International

Manouchehr Mottaki : « le paquet de propositions du groupe 5+1 est étudié de façon constructive »



Lundi 30 Juin 2008

Manouchehr Mottaki : « le paquet de propositions du groupe 5+1 est étudié de façon constructive »
«Le paquet de propositions du groupe des 5+1 est étudié de façon constructive et méticuleuse », a déclaré sérieusement aujourd'hui dimanche le ministre iranien des Affaires étrangères dans une conférence de presse conjointe avec Navid Qamar, ministre pakistanais de l'Économie et des Finances.

Au cours de cette conférence de presse, qui s’est tenue après les cérémonies de la XVIIème session du Comité économique irano-pakistanais, le chef de la diplomatie iranienne a aussi qualifié de « positive » l'attitude du groupe des 5+1 quant au paquet de propositions présenté par Téhéran, et a insisté sur le fait que l'Iran donnera « les réponses nécessaires » au paquet de propositions incitatives remis par l’Occident « après en avoir achevé l’étude » et a exprimé l’espoir que « ces deux gestes réciproques permettront de reprendre le dialogue».


RÉGIME SIONISTE

Interrogé sur les menaces récentes proférées par Israël, Manouchehr Mottaki a répondu : « le régime sioniste souffre encore des répercussions du séisme subi après la défaite grave à la suite de son attaque du Liban. »

"Ils savent très bien quelles seraient les conséquences d'un tel acte. C'est pourquoi nous ne pensons pas que le régime sioniste puisse se permettre de s'engager dans une telle aventure", a déclaré Manoucher Mottaki à la presse.


Javier Solana, représentant de la diplomatie européenne, est venu le 14 juin en Iran, où il a remis la nouvelle offre des grandes puissances.

Gholamreza Ansari : les Etats-Unis sont la racine de tous les problèmes de la région

L’ambassadeur d’Iran en Russie a martelé samedi que la racine profonde de tous les problèmes de la région reste la politique discriminatoire des gouvernements occidentaux et en en particulier des Etats-Unis.

S'adressant à un groupe d'experts politiques russes, l'ambassadeur d'Iran en Russie, Gholamreza Ansari a regretté qu’Israël est le droit de posséder des armes nucléaires en raison en raison notamment de la politique du deux poids deux mesures des Etats-Unis.


La République Islamique d'Iran, qui ne constitue aucune menace vis à vis de ses états voisins, a subi la discrimination et l’approbation de sanctions du Conseil de sécurité privant la grande nation iranienne de son droit légitime de produire de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, a-t-il ajouté.


L'Iran islamique n'a jamais cherché à posséder des armes nucléaires, il a rappelé que toutes les activités nucléaires pacifiques de l'Iran ont été sous la
surveillance directe de l'Agence internationale de l'énergie atomique.


Selon plusieurs rapports publiés par l'AIEA, il n'y a eu aucune déviation dans le programme nucléaire de l'Iran a réitéré l’ambassadeur d’Iran en Russie.


Il a affirmé que la reprise des entretiens sans conditions préalables entre l'Iran et l'Europe sera la seule solution pour un règlement du dossier nucléaire iranien, rappelant que l'Iran n’est nullement intéressé par une escalade de la crise dans la région.




Lundi 30 Juin 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires