Palestine occupée

Mahmoud Abbas : ‘Trump est un chien & le fils d’un chien, plutôt mourir que de trahir la Palestine’


Bien que les sources israéliennes ne soient pas toujours fiables, cet article traduit parfaitement l’état d’esprit de TOUS les Palestiniens face au plan unilatéral d’Accord du Siècle élaboré par Trump. En voulant enterrer la cause palestinienne brutalement et ouvertement (tandis que les plans de paix précédents avaient le même but mais procédaient de manière plus subtile), le triumvirat Trump-Netanyahou-MBS obtient l’effet inverse : en plus de se démasquer et de se discréditer complètement par leur appétit gargantuesque (Israël ne laisserait que des miettes rancies à la Palestine, qui serait davantage disloquée et ne verrait jamais le jour en tant qu’Etat), ils neutralisent les traîtres Palestiniens en les forçant à rallier la Résistance, ravivent dramatiquement la cause d’Al-Quds (Jérusalem) et unissent les rangs derrière la bannière de la lutte armée et de l’Intifada.


lecridespeuples.fr
Mardi 28 Janvier 2020

Le Président de l’Autorité Palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a déclaré lundi au sujet de ‘l’Accord du siècle’ du Président américain Donald Trump que « Trump est un chien et le fils d’un chien », ont confirmé des responsables du Fatah.

« Ils m’ont appelé de Washington et je n’ai pas décroché le téléphone », a expliqué Abbas. « J’ai dit non et je continuerai de dire non… Nous allons vivre des jours difficiles et nous commençons à ressentir les conséquences de notre refus. La résistance doit s’intensifier à tous les points de friction. Tous les jeunes doivent être encouragés au soulèvement. »

Abbas a en outre affirmé : « On m’a dit que je paierais un lourd tribut pour mon prétendu comportement insensé. Je n’ai plus beaucoup de temps à vivre et je ne resterai pas dans l’histoire comme un traître. Soit nous mourrons en martyrs, soit nous verrons voler le drapeau palestinien sur les murs de Jérusalem. »

Se tournant vers le Hamas et le Jihad Islamique, Abbas a déclaré que l’union était requise pour mettre en échec les plans de Donald Trump.

Trump, qui reçoit actuellement Netanyahou et son rival Gantz à Washington, doit dévoiler aujourd’hui son plan de paix, conçu sans concertation avec les Palestiniens, Abbas ayant coupé toute relation avec les Etats-Unis depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale indivisible et éternelle de l’Etat d’Israël, une ligne rouge que même les plus collaborationnistes des Palestiniens ne sauraient franchir.

Le Fatah a publié lundi une déclaration appelant les États-Unis le « principal partenaire de l’occupation » et les actions de Trump « répugnantes ».

« Nous n’avons nullement besoin d’attendre la déclaration théâtrale annonçant la position du gouvernement américain, le principal partenaire de l’occupation, indique le communiqué. Les actions de Trump sont répugnantes et nous leur résisterons par tous les moyens. »

Lundi également, Abbas a demandé aux forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne de ne pas empêcher les affrontements entre les émeutiers arabes et les troupes israéliennes en Judée, deux jours seulement avant une « journée de rage » qui est prévue mercredi en réponse à la publication du plan américain.


Source : Jerusalem Post, le 28 janvier 2020

Traduction : lecridespeuples.fr


Mardi 28 Janvier 2020


Commentaires

1.Posté par DVH le 28/01/2020 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M. Abbas peut bien vitupérer maintenant qu'il est trop tard... c'est lui qui le premier a été un traître à son peuple en acceptant que les forces de l'ordre palestiniennes collaborent au nom de la sécurité de l'occupant avec Israël; c'est encore lui, architecte des accords d'Oslo, qui ne mentionne nulle part qu'israël est une puissance coloniale et occupante; c'est toujours lui qui emprisonne les jeunes issus de la résistance; et toujours lui qui prive le Hamas d'une partie de ses revenus dont les habitants de Gaza ont cruellement besoin... bref, la liste est longue à sa charge, alors maintenant qu'il en a
besoin, il peut bien encourager les jeunes à se révolter, ces derniers ne l'ont pas attendu pour s'opposer par les moyens qui leur restent, au racisme du régime sioniste!

2.Posté par YYY le 28/01/2020 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le plan de pet. Trump l'ami d'Epstein, un pédophile, Epstein lui a présenter sa femme et certainement pas qu'elle...

Des milliers enfants d' immigrants arrachés à leur parents... qu'il a fait mettre en cage, des enfants en cage et pour qui ?
Que sont-ils devenus ces milliers d'enfants ?

Le diable lui sert la cravate rouge de ses suppôts.

3.Posté par oh-daz le 28/01/2020 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle comparaison dégradante !! un peu de respect pour les canidés M. Abbas !!

4.Posté par Joshua le 29/01/2020 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@DVH,
Parfaitement, c'est lui ce sous-canidé qui a contribué grandement à conduire à cette situation, maintenant qu'il voit la faucheuse s'approcher à grandes enjambées, il essaye de se racheter une virginité et se présenter comme un résistant, voir un martyr bientôt !
Il a festoyé à la table du diable durant des années et ça ça ne s'efface pas d'un revers de la main.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires