International

Nucléaire iranien



Samedi 31 Mai 2008

Malgré les campagnes d'intoxication des responsables américains autour des activités nucléaires iraniennes, les pays du MAN (mouvement des non alignés) au sein de l'Agence internationale de l'énergie atomique ont adopté un communiqué dans lequel ils confirment la nature pacifique du programme nucléaire iranien et remercient ce pays pour sa coopération avec l'AIEA. A en croire le représentant iranien à l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, les pays non alignés ont demandé un règlement de l'affaire nucléaire iranienne dans le cadre de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Le communiqué du MNA demande également une normalisation immédiate du dossier nucléaire. La réunion saisonnière du Conseil des gouverneurs de l'Agence qui commencera à partir de 2 juin doit recevoir pendant la semaine le communiqué ; le dossier nucléaire iranien serait très probablement à l'ordre du jour des discussions de mercredi. Entre temps, un autre communiqué vient d'être publié par l'ambassade iranienne à Oslo. "Comme on peut le lire dans le nouveau rapport d'El-Baradei, les activités nucléaires iraniennes ont toujours été pacifiques et elles le sont toujours aujourd'hui", affirme ce communiqué. "L'Iran a fait preuve d'une bonne et active coopération avec l'Agence viennoise, pour exprimer sa bonne foi et sa volonté de dissiper toutes les ambiguïtés et répondre à des questions élaborées par des courants différents, bien que ces questions dépassent parfois le cadre des accords établis", ajoute le texte. Dans le cadre d'un calendrier établi avec l'Agence, l'Iran a quand même répondu à 6 questions essentielles autour de son programme nucléaire. L'Iran aura donc toutes ses raisons de poursuivre ses activités nucléaires pacifiques sous la supervision ordinaire de l'Agence. Le rapport confirme en plus qu'il n'existe aucune trace de dérive dans le programme nucléaire iranien. Cependant, les Américains n'ont pas encore autorisé à l'Agence de remettre aux Iraniens leurs documents d'appui pour répéter leurs accusations sans fondement contre l'Iran. Pour sauver son image de marque, l'Agence viennoise devra donc veiller plus à son niveau d'influençabilité à l'effet américain

Un savant pakistanais a rejeté les accusations sur un trafic nucléaire

le savant nucléaire pakistanais, Abdel Qadir Khan, a démenti les informations diffusées sur le trafic de la technologie nucléaire depuis son pays, les qualifiants d'allégations infondées de la part de l'Occident. Abdel Qadir Khan, cité par le quotidien londonien, Guardian, a nié les accusations de vente de technologie nucléaire à certains pays dont l'Iran et la Corée du Nord. "Ce que j'ai pu dire jusqu'à présent sur la vente de la technologie nucléaire à l'Iran et à la Corée du Nord, est faux, cela m'avait été dicté et j'ai fait ces déclarations sous les pressions du président pakistanais Pervez Musharaf" a-t-il précisé. Abdel Qadir Khan, accusé d'avoir vendu les secrets nucléaires pakistanais à l'Iran à la Libye et à la Corée du Nord, est assigné en résidence depuis le mois de février 2004

L'Ambassade iranienne à Paris défend la nature pacifique des activités nucléaires du pays

Le nouveau rapport d'El-Baradei confirme la nature pacifique du programme nucléaire iranien, a annoncé dans un communiqué l'ambassade iranienne à Paris. Le récent rapport du Chef de l'Agence indique clairement la nature pacifique des activités nucléaires présentes et passées de la RII, affirme le communiqué. En tant que signataire engagé du traité de non prolifération, l'Iran a coopéré beaucoup plus que ce que lui exige ses engagements internationaux, avec l'Agence internationale de l'énergie atomique, ajoute le communiqué de l'ambassade iranienne en France. Sans aucun doute, la bonne coopération de l'Iran avec l'Agence lève tous les prétextes qui furent à l'origine du renvoi du dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité, précise le texte. Tout laisse donc croire, selon le texte, que l'approche du Conseil de sécurité des Nations Unies au dossier nucléaire a été injuste, hâtive et illégitime


Samedi 31 Mai 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires