International

Mottaki: la nouvelle stratégie de Bush intensifie la violence en Irak


Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki a déclaré lundi que la nouvelle stratégie de l'administration de Bush pour l'Irak et la région dans l'ensemble ouvrira la porte à davantage de violence et de confrontations.


Mardi 23 Janvier 2007

 Mottaki: la nouvelle stratégie de Bush intensifie la violence en Irak

Manouchehr Mottaki a tenu ces propos lors d'une réunion avec
Al-Moualem, son homologue syrien en visite , qui est arrivé à Téhéran
lundi à la tête d'une délégation pour une visite de deux
jours.


Des consultations entre iraniens et syriens sur les
développements régionaux à la suite des politiques
éronnées des USA sur l'Irak sont à l'ordre du jour.


Les craintes que la nouvelle stratégie de Bush qui souhaite envoyer plus de troupes pour garder les rues de Bagdad pourrait mener aux arrestations à grande échelle et à la colère dirigées contre les responsables irakiens afin de protèger le peuple.


"Nous considérons plus important que les ministres
des Affaires étrangères des états voisins de l'Irak se
réunissent à Bagdad pour étudier comment leurs gouvernements
peuvent aider à reconstituer la sécurité dans le pays"ont -ils déclaré.


Il a également souligné la nécessité de réaliser la
convergence parmi les groupes religieux
irakiens afin d'éviter des confrontations sectaires.


"La coopération entre l'Iran et la Syrie sera au
service de l'indépendance, de l'unité et des demandes
de la nation irakienne."

L'Iran et la Syrie a souligné Manouchehr Mottaki ont des relations
positives et constructives dans les domaines
politiques, économiques et culturels aussi bien que
sur l'arène internationale.


Il a informé que les deux comités ont décidé d'
une session à Téhéran le mois prochain.


En référence aux événements au Liban, il a déclaré que
l'Iran croit que les affaires libanaises peuvent mieux
être administrées en faisant participer tous les
groupes dans le processus politique.


Il a déclaré que les politiques et les décisions du
mouvement de la résistance islamique libanaise
contrecarreront les USA et les objectifs sionistes
dans la région.


Il a dit que l'Iran favorise toujours la solution à des
problèmes par le consensus.


Il a déclaré que l'Iran et la Syrie ont tenu des
consultations diplomatiques à un niveau élevé, et se sont
félicité de la tendance d'accroître la coopération
économique bilatérale.


Il a qualifié de "sensible" et "d'important" la
situation actuelle dans la région, et a invité les USA à adopter une vue réaliste aux problèmes se posant à la région.


IRNA


Mardi 23 Janvier 2007


Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires