Néolibéralisme et conséquences

Merkel : l’entêtement criminel


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 02:00 AMLO : « Privatiser, c’est du vol »



Olivier Bonnet
Vendredi 11 Mai 2012

Merkel : l’entêtement criminel
« La tension monte entre Paris et Berlin à l’approche de la rencontre entre François Hollande et Angela Merkel, la semaine prochaine, rapporte Le Figaro. Taclée par les sociaux-démocrates sur les effets pervers de sa politique dans la zone euro, la chancelière allemande riposte en renvoyant le nouveau président français dans ses buts. Jeudi devant le Bundestag, elle a réitéré son refus de toute croissance tirée par les déficits en Europe en insistant sur les risques liés à une telle politique. «Une croissance par des réformes structurelles est importante et nécessaire. Une croissance à crédit nous ramènerait au début de la crise. Nous ne le voulons pas, nous ne le ferons pas», a prévenu Angela Merkel, suscitant des applaudissements au Bundestag. » Quel est ce curieux syndrome qui anéantit toute faculté intellectuelle et conduit à un aveuglement aussi total ? Comme si l’échec de la politique d’austérité défendue bec et ongles par la chancelière n’était pas patent, en Grèce, en Espagne, au Portugal… Ce que le prix Nobel d’économie Paul Krugman résume ainsi : « Les Français se révoltent. Les Grecs aussi. Et il était temps. La stratégie qui consiste à opter pour l’austérité prend fin, et ceci est une bonne chose. Une stratégie qui ne fonctionne pas et n’a pas de chance de fonctionner : il est temps de passer à autre chose. Les électeurs européens, au final, s’avèrent plus sages que les élites du continent ».


Plume de presse


Vendredi 11 Mai 2012


Commentaires

1.Posté par Knock le 11/05/2012 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Une croissance à crédit nous ramènerait au début de la crise." Elle le fait exprès ou elle a des vers ? La croissance repose toujours sur le crédit. Pas de crédits, pas de croissance.C'est bien là tout le problème du système de l'argent dette, de ce serpent qui se mord la queue et qui est en train de s'étouffer...

2.Posté par polo33 le 11/05/2012 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà ce que dit Angela ,si vous voulez de l'argent aller le chercher sur les marchés mais pas à la Bce
les banques allemandes privées peuvent vous financer à 6 % d’intérêts par exemple mais vous devrez rembourser très vite et il vous faut faire coupe budget et austérité ,augmenter impôts Ashtung
Das is possible si vous ne payez pas et bien on vous prendra la tour eiffel
Ghrolland veut des prêts sans intérêts ,mais Angela dit Nein Bce n'est pas une tirelire de fausse monnaie,vous risquez avec la planche à billet de rendre Euro Papier toilette ,Nous Euro Mark très fort pour commerce extérieur
et asphyxie des pays europeens et developpement du 4 eme Reich puissant Regner sur Europe


3.Posté par corazza le 11/05/2012 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle tete,mais quelle tete?houlala moi lui faire confiance?,certainement pas!!!

4.Posté par zlatan le 12/05/2012 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il existe bel et bien une guerre des monnaies . Merkel defends des interets europeens dont la preponderance est allemande . Les USA non plus ne sont pas d' accord avec la rigueur financiere allemande ,
de la meme façon que le peuple de grece ???? . Coincidence pour le moins etonnante , mais pas pour ceux qui comprennent un peu la finance internationale ,les choses sont claires ,il s' agit d ' accepter des dollars fraichement imprimés par la FED , et qui non pas une valeur economique phisique réelle , d' etre echanger contre des euros dont la valeur economique phisique est réelle . Si la grece est dans cette situation ,c'est bien la Goldman Sachs qui a pu blanchir de l' argent "" dollar"""" qui ne valait rien pour recevoir la contre partie en euros ??? le FMI aussi s' empresse de preter a la grece ,mais il faut savoir qu 'il s' agit toujours de dollar qu' il faut rembourssé en euros !!!!!. C' est par ce moyen que les USA detruisent des pays entiers et dans le cas actuel c'est l' allemagne qui est visée pour etre etre affablie comme les autres etats europeens .

5.Posté par Madame Marie Adélaïde DUGLAN le 12/05/2012 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ce qui est le plus intéressant dans cet article c'est le portrait d'Angela . Oh la pauvre !!!

Elle me rappelle Marie Besnard, la « Bonne Dame de Loudun », qui fut soupçonnée d'être une tueuse en série et reste au centre d'une des énigmes judiciaires française du XXe siècle.

Angela Merkel fera sans aucun doute partie des énigmatiques du XXIe siècle comme son "tendre ami Nicolas" qui ne manquerons pas de passionner les historiens sur les débats concernant la corruptions politicarde.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires