ALTER INFO

Maghreb, des « E-Révolutions colorées » au service de l’agenda mondialiste


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 21:50 Des pays civilisés, ça existe



Vendredi 28 Janvier 2011

Maghreb, des « E-Révolutions colorées » au service de l’agenda mondialiste
Depuis la courageuse révolte tunisienne qui a renversé le   »rempart contre l’islamisme  » Ben Ali, et qui semble se propager au Maghreb, voire à l’ensemble de l’arc arabo/musulman méditerranéen, certains éléments peuvent laisser craindre une opération téléguidée depuis les ambassades US. Une nouvelle génération de « révolutions colorées » qui maîtrise à merveille les nouveaux outils du web, tels que Twitter, Facebook, Wikileaks. Le tout mixé avec les bonnes vieilles méthodes à la Soros et une bonne dose de spéculation sur les denrées de base. Les médias du Système se chargeant d’aboyer les ordres au public avec un pilonnage intensif dont ils ont le secret n’oubliant pas l’indispensable étiquette marketing : « révolution de Jasmin ». A vrai dire, il ne manquait plus que les indignations rituelles de Bernard Henri Lévy. Si nous avons les yeux fixés sur le Maghreb, il ne faut pas oublier que la ligne de front est aussi en Afrique Noire, tandis que de la Côte d’Ivoire au Soudan, les forces « démocratiques » oeuvrent inlassablement à des partitions ou OPA hostiles americano/mondialistes. Dans une Afrique, où la Chine progresse à vitesse grand V, la doctrine Obama tente de contenir l’influence chinoise par tous les moyens. Et cela passe sans doute par le limogeage de bons et loyaux pions au service de l’Empire, remerciés avec le cynisme habituel. Après l’approche « militaire » des néos-cons, l’heure est au soft power, au psy ops, et peut être à une « Obamamisation »(voir Alassane Ouatarra) des nouveaux pions qui seront amenés à gérer les territoires « démocratisés ». Cette affaire aura également eu le mérite de faire tomber un peu plus le masque sur le vrai rôle de Wikileaks, qui est le vrai initiateur de la révolte tunisienne. En tout cas, les mondialistes changent de pions, abattent de nouvelles cartes. Au final, les blocs continentaux unifiés s’ébauchent tels que définis par le Club de Rome et réaffirmés dans le livre de Huntington. (Voir cartes)
La Tunisie a t elle été « Wikilixée » ?

Le Wikiputsch tunisien ». C’est l’expression employée par Webster Tarpley, qui ajoute : « la CIA veut un tsunami de coups d’Etats en Méditerranée ». Pour cela, la Tunisie aurait été choisie comme point de départ à l’éxpérience. Considérée comme un pays de moindre importance sur le plan stratégique, sans doute le « maillon faible » idéal pour tester la nouvelle génération de révolution colorée destinée à  faire tâche d’huile chez les voisins. Si les médias ont pointé le rôle important de Facebook et Twitter dans la révolte, l’impact des révélations de Wikileaks est plus significatif encore. Selon le quotidien mondialiste Le Figaro ; « En revanche, s’il y a eu un indéniable coup de boutoir de la part des Américains, il est venu des révélations du site WikiLeaks décrivant la corruption du régime en place. «Ces propos ont fait forte impression en Tunisie», relève un haut diplomate français, pour lequel «Julian Assange (le cofondateur du site Internet, NDLR) a eu plus d’influence que Hillary Clinton». »
L’opération « Wikileaks » (Opération Cyclone 2 selon un journal russe) aura donc été un franc succès pour échauffer les esprits. « Agiter le peuple, avant de s’en servir », comme le veut l’adage. Histoire de l’agiter un peu plus, la spéculation fait rage sur les denrées de base, histoire de pousser au desespoir les habitants de pays démunis face à ces attaques financières en règle . Cette crise alimentaire va frapper de plein fouet les pays du Sahel, avant de devenir un problème mondial. « Dans un rapport publié en janvier, la FAO a prévenu que les prix alimentaires avait atteint en décembre leur plus haut niveau depuis 2008, quand la hausse des prix avait donné le coup d’envoi d’une série d’émeutes dans plusieurs pays. » (La FAO met en garde contre une crise alimentaire majeure). Il faut noter que cette crise n’est pas due à une pénurie, mais est aussi une conséquence de l’essor des bio-carburants : « Aux Etats-Unis, la part de la production de maïs destinée à l’éthanol sera cette année de 38,3%, contre 30,7% en 2008. Dans le contexte actuel, c’est complètement irresponsable de continuer ainsi ! Les stocks mondiaux de céréales - toutes céréales confondues -seront en 2011 de 427 millions de tonnes, contre 489,8 en 2009. Cette perte de près de 63 millions de tonnes est imputable pour plus des deux tiers aux Etats-Unis et à l’Union européenne. C’est là que les stocks sont les plus restreints. Et c’est notamment dû à la diversification des productions de céréales vers les agrocarburants… » (Olivier de Schutter : «Vers une nouvelle crise alimentaire»). Vive le « réchauffement climatique », prétexte à affamer la planète en culpabilisant les bobos occidentaux !
Rien dans la révolte tunisienne ne semble être le fruit du hasard. Ce qui n’élève rien bien sûr au courage et au mérite des tunisiens qui semblent d’ailleurs bien partis pour ne pas se laisser voler leur révolution.  Assange déblaie le terrain, chauffe le peuple, Wall Street l’affame, et  le régime vermoulu et crapuleux de Ben Ali, grand allié de l’Occident s’écroule,  avec un coup de pouce de la diplomatie US.  (voir : Les USA derrière la fuite de Ben Ali) Soral fut l’un des premiers à envisager cette hypothèse impopulaire et à priori paradoxale.  Comme il le souligne dans l’émission « Ce soir ou jamais », c’est l’armée qui a joué un rôle décisif dans la destitution ». A ce sujet, un article du Figaro, « Dans les coulisses du départ précipité de Ben Ali », est plus qu’instructif. Notamment ce passage : « Les Américains ont ils joué un rôle actif dans cette exfiltration ? Selon un diplomate tunisien, interviewé par Le Figaro, l’ambassade américaine à Tunis aurait appelé le général Ammar, lui donnant son feu vert pour renverser le régime. » L’hebdomadaire Le Canard Enchaîné relaie lui aussi l’info, soulignant encore plus le rôle servile et soumis des français face aux américains, « les américains n’ont pas pris la peine de nous tenir au courant », se lamente les diplomates français.
Cette intervention américaine est contestée par ceux qui pensent que l’Empire n’ a pas intérêt à renverser son propre pion. Pourtant, les pions qui se croient indispensables et qui « sautent » brutalement sont nombreux (Saddam Hussein, Milosevic, Gbagbo, Ben Ali… le prochain ?).  Pion de l’Empire n’est pas une situation durable, même quand on est un « rempart contre l’islamisme » qui a rendu des services du temps ou il suffisait de prononcer le mot terrorisme pour bénéficier des faveurs et de la bienveillance des Etats Unis … Mais il est vrai que la « menace terroriste » a maintenant du plomb dans l’aile et peine à effrayer les foules. L’heure est venue ou les pays musulmans vont recevoir la démocratie maçonnique en guise de liberté.
Un mondialiste à la tête de la Banque Centrale tunisienne
Signe qui ne trompe pas, à peine Ben Ali parti, une des première décision fut de placer un frère mondialiste à la tête de la Banque Centrale Tunisienne, comme nous l’indique cette depêche à priori anodine de l’AFP reprise dans Le Figaro :
« Le gouvernement de transition à peine formé aujourd’hui en Tunisie a annoncé ce soir le limogeage du gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT). Thoufi Baccar, a été remplacé par Mustapha Kamel Nabli, ancien économiste en chef du département Moyen-Orient de la Banque Mondiale (BM), a annoncé le gouvernement, qui n’a pas fourni d’explication officielle à ce changement. » (Le Figaro 17/01/2011)
Il n’y a bien sûr pas d’explication a donner, les faits parlent d’eux mêmes…
Vers la contagion révolutionnaire au Maghreb et Moyen Orient ?
Depuis l’exemple tunisien, les révoltes de la faim et les immolations par le feu semblent se répandre comme une traînée de poudre. Algérie, Yémen, Egypte, Jordanie… Le Maroc et la Lybie, tous s’inquiètent d’une éventuelle contagion. Toujours les mêmes armes sont à l’oeuvre et le président Égyptien ne s’y est pas trompé en prenant la décision de fermer Facebook et Twitter… Sites Internet qui sont en fait les « loges » de la subversion « démocratique » en terre islamique. C’est manifestement l’objectif de cette nouvelle vague de révolutions colorées web 2.0, les analystes US comptant sur l’effet domino pour changer « en douceur » les pions à la tête de ces pays. Ces jolies « révolutions colorées » aux noms fleuris (jasmin pour la Tunisie, tulipes au Kirghizstan, roses en Géorgie, cèdre au Liban…) sont sensées amener la démocratie dans leur sillage. Ce sont avant tout des subversions mondialistes.
La crise est bien partie pour durer, au vu de la hausse continue annoncée des prix alimentaires. Selon Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture : « La volatilité des cours des matières premières est  »un problème pour tous les paysans, mais elle est [aussi] un problème pour nous consommateurs », a-t-il rappelé, en pronostiquant que les Français verront  »dans les prochains mois le prix de la baguette de pain, des pâtes, de la farine, de l’huile, de tous les produits de première nécessité, de la viande, bien entendu augmenter ». M. Le Maire a fait valoir que cette volatilité faisait peser un grand danger sur toute la planète, confrontée à  »un risque considérable d’émeutes de la faim, à nouveau cette année ou l’année prochaine », sachant que  »les pays en développement ne peuvent pas payer le blé au prix auquel il est parvenu ». »
Les habitants des pays en voie de développement seront donc délibérément affamés afin de provoquer des révoltes, prélude à une pleine intégration dans le giron mondialiste. Cela passe bien sûr par la création de blocs continentaux unifiés (voir les travaux de Pierre Hillard à ce sujet), en l’occurence le Bloc 7 (Afrique du Nord et Moyen Orient), et le Bloc 8 (Afrique). Blocs amenés ultérieurement à former le coeur du futur Gouvernement Mondial. Comme pour l’Union Transatlantique, la date butoir pour l’Union Continentale Africaine semble être 2015 (voir : Un gouvernement continental d’ici à 2015?).
Dans cette perspective, on comprend mieux l’intérêt de l’Empire de bouleverser l’ordre établi et de renverser ses pions sur des cartes en pleine recomposition.
Bloc 7 et Bloc 8
Les termes définis par le Club de Rome sur les 10 blocs continentaux se superposent parfaitement avec les objectifs définis par Huntington dans son livre Le Choc des Civilisations, voir les cartes:


http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_clubrome10.htm
Suivant la sinistre logique maçonnique « Ordo Ab Chao », le Nouvel Ordre Mondial se dessine à travers ces crises provoquées, de la Côte d’Ivoire, au Soudan, en passant par la Tunisie et l’Egypte, certains initiés ont décidé que les priorités et les « pions » avaient changé. Les régimes dinosaures survivants  de la guerre froide et qui avaient pu se maintenir en jouant le jeu de la mascarade de la guerre contre le terrorisme sont en train d’être liquidés au profit d’une nouvelle recomposition, dont il y a fort à parier qu’elle ressemble aux cartes ci-dessus.



Vendredi 28 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par bledmiki-99 le 28/01/2011 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Tout ça est peut-être vrai. Néanmoins, il reste une inconnue : la rue MUSULMANE...une fois son courage prit, elle ne reculera devant plus rien. Et s'il le faut, elle le rééditera autant de fois qu'il le faut.
Quant à la famine, les pays industrialisés en sont loin bien sûr. N'empêche que la hausse des prix des produits de base grimpent là aussi. Il n'y a pas pour autant des émeutes.

Wa Allahou yaalem...

2.Posté par redk le 28/01/2011 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les apprentis sorciers du NWO font et défont les gouvernements au gré de leurs intérêts, tant qu'il existera des loges maçonniques, sionistes et autres cancrelats, les nuisibles de l'humanité il en sera ainsi, remarquez sur leur soit disant futur bloc 7 (les noms des pays Afrique du Nord et Moyen Orient), nulle trace de l'entité sioniste, pourquoi?, tout simplement qu'ils en sont les architectes en chef de cette agenda du diable, mais les peuples peuvent le contrecarrer avant qu'il ne soit définitivement trop tard, l'épée ne doit pas seulement décapiter les marionnettes despotiques et autres "démocrates" véreux , mais aussi et surtout leurs marionnettistes illumino-sionistes!!!

3.Posté par redk le 28/01/2011 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem bledmiki,

Je viens d'apercevoir ton post, les peuples d'occident vont aussi connaitre la famine, les dirigeants "démocrates" vendu a "l'elite" si emploient, en comparaison la différence entre la France et un pays en proie a la révolte, c'est les 6 millions de personnes qui survivent avec les minima sociaux, imagine le dégât que ça causerait si il en existait pas!!

4.Posté par Abou ali al maqdissi le 28/01/2011 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est marrant c'est que la partie jaune resemblerais presque au khilafa islamique, d'ouest en est.

5.Posté par zaydoun le 28/01/2011 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bon j'ai arrêté de lire cette article qui depuis le début a démontré la réelle incompétence de son auteur à comprendre la réalité de ce qui se passe dans le monde arabo-musulman.
En effet cet article est tout simplement nul et ne prend en considération que la pseudo-force implacable de l'occident à mener le monde par le bout du nez...
Essayer de faire croire que la révolution Tunisienne obéit à une nouvelle carte dessiné pour la région est tout simplement idiot...
N'importe quel tunisien te dira que ce qui s'est passé en Tunisie devait se passait un jour ou l'autre et vouloir démontrer que l'occident ,qui a des despotes prêt à obéir à ses ordres sans le moindre commentaire par de "l"inconnu total" ça parait complétement dénué de sens...
Les révolutions qui se passe en ce moment même dans les pays arabes sont un réel danger pour l'occident car toutes ces révolutions ont justement marre de servir les intérêts des occidentaux et veulent commencer à dessiner leurs propre avenir et cela ne peut que déranger le système occidental et sioniste qui se croit roi du monde...
Alors même si l'occident essayera de travailler ces révolutions avec sa propre sauce, cela n'empêchera pas que les peuples arabes sont désormais devant un mûr et que de toute manière il fallait tout détruire pour mieux voir l'horizon...

6.Posté par zaydoun le 28/01/2011 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

""" Le gouvernement de transition à peine formé aujourd’hui en Tunisie a annoncé ce soir le limogeage du gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT). Thoufi Baccar, a été remplacé par Mustapha Kamel Nabli, ancien économiste en chef du département Moyen-Orient de la Banque Mondiale (BM), """

pourquoi? parce qu'il fallait créer tout un bordel pour faire ce genre de remaniement? lol...ben ali obéissait à la lettre à tous les ordres et un coup de fil suffisait pour l'ordonner à changer tout le gvt s'il le fallait...sans oublier cette mafia trabellssi qui était au pouvoir et qui était prête à tuer toute la population si les sionistes avait le bon prix...

Donc il va falloir trouver un autre sens...Surtout que ce qui se passe en Égypte est encore plus dangereux pour tout l'avenir de la region et surtout de israhell qui peut être certaine que le bon petit moubarak ne sera plus là pour servir les intérêts des sionistes...C'est quand même une énorme perte...A moins que les sionistes ont perdu la boule et qu'ils essayent de détruire leurs propre échiquier alors qu'ils sont les plus grands gagnants avec des despotes dans tous les pays arabes...

7.Posté par laguepe95 le 28/01/2011 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maintenant tout va dépendre par qui le pharaon moubarak va être remplacé, lui voulait placé son fils et transformé le gouvernement en monarchie mais l'armée ne serai pas d'accord et pencherai plutôt pour souleyman chef des service secret et une grosse crapule, avec ces aller retour dans l'entité sioniste, quand il repartait celle-ci attaqué les palestiniens. j'espère que l'Égypte prendra son destin en main, si ce gouvernement tombe c'est toute la stratégie américaine du moyen orient qui s'effondre. Inchallah

8.Posté par Apocalypse le 28/01/2011 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A force de les frustrer dans leur choix de société suivant les règles de l'islam, israel aura finit par rendre cette option inexorable. Les protagonistes "chrétiens" du choc des civilisations étant depuis peu acquis, il ne manque plus que la partie adverse, c'est à dire l'islam.

Les jeux sont faits. la partie va pouvoir commencer.

Espérons qu'elle ne se finira pas suivant l'apocalypse talmudique et que les livres suivant ont un sens, et surtout leur fin...


9.Posté par x man le 29/01/2011 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Apocalypse.
Tres bien vu.
Le faux messie les appelera tous et tous repondront a son appel.

10.Posté par Png le 29/01/2011 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


En effet mais la bonne nouvelle est dans la chronologie à savoir que le Mahdi vient avant l'antéchrist et il est promis une renouveau pour la oumma à tous les niveaux ! Pendant des années les musulmans vivront enfin dans la justice et la vérité et c'est seulement aprés qu'apparaitra le borgne charlatan.

Dans ce texte en effet l'auteur ne prend en compte l'option du réveil des musulmans , selon lui on est condamné à subir les folies de ces dégénérés , non ça ne se passera pas comme ils le souhaite par la grâce de Dieu .

11.Posté par hb le 30/01/2011 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le critère d'authenticité le plus déterminant doit être attendu dans l'attitude des nouvelles instances dirigeantes à l'égard du sionisme (dans les déclarations, les projets et les actes)

12.Posté par tartuz le 30/01/2011 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' analyse parait sensée mais, quand bien meme les yankee et les maçonniques-sionistes joueraient les apprentis sorciers les révolutions se retourneront contre eux. Il sera imperatif de creer des comites de surveillance ,installer des hommes politiques qui n'auront jamais fleurté avec les anciens pouvoir . Instaurer des periodes d'essais aux gourvernants qui devront rendre des comptes aux comités de surveillance sur la politique mise en place selon la volonté populaire.A terme creer une union du maghreb pour commencer et ensuite une union maghreb-machreq afin de contrer les veleites des yankee de la franc maconnerie et les sionistes.

13.Posté par LZB le 01/02/2011 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@zaydoun : Désolé que l'article ne vous convienne pas, mais je crois que vous prenez le problème à l'envers.
Si vous vous savez que ces régimes vont tomber inéluctablement, alors les américains et les israeliens le savent aussi. Dans leur cas, plutôt que d'être surpris par le changement, préfèrent sans doute essayer de le diriger et de l'accompagner. Je veux dire, on est daccords que ce sont des salauds, mais il ne faut pas les prendre pour des imbéciles.
Je voulais aussi souligner qu'apporter un regrar critique sur ces "révolutions colorées" n'enlève rien au courage de ces peuples et le fait que ces régimes étaient criminels etc.

Pour la Banque Centrale, je vous retourne la question, dans ce cas pourquoi Ben Ali ne l'a t il pas fait avant ?
Vous dites détruire leur propre échiquier, mais dites moi n'est ce pas ce qu'ils font depuis toujours, quelle différence entre Ben Ali , Gbagbo, Moubarak ? aucunes, ce sont tous des pions qui un jour ne correspondent plus aux attentes de l'Empire. Le propre d'un pion est d'être interchangeable, tous ces pions dictateurs ont fait l'erreur de croire que leurs "services" dans la lutte contre le terrorisme sauverait toujours leur tête.
Je vous pose la question, est ce que la politique des USA a changé depuis l'arrivée d'Obama ? Non eh bien la c'est pareil, on aura sans doute des fresh faces, des visages souriants plus adaptés aux combats mondialistes de demain.

Enfin si l'Empire a crée les bases de ces révoltes et c'est indéniable (spéculations, wikileaks, twitter, fb, role des ambassades, role des anonymous...), le dernier mot restera néanmoins en théorie aux peuples, ce n'est pas une science exacte comme dirait Soral.

14.Posté par Anita1945 le 03/03/2011 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Révolutions populaires Nations Arabo-Musulmanes : la Marche en Avant vers la 3ème Guerre Mondiale !
Le 1er / 03 / 2011.
La population à très large majorité Chiite (tout comme l'est le Pouvoir IRANIEN, et cela est très important),
du Bahreïn conteste le Pouvoir Sunnite.
A proximité du Bahreïn se situe l'Arabie-Saoudite, PREMIER Exportateur de pétrole dont le Pouvoir, tout comme le Bahreïn, est détenu par les Sunnites.
La coalition Israélo-Sunnite est en passe d'être rompue, en d'autres termes la division Arabo-Musulmane Sunnite / Chiite ne sera plus d'actualités et laissera la place à un front Arabo-Musulman Chiite unifié, au côté de l'IRAN, pour former un équilibre des forces géostratégiques, comme convenu par l'élite de la Franc-Maçonnerie, pour déclencher le 3e Conflit International.

A cela, il ne manque plus qu'un effondrement financier, économique des États-Unis.

Le démarrage des préparatifs du 3ème conflit international a été effectif dès cette première quinzaine de janvier 2011 au travers de la « Révolution populaire » en TUNISIE, et formalisé le 11 février 2011 avec le départ de l'Égyptien Hosni MOUBARAK.
L'élite de la Franc-Maçonnerie a créé l'outil numérique (dont les réseaux sociaux tel " Facebook") pour servir d'arme à double-tranchant.
En d'autres termes, la jeunesse tant Egyptienne que Tunisienne est tombée dans un piège monumental tendu par l'élite de la Franc-Maçonnerie dont l'objectif n'est nullement une Marche en Avant vers la Démocratie, bien au contraire, une Marche en Avant vers le 3ème conflit international où bloc occidental et islamique s'affronteront !
Contrairement à ce que pourrait croire la population Arabo-Musulmane, ces Révolutions ne vont nullement dans le sens d'une Marche en Avant vers la Démocratie, tout au contraire, vers une Marche en Avant vers le 3e conflit international.
Sans ces différentes « Révolutions populaires », les divisions Arabo-Musulmanes Sunnites et Chiites seraient toujours d'actualités et le front Israélo-Musulman Sunnite (Israël - Égypte - Arabie-Saoudite -Bahreïn), bien en place, et l'État d'Israël non-isolé.
En isolant Israël,
les conditions d'un affrontement « Monde Arabo-Musulman (Chiite) / Monde Occidental Judéo-Chrétien », seront réunies.


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires