Coup de gueule

Macron, Collomb: Ces Viandards


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!



georges zeter
Vendredi 29 Décembre 2017

Les décisions de Macron en matière de migrants sont comparées à une chasse à courre, où, les viandards compatiraient en grosses larmes de crocodile à la condition animale tout en sonnant l'hallali de la bête au abois; C'est la comparaison sur Europe1de Patrick Weil , historien et politologue, spécialiste de l’immigration.
Il a raison Monsieur Weil de souligner que jamais depuis la seconde guerre mondiale un gouvernement n'avait été aussi loin. "Alors qu'une concertation doit démarrer en janvier, une circulaire validée par le ministère de l'Intérieur, permettant de contrôler les populations accueillies dans les centres d'hébergement, notamment pour identifier les migrants, a provoquée une levée de boucliers. En clair et décrypté, faire le trie entre les bons et les "mauvais" migrants qui devraient être appelés "réfugiés d'ailleurs.
Déjà que les "forces de l'ordre" s'attaquent physiquement aux migrants, en les gazant, en les sortant de leur sac de couchage, en mettant à la poubelle leurs effets personnels et en détruisant leurs tentes; des gaz dans les nourritures que la croix rouge, le secours catholique donnent aux associations afin d'aider ces populations dénuées de tout. Apparemment des consignes de "fermetés" qui viennent d'en haut, et ont eux pour conséquences la condamnation par le tribunal administratif de Lilles, puis par le conseil d'état de l'action de l'état. L'état condamné a dut aussi remettre l'eau courante, et par dépits et vengeance (bonjours la mentalité de merde), cet état qui "nous représente" à installé des robinets à 60 centimètres du sol pour que les migrants se mettent à quatre pattes pour boire, et ces robinets seulement ouverts 7 heures par jours...
Le 12 décembre, le ministère de l'intérieur a demandé aux préfets d'aller vérifier dans les "centres hébergements d'urgence" la situation de chaque migrant; sans prendre en compte les difficultés communicationnelles, la situation traumatique de ces hommes, femmes et enfants fuyants leurs pays.
Toujours Patrick Weil qui indigné poursuit "On a un principe, qui nous vient peut-être de nos traditions chrétiennes : un enfant, on ne lui demande pas ses papiers quand on l'accueil à l'école, un malade, on ne lui demande pas ses papiers quand il a besoin d'être soigné à l'entrée de l'hôpital, et quelqu'un qui n'a pas de quoi se loger, on ne lui demande pas ses papiers à l'entrée d'un centre d'hébergement d'urgence. Monsieur Macron et monsieur Collomb ont violés ce principe".
Dire qu'il faut comparer un Sarkozy, il est vrai très violant verbalement dans ses déclarations mais restant pragmatique dans ses décisions à un Macron, doucereux en paroles mais très pugnace en ce qui concerne la situation des migrants-réfugiés en France. Ne parlons pas de Collomb ce ministre de l'intérieur prêt à tout afin de satisfaire le prince; pourtant certains de ses prédécesseurs: Hortefeux sous Sarko, ou Valls et Casseneuve sous Hollande n'étaient pas des tendres, mais le Gégé Collomb bat tous les records de cynisme et de lèche cultage afin d'extraire les "mauvaises" graines et de les renvoyer dans leurs pays d'origine, là où la guerre fait rage: Syrie, Libye, Afghanistan, Irak et Afrique de l'ouest.
Cette future loi repose sur quelques piliers: limiter les arrivées (???), accélérer les procédures, renvoyer plus de déboutés et mieux accueillir ceux qui seront acceptés. En juillet dernier, Emmanuel Macron avait dit souhaiter qu'il n'y ait plus "d'hommes et des femmes dans les rues". En décembre une circulaire pour recenser des migrants dans l'hébergement d'urgence. L'objectif est d'envoyer des "équipes mobiles" dans les centres pour recenser les personnes hébergées et les réorienter en fonction de leur situation (réfugiés, déboutés...). Cette circulaire pourrait pousser des migrants à ne pas se présenter dans les hébergements d'urgence de peur de se faire expulser, et donc de rester à la rue...
Ah l'Macron et son discours couteau Suisse; il y en a pour tout le monde, le contraire et son inverse et vise et versa; en attendant, en notre nom, nous les citoyens de ce pays, en excluant les supporteurs inconditionnels de ce "président", qui amène l'opprobre, la honte et qui amplifie l'individualisme, les penchants égoïstes et le chacun pour soi; nous, ceux qui avons encore du cœur, qui comprenons que oui, nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde, mais cependant sommes habité par l'humanisme et l'empathie et que lorsque nous savons que des êtres humains sont désespérés, ne pas se dire: "ce ne sont pas des refugiés mais des immigrants économiques" ou souvent entendu: "des hommes lâches qui quittent leur pays pour ne pas faire la guerre"... Bref, se donner bonne conscience et continuer la chasse à courre: taïaut, taïaut; sus aux migrants!
Macron, Colomb et toute la clique gouvernementale, ainsi que la majorité à l'assemblée sont en train de définitivement pourrir notre pays, telle une épidémie de peste mentale: si nous n'y prenons garde, toute trace d'humanité aura quitté notre vieille civilisation, et nous serons bons à disparaitre.
Ressaisissons nous contre Macron; qu'il deviennent la bête traquée en une chasse présidentielle telle celle de Chambord; 40 ans toutes ses dents, mais surtout un bon coup de pied au cul!

Georges Zeter/décembre 2017


Vendredi 29 Décembre 2017


Commentaires

1.Posté par oh-daz le 29/12/2017 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

macron, colomb et tous leurs devanciers et semblables,que ce soit en france, u s, ou dans toute l'u e, sont
tous des sérials qui leurrent... depuis des siècles ils pillent, saccagent, crées des guerres a travers le monde
et aujourd'hui ils repoussent les victimes issues de leurs crimes tels des pestiférés..
c'est un peu (beaucoup) la double peine pour les victimes de la colonisation..

2.Posté par JBL1960 le 29/12/2017 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« J’en ai un peu marre de passer pour le facho de service. Lorsque je me retourne, j’ai l’impression qu’il n’y a personne derrière moi, se désole le ministre de l’intérieur. J’ai plutôt l’impression qu’Édouard Philippe compte les points, reçoit les associations, mais ne se mouille pas. » Source ► http://www.revolutionpermanente.fr/Gerard-Collomb-en-a-marre-de-passer-pour-le-facho-de-service

Bah oui mais le gars fait du zèle aussi !
C'est surement propre au Colomb ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/10/09/christophe-colomb-meurtrier-de-masse-par-mohawk-nation-news/

Sarko l'américain a passé le Flanby au Macron à l'américaine et il ne faut pas oublier que Macron est un cheval de Troie américain placé à l'Élysée, il a été choisi pour faire et dire ce qu'il fait et dit, tout a été validé par les Zélites ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/24/macron-un-cheval-de-troie-americain-a-lelysee-par-wayne-madsen/ qui sont principalement zuniennes.
Maintenant il se peut que Macron ait été placé là pour préparer un truc plus gros, comme un fascisme totalitaire planétaire que les Zélites étaient pressées de mettre en place.
Mais aussi bien Trump que Macron, tellement pris par leur rôle, semblent hors de contrôle.
En tout cas on sent que plus personne ne maitrise plus rien... C'est palpable, et à tous les niveaux.
Et on est pas à l'abri d'une connerie !

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires