mais je pense que s'il doit y avoir un changement, c'est d'abord au peuple de changer, de vouloir réellement la justice sur terre.

10.Posté par Ettounsi le 16/01/2011 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle image de solidarité des maghrebins:

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs765.ash1/165688_157942560922283_104224996294040_286412_5782931_n.jpg

11.Posté par Lyonnaise le 16/01/2011 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La révolution portugaise de 1974 dite la révolution des œillets a' durée 2 ans pour pouvoir changer les structures de la nation, politiquement, économiquement, socialement et culturellement !

Donc un changement radicale de toutes les structures de la nation tunisienne de la base au sommet ! ....

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires