RELIGIONS ET CROYANCES

NON, LE PAPE N'EST PAS MORT !


Dans la même rubrique:
< >


Moine CAPUCIN
Lundi 25 Février 2013

NON, LE PAPE N'EST PAS MORT !
Non, il n’est pas mort, il a simplement démissionné, alors attendez un peu pour lui faire sa nécro ! Ce qui est sûr, c’est que l’on se rappellera de lui, un pape qui démissionne, ça n’était pas arrivé depuis 600 ans, à savoir que sur 265 papes, il y en a eu 5 : Pontien en 235, Félix II en 358, Grégoire VI en 1046, Célestin V en 1294 et Grégoire XII en 1415. Donc, Benoit XVI a trouvé le truc pour rentrer dans l’histoire, parce qu’après Jean Paul II, il était difficile de se faire remarquer… le prochain, va falloir qu’il fasse grève pour se distinguer !

C’est vrai qu’il commençait à se faire vieux, c’est peut-être ce qui explique son temps de réactivité suite aux scandales de pédophilie qui ont secoué l’Eglise, mais aussi aux propos révisionnistes de Williamson, sans oublier, dans le prolongement de Jean-Paul II, les stupides propos sur le préservatif tenus en Afrique, continent pourtant ravagé par le Sida, et pour finir avec ses prises de positions d’un autre temps concernant l’homosexualité. Je vous fais grâce des l’affaire «Vatileaks» et le discours de Ratisbonne.

Pour ce qui est du successeur, les favoris doivent trembler dans leur belle robe pourpre, car ce sont rarement eux qui gagnent au jeu de dupes qu’est le conclave. Quoi qu’il en soit, la seule chose dont on peut être certain est que les appétits sont aiguisés ! Et déjà, les bookmakers ont lancé des paris sur le nom du prochain pape : Pierre (5,00), Pie (6,00), Jean Paul (7,00) ou un nouveau Benoît (9,00).

Certains pensent qu’un Pape noir ou métissé, marié ou en couple, père de trois ou quatre enfants, bricoleur et intellectuel à la fois, vêtu « normalement » (et non avec des dentelles), pratiquant un peu de sport, un peu de jardinage, etc …,voilà qui changerait la vie de millions de catholiques. Alors je dis attention, en France, depuis que nous avons un président « normal », avec quatre enfants, deux unions libres successives, qui ne met pas de dentelles, qui aime le foot etc … notre vie a-t-elle changé ? Ce qui est sûr c’est que des mères Teresa, des sœurs Emmanuelle, ou des abbés Pierre n’ont aucune chance, trop proche du peuple, trop épris de justice sociale…, bref, trop à gauche !

Car l’église est une richissime entreprise libérale, avec des actifs financiers et immobiliers immenses, patiemment accumulés, pas toujours de façon très catholique d’ailleurs. Alors si un « hurluberlu » se mettait en tête de faire le bien et d’aider les pauvres, pas seulement avec des prières, mais en mettant la main au portefeuille, cela poserait problème. Dans son histoire l’église a excommunié ou condamné à mort pour beaucoup moins que ça.

L’effet positif de cette démission, c’est que depuis son annonce, nous n’avons plus de problème, fini le chômage, la pauvreté, oubliés le froid et la guerre au Mali…, et l’on se demande même comment nous avons pu être égoïstes et recentrés sur nos petites personnes pour croire que cela avait de l’importance. La fin de son mandat est fixée au 28 février et l’élection du nouveau pape est prévue au mois de mars. Comment allons-nous faire en attendant ? Et bien, prier, prier pour que le nouveau monarque de l’église de Rome nous surprenne…, et soit par exemple élu par l’ensemble des fidèles pour une durée déterminée. Le CDD remplacerait le CDI, c’est dans l’air du temps !

Alors, vu qu’une papesse dans l’état actuel des choses est tout à fait exclue, pourquoi pas enfin un pape dans la quarantaine, en costume cravate ou en jean teeshirt, et qui, vu son âge, soufflerait quelque peu sur la poussière qui s’accumule sur le catholicisme et qui lui donnerait un sacré coup de neuf. Un mec moderne quoi. Costaud de surcroit, qui aurait ainsi le temps de bousculer tous ces vieux prélats onctueux, en robe et calot, tout en imposant les réformes profondes qui manquent cruellement à l’Église Catholique. Ou alors pour revenir aux fondamentaux, l’on désigne un pape dans la lignée de Jésus, c’est-à-dire carrément révolutionnaire. Amen !

Par Moine CAPUCIN

http://2ccr.unblog.fr/2013/02/14/le-pape-renonce-a-un-cdi/


Lundi 25 Février 2013


Commentaires

1.Posté par OTOOSAN le 25/02/2013 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je suis pour une gestion responsable : Dieu aux commandes en direct ! rien à braire des papes et des sous papes, Dieu ou rien, jésus c'est pas la peine, il va venir pour des clous !

2.Posté par Depositaire le 26/02/2013 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article est grotesque. On sait très bien que la "politique" vaticane est complexe. C'est facile de dire qu'il faut un pape jeune, etc. Mais la réalité est autre chose.

Et rappelons que cette histoire du sida répandu par l'acte sexuel est une propagande bien huilée des multinationales pharmaceutiques pour vendre leur médicaments antiviraux parfaitement inutiles sinon pour empoisonner ceux qui les prennent et ainsi gonfler les statistiques du sida. Cette maladie n'est pas produite par un virus, mais par toute une série d'éléments, drogue, malnutrition associée à un stress intense et prolongé, vaccins, etc. Et sous le vocable "sida" on range toute une série de maladies qui n'ont rien à voir avec. Toujours la même propagande avec la complicité des grandes pontes de la médecine qui ont aussi des intérêts dans les laboratoires.

Pour revenir au pape, nous verrons bien dans quelque temps qui succédera à Benoit XVI. Conjecturer avant ne sert à rien. Une fois le nouveau pape élu, nous serons en mesure de déterminer sa politique future éventuelle, en fonction de sa personnalité et de son passé.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires