International

Manifestation en Inde contre la visite du président Obama



Samedi 6 Novembre 2010

Manifestation en Inde contre la visite du président Obama
Des milliers de musulmans indiens principalement chiites ont organisé vendredi une manifestation contre la visite du président américain, Barack Obama en Inde.
Le président américain Barack Obama est arrivé samedi dans la capitale économique de l'Inde, Bombay, pour la première étape de sa tournée asiatique visant uniquement à défendre dans la région les parts de marché des Etats-Unis

Cette manifestation historique organisée par le célèbre dignitaire religieux chiite, Maulana Kalbe Jawwad, et secrétaire général de l’Ulama-e Hind (Association des oulémas de l'Inde), a rassemblé des milliers de musulmans après la prière du vendredi, à Asafi Imambara dans la ville indienne de Lucknow, pour protester contre la visite du président américain en Inde.

Lucknow est l'une des villes les plus instruites en Inde avec un taux d'instruction de 83.5%.

Les manifestants ont scandé des slogans anti-américains et brandi des pancartes contre le régime israélien où l’on pouvait lire «Obama rentre chez toi", "Obama Murdabad", "Mort à l'Amérique", "Mort à Israël", les manifestants ont aussi brulé le drapeau des États-Unis.

New Delhi n’est pas en reste avec un accueil en demi teinte reprochant au président américain de privilégier la dimension économique de sa visite.

«En affirmant, il y a quelques jours, que la visite sera avant tout d'ordre économique, le porte-parole de la Maison-Blanche en a diminué l'importance, confie l'ex-secrétaire aux Affaires étrangères de Delhi, Kanwal Sibal.

Au fil des jours, les inquiétudes sur la «substance» de la visite du président américain se sont accumulées.

Les Indiens attendent de Washington un approfondissement du «partenariat stratégique» ; l'Administration américaine a le regard fixé sur le renforcement des relations économiques propres à créer des emplois aux États-Unis.

Très agacés par les attaques américaines contre les délocalisations, les Indiens voudraient obtenir une modération de celles-ci, et ont élaboré un solide argumentaire pour prouver qu'ils créent déjà de nombreux emplois aux Etats-Unis.

L'industrie high-tech va se plaindre de la forte augmentation du coût des visas imposés à ses ingénieurs en mission sur le sol américain. Surtout, New Delhi demande un gros assouplissement des restrictions imposées par les Etats-Unis aux exportations en Inde de technologies sensibles.

Le président américain a entamé samedi une visite de trois jours à Bombay, la capitale économique du pays, et qui le conduira demain à New Delhi.

L'Inde est la première étape d'une tournée de 10 jours dans quatre pays destinée à défendre l'influence des Etats-Unis dans une région dont le dynamisme nourrit l'espoir de nouveaux débouchés pour les produits américains.

Son voyage intervient juste après la défaite que son camp du parti démocrate a subie aux élections législatives de mi-mandat, dans lesquelles l'état de l'économie américaine a été l'un des premiers motifs de mécontentement électoral.




Samedi 6 Novembre 2010


Commentaires

1.Posté par emailbleu le 07/11/2010 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=296501&source=afp&status=3

2.Posté par Julien le 08/11/2010 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Leseventiz : je pense que l’américanisation des cultures est voulue par les maitres du monde.
Une seule langue, une seul culture, une consommation de gros lard OGMisé ect… Le tout pour un meilleur contrôle des masses.
Les Français sont loin d’être les premières victimes, la plupart des pays occidentaux souffrent d’ailleurs il faut remarquer la montée de ce que les médias qualifie d’extrême droite dans les pays Européens car ils ne veulent pas de parti libre, tout ce qui est libre ou indépendant, il le qualifieront d’extrémiste. Regardez les grecs dans les rues qui manifestaient contre l’impérialisme Bureaucratique Européen, ce qui est tout à fait légitime, était qualifié d’extrémisme.
Les manifestations contre l’Amérique lors de la visite d’Obama en Inde sont tues… Aucun média mainstream n’en parle…
L’Elite médiatique mets en avant et tait ce qui l’arrange et rentre dans ses plans.
Je pense que la nation est la seule entité qui peut protéger son peuple. La perte de souveraineté de chacun des pays Européen se paye aujourdui… mais j’espère que les peuples vont se réveiller vite et que la corruption sera condamner et expulser hors de la surface de la terre !
Et au sujet le front nationale, je comprends tout à fait la méfiance des musulmans à l’égard du Front nationale avec le matraquage péjoratif qu’il subit, mais n’ayez pas peur aller sur le site de ce parti et renseignez-vous, alors vous comprendrez. L’unité de tous c la clé, ils ont voulu nous diviser pour mieux régner mais ils échoueront.
Parce qu’au final, on est tous les même et on aspire tous aux mêmes choses, c à dire le droit de vivre sereinement dans le bonheur et l’amour. Il fut vraiment s’appeler Sarkozy l’Américain pour ne pas aspirer à ça ! Ils ont tellement compliqué le débat politique et pipé les dés que personne n’y crois plus vraiment et tout le monde lâche l’affaire

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires