FRANCE

Mon Amy Winehouse


Je déchire… elle déchire…


Le journal de personne
Mardi 26 Juillet 2011

Le déchirement...

Je déchire… elle déchire…
On disait ça de mon Amy Winehouse à la sortie de son album :
« Back is black » «QU’ELLE DECHIRAIT»
C’était le zénith… le mythe… Lilith… la lune noire…
Vue de loin… elle déchirait en effet
Mais vue de près… c’est elle qui était déchirée… viscéralement déchirée…
Je ne trouve pas de synonyme… ni de meilleur équivalent en français pour décrire son état… pour souscrire à son désarroi…
Les drogues, les médicaments, les alcools ne sont pas les causes mais les effets de son déchirement.
C’est le mot, je crois, qui comprend tous ses maux :
Le déchirement… instance qui renvoie à sa petite substance de femme en lambeaux. Insoutenable inconsistance de l’être.
Pour vous représenter le cœur de ce séisme, je m’en vais déchirer encore une fois, ce bout de papier… mais je vais le faire lentement et produire le mauvais son… celui d’une âme qui ne cesse de rompre avec elle-même… toujours en train, de se séparer d’elle-même… sans jamais y parvenir… sans jamais aboutir… ou plutôt si… au bout de quelques temps, 27 ans au hasard, c’est la rupture… la déchirure, puis la morsure.
Jim Morrison, Jimmy Hendrix, Janis Joplin, et bien d’autres avant Amy Winehouse ont emprunté ce chemin qui ne mène nulle part…
Pourquoi ? Parce qu’ils n’étaient pas heureux ?
Non ! Parce que le bonheur ne les rendait pas heureux.
Déchirés… pourrait vouloir dire, qu’il y a des êtres parmi nous que rien ne peut contenter… ni contenir… c’est d’autant plus malheureux qu’ils ont le culot de nous rendre heureux et attachés pour l’éternité au temps qui ne fait que passer.
http://www.lejournaldepersonne.com/2011/07/mon-amy-winehouse/


Mardi 26 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par Columbo le 26/07/2011 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une chanson d'Amy , traduite par le bete et discipliné ; "google traduction"

vous vous réveillez le matin et votre tête se sent deux fois la taille
Où vas-tu aller?
Où vas-tu aller?
Où Gonna dormir ce soir?

Et vous chantez les chansons
Penser cela est la vie
Et vous vous réveillez le matin et votre tête se sent deux fois la taille
Où vas-tu aller?
Où vas-tu aller?
Où vas-tu dormir ce soir?

Et vous chantez les chansons
Penser cela est la vie
Et vous vous réveillez le matin et votre tête se sent deux fois la taille
Où vas-tu aller?
Où vas-tu aller?
Où vas-tu dormir ce soir?


drole de coincidence ?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires