MONDE

Narcotrafiquants : Violence extrême au Mexique


Dans la même rubrique:
< >


Gilles Devers
Lundi 6 Octobre 2014

Le 26 septembre, un groupe d’étudiants, de l’Ecole normale de Chilpancingo, capitale de l’État de Guerrero, s’étaient rendus à Iguala, à une centaine de kilomètres plus au Sud, pour récolter des fonds et manifester contre un projet de réforme de l’éducation.
Pour leur retour, ils se seraient emparés de trois autobus de transport public locaux. Des policiers municipaux et des hommes armés auraient alors tiré sur ces autobus, en deux temps, faisant six morts et une vingtaine blessés. Suite à ces évènements, quarante-trois étudiants sont restés disparus. Rien. Aucune nouvelle.
ob_0f20cb_cartels-drogues
La police s’est activée. Une trentaine de personnes ont été arrêtées, dont 22 policiers et des membres présumés du groupe criminel local Guerreros Unidos. Les déclarations ont permis à l’enquête d’avancer.
Hier dimanche, le procureur de l’Etat de Guerrero, Iñaky Blanco, lors d’une conférence de presse a annoncé la découverte de charniers : « Vers midi aujourd’hui ont été découvertes des fosses clandestines à l’intérieur desquelles on a trouvé des restes humains, près d’une colline dans les environs d’Iguala ». Les fosses communes ont été retrouvés dans un lieu montagneux difficile d’accès, proche de Pueblo Viejo. Le procureur n’a pas précisé le nombre de cadavres et on attend les tests génétiques pour l’identification. Des maisons où les étudiants auraient été détenus ont été repérées et perquisitionnées.
La police est convaincue de la complicité des mafieux et des élus locaux. Un mandat d’arrêt a été lancé contre le maire d’Iguala, Jose Luis Albarca, et son responsable de la sécurité. Tous deux ont pris la fuite.
L’Etat de Guerrero, un des plus pauvres du Mexique, est un des secteurs clé du trafic de drogue au Mexique.
On estime à 80.000 morts les victimes du crime organisé au Mexique depuis 2006. Ces faits, dramatiques, et qui sont un défi à l’Etat, rappellent à notre pays qui a le don de se traumatiser pour des faits de second ordre, ce qu’est réellement la violence mafieuse : 10 000 morts par an.

http://lesactualitesdudroit.com/2014/10/05/narcotrafiquants-violence-extreme-au-mexique/
Narcotrafiquants : Violence extrême au Mexique


Lundi 6 Octobre 2014


Commentaires

1.Posté par fwine le 06/10/2014 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà qui arrange bien les Etats-Unis, une fois de plus.

2.Posté par abcdef le 08/10/2014 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un personnage sud-américain influent a déclaré naguère une chose très pertinente: "la drogue est un vice du Nord qui fait le malheur du Sud".

Depuis une vingtaine d'années, la Bobocratie frivole s'est entiché d' écologie militante, la classe politique occidentale a saisie hypocritement l'occasion pour en faire un instrument de propagande mondialiste mais si par souci d'écologie on souhaite rendre la planète plus propre & plus saine, la logique commande que le premier des grands travaux en ce sens serait précisément de débarrasser la planète du fléau de la Drogue(s) !

Bien sûr, on soupçonne depuis longtemps les agences de renseignements occidentales d'être à la base du narcotrafic mondial avec la bénédiction secrète des gouvernements & des banksters qui conçoivent la diffusion des drogues comme autant d'instruments de contrôle mentale (type mk monarch) des masses mais cela n'excuse pas pour autant la responsabilité individuel du drogué lambda.

Assez d'excuses faciles déculpabilisantes, regardons tous la Réalité en face: quand vous vous droguez -quelque soit le type de drogue- vous contribuez à votre niveau individuel au pourrissement de la planète.

Et mettons un terme à ce concept fumeux & mensonger de "drogues douces": il n'y a pas de drogues "douces", il n'y a que des drogues, et dont les conséquences individuelles & collectives produisent les mêmes résultats sinistres.

Et songez également au long parcours économique de la somme d'argent que vous dépenser dans l'achat d'une dose drogue et dans quelles poches l'argent de votre dose de came atterri.

Le narcotrafic a joué un rôle essentiel dans la corruption & le pourrissement de la planète simplement parce qu'à la base il y des individus frivoles qui aiment s'enivrer de sensations fortes par des moyens chimiques sans se soucier des conséquences. Tout autre explication n'est que foutaises de bien-pensant !..........

3.Posté par abcdef le 23/10/2014 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici un exemple qui illustre le drame du Mexique lié au narcotrafic:

Malgré les menaces, une jeune femme postait des informations sur les violences liées aux cartels. Elle a été assassinée.

Une femme a été assassinée dans l'Etat mexicain de Tamaulipas par un cartel, qui a annoncé sa mort sur son propre compte Twitter, révèle Slate : "Mon vrai nom est María del Rosario Fuentes Rubio. Je suis médecin. Aujourd'hui, ma vie prend fin."

Voici le lien vers l' article d' origine:

https://fr.news.yahoo.com/mexique-cartel-tue-annonce-mort-twitter-095654843.html

Les drogués qui prennent leur pied à se shooter à la came portent leur part de responsabilité dans la mort tragique de María del Rosario Fuentes Rubio.

Arrêtons tout discours angélique sur le grave problème de la drogue & du narcotrafic et regardons la Réalité en face: chaque fois que vous achetez une dose de drogue, vous alimentez le narcotrafic et de ce fait vous contribuez activement au pourrissement de la Société à l' échelle planétaire.

Les narcos ont tués María del Rosario Fuentes Rubio, celle ci est devenue ainsi le symbole martyre de la tyrannie des narcos.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires