International

Manouchehr Mottaki qualifie les propos de Hillary Clinton de nouvelle forme d'imposture



Mercredi 17 Février 2010

Manouchehr Mottaki qualifie les propos de Hillary Clinton de nouvelle forme d'imposture
Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a déclaré que les remarques de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton à l’encontre de l'Iran constitue une nouvelle forme d’imposture.
Le chef de la diplomatie iranienne a fait cette remarque mardi en réponse à la question d'un journaliste qui l’interrogeait sur la réaction de l'Iran aux propos récents d’Hillary Clinton accusant l'Iran d’être une dictature militaire.

Les Etats-Unis font fausse route au Moyen-Orient, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, réagissant aux propos tenus lundi par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton.

"Ils sont eux-mêmes impliqués dans une espèce de dictature militaire et ignorent pratiquement les réalités de la région", a estimé Manouchehr Mottaki.

"L'Amérique a une approche erronée des problèmes du Moyen-Orient et c'est dans la lignée des mauvaises politiques qu'il ont menées par le passé.

"Nous sommes désolés pour Mme Clinton (...) qu'elle ait détourné l'attention de l'opinion de la région vers des choses infondées et sans réalité", a-t-il poursuivi.

Manoutchehr Mottaki l’a dit devant des journalistes ajoutant que les nations, les élites et les responsables engagés de la région connaissent bien la nature de la politique de néo-démagogie de Washington qui vise à détourner l’opinion publique régionale et la conduire vers des sujets factices et irréels.

Il a dénoncé que les échecs répétés et stratégiques des Etats-Unis au Liban, à Gaza et en Afghanistan ainsi que dans les récentes élections au Sénat américains forçant les responsables américains à mettre en place des situations de crise pour les pays démocratiques et indépendants sous la forme de guerre soft pour dissimuler leur véritables intentions malhonnêtes.

Manouchehr Mottaki a déclaré que la noble nation iranienne a prouvé sa ferme volonté à soutenir les piliers mêmes de la Révolution islamique, à savoir l'indépendance, la liberté et une république islamique par leur participation massive aux rassemblements du 11Février.

Il a en outre recommandé de Mme Clinton ainsi qu’à d'autres hommes d'État américains d’adopter une approche réaliste et d’ouvrir les yeux face aux réalités de l'Iran et enfin de laisser les autres nations déterminer leur propre destin.


Mercredi 17 Février 2010


Commentaires

1.Posté par sam le 18/02/2010 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La forme inculte des dirigeants américains et constaté par toute personne qui réfléchit, l'histoire de ce peuple s'écrit chaque jour! l'absence d'identité, aucun soupçon de bienveillance, un peuple construit sur le mensonge donne naissance à des menteurs des imposteurs.
L'annonce de ce pays à vendre U.S et publié depuis longtemps personne en veut, les seuls visiteurs font un tour du propriétaire, ressortent déçus...
Et les plus inculte appelle le rêve américain.
L'iran me rappelle l'irak à la recherche d'arme de destruction massive, l'augmention de produire du pétrole et du gaz, nécessite de l'uranium, d'un point de vue économique cela dérange certains capitalistes, l'essor de la chine, les nouveaux lieux touristiques émirat arab unis, les exemples sont nombreux ...

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires