Propagande médiatique, politique, idéologique

Même "liker" sur Facebook peut mener à un licenciement


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Février 2020 - 00:25 Q : La guerre silencieuse se poursuit

Dimanche 16 Février 2020 - 00:56 LA CONFUSION DES IDÉES, ARME PRÉFÉRÉE DU DIABLE.


Belgique : une personne licenciée pour avoir "liké" Dieudonné sur facebook


#JeBoycotteYoutube
Dimanche 31 Décembre 2017

Il y a quelque mois, le comptable d'une asbl a publié sur son mur Facebook différents liens qui font référence à des mouvements soutenant un geste, la "quenelle" de l'humoriste controversé Dieudonné.

Cela déplaît à son employeur, qui le convoque, explique le journal L'Echo. Le comptable s'engage alors, par écrit, à retirer toute publication de ce genre, à savoir des contenus pouvant heurter l'opinion publique d'après ses patrons.

Quelques mois plus tard, son supérieur hiérarchique constate qu'il n'a pas respecté son engagement, car il a aimé ("liké") des publications similaires aux précédentes. Cela a amené à son licenciement pur et simple pour motif grave.

Cet employé a alors saisi la justice: il maintient avoir respecté son engagement puisqu'il n'a rien diffusé sur son mur Facebook. Pour lui, le fait de "liker" ne s'assimile pas à une publication.

Mais la Cour du travail n'est pas du même avis. Selon elle, le travailleur qui aime des publications de sites à l'humour grinçant et à connotation raciste, s'approprie effectivement ces idées.

Elle rappelle que tout travailleur a droit à sa liberté d'expression mais ne peut en aucun cas ternir l'image de son entreprise à cause de cela, surtout s'il en a été averti.

La Cour a donc donné raison à l'employeur.

VIDEO :



Dimanche 31 Décembre 2017


Commentaires

1.Posté par Mum le 31/12/2017 15:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et oui soit on est Charlie soit on n est rien en France....

2.Posté par bob le 31/12/2017 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment donner du pouvoir à une suite de 0 et de 1 ! Si toi aussi tu aimes ma définition tu peux liké le commentaire ! Ha ha ha !

3.Posté par mourad le 01/01/2018 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui se passe là est à mettre dans le même ordre d'idée que ces policiers qui demandent un abri ou des toilettes.

On appelle cela un matraquage ou mise sous condition des citoyens, mise au pas des citoyens pour qu'ils n'aient pas des idées autres que celles de leurs patrons capitalistes.

C'est de la dictature ni plus ni moins.

4.Posté par Saber le 01/01/2018 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On est esclave au boulot et même en dehors .

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires