Néolibéralisme et conséquences

Monsanto: “Il n’y a aucune raison de tester si les aliments génétiquement modifiés sont sains pour les humains”



Ethan A. Huff


Jeudi 26 Janvier 2012

Monsanto: “Il n’y a aucune raison de tester si les aliments génétiquement modifiés sont sains pour les humains”
Les deux piliers du détournement de la science par l’oligarchie sont:
1- Le profit pur et simple
2- Un agenda eugéniste de dépopulation motivé par leur conviction idéologique pseudo-scientifique puisée et justifiée par le malthusianisme (néo-malthisianisme) et le darwinisme-social
Monsanto bouffe aux deux rateliers et ses dirigeants sont les maîtres des “revolving doors” entre le gouvernement américain et le cartel des multinationales financières et industrielles.
Sur le sujet eugéniste, plus d’infos ici, on y retrouve toujours les suspects habituels: fondations Rockefeller (qui finança le programme eugéniste nazi au travers du Kaiser Wilhem Institute), Carnegie et la litanie des multinationales affiliées. Monsanto n’est qu’une version moderne de la fange psychopathe qui sévit au sein de “l’élite” depuis au moins le XVIII ème siècle (Malthus). Du reste, comme expliqué dans l’article ci-dessus mentionné (le lien “ici” ), suite à l’horreur nazie de la seconde guerre mondiale, la terminologie “eugénisme” a été remplacée par un mot plus moderne: la “génétique”. tout ceci n’est que la continuation du programme obsessionnel des psychopathes du pouvoir de l’ombre pour contrôler tous les aspects de la vie sur terre, du micro-organisme à l’humain en passant par la technologie.
– Résistance 71 –
Il y a de plus en plus de preuves scientifiques qui prouvent que les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont différents des organismes naturels de manière inhérente, ceci incluant la façon dont le corps les assimile, ainsi que la façon dont le système immunitaire réponds à leur présence. Mais Monsanto, le plus gros fabricant d’OGM au monde pense que les OGM ne sont pas différents des organismes naturels et que tester les OGM est à la fois inutile et sans valeur intrinsèque.
Dans la section de leur page “Sécurité alimentaire” sur leur site internet à la question de “Pourquoi de tests cliniques humains concernant les cultures OGM n’ont-ils pas été entrepris ?”, le géant de la biotechnologie explique son opinion sur le fait que les OGM sont “substantiellement équivalents” aux organismes naturels. D’après Monsanto, puisque les concentrations de proteines, d’hydrates de carbone et autres nutrients varient parmi les cultures naturelles aussi bien que parmi les cultures OGM, alors ces différences sont automatiquement classées sans importance dans le domaine de la sécurité alimentaire des OGM.
De plus, Monsanto affirme que ses injections d’ADN étrangères dans ses cultures OGM sont également saines car, accrochez-vous bien, l’ADN est également présente dans la culture naturelle. Aucune importance que l’ADN injectée est étrangèrre à la variété et non naturelle et qu’elle est utilisée pour altérer la structure génétique entière de la plante OGM; d’après Monsanto, son ADN non naturel est automatiquement non-toxique, parce que chaque plante a aussi son ADN. Circulez y a rien à voir…
En utilisant cette même logique de l’absurde, il n’y aurait pas de problème à injecter de l’ADN d’animal dans un foetus humain par exemple, parce que le bébé contient également de l’ADN, correct ? Ou bien aussi boire de l’antigel qui est fait d’atomes et votre corps est fait d’atomes ? Sur les bases pseudo-scientifiques de Monsanto qui n’ont aucun sens, tout peut-être considéré comme non-toxique et sain parce que tout est fait d’atomes, tout comme nos corps !
De l’ADN étrangère dans des OGM responsable d’inflammations causant des maladies et des désordres auto-immunitaires
Au sujet de l’injection d’ADN étrangère dans les cultures OGM, l’association Physicians and Scientists for Responsible Application of Science and Technology (PSRAST) a pris une approche plus scientifique de la question en enquêtant sur la façon dont le corps métabolise l’ADN étrangère, leurs études ont montré que les choses ne sont pas aussi rose que Monsanto veut bien le dire. Comme on pouvait s’y attendre, l’ADN étrangère n’est pas bien reconnu par le corps et stimule négativement le système immunitaire de telle façon que cela cause des inflammations causant des maladies. (http://www.saynotogmos.org/scientific_studies.htm ).
Monsanto ne se préoccuppe pas de la science et a juste pris la décision arbitraire de ne pas tester les résultats d’ingestion d’OGM chez les humains pour prouver ce qu’elle avance. En concluant par sa diatribe sans substance scientifique que les tests OGM sur les humains ne sont pas nécessaires, le géant de l’agriculture dit ici simplement: “Pas la peine, aucune valeur” dans les tests de sécurité des OGM, en d’autres termes, si Monsanto dit que c’est sain, alors.. c’est sain !
Le simple fait que quiconque puisse considérer cette déclaration aveugle ne servant que des intérêts particuliers comme étant scientifiquement valide paraît être singulièrement effrayant par lui-même, sans compter que le gouvernement américain approuve sans sourciller et ouvertement un tel non-sens et l’a utilisé pour établir une politique alimentaire. Pour le dire plus simpement: les OGM n’ont jamais été testé proprement sur les humains parce que Monsanto pense que cela n’est pas nécessaire, et la plupart de ceux en contrôle de la politique alimentaire sont tout à fait satisfait de cet état de fait.

 
Ethan A. Huff


Url de l’article original: http://www.infowars.com/monsanto-there-is-no-need-for-or-value-in-testing-the-safety-of-gm-foods-in-humans/print/
 
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~
 
Les sources pour cette article incluent:
http://www.monsanto.com/newsviews/Pages/food-safety.aspx

 


Jeudi 26 Janvier 2012


Commentaires

1.Posté par Jack3rror le 26/01/2012 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ADN, c'est l'ADN, a savoir les molécules Adénine, Guanine, Thymine et Cytosine. On ne se nourrit pas d'ADN. Donc l'ADN modifié ne peux en aucun cas causer des dégénérescences. C'est un sophisme.
Par contre, le traitement des champs OGM, les mécanismes protecteurs que produisent les protéines, ça peut perturber le fonctionnement du corps.

Attention aux faux arguments vite fait démontables

2.Posté par Patrice le 26/01/2012 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A voir comment le CDC traient avec aucun succès les gens atteint des morgellons, il faut en venir a la conclusion que ça vient des OGM...

3.Posté par salahdine le 28/01/2012 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jack error
je pense que ta place est auprés de sarcon pour lui dire de ne pas empecher la culture des ogm et non sur ce forum .Des scientifiques de renoms sonnent la chargent et toi tu viens tranquille sur ce forum nous dire tout va bien madame la marquise ... bouffez traquille Jack error est la pour vous protéger !!!!! Pfffff

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires