RELIGIONS ET CROYANCES

Notre devoir envers Mohamed (saws) et notre riposte contre ses détracteurs



Omar Mazri
Samedi 22 Septembre 2012

Notre devoir envers Mohamed (saws) et notre riposte contre ses détracteurs

Les manifestants et l’authenticité de l’Islam

Les manifestations, malgré leur caractère « non pacifique », viennent de confirmer une fois de plus l’authenticité du Coran et du Hadith en dépit de la haine des pervers.
Mohamed (saws) n’est pas avec nous ou parmi nous, mais en nous. Selon l’expression coranique arabe fikoum qui interdit la rupture spatiale, temporelle, morale, sociale ou mnésique. Mohamed (saws) fait partie de notre imaginaire, de notre éducation, de notre intelligence, de notre culture, de notre mémoire, de notre foi et de notre amour,  car il a cette propriété unique de comprendre et de répondre par sa Sunna à la quintessence de l’humain dans toutes les situations de l’existence et dans tous les états psychiques, sociaux et politiques. Voici ce qu’en dit Allah
{Nous avons envoyé en vous [fikoum] un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Maitrise et vous enseigne ce que vous ne saviez pas.} al baqara 151
On a l’habitude de traduire « Hikma » par sagesse, mais l’étymologie et le contexte coranique militent pour une maitrise de soi, une architecture savamment établie, des liens solidement ancrés comme un Signe muhkam, indivisible et inaltérable ou comme un tissu dont la trame est solide et la filature bien agencée. Plus que jamais nous avons besoin de la Hikam du Prophète (saws). Ce Prophète confirme l’amour indéfectible que lui vouent les Musulmans :
 « Parmi ceux qui m’aiment le plus dans ma communauté, annonce le Prophète, il y a des gens qui viendront après moi. Pour me voir, ils seront prêts à abandonner leurs familles et leurs biens. »  Hadith
Il confirme le manque de pudeur et d’éducation de la plaisanterie sans morale et sans retenue :
 « La plaisanterie provoque la haine et l’hostilité. »
Que dire des caricatures ? Que dire des Musulmans ? Comme d’habitude, il  y a dans la population musulmane les insouciants, les partisans des manifestations et les opposants aux manifestations contre les nouvelles et horribles caricatures blasphématoires.

 Quelle devrait-être notre position de principe ?

D’abord dire la vérité :
{Dis : « Crevez de votre rage ».} Ali ‘Imrane 119
{Dis : « O gens du Livre, nous gardez-vous rancune parce que nous croyons en Allah, en ce qui  nous fut Révélé, en ce qui fut Révélé auparavant, et parce que la plupart d’entre vous sont des pervertis ! »} Al Maidah 59
Il ne faut ni se taire ni se soumettre devant l’injustice et la perversion :
 «  Si vous vous contentez du labour de vos champs, du suivi des queues de vos vaches, de la réalisation de vos transactions par la ‘ayinat (une forme de riba qui produit des liquidités sans contrepartie économique), et le délaissement du Jihad, alors Allah vous imposera une humiliation qui ne sera levée que si vous revenez à l’Islam » Hadith
Qui a compétence de dire ? Comment dire à ces névrosés « crevez de rage » ? Prier devant l’ambassade américaine ? Assassiner un ambassadeur et transgresser le pacte et l’usage ?  Céder aux manipulations ? Faire de la publicité à des minables et à leurs productions minables qui tous seraient restés dans l’anonymat s’il n’y avait pas les manifestations et les médias occidentaux qui exploitent notre colère à des fins idéologiques et médiatiques ? Qui va être tenu pour responsable de la mort de la trentaine de manifestants dans le monde musulman : les autorités qui ont interdit les manifestations ou les organisateurs des manifestations qui ont désobéi aux autorités ?
Nous sommes confrontés aux mêmes problèmes et nous réagissons toujours avec les mêmes réactions qui apportent davantage de problèmes que de solutions réelles.

 Que faire ?

Laissons le Coran leur dire que celui déclare la guerre à Mohammed (saws)  a déclaré la guerre à l’univers :
 {Dis : ‹Quiconque est ennemi d’Allah, de Ses anges, de Ses messagers, de Gabriel et de Michaël. Allah sera son ennemi car Allah est l’ennemi des infidèles›.} al baqara 98
Les pervers, les blasphémateurs et les spécialistes des attentats à la pudeur et à la dignité humaine doivent prennent garde ! Le châtiment est plus proche qu’ils ne le pensent. Leur demeure et leurs protecteurs sont plus fragiles que la demeure de l’araignée :
{Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.} loqman 6
{Ceux qui ne croient pas et obstruent le sentier d’Allah, Nous leur ajouterons châtiment sur châtiment, pour la corruption qu’ils semaient (sur terre).} an nahl  88
La liberté authentique n’a de signification que si elle exprime une idée noble et généreuse, une pudeur à défendre, une valeur, un projet de fédération de l’humanité. Mohamed nous rappelle les règles d’éducation que Luqman inculquait à son fils :
{Ô mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir.  loqman 13
Où est-ce qu’ils vont  pouvoir se cacher dans un univers dont les Cieux et la Terre ainsi que le passé, le présent et l’avenir appartiennent exclusivement à Allah ?  Nul abri pour eux !
{Ceux qui offensent Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l’au-delà et leur prépare un châtiment avilissant.  Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu’ils l’aient mérité, se chargent d’une calomnie et d’un péché évident.} al ahzab 59
Nous devons garder notre sang-froid et ne pas céder aux provocations, car par la vérité et la patience nous pouvons déjouer tous les complots et nous pouvons vivre, malgré les attaques et les provocations, sans l’angoisse et le chagrin qui conduisent à l’immobilisme et au désespoir. Les criminels qui complotent contre Mohamed (saws) et contre les croyants sont condamnés à l’avilissement. La vilénie et l’incitation à la haine raciale ou au dénigrement ne sont ni l’expression de la liberté ni de la démocratie, mais l’aveu de l’essoufflement d’une civilisation en panne d’idées, de valeurs, de projets, car refusant le reste du monde elle s’enferme dans une autarcie idéique et culturelle qui génère de l’ignorance et du racisme. L’Islam pénètre le cœur de leurs jeunes, de leurs foyers en dépit de leur haine et de leur propagande islamophobe qui les poussent à la vengeance. Ils sont déjà morts et ne voient donc pas la vie et la résurrection s’opérer ailleurs que chez eux :
{Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir? Ainsi on a enjolivé aux mécréants ce qu’ils œuvrent.  Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients. } al anâam 122

Il est de la nature des choses que les Prophètes et les vertueux soient raillés et harcelés :

{Vous serez sûrement éprouvés dans vos biens et dans vos personnes, et vous entendrez sûrement beaucoup de mal, de ceux qui reçurent le Livre avant vous, et de ceux qui sont devenus  polythéistes. Mais si vous êtes persévérants et pieux, cela est vraiment de la Haute détermination.} Al ‘Imrane 186
{Nombre de Messagers, avant toi, ont été tournés en dérision, mais ceux qui se sont moqués d’eux, ont été poursuivis par ce même dont ils se sont moqués.} Al An’am 10
{Nombre de Messagers avant toi ont été tournés en dérision, mais  J’ai accordé du répit à ceux qui sont devenus  mécréants, puis Je les ai saisis. Quelle ne fut alors Ma punition !} Ar Ra’âd 3
Notre mère Khadija avait la prémonition du déchainement des diables, Hommes et Djinns, contre l’apostolat de Mohamed (saws), dès qu’il avait reçu la Révélation et compris l’importance de la charge de son investiture de Prophète. Elle lui a dit pour le consoler :
« Dieu », lui dit-elle, « n’abandonne pas l’homme qui n’a jamais menti, qui assiste l’orphelin et secourt le faible, Dieu ne l’abandonne pas à la dérision des démons ».
Mohamed (saws) va subir les pires humiliations et le plus dur traitement que puisse connaitre un homme de son rang.  Être insulté, traité de fou, de dément, de sorcier, de possédé, être frappé par des pierres, trouver des épines sur son chemin, recevoir des boyaux sur son dos alors qu’il priait, et ce, sous le regard chagriné de sa fille Fatima la bien-aimée. Dans le pire moment, Mohammed le magnanime allait montrer l’étendue de l’amour et de la miséricorde qui habitaient son cœur et son esprit en faisant cette invocation qui reste la plus belle, la plus tragique et la plus émouvante qui soit donnée à un homme de la prononcer et à un autre homme de l’écouter :
 « Je me réfugie en Toi, Mon Dieu, contre ma faiblesse et mon impuissance. Tu es le Dieu des faibles, mon Maitre et mon Dieu. Si je ne suis pas l’objet de ta colère, je ne crains rien. Je me réfugie dans la lumière de ta face qui affermit le monde et l’au-delà du monde. Il n’y a de force et de secours qu’en toi ».
Allah connait ses souffrances ainsi que la méchanceté de ses détracteurs, mais Il agit en mettant les hommes à l’épreuve les uns par les autres. Mohamed (saws) était une épreuve pour les hommes et il le restera, alors que les hommes étaient une épreuve pour lui et nous en assumons la suite à sa place :
{Ceux qui ont une malveillance aux cœurs ont-ils pensé qu’Allah ne dévoilerait pas leurs rancunes ! Et si Nous voulions, Nous te les montrerions, alors tu les aurais reconnus à leurs traits ; et tu les reconnaîtras sûrement à leurs écarts de langage. Et Allah connait vos actions. Certes Nous vous éprouverons afin que Nous fassions voir ceux qui s’efforcent d’entre vous ainsi que les persévérants. Et ainsi Nous éprouverons vos faits. Certes, ceux qui sont devenus  mécréants, rebutent de la Cause d’Allah et s’opposent au Messager, après que la Direction infaillible leur est apparue, ne sauraient nuire en rien à Allah, et Il rendra vaines leurs œuvres.} Mohammed  29-32

Nous ne pouvons donc agir à notre guise contre les caricatures, mais agir comme il a agi et ce en conformité avec la Parole d‘Allah :

وَٱصْبِرْ وَمَا صَبْرُكَ إِلاَّ بِٱللَّهِ وَلاَ تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَلاَ تَكُ فِي ضَيْقٍ مِّمَّا يَمْكُرُونَ
{Patiente ! Certes ta persévérance tient d’Allah. Ne t’afflige donc point pour eux, et ne t’angoisse point de ce qu’ils rusent.} An Nahl 127

وَلاَ تَحْزَنْ عَلَيْهِمْ وَلاَ تَكُن فِي ضَيْقٍ مِّمَّا يَمْكُرُونَ
{Ne t’afflige point pour eux, et ne t’angoisse pas de ce qu’ils rusent.} An Naml  70

فَٱصْدَعْ بِمَا تُؤْمَرُ وَأَعْرِضْ عَنِ ٱلْمُشْرِكِينَ إِنَّا كَفَيْنَاكَ ٱلْمُسْتَهْزِئِينَ وَلَقَدْ نَعْلَمُ أَنَّكَ يَضِيقُ صَدْرُكَ بِمَا يَقُولُونَ فَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ وَكُنْ مِّنَ ٱلسَّاجِدِينَ وَٱعْبُدْ رَبَّكَ حَتَّىٰ يَأْتِيَكَ ٱلْيَقِينُ
{Déclare donc ce qui t’es ordonné, et détourne-toi des polythéistes. Nous t’avons préservé contre les moqueurs, qui placent un autre dieu à côté d’Allah. Mais ils sauront bientôt. Nous Savons sûrement que ta poitrine se serre à cause de ce qu’ils disent. Exalte donc la gloire de ton Dieu, sois de ceux qui se prosternent, et adore ton Dieu jusqu’à ta mort.}  Al Hijr 95-97

Parmi les leçons que nous devons garder de ces versets traitant la souffrance du prophète face aux railleries et aux insultes il y a :
  • La grandeur d’âme et la constance dans l’adversité que le croyant doit conserver, car il sait que tout ce qui se passe ne se passe qu’avec la connaissance et l’agrément d’Allah qui poursuit un dessein qui échappe aux mécréants.
  • La confiance en Allah qui se charge des moqueurs et des blasphémateurs le moment voulu selon un stratagème qu’il a choisi et qui peut échapper à nous tous, offensés et offenseurs.
  • Le mépris qui exige la compréhension des enjeux pour conserver son calme et sa dignité, et qui exige de se détourner des imbéciles et des provocateurs. La plus grande victoire sur eux est de ne pas tomber dans leur jeu et les laisser se tordre de haine et se pourrir la vie par leur cœur noirci et gonflé jusqu’à exploser sans trouver un semblant de contentement dans notre émotivité. Allah nous donne la conduite à tenir et que nous devons impérativement suivre :
{Il vous A Révélé dans le Livre que : «Si vous entendez que les Signes d’Allah sont pris en mécréance et tournés en dérision, ne restez pas avec eux, jusqu’à ce qu’ils engagent une autre discussion, sinon vous êtes leurs semblables». Certes, Allah Rassemblera les hypocrites et les mécréants en totalité dans la Géhenne.} An Nissa 140
{O vous qui êtes devenus croyants, ne prenez point comme protecteurs ceux qui tournent votre religion en dérision et en moquerie, d’entre ceux à qui le Livre fut Révélé avant vous ainsi que les mécréants. Et Prenez garde à  Allah, si vous êtes croyants. Et quand vous appelez à la prière, ils la tournent en dérision et en moquerie : cela, en raison de ce qu’ils sont des gens qui ne raisonnent point.} Al Maidah 57
Si Allah désigne ces mécréants, blasphémateurs et pervers de gens qui ne raisonnent pas à cause de leur ignorance, malgré leur savoir académique et leur prospérité matérielle, nous devons faire preuve d’intelligence et ne pas nous laisser manipuler par eux et par ceux qui veulent une fois de plus instrumentaliser l’Islam à des fins partisanes et politiciennes tant du côté de ceux qui appellent à la violence que du côté de ceux qui appellent à ne pas manifester.
Nous avons vu qu’Allah ordonne à Mohamed (saws) la patience, le Tasbih (glorification d’Allah),  la Salat, et le mépris comme recours. Tout autre recours reste en deçà de ce qu’Allah nous a demandé, car nous agissons selon notre émotion et notre improvisation et non selon les commandements d’Allah. Notre réaction ne reste que de la convulsion qui repose sur l’émotionnel. Dans le verset 57 de la sourate ‘la Cêne ’ Allah nous demande de prendre garde à Lui. Ici il s’agit de Taqwah.
La Taqwah n’est pas la crainte ni la crainte révérencielle, mais ce mélange d’humilité à l’évocation d’Allah, de crainte de son châtiment, d’espérance de sa récompense, d’obéissance à ses interdits et à ses ordres. C’est à la fois un état psychoaffectif et spirituel qui nait de l’émotion par la crainte et l’espoir, un état rationnel qui nait de la connaissance des conséquences de l’obéissance ou de la transgression, et enfin un état comportemental et actanciel par la pratique de l’Islam avec assiduité, attention et révérence dans tout ce que nous faisons de notre vie. C’est la Taqwah qui est la réponse la plus efficace, car c’est elle qui fait mal aux ennemis et qui renforce les liens d’amour, de solidarité, d’intelligence et d’efficacité entre les Musulmans comme elle a tissé et renforcé ceux des Compagnons avec le Prophète (saws) et entre eux les rendant invincibles,  civilisés et civilisateurs alors qu’ils étaient méprisés par les Byzantins et les Perses.
Nous tous nous sommes éprouvés par les ennemis de l’Islam et nous devenons leur épreuve lorsque nous exprimons notre amour et notre attachement à Allah et à Son Prophète :

 

لَتُبْلَوُنَّ فِيۤ أَمْوَالِكُمْ وَأَنْفُسِكُمْ وَلَتَسْمَعُنَّ مِنَ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ وَمِنَ ٱلَّذِينَ أَشْرَكُوۤاْ أَذًى كَثِيراً وَإِن تَصْبِرُواْ وَتَتَّقُواْ فَإِنَّ ذٰلِكَ مِنْ عَزْمِ ٱلأُمُورِ
 {Vous serez sûrement éprouvés dans vos biens et dans vos personnes, et vous entendrez sûrement beaucoup de mal, de ceux qui reçurent le Livre avant vous, et de ceux qui sont devenus  polythéistes. Mais si vous êtes persévérants et pieux, cela est vraiment de la Haute détermination.} Al ‘Imrane 186

Allah nous demande la même détermination et la même patience que celle des Prophètes face à l’adversité. Pour eux comme pour nous, la solution est dans la Taqwah. Le changement salutaire qui apporte la victoire n’est pas dans l’action spontanée qui déverse sa colère puis replonge dans son indolence quotidienne, elle est dans la réforme ontologique et sociale qui fait de l’individu et du corps social la haute détermination à être conforme au modèle prophétique.
Nous devons refuser les atteintes à notre religion et à notre Prophète (saws) mais en gardant toute lucidité pour que nos voix soient entendues et écoutées puis respectées. Pour cela nous ne devons pas agir comme des désespérés, des hystériques et des violents qui travaillent, à leur insu, à la réalisation du complot mené contre eux et que facilitent leur inconscience et l’absence de savants et d’intellectuels qui peuvent les guider et les encadrer en dehors des appareils et des vues étroites. Nous ne pouvons pas avoir une meilleure attitude que le Prophète (saws) qui est diffamé et à qui Allah dicte la conduite à tenir :
 {Nombre de Messagers, avant toi, ont été tournés en dérision, mais ceux qui se moquèrent d’eux, ont été poursuivis par ce même dont ils se sont moqués.  Dis : « Allez de par la terre, puis regardez quel fut le sort des négateurs ».  Dis : « A qui appartient ce qui est dans les Cieux et la Terre? »} Al An’am 10
{Nous Savons bien que ce qu’ils disent t’afflige. Ils ne te démentent pas, à toi, mais ce sont les Versets d’Allah que les injustes renient. Bien des Messagers avant toi ont été démentis et ils persévérèrent face au démenti et au mal qu’ils subirent, jusqu’à ce que leur soit venu  Notre victoire. Rien ne peut changer les paroles d’Allah et il t’est déjà parvenu une part des nouvelles des Messagers.  Si leur détournement t’est intolérable, fraye-toi donc, si tu peux, un tunnel sous terre ou un escalier vers le ciel pour leur apporter un signe ! Si Allah Voulait, Il les Aurait Rassemblés vers la Direction infaillible. Ne sois donc pas du nombre des ignorants ! Toutefois, seuls répondent à l’appel ceux qui comprennent.}  Al An’am 33-36

 La sourate Mohammed est notre clé :

Le Coran a une sourate qui porte le Nom de Mohammed (saws). Si nous sommes perplexes quant à l’attitude à avoir aujourd’hui et demain envers les ennemis de Mohamed (saws) alors, il faut juste lire et comprendre son contenu :
 {O vous qui êtes devenus croyants : si vous faites triompher la Cause d’Allah, Il vous fera triompher et affermira vos pieds. Mais ceux qui sont devenus  mécréants, qu’ils périssent alors. Et Il a déjà condamné leurs œuvres au fourvoiement. Cela, car ils haïssent ce qu’Allah a révélé, mais Il a rendu  vaines leurs œuvres. N’ont-ils pas été de par la terre afin qu’ils voient quel ne fut le sort de ceux qui ont vécu avant eux ? Allah a tout anéanti  sur eux. Et ainsi il en sera de même pour ceux qui sont devenus  mécréants. Cela, car Allah est le Protecteur de ceux qui sont devenus  croyants, alors  que ceux qui sont devenus  mécréants n’ont nul protecteur.} Mohammed 7-11
La sourate nous dicte  la meilleure conduite pour défendre notre Prophète à cour, moyen et long terme :
 {O vous qui êtes devenus croyants, obéissez à Allah et obéissez au Messager, et n’annihilez pas vos œuvres.} Mohammed 33
{Et si vous vous détournez, Il substituera un autre peuple que vous, ensuite, ils ne seront pas comme vous.} Mohammed  38
C’est en se conformant, stricto sensu, aux ordres d’Allah que Mohamed (saws) a traversé la période difficile de La Mecque avec ses railleries et ses moqueurs pour arriver à Médine laissant derrière lui les complots des conjurés voulant l’assassiner voyant sa détermination inébranlable à suivre la voie tracée par Allah. Allah a immortalisé la Hijra de La Mecque à Médine par cette parole sublime :
{Si vous n’avez pas secouru  le Prophète, Allah l’a secouru ; lorsque les incrédules l’ont expulsé. Lui, le second des deux, le jour où tous deux se sont trouvé  dans la grotte, et qu’il dit à son compagnon : Ne t’affliges pas ; Allah est avec nous ! Alors Allah  lui  a inspiré la confiance et la sérénité… } At Tawbah  40.
Mohamed (saws) arrive à Yathrib qui va désormais porter son nom Madinatou al Nabi et annoncer son triomphe définitif sur les moqueurs par un chant prémonitoire :
 « La lune point sur la colline des adieux.
O Toi qui est envoyé par Dieu,
Tu viens avec un ordre qui sera obéi… »

Après la patience, la constance et la persévérance vient la  période médinoise avec ses victoires puis son triomphe. Comme le dit si bien Malek Bennabi : « L’épopée mohammadienne va déployer maintenant sur l’écran de l’histoire la série de ses épisodes légendaires : comme un film magique, le rêve d’Amina jadis, quand elle berçait encore dans son sein le fruit de ses entrailles, et qu’elle croyait entendre le hennissement des coursiers, le galop des escadrons et le cliquetis des armes, va repasser sur le tableau du présent » :
Badr ! Uhod ! El-Khandak ! Honaïn … la Mecque !

 La continuité et l’assiduité dans les principes et la vertu

Dans la difficulté ou dans l’aisance, opprimé ou libérateur, seul ou à la tête d’une armée victorieuse, Mohamed (saws) est resté jusqu’à la fin de sa mission et de sa vie l’homme à principes, l’homme vertueux, le réformateur et le dévoué à Allah.
{Lorsque Allah enverra la victoire et le triomphe ; que tu verras les hommes embrasser à l’envie la religion, exalte la louange de ton Dieu  et implore son absolution ; il est Absoluteur} An Nasr 1
Tout revient à Allah ! Le Tasbih est l’annonce de la victoire de celui qui implore Allah comme Moise et Noé : « Allah je suis vaincu, triomphe pour moi ! ». Comme Mohamed (saws) nous sommes appelés à préparer notre victoire et à afficher notre sérénité et notre espoir, et à rompre avec la culture de la défaite, de l’échec, et de nos comportements de désespérés.
Que peuvent contre lui et contre nous les blasphémateurs et les moqueurs lorsque nous avons conscience de vivre portant en nous et par la mémoire du Prophète (saws)  l’agrément d’Allah (swt) :
{Aujourd’hui, je parachève   pour vous votre religion, J’accomplis  Mes grâces sur vous, et  J’agrée l’Islam comme étant votre religion »} Al Maidah  3.
Avant d’arriver à ce triomphe et à ce parachèvement de sa mission d’ultime Prophète quelle a été la ligne de défense du Prophète (saws) ? Nous avons vu le Coran lui dicter sa conduite : la patience et le tasbih. C’est cette attitude qui lui a permis de résister contre tous les assauts de haine et contre tous les complots. Sa nature positive mérite d’être soulignée dans sa bataille psychologique. On rapporte que le Prophète (saws) était surnommé par les Juifs et les Arabes païens par « Mahomet ». Ses compagnons vexés lui exprimaient leur colère et leur désir de vengeance. Mais il se contentait de sourire leur disant ‘laisser-les se moquer de « Mahomed » (celui qui n’a pas loué), il ne s’agit pas de moi, mais de quelqu’un d’autre. Moi je m’appelle Mohammed (celui qui a l’excellence de faire des Louanges à Allah »’

 La défense de notre Prophète, de tous les Prophètes (saws)

Notre voie ne consiste pas à aller vers la facilité qui consiste à crier et à manifester puis reprendre notre sommeil « séculier ». Elle ne consiste pas à crier contre les islamophobes, mais à comprendre tous les mécanismes de l’Islamophobie et y répondre avec intelligence,  lucidité et efficacité.
Nous ne serons efficaces que si et seulement si nous suivons notre Prophète (saws) c’est-à-dire :
  • revenir vers l’Islam,
  • ne pas tenir le Coran déserté (mahjour),   loin de nos esprits, de nos consciences et de nos actes,
  • nous impliquer dans la fraternisation qui met fin aux schismes ou du moins les rend secondaires dans nos préoccupations,
  • nous impliquer dans le développement de nos mentalités, et la production en autonomie de nos idées, de notre argent,  de nos élites, et de nos devenirs en devenant des réformateurs artisans de la réforme de notre communauté et de nos territoires de vie.
  • Prendre garde et nous prémunir contre l’Islamophobie.

 L’Islamophobie : une déclaration de guerre

Sur le sujet de l’Islamophobie je tiens à insister de nouveau sur quelques points fondamentaux que j’ai développés dans  « Islamophobie : Deus machina ». Télécharger la fiche synoptique >>> ici
Ce serait le comble de l’ironie, de l’insouciance et de la médiocrité que de voir dans l’Islamophobie un banal acte de racisme ou de haine. Il est vrai que la haine contre l’Islam remonte aux  négateurs et aux détracteurs des Prophètes et de la Révélation. Elle se manifeste souvent sous forme de moquerie et de dérision, mais parfois elle ne parvient plus à cacher sa haine et sa rancune :
{La haine s’est réellement manifestée de leurs bouches, mais ce que leurs cœurs cachent est plus grand. Nous vous avons démontré les Signes, si jamais vous raisonnez. Voilà que ceux-là, vous les aimez et ils ne vous aiment pas…} Ali ‘Imrane  118_119
{Si un bien vous effleure, cela leur nuit, et si un malheur vous frappe, ils s’en réjouissent. Mais si vous persévérez et êtes pieux, leurs manœuvres ne vous nuiront point. Certes, Allah domine ce qu’ils font.} Ali ‘Imrane  120
Cette haine et cette rancune, sont aujourd’hui instrumentalisées à des fins religieuses, et civilisationnelles,  dans une guerre psychologique, une propagande médiatique, une lutte idéologique,  et une guerre militaire sous forme d’action de subversion ou d’actes guerriers au nom de la démocratie, de la liberté, de l’humanitaire et du droit de l’ingérence. Ce n’est pas un banal acte de racisme ou de haine religieuse c’est véritablement une machination diabolique que mènent conjointement l’Empire, le sionisme et le Vatican accompagnés de leurs vassaux et de leurs intellectuels « musulmans embarqués ».
Il s’agit de l’intervention cynique et perverse du sionisme dans l’histoire de l’humanité qui parvient à agir sous les masques du christianisme, des idéologies, pour déclarer la guerre à l’Islam et à l’humanité qui conserve encore un réservoir de décence et de moralité.
Il s’agit également d’une diversion pour préparer l’après Kadhaffi en Libye, tester la soumission des nouveaux gouvernements en Tunisie et en Égypte, et faire oublier l’échec patent en Syrie le temps de réajuster l’agenda et les moyens. On va me dire c’est trop de visées. Celui qui a connaissance du colonialisme sait qu’il met plusieurs fers au feu et qu’il a à sa solde les intelligences les plus cyniques et les mieux organisées pour lui produire une matrice de scénarios dans sa gestion du monde.
Il s’agit aussi d’un scénario qui repose sur la connaissance minutieuse de nos comportements, de nos contradictions et de nos clivages qui nous amènent dans les quatre postures qui s’enchainent les unes aux autres par une coordination mondiale satanique :
-        Produire des boucs émissaires pour se donner bonne conscience et pour mobiliser les bonnes consciences dans les guerres menées contre le monde musulman qui devient un défi majeur. Ce défi est pressenti par quelques signes annonciateurs d’un probable réveil de l’Islam. Ce défi masque la faillite de l’Occident qui a besoin à la fois de faire diversion et de se créer un ennemi pour relancer sa machine économique et justifier sa prédation des ressources qui sont en majeure partie dans le monde musulman. L’Irak, l’Afghanistan, le Soudan, la Libye et la Syrie sont les premiers de la liste.  L’Algérie et l’Iran sont les prochaines étapes à moins que la Syrie ne parvienne à leur damner le pion.
-        Produire et médiatiser le ridicule qui discrédite le musulman et le rend complexé, névrosé, psychopathe incapable de réfléchir sainement et objectivement. Le mettre dans une sorte de Caïn ou de Pygmalion inversés qui ne sont plus prisonniers de leur regard, mais prisonniers du regard des autres. Un regard qui nous méprise, qui nous ridiculise. Nous avons affaire à des laboratoires qui ont fait tomber l’Union soviétique après avoir disloqué le monde musulman et partagé ses dépouilles.
-        Produire de la méfiance envers les Musulmans tant  pour en faire un abcès de fixation et de crispation des crises sociales, financières économiques et politiques que pour réaliser trois autres objectifs majeurs :
  • Enlever toute empathie envers le monde musulman et les musulmans afin de ne pas produire de la compassion, de la pitié ou de la considération sur ces populations musulmanes appelées à payer le prix fort du nouvel ordre mondial qui pour l’instant ne veut pas faire payer l’ardoise à ses populations occidentales. Colonisés depuis trop longtemps,  habitués au fatalisme et aux « Lawrence d’Arabie » nous sommes supposés pouvoir endurer d’autres oppressions, d’autres guerres sans savoir nous défendre. Pour nous faire perdre toute idée sensée de défense et de résistance non seulement on ne bénéficie pas de la compassion et de l’attention des civilisés, mais on se fait occire en direct par des barbus vociférant des Allah Akbar comme si c’étaient les troupes déferlantes d’Attila.
  • Faire dégager les populations musulmanes d’Occident pour laisser que les agents du sionisme en terrain conquis à qui seront livrées les populations occidentales aliénées par le crédit, la consommation, le jeu, le sexe, la précarité, l’indigence intellectuelle et l’oisiveté.  Chaque occasion est instrumentalisée pour interdire de parole les Musulmans et restreindre leur liberté de culte et de conscience ainsi que leur devoir à dire non à l’injustice et à l’immoral. Ceci a commencé d’une manière aigue avec la loi sur le voile qui avait pour but caché de mettre la communauté musulmane dans un repli communautariste, de la stigmatiser, de lui interdire les manifestations en faveur de la Palestine et enfin de créer un sas de sécurité entre la fille musulmane cultivée et engagée dans sa religion et la fille européenne en quête de vérité et de sens dans un monde de plus en plus insensé.
  • Faire monter la pression sur les populations chrétiennes de l’Orient qui traditionnellement ne se reconnaissent ni dans l’Église de Rome ni dans la civilisation occidentale. Si les Sunnites et les Chiites, les Arabes et les perses, les Algériens kabyles, mozabites et arabo-berbères ne parviennent pas à s’entretuer suffisamment, les Chrétiens d’Orient affolés peuvent ou fuir ou prendre les armes et dans un cas comme dans l’autre ils se trouvent  de fait dans le bloc occidental soit comme agent agissant pour son compte soit comme victime à défendre contre la barbarie des Musulmans. Dans cet ordre d’idées, l’idée de faire prendre les armes aux Chrétiens d’Alep ou de les laisser prendre les armes pour se défendre est une faute grave du régime syrien dont les conséquences risquent d’être tragiques, car elles entrainent une spirale de violence qui va faire intervenir le facteur religieux avec plus de fanatisme et donner davantage d’arguments aussi bien aux Occidentaux qu’aux Arabes  pour intervenir en Syrie.
-        Aiguiser la défiance entre les Musulmans qui ne doivent pas trouver terrain d’entente entre « modérés », « modernistes », « fondamentalistes », « Takfiristes », « Frères musulmans », « Salafistes ». Dans chaque secte ou faction, ils aiguisent les contradictions et les clivages entre telle et telle doctrine, entre tel savant et tel autre car les uns soutiennent  la violence alors que les autres la rejettent, les uns acceptent la démocratie alors que les autres la rejettent, les uns acceptent l’Occident alors que les autres  lui déclarent la guerre, les uns appellent l’OTAN au secours alors que les autres refusent. Etc. On revoit le remake des interviews et des reportages qui renvoie dos-à-dos les Musulmans les uns contre les autres et notamment les « appels au calme » et les « appels à la violence ». Il est temps d’apprendre à boycotter ces médias et de suivre les pas des Prophètes qui se concentraient sur la communication avec celles et ceux qui sont susceptibles de comprendre, de les suivre, délaissant les haineux et les vicieux qui savent faire de nos « idiots utiles » des faire valoir, des alibis, des impostures.
Il faut juste voir les positions extrêmes et contradictoires sur le film blasphématoire dans l’opinion musulmane et les élites dans la société civile, dans l’opposition ou dans les gouvernements. Au-delà de la provocation et de la brèche de l’Islamophobie  « classique » dans laquelle beaucoup de monde s’est engouffré, on remarque que l’objectif principal semble atteint : créer encore un fossé entre les Musulmans. À titre d’exemple la Tunisie et l’Égypte qui viennent de « sortir » d’une révolution confisquée par des arrangements d’appareils internes et l’encerclement par l’Empire, sont confrontés à des divisions nouvelles qui s’ajoutent aux divisions traditionnelles.  En France on voit les positions opposées se manifester de plus en plus entre des manifestations qui deviennent des salles de prière ambulantes faisant le jeu de l’Islamophobie officielle et officieuse, et les opposant à ces manifestants qui se désavouent et s’isolent de plus en plus faisant aussi le jeu des appareils et de la même islamophobie.
Si nous limitons, comme tentent de le faire certains insouciants et certains experts dans la lutte idéologique, l’Islamophobie à la xénophobie ou à la haine de l’Islam cela signifie que nous n’avons rien à faire contre la haine qu’être gentils, compréhensifs. Il s’agit d’une véritable déclaration de guerre qu’il faudrait prendre au sérieux pour y faire face et s’en prémunir avec intelligence et efficacité. La défense ne se limite pas aux manifestations éphémères ni à demander aux instances internationales de décréter des lois anti blasphèmes. C’est complètement débile de demander au bourreau la protection et la défense des droits de sa victime.
Dans cet océan d’amertume et de confusion, Allah (swt) nous a donné en Mohamed (saws) le modèle à suivre :
{Certes, Nous t’avons octroyé l’Abondance. Prie donc ton Dieu et immole. En effet, celui qui te hait sera, lui, sans postérité.} Al Kawthar

http://liberation-opprimes.net/


Samedi 22 Septembre 2012


Commentaires

1.Posté par chris le 22/09/2012 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a aucune "provocation délibérée lancée à l'Islam".
Je vous communique ici l'article publié ce matin même, 21 septembre, par Le Figaro, qui complète un autre article déjà paru hier et qui montre bien que le film contre lequel nos frères Musulmans protestent, de façon malheureusement violente en certains endroits du monde, n'a encore été vu par personne. Lisez, s'il vous plaît:

Ni les studios américains, ni l'équipe de tournage, ni le personnel du Vine Theater de Los Angeles où le film a soi-disant été diffusé dans son intégralité, n'ont vu le film de série Z islamophobe.

Le film anti-islam "L'Innocence des Musulmans" qui est à l'origine de violentes manifestations anti-américaines dans le monde arabe semble n'avoir jamais existé.
À ce jour, il est impossible de trouver une seule personne l'ayant vu dans son intégralité. Même les studios américains n'ont jamais réussi à mettre la main sur ce prétendu film de deux heures.
Seule la bande-annonce de 13 minutes est disponible sur Internet depuis le mois de juillet.
Pourtant, le réalisateur Sam Bacile (de son vrai nom Nakoula Basseley Nakoula) affirme que son film a été diffusé une fois au Vine Theater de Los Angeles en juin 2012, sous le titre "The Innocence of Bin Laden". Mais un employé du théâtre a révélé au Los Angeles Times que personne n'avait assisté à la projection et que lui-même n'avait jamais vu le film.
Tournage secret et détournement de bande-son
Aucun détail sur le tournage du film anti-islam ou sur la post-production n'a filtré.
Même si une équipe a été mobilisée et que des scènes ont été tournées, aucun indice ne vient confirmer que le film a été monté et produit.
Néanmoins, la chaîne CNN a retrouvé 80 personnes, acteurs et membres de l'équipe technique du tournage. Leur témoignage unanime révèle qu'ils n'ont jamais été mis au courant du contenu du film ni des motivations du réalisateur. L'équipe soutient qu'aucune allusion n'a été faite au prophète Mahomet durant le tournage. Les dialogues ne comprenaient aucun dénigrement envers l'Islam. Ainsi, les insultes à l'Islam et au prophète auraient été ajoutées lors de la phase de post-production.
Aux acteurs, Sam Bacile a affirmé que "L'Innocence des Musulmans", tourné durant l'été 2011, était "un film d'aventures sur l'Égypte ancienne". L'actrice Cindy Lee Garcia, qui tient le rôle de la mère de la future épouse de Mahomet, a confirmé au site Gawker que toutes les références religieuses ont été ajoutées au moment du doublage. La bande-son vidéo a été "doublée pour faire dire aux membres de la distribution des choses qu'ils n'ont pas dites", explique-t-elle. Elle ajoute: "Il n'était d'ailleurs aucunement question du prophète Mahomet dans le scénario original, intitulé Desert Warriors."
Il y aurait eu donc un détournement de la bande-son.
En effet, en visionnant l'extrait posté sur Internet, les dialogues consacrés au prophète ont un son différent. Les lèvres des acteurs ne sont pas synchronisées avec les paroles et semblent dire autre chose. Cindy Lee Garcia a porté plainte mercredi à Los Angeles contre son producteur, disant avoir été trompée sur les intentions de l'œuvre. Elle affirme également n'avoir jamais vu le film dans son intégralité: "Le film n'existe pas. Nous n'avons rien trouvé."
Les studios américains, eux non plus, n'ont jamais réussi à trouver le film dans son intégralité. "Le film n'existe pas. Nous avons vraiment cherché un long-métrage et n'avons rien trouvé. C'est simplement une mauvaise vidéo faite à la va-vite. Mais l'idée totalement fausse qui circule, c'est qu'il s'agit d'un projet issu de Hollywood," affirme Marium Mohiuddin, du Muslim Public Affairs Council, une organisation américaine sollicitée par les studios de Hollywood lorsqu'il s'agit de représenter les musulmans à l'écran.
Du coup, "les musulmans pensent que le film a été autorisé par le gouvernement américain, ce qui a du sens pour eux, car ils sont convaincus que les Américains maltraitent les musulmans résidant aux États-Unis»," conclut-il.
Un réalisateur inconnu de Hollywood
À cela s'ajoutent les interrogations autour de l'identité du réalisateur.
Désigné sous le pseudonyme de Sam Bacile dans la distribution du film, le cinéaste est un parfait inconnu des studios et des syndicats à Hollywood.
Présenté tout d'abord comme un juif d'origine israélo-américaine exerçant la profession de promoteur immobilier, il se prénomme en réalité Nakoula Basseley Nakoula, un copte égyptien de 55 ans résidant en Californie. Condamné pour fraude bancaire, les conditions de sa liberté sous caution lui interdisaient d'utiliser un ordinateur. Mais, apparemment, il serait passé outre en surfant sur internet sous le pseudo de Sam Bacile.
Cet homme injoignable a affirmé au Wall Street Journal avoir récolté 5 millions de dollars pour financer son film grâce à une centaine de donateurs juifs anonymes. Un budget qui paraît invraisemblable lorsqu'on voit la piètre qualité de l'extrait mis en ligne…
Tout porte à croire que "L'Innocence des Musulmans" n'a jamais été destinée à devenir un véritable film.
Il apparaît aujourd'hui comme une grotesque manipulation boostée par Internet et destinée à attiser la haine dans le monde arabe.

Cet article, publié par un journal sérieux, Le Figaro, article, dans lequel on ne dénote ni ambiguïté ni dissimulation, dit très clairement que ce film, s'il existe, reste inconnu des professionnels du cinéma et du gouvernement américain plus encore.
Qui donc s'est servi de cette production cinématographique quasiment inconnue et vraisemblablement d'amateur, pour provoquer dans le monde musulman une indignation telle qu'elle conduit à des violences ? Qui est le véritable manipulateur derrière cette œuvre dérisoire que personne n'a vue, pas même les acteurs qui l'ont tournée ?
Le vrai fond de l'affaire n'est pas le film, mais quelqu'un d'autre, une quelconque organisation d'excitation à la haine, qui reste à découvrir.

2.Posté par raimane le 22/09/2012 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patience ... l'histoire semble déjà écrite et ce depuis fort longtemps ... en fait depuis le 28-02-1882 !!!

Dans le soleil, je lis :
" Ma parole est éternelle. J’ai fait mon jugement sévère. Maintenant je l’annonce à mon peuple et, quand l’heure sera venue, je le ferai passer au monde entier. "
Je lis :
" Dans ma sagesse éternelle, j’ai le dessein de réserver la vie à un nombre immense de Juifs car, au jour de ma réjouissance, je veux les confondre. L’oeil impie de toutes ces âmes restera ouvert, car je veux qu’il voie ma puissance. Je leur réserve de voir, de leurs yeux, l’astre radieux que je ferai sortir du fond de l’exil, sous un épouvantable orage de feu et sous les signes de ma colère. Tout le firmament aura des traits semblables à ceux que mon Père lança sur le monde, quand je m’offris pour racheter mon peuple. "
Je lis encore :
" Au milieu de cette terreur, tout le monde sera semblable à la fourmi qui sort de sa tanière... De toutes parts, des hommes viendront s’unir à ce groupe perfide qui, maintenant, conduit les choses de la terre avec une décision et une iniquité qui n’a pas de nom... Ils périront misérablement sous les coups de ma colère ou sous l’envoi de cruelles maladies. Puis je guérirai les plaies du royaume ; je rendrai la fertilité. Après que le Sauveur sera entré dans son règne, je sanctifierai par d’abondantes rosées, la terre souillée, et la pénitence y
effacera les tâches faites par les pieds des impies. " (28 février 1882)

http://www.marie-julie-jahenny.fr/quelques-propheties.htm#Les_Juifs_r%C3%A9serv%C3%A9s

3.Posté par Zaheer le 22/09/2012 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam ‘alaykoum

Votre expose est beaucoup trop pessimiste. Il manque quelques recommandations qui decoulent de ceux des ceux que vous nous avez propose d’Allah soubhana wa ta’ala. Cela aurait rendu votre conclusion beaucoup plus optimiste.

[33] Qui donc tiendrait un meilleur discours que celui qui appelle les hommes à Dieu, fait œuvre pie et proclame tout haut son appartenance à l’islam?
[34] La bonne action et la mauvaise action ne sont pas pareilles. Rends le bien pour le mal, et tu verras ton ennemi se muer en fervent allié ! [35] Mais une telle grandeur d’âme est seulement le privilège de ceux qui savent faire preuve de patience et de ceux qui sont touchés par une grâce peu commune.
[36] Et si le démon t’incite à agir autrement, cherche aussitôt refuge auprès de Dieu, car Il entend tout et sait tout.



4.Posté par boubou le 22/09/2012 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo!!! tres bel article.
sage décision que d'ignorer ceux qui portent atteinte a l'islam.

en plus le film amateur, n'existe pas , aucune personne ne l'a vue (celui qui le trouve je lui offre un voyage en avion n'importe où en Europe).

A ceux qui manifestent dans le monde musulman ( je n'ai rien contre eux) je voudrais bien savoir quels livres ont-ils lu et quel est leur niveau d'études?
ne savent t'ils pas qu'il existe pleins de films et de documents (sans parler des innombrables sites racistes et anti-islam) qui dénigrent notre religion avec une violence inouie?

notre problème c'est 'éducation (école et comportement) mais là c'est une autre histoire...

5.Posté par Saber le 23/09/2012 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A écouter...

6.Posté par sofiane le 23/09/2012 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo !!! Quelle culture et quel travail de vulgarisation ! C'est remarquable et ça aide aide tous les musulmans à mieux se situer ! chapeau bas ....

7.Posté par Al-muriid le 23/09/2012 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bismil l-Làhi r-Raxmàni r-Raxiim

‘AHLU S-SUNNAH WA L -JAMÀ^AH (MAJORITÉ DES MUSULMANS SOUNITES) ET ISLAMOPHOBIE


D’emblée, il convient d’attirer l’attention sur cette pratique abjecte qui consiste à déformer le nom honoré du Prophète Muxammad. Que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur toi ô Muxammad, ô toi la meilleure créature, ô toi, qui est notre bien-aimé et intercesseur. Que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur ta Famille pure et pieuse, ainsi que sur tes Compagnons(Çaxàbah) vertueux!

Alors, de quoi s’agit-il ? Sciemment et /ou inconsciemment, au lieu d’appeler le Prophète Muxammad par ses noms honorés, des gens se permettent de continuer à l‘appeler injustement « Mahomet ». Ce négationnisme linguistique date du 7ème siècle au moment où le Prophète Muxammad a reçu la Révélation, dans un climat d’hostilité et de haine terrible.

LES NOMS DU PROPHÈTE MUXAMMAD ÇALLA L-LÀHU ^ALAYHI WA S-SALLAM.

Le nom principal du Prophète et celui qui est le plus célèbre, est Muxammad. Et, ce nom a été plusieurs fois cité dans le Saint Coran. Quant à son autre nom Axmad, il a été cité en tant que nom du Prophète, et il a été employé par le Prophète ^Iisà , Jésus fils de Marie, çalla l-Làhu ^alayhi sallam ; et c’est le Saint Coran qui nous en l’a appris.

En effet, Dieu dit dans le Coran honoré [V.6 ; S. n°61] ce qui signifie :

« Jésus, fils de Marie, dit : (( Ô fils d’Israël ! Je suis en vérité le prophète de Dieu envoyé vers vous pour confirmer ce qui, de la Thora, existait avant moi ; pour vous annoncer la bonne nouvelle d’un prophète qui viendra après moi et dont le nom sera Axmad [autre nom de Muxammad ] )) .»


Les savants musulmans(al- ^ulamà’) disent que le nom « Axmad » du Prophète est un nom propre dont la forme grammaticale est celle d’un attribut de comparaison superlative. En arabe, cette forme est celle de « ‘af^al » qui signifie la comparaison superlative. Ainsi, « Axmad » veut dire « Axmadu l-Xàmidiin ». C’est- à- dire : « de tous ceux qui dédient les louanges à Dieu, il est celui qui en fait le plus. »



Ce négationnisme linguistique, datant du 7ème siècle et qui a consisté à appeler le Prophète par le nom « Mahomet », était une manière de la part des juifs de l’époque de se moquer de lui, que Dieu l’honore et l’élève davantage en degrés. En fait, dans le nom « Muxammad », en remplaçant la voyelle « u » par la voyelle « a » comme ils ont fait sciemment et tortueusement avec le nom « Mahomet », le sens change radicalement. Et au lieu d’avoir comme sens : « de tous ceux qui dédient les louanges à Dieu, il( le Prophète Muxammad) est celui qui en fait le plus » ; par ce coup tordu linguistique, ils ont fabriqué un contre-sens qui donne : « de tous ceux qui dédient les louanges à Dieu, il(le Prophète Muxammad) N’est PAS celui qui en fait le plus. » ‘A^udhu bi l-Làhi mina ch-chaytàni r-rajiim !!!

Donc, nos contemporains qui, sciemment et /ou inconsciemment, au lieu d’appeler le Prophète Muxammad par ses noms honorés, continuent à l‘appeler injustement « Mahomet », doivent cesser ce négationnisme linguistique ! Car, outre le fait que c’est une atteinte blessante et inacceptable à l’honneur du Prophète Muxammad, il constitue un grain de sable dans la mécanique du dialogue islamo-judéo-chrétien.


‘AHLU S-SUNNAH WA L -JAMÀ^AH (MAJORITÉ DES MUSULMANS SOUNNITES)


Le Compagnon pieux et vertueux ^Awf bin Màlik radìya l-Làhu ^anhu a dit :

« Le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie: (( Al-Yahuud se sont scindés en 71 groupes, un seul ira au Paradis et les 70 iront en Enfer. An-Naçàrah se sont scindés en 72, un seul groupe ira au Paradis et les 71 iront en Enfer.
Par Celui Qui détient l’âme de Muxammad en Sa Puissance, ma Communauté sera scindée en 73, un seul groupe ira au Paradis et les 72 iront en Enfer. )) On a dit : " Yà Raçuula l-Làh, il s’agit de qui ? " Il a répondu : (( Al- Jamà^ah)).

Al- Jamà^ah est le terme prophétique et providentiel qui désigne ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah, c’est-à-dire la majorité des Musulmans sounnites qui suivent, conservent et transmettent la Tradition du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi sallam qui est arrivée jusqu’à nous par une chaîne de transmission ininterrompue ; depuis les Compagnons (Saxàbah) en passant par leurs disciples (Tàbi^iin), les Savants des trois premiers siècles de l’Hégire(Salaf) et ceux des siècles suivants(Khalaf).

C’est ainsi qu’il nous est parvenu du Prophète çalla l -Làhou ^alayhi wa sallam :

( ^Alaykumu sawàdu l-‘A^dham man chadh-dha chadh-dha ‘ila n-nàr ) ce qui signifie : « Attachez-vous à la grande majorité, celui qui se singularise se retrouvera en enfer ! ».

Les ‘Ach^ariyy et les Màturiidiyy, qui suivent les quatre Écoles de Jurisprudence(Madhà-hib)- fondées par les Imàm ‘Abuu Xaniifah, Màlik, Ach-Chàfi^iyy et Axmad Ibnu Xanbal- forment la Majorité des Musulmans Sounnites (‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah). Ce sont eux qui suivent la voie de la modération et du juste milieu.
Cela consiste tout simplement à adorer Dieu- Lui Qui est Unique et Qui n’a besoin de rien et Qui ne ressemble à aucune de Ses créatures- selon ce qui est ENSEIGNÉ PAR LE CORAN ET LA SUNNAH, tout en se gardant de tous les extrémismes, des mauvaises innovations (bid^ah sayyi’ah) et du laxisme.



REMARQUES


• Al-Yahuud (les Juifs): à l’origine, c’est un titre honorifique qui distingue, au sein des Banii ‘Isra’iil- le peuple d’Israël- les Musulmans la Communauté de Muusà (Moïse) ^alayhi s-salàm. Ce terme signifie d’après la parole de Dieu, dans le Coran : Les repentants. Mais, ce titre n’a plus rien d’honorifique depuis que les Yahuud ne sont plus musulmans.


• An-Naçàrah(les Chrétiens) : c’est le nom des Musulmans de la Communauté de ^Iisà Ibnu Maryam ^alayhi s-salàm (Jésus fils de Marie). Deux siècles après l’élévation de ^Iisà ^alayhi s-salàm au deuxième ciel, sa religion droite, l’Islàm, fut falsifiée ainsi que l’interprétation de l’Évangile. Il y a eu tellement de versions que le Roi Constantin rassembla ces ouvrages et suggéra à leurs auteurs de se mettre d’accord entre eux. Ainsi, ils ont choisi quatre parmi ces livres et les restants furent brûlés. Mais, les falsificateurs innovateurs ont persisté dans leur mécréance et dans leur égarement et se sont divisés en soixante-douze groupes.


L’ ISLAMOPHOBIE

À SUIVRE 'IN CHÀ’ ALLÀH

8.Posté par Al-muriid le 23/09/2012 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’ ISLAMOPHOBIE

Le phénomène d’islamophobie prend de plus en plus de l’ampleur. Cela ne nous surprend guère, car le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie :

• « Il arrivera une période durant laquelle, celui qui s’attache à sa Religion sera comme s’il tient une braise dans sa main. »


• « J’ai demandé à mon Seigneur quatre choses, Il m’en a accordé trois et m’a en refusé une :


- Je Lui ai demandé que l’ensemble des gens de ma Communauté (‘Ummah) n’apostasie pas, Il me l’a accordé.

- Je Lui ai demandé qu’Il ne les anéantisse pas comme les autres communautés précédentes, Il me l’a accordé.


- Je Lui ai demandé qu’Il ne permette pas à un ennemi issu d’une autre communauté de pouvoir les dominer et les exterminer, Il me l’a accordé.


- Et je Lui ai demandé qu’il ne permette pas qu’ils s’entretuent, Il me l’a refusé. »


Rapporté par Al-Xàfidh ^Abdu r-Raxmàn bin ‘Abii Xàtim qui le tient de ‘Abuu Hurayrah.

Muslim a rapporté de Thawbàn une autre version de ce xadiith dans laquelle le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie :
« J’ai demandé à mon Seigneur trois choses, Il m’en a accordé deux et m’en a refusé une.»

Et dans une autre version, il ajoute à la fin : « Il(Dieu) m’a dit : " Ô Muxammad, si Je prédestine un décret, il ne sera jamais repoussé. " »

Il y a d’autres xadiith de ce genre qui nous annoncent ces phénomènes d’islamophobie.

QUE DIRE À PARTIR CE QUI PRÉCÈDE ?

À SUIVRE 'IN CHÀ’ ALLÀH

9.Posté par Al-muriid le 23/09/2012 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


QUE DIRE À PARTIR CE QUI PRÉCÈDE ?



Dieu dit dans le Coran honoré [V.57 ; S.n°33] ce qui signifie :


• « Ceux qui offensent Allàh et Son Messager, Allàh les a maudits ici-bas, comme dans l’Au-delà ; et Il leur a préparé un châtiment avilissant !»


• Dieu dit dans le Coran honoré [V.110 ; S. n°03] ce qui signifie: « Vous êtes la meilleure Communauté qui ait émergé pour les gens. Vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal ; et vous croyez en Allàh ! »

• Le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit ce qui signifie : « Celui d’entre vous qui assiste à une chose blâmable, qu’il l’arrête de sa main ; s’il n’en est pas capable, qu’il l’arrête par sa langue ; et s’il n’en est pas capable, qu’il le rejette par son cœur : c’est le minimum qu’exige la Foi en cas d’incapacité ! » Xadiith rapporté par l’Imàm Muslim.


Ces déversements lâches, insultantes et odieuses de bile haineuse sur notre bien -aimé le Prophète Muxammad, que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui, participent de la campagne criminelle, entre autres, ourdies par de lugubres mécréants en vue de déstabiliser les Musulmans et de semer le doute dans leur esprit.
Peine perdue, Dieu Le Tout-Puissant, Le Très Miséricordieux a fait que le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam soit le plus beau de tous, physiquement et moralement ; et qu’il ait la meilleure senteur de sorte qu’il dégage une senteur meilleure que le musc, même dans sa tombe honorée ^alayhi salàm !
En outre, Dieu a fait que ceux qui le voient dans le rêve ^alayhi salàm ressentent une joie intense indescriptible, en ce sens que c’est un signe annonçant qu’ils mourront en étant croyants. Aussi, ils ressentent un très grand soulagement, s’ils sont éprouvés dans cette vie sur terre. Subxàna l-Làh wa l-xamdou li l-Làh !

Cela dit, autant nous devons condamner ceux qui sont en dehors de l’Islàm- qu’il soit un Benoît XVI, un vulgaire caricaturiste et plumitif alimentaires ou des renégats qui s’appellent Salman RUSHDI, Taslima NASRIN, Magdi ALLAM, Geert WILDERS,Imran Firasat ou les marchands de mal- bouffe - et qui insultent les Musulmans à travers le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam ; autant nous devons condamner ceux qui sont à la marge de l’Islàm, à savoir les intégristes hérétiques et les imposteurs qui font une mauvaise interprétation des Textes (Coran et Sounnah honorés).

Est-il besoin de rappeller que les Wahhabites, ainsi que ceux qui se font appeler Salafistes, ^Ibàdu r-Raxmàn qui interdisent aux gens de visiter la tombe du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam sous-prétexte que c’est de l’association à la divinité (chirk) et qu’il, çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, est selon eux « un amas d’os dans sa tombe ».
‘A^udhu bi l-Làhi mina ch-chaytàni r-rajiim !


Dire cela est évidemment de la mécréance et un mensonge grotesque. En réalité, notre bien-aimé Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, tout comme ses autres frères Prophètes ^alayhimu s-salàm, sont vivants dans leurs tombes où ils sont entrain de prier. D’ailleurs, il y a un événement prodigieux (karàmah) qui confime cela. En effet, à l’an 1160, le Savant, le Qutb Ghawth (le chef des Saints (Al-‘Awliyà’) de son époque), notre maître ‘Axmad Ar-Rifà^iyy al-Kabiir a eu l’honneur de saluer et de parler avec son grand-père le Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam devant sa tombe durant le Pèlerinage et d’embrasser sa main bénie, devant des milliers de témoins dont le Saint(Al-Waliyy), le Qutb, le Chaykh ^Abdu l- Qadr Al -Jiilàniyy que Dieu a honoré en faisant que Al-Khadir ^alayhi s-salàm l’a accompagné au tout début de son arrivée en Irak.



Ce qui est incompréhensible et choquant dans l’esprit musulman du commun c’est que les Wahhabites, les soi-disant salafistes d’Al-Qà’idah -A.Q.M.I.- Ançaru d- Diin, les Xizbu t-Taxriir et Xizbu t- Takfiir, ceux qui se font appeler Ançàru l-Sunnah, Frères musulmans, tout comme les ^Iibadu r-Raxmàm et d’autres sectes hérétiques etc., sont les alliés objectifs des Illuminati contre les Musulmans ; et surtout en ces temps de «Printemps arabe » ou « révolutions colorées » . C’est hallucinant !

Par conséquent, à l’occasion de la sortie scandaleuse du film et des caricatures exécrables et islamophobes de ces sataniquesNakoula Basseley Nakoula alais Sam Bacile et Charlie Hebdo,les manifestations initiées à contre-cœur par les états- major de ces groupes hérétiques, suite à aux pressions débordantes de leurs bases manipulées tels des moutons de pannurge, ne sont que de la poudre aux yeux. En effet, la meilleure façon de défendre l’honneur du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, c’est de d’enseigner la religion de droiture qu’il nous a transmise et qui est basée sur le Coran et la Sunnah, tout en la défendant.

Or, ces Wahhabites, les soi-disant salafistes d’Al-Qà’idah -A.Q.M.I.- Ançaru d- Diin, Xizbu t-Taxriir, Xizbu t- Takfiir, Ançàru l-Sunnah, MUJAO, tout comme ceux qui se font appeler Frères musulmans , ^Ibàdu r-Raxmàn …ont introduit des hérésies dans la Croyance musulmane (Al-^Aqiidah). En outre, ils interdisent aux gens de visiter la tombe du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam sous-prétexte que c’est de l’association à la divinité (chirk) et qu’il, çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, est selon eux « un amas d’os dans sa tombe ».
‘A^udhu bi l-Làhi mina ch-chaytàni r-rajiim !


QUE DIRE POUR CONCLURE ?


À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH

10.Posté par Al-muriid le 23/09/2012 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


QUE DIRE POUR CONCLURE ?

Cette islamophobie-la ne profite qu’ à ceux-là qui veulent « créer un Vatican de l’Islam pour modifier l’Islam et le rendre assimilable à l’esprit du commerce.» et qui mijotent le « choc des civilisations » pour instaurer le NOUVEL ORDRE MONDIAL(N.O.M. / N.W.O.) qui, comme le dit Pierre HILLARD, est un messianisme pressé.


Outre le fait que ces vulgaires cinéaste et caricaturiste des suppôts de Satan, les raisons d’ordre alimentaire ne sont pas à exclure en qui les concerne ; d’où la pertinence de la parole de l’Imàm Al-Ghazàliyy, raxiimahu l-Làh, qui a dit :
« Celui qui n'a de souci que pour ce qui entre dans son ventre,sa valeur sera à la mesure de ce qui en sort! »
Par conséquent, l’attitude de ces vulgaires cinéaste et caricaturiste, y compris celui de ceux qui les défendent et les soutiennent, n’inspire que dégoût et mépris…

Quand on voit la fitnah (guerres meurtrières, complots, conspirations, humiliations, crises financières, alimentaires et sanitaires) que nous concoctent, jour après jour et qui va crescendo, les héritiers illuminati de Nimrod (An-Nimruud), potentiels suppôts de faux-messie Ad-Dajjal le borgne, tireurs de ficèles et adeptes de la sinistre logique maçonnique « Ordo Ab Chao » ou « chaos constructeur », il n'y a plus que la miséricorde de Dieu - Le Tout-Puissant- pour nous sauver.


Donc, il faut en être conscient et apprendre à vivre avec cette réalité-là ; nous sommes dans une période aussi sombre qu'une nuit noire comme l'a appris le meilleur des créatures, notre bien -aimé le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam.


Avec ces "démocrates" francs-maçons, sionistes et ces politiciens anti- musulmans, ces sheik, émirs, dirigeants et roitelets idiots, pervers, manipulés et traitres, sans oublier les islamistes et les intégristes (wahhabites, les soi-disant salafistes d’Al-Qà’idah -A.Q.M.I.- Ançaru d- Diin, MUJAO, ceux qui se font appeler Ançàru l-Sunnah, Frères musulmans, ^Iibàdu r-Raxmàn, Xizbu t -Taxriir et Xizbu t -Takfiir, etc.) collabos ; il nous faut patienter en attendant le dernier petit signe - avant les dix grands signes qui précèdent la fin du monde- qui est la venue de l’Imàm Al-Mahdiyy ^alayhi s-salàm.

Contre les imposteurs renégats, Allàh subxànahu wa ta^àlà a soutenu les Savants (Al-^Ulamà’) et les Saints (Al-‘Awliyà’ qui est le pluriel de Al-Waliyy) par le Discernement, par des Firàçah ou par des Kachf. Ces manifestations de la Miséricorde de Dieu ont permis aux gens de ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah (Majorité des Musulmans sounnites) de mettre en déroute les manœuvres diaboliques des suppôts de Satan.

Nous devons nous atteler à ce pour quoi Dieu nous a créés : L’adorer, faire le bien et éviter le mal ; recommander le bien et interdire le mal !


Faisons régulièrement du dhikr, des invocations de protection (taxçiin) et ce qui nous est transmis de la Sunnah honorée, comme les hirz, afin de demander la protection L’UNIQUE, LUI QUI EST TOUT-PUISSANT SUR TOUTE CHOSE !

Étant donné que cette vie est faite d’épreuves, nous devons provoquer les causes, qui soient conformes à ce que Dieu ordonne, afin d’améliorer notre situation personnelle, familiale, socio-économique et financière !

Quoi que puissent faire Satan et ses suppôts, quoi que diabolique soit leur « agenda », cela ne pourra absolument pas empêcher la réalisation de que Dieu Le Tout-Puissant a prédestiné…! Ce que Dieu veut est, et ce que Dieu ne veut pas n’est pas !


Dieu est éternel et Il est de toute éternité. Il est tout-puissant sur toute chose ; tandis que Satan et ses suppôts ne sont que des créatures mortelles !


Al-Xamdu li l-Làh, le Prophète- que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui- nous a laissé le Coran et la Sunnah honorés comme sources de bonne guidée!

Al-Xamdu li l-Làh! Lui Qui a fait que cette Communauté (‘Ummah) compte en permanence des Savants (^Ulamà’) des Saints (Al-‘Awliyà’ qui est le pluriel de Al-Waliyy) et des guides religieux pieux, sincères, justes, respectables et fiables qui suivent les nobles traces du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, sur qui nous pouvons compter.


Donc, tout musulman doit suivre et préserver l’Islam que le Prophète Muxammad ^alayhi salàm a enseigné et qui est arrivé jusqu’à nous par une chaîne de transmission ininterrompue ; depuis les Compagnons (Çaxàbah) en passant par leurs disciples (Tàbi^iin), les Savants des trois premiers siècles de l’Hégire(Salaf) et ceux des siècles suivants(Khalaf).

Cela revient à adorer Dieu tout en se gardant de tous les extrémismes (wahhabites, les soi-disant salafistes, les takfiir, ceux qui se font appeler Ançàru l-Sunnah, Frères musulmans, ^Iibàdu r-Raxmàn, etc.), les mauvaises innovations (bid^ah sayyi’ah) des faux çuufiyy et du laxisme.


Raison pour laquelle, j’exhorte tous ceux qui ont fait le bon CHOIX tout comme ceux qui ne l’ont pas encore fait, d’aller apprendre dans les Mosquées et Centres ‘Ahlu Sunnah et /ou de s’attacher davantage à la Croyance (Al-^Aqiidah) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah (Majorité des Musulmans sounnites) qui est la seule à même de nous garantir le viatique pour l’Au-delà. Et c’est cela LE DROIT CHEMIN (AÇ-ÇIRÀTU L-MUSTAQIIM).

Al-xamdu lil -Làhi Rabbi l-^àlamiin, wa ç-çalàtu wa s-salàm ^alà Muxammad, wa bàraka l-Làhu fiikum !



11.Posté par karimdz le 23/09/2012 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La meilleure des réponses, ignorer, se refugier auprès de Dieu, agir dans le droit.

Les musulmans ont eu non seulement à éviter des provocations de torchon hebdo, mais aussi de la police de manuel vals, l oublié de l équipe de sarkopé, qui a assiégé la mosquée de Paris, du jamais vu !

Les sionistes ont écrit les scénarios de ces evenements, ils veulent y impliquer les musulmans comme acteurs, les méchants bien entendu, en dépit du tappage médiatique qui veut toujours grossir l affaire, l estimation du nombre de manifestants musulmans dans le monde est dérisoire parmi le miliard et demi de musulmans dans le monde, meme pas un demi pourcent, une minorité insignifiante a fait parler d elle et voila tout.


12.Posté par boubou le 23/09/2012 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Al-muriid

salamu aleikoum
a propos de ce que tu expliques sur le sens du nom de Muhammad (pbdsl) il y a plus simple.
pour ce qui n'auront pas le courage de te lire:

Muhammad : Mu = " celui qui est"
hammad = loué (c'est pour cela que l'on dit paix et benediction de Dieu sur lui)

Mahomet (Mahammad en realité) : Ma= celui qui n'est pas

oh les petits malins....


13.Posté par karimdz le 23/09/2012 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu Boubou !


14.Posté par Zongbo le 25/09/2012 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un article du journaliste Thierry Meyssan excellent :

http://www.voltairenet.org/La-tactique-du-blaspheme (lien dont publié ci-dessous)
http://www.voltairenet.org/Le-film-d-insultes-anti-islam-vise (autre lien intéressant)

La diffusion d’un extrait du film d’insultes anti-islam « L’Innocence des musulmans » a soulevé une vague de colère dans le monde arabe. Pour Thierry Meyssan, les choses sont plus complexes qu’il n’y paraît car cette diffusion a d’abord été faite en arabe sur YouTube et sur la chaîne salafiste égyptienne Al Nas. Le film n’est pas destiné au public états-unien, ni même au public musulman, mais au seul public arabe. Sa diffusion a été effectuée par ceux-là même qui ont appelé à son interdiction. Qui se cache derrière cette provocation ?

"La diffusion sur Internet d’extraits du film L’Innocence des musulmans a suscité des manifestations de colère dans le monde, dont une qui a dégénéré à Benghazi. L’ambassadeur US en Libye et des membres de son escorte ont été tués.

Au premier abord, l’affaire se situe dans une longue lignée qui va des Versets sataniques de Salman Rushdié aux autodafés du Coran par le pasteur Terry Jones. Toutefois cette nouvelle attaque se distingue des autres en ce que le film n’est pas destiné au public occidental, mais a uniquement été conçu comme un instrument de provocation à l’adresse des musulmans.

En termes politiques, cette affaire peut être analysée de deux manières selon qu’on l’observe au plan tactique comme une manipulation anti-US ou au plan stratégique comme une attaque psychologique anti-musulmane.

Le film est présenté comme produit par un groupe sioniste composé de juifs ayant la double nationalité israélo-US et d’un copte égyptien. Il était prêt depuis plusieurs mois et a été utilisé le moment voulu pour provoquer des émeutes dirigées contre les États-Unis. Des agents israéliens ont été déployés dans plusieurs grandes villes avec mission d’orienter la colère de la foule contre des cibles US ou coptes (jamais israéliennes). Sans surprise, l’effet maximum a été atteint à Benghazi.

La population de Benghazi est connue pour abriter des groupes particulièrement réactionnaires et racistes. On se souvient que lors de l’affaire des caricatures de Mahomet, des salafistes avaient attaqué le consulat du Danemark. En application de la Convention de Vienne, le gouvernement libyen de Mouammar el-Khadafi avait dû faire usage de la troupe pour protéger la représentation diplomatique. La répression de l’émeute avait fait de nombreuses victimes. Par la suite, les Occidentaux qui voulaient renverser le régime libyen avaient financé des publications salafistes accusant le colonel Khadafi d’avoir protégé le consulat du Danemark parce qu’il aurait été lui-même le commanditaire des caricatures. Le 15 février 2011, les salafistes avaient organisé à Benghazi une manifestation commémorative de la tuerie au cours de laquelle une fusillade éclata, marquant le début de l’insurrection de la Cyrénaïque et ouvrant la voie à l’intervention de l’OTAN. La police libyenne arrêta trois membres des forces spéciales italiennes qui avouèrent avoir tiré depuis les toits à la fois sur les manifestants et sur les policiers pour créer la confusion. Retenus prisonniers durant toute la guerre, ils furent libérés lors de la prise de la capitale par l’OTAN et furent exfiltrés vers Malte sur un petit bateau de pêche sur lequel je me trouvais avec eux.

Cette fois, la manipulation de la foule de Benghazi par les agents israéliens avait pour but d’assassiner l’ambassadeur US ; un acte de guerre sans précédent depuis le bombardement de l’USS Liberty par la marine israélienne, en 1967. Par ailleurs, c’est le premier assassinat, depuis 1979, d’un ambassadeur US dans l’exercice de ses fonctions. Et celui-ci est d’autant plus grave que dans un pays où le gouvernement est une pure fiction juridique, l’ambassadeur US n’est pas un simple diplomate, mais fait office de gouverneur, de chef d’État de facto.

Au cours des dernières semaines, les plus hauts responsables militaires états-uniens sont entrés en conflit ouvert avec le gouvernement israélien. Ils ont multiplié les déclarations attestant leur volonté d’interrompre le cycle de guerres débuté dans le 11-Septembre (Afghanistan, Irak, Libye, Syrie), alors que les accords officieux de 2001 en prévoient encore d’autres (Soudan, Somalie, Iran). Un premier coup de semonce s’était matérialisé avec l’attaque au missile de l’avion du chef d’état-major inter armes US, le général Dempsey. Le deuxième avertissement est plus brutal.

Par ailleurs, si l’on envisage cette affaire en termes de psychologie sociale, elle apparaît comme une attaque frontale contre les croyances des musulmans. En cela, elle n’est pas différente de l’épisode des Pussy Riot violant la liberté de culte jusque dans la cathédrale orthodoxe du Saint-Sauveur et les nombreuses performances de pornographie conceptuelle qui précédèrent. Ces différentes opérations visent à désacraliser des sociétés qui résistent au projet de domination globale.

Dans les sociétés démocratiques et multiculturelles, le sacré ne s’exprime plus que dans la sphère privée. Cependant, un nouvel espace sacré collectif est en cours de formation. Les États ouest-européens se sont dotés de lois mémorielles qui ont transformé un événement historique, la destruction des juifs d’Europe par les nazis, en un fait religieux (la « Shoah » selon la terminologie juive, ou « l’Holocauste » selon le vocabulaire évangélique). Ce crime est alors élevé au rang d’événement unique au mépris des victimes d’autres massacres, y compris au mépris des autres victimes du nazisme. La mise en cause du dogme, c’est-à-dire de l’interprétation théologique du fait historique, est passible de sanctions pénales comme l’était jadis le blasphème. Identiquement, en 2001, les USA, les États membres de l’Union européenne, et nombre de leurs alliés ont imposé par décret à toute leur population une minute de silence en mémoire des victimes des attentats du 11-Septembre. Cette initiative s’accompagnait d’une interprétation idéologique des causes du massacre. Dans les deux cas, avoir été tué parce que juif ou parce que États-unien donne un statut particulier aux victimes devant lequel le reste de l’humanité est invité à s’incliner.

Lors des derniers Jeux Olympiques à Londres, les délégations israélienne et états-unienne ont tenté d’étendre cet espace sacré en imposant une minute de silence durant la cérémonie d’ouverture, l’événement télévisuel le plus regardé dans le monde. Il se serait agi de célébrer la mémoire des victimes de la prise d’otage des Jeux de Munich. En définitive la proposition a été écartée, le Comité olympique se contentant d’une discrète cérémonie distincte. Quoi qu’il en soit, l’enjeu est de créer une liturgie collective qui légitime l’empire global.

Ainsi, L’Innocence des musulmans est à la fois un moyen de pression pour rappeler à l’ordre Washington, tenté de s’éloigner du projet de domination sioniste, et un moyen de poursuivre ce projet en blessant dans leurs croyances ceux qui lui résistent.

Vidéo : (en anglais)

L’ambassadeur assassiné de États-Unis faisait des éloges de « rebelles » libyens.
« US Ambassador praising Lybian rebels »."

15.Posté par ash le 27/09/2012 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam alykum
dans ce monde on trouve des sois disant des "Imams ou intellectuels",,musulman qui sont payée pour faire interprète le saint Coran et hadiths de façon que l'Ommah est fait pour servitude , dignité chez l'Ommah n'a pas de sens , ils faut être aux ordres des croisées car selon eux toutes est écrit d'avance ,vos enfants, familles sont les gibiers laisser qu'ils les massacrent, laisser vos femmes et filles violer par les croisée, vos terres serait empoisonner par toutes sorts des bombes et armes, que vos descendants subiront les conséquence néfaste dans vos pays vous n'est pas chez vous,nuls part sur la terre vous n'est pas chez vous !
certain sont payée pour faire dormirent les gens debout ,même on les trouve dan le royaume d' Arabie saoudite
. juste expliquée moi comment vous interpréter ça ( Quand vous voyez un mal, sois le le combattez par la main si non par la bouche en dernier sort port le cœur)?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires