Conflits et guerres actuelles

MAUVAISE SURPRISE POUR LA JUNTE DE KIEV : LA NOUVELLE ARMEE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK SE DEPLOIE …



Mardi 15 Avril 2014



Mardi 15 Avril 2014


Commentaires

1.Posté par anine le 15/04/2014 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Nous allons nous battre contre les nazis, contre la junte arrivée au pouvoir à Kiev à la suite du coup d'Etat réalisé à la demande des Etats-Unis et de l'Union européenne"
- Viatcheslav Ponomarev, nouveau maire de Slaviansk.



Mauvaise surprise pour la Junte de Kiev, tout à ses rêves fascistes de répression et de « grande opération » à l’Est ! Des UNITES D’AUTO-DEFENSE de la nouvelle Armée de la République populaire de Donetsk se sont déployées dans le Donbass, comme à Slaviansk. Comme en Crimée insurgée début mars, un seul emblème : le ruban orange-noir antifasciste de la Grande Guerre Patriotique.

Car le soulèvement à l’Est est aussi idéologique.



Dans tous le Donbass, les chiens de guerre de Kiev et autres gangs néonazis du « Secteur Droit » venaient tuer des civils désarmés. En toute impunité pensaient-il. Avec le soutien des Kerry et autres Fabius… Mais le peuple de l’Est s’est armé. Et à Slaviansk fait la chasse aux tueurs de la Junte de Kiev jusque dans les bois où il se sont réfugiés après avoir tenté d'entrer en ville par la force. Le chef du SBU de Slaviansk, lui, a bien été tué au tout début de l'opération à l'entrée de la ville selon une confirmation officielle du SBU.



« LA SITUATION EST FERMEMENT SOUS LE CONTROLE DES INSURGES » (AFP)



Kiev avait annoncé cette fameuse "opération antiterroriste de grande envergure" pour reprendre la main face aux pro-russes qui tiennent des bâtiments publics dans une demi-douzaine de villes de l'Est, mais aucune activité militaire loyaliste n'avait été constatée par les journalistes de l'AFP dans la région, hormis quelques survols d'aéronefs.



Et à Slaviansk, « ville symbole des dernières tensions où des groupes armés ont envahi samedi les bâtiments de la police, des services de sécurité et de la municipalité, la situation était fermement sous le contrôle des insurgés », confirme l’AFP.

Pendant que la vague de contestation s’étend et que de plus en plus de villes du Donbass se placent sous l’autorité de la République populaire. Lugansk qui fut à l'avant-garde dans la création de groupes armés d'auto-défense se mobilise aussi pour venir en aide aux villes du Donetsk.



Sans l'ombre d'un soldat de l'armée russe, ce fantôme des médias de l’OTAN, mais avec un savoir-faire qui s’inspire de la Crimée six semaines plus tôt et des volontaires qui convergent, dont les cosaques, de tous les combats pour la liberté depuis Tiraspol en 1992, nous assistons à une mobilisation générale des populations de l'Est contre la Junte de Kiev. On comprend mieux pourquoi la junte de Kiev crie au secours auprès de l’ONU …



QUE SAIT-ON DES UNITES D’AUTO-DEFENSE DE LA NOUVELLE ARMEE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK ?



L’AFP, présente à Slaviansk, présente les Unités d’Auto-défense :


« Au centre-ville, devant une énorme statue de Lénine, le siège de l'administration municipale est gardé par une dizaine d'hommes armés, portant le même uniforme et l'air professionnel. Leur apparence tranche avec le look civil hétéroclite des militants locaux pro-russes, parfois armés eux aussi, mais surtout équipés de gourdins et de boucliers... Ces hommes, souvent masqués, et d?autres qui se trouvent à l’intérieur du bâtiment, sont tous d'allure sportive, portent le même uniforme, sans signe distinctif, et sont armés de fusils d'assaut et pour certains de lance-roquettes anti-char.

Un poignard dans la botte, un pistolet à la ceinture et du matériel de transmission complètent leur équipement. » « Ce sont les groupes d'auto-défense de Slaviansk et de la région », affirment des habitants.



« Devant le siège de l'administration municipale, une dizaine d'hommes armés, portant le même uniforme et l'air très professionnel étaient déployés. D'autres, se déplaçant en camion militaire, renforçaient les défenses autour de la localité, avec des équipements antiaériens et antichars » commente encore l’AFP.



Les photos publiées par les sites anti-fascistes ukrainien, comme ‘Antimaidan’, confirment ces informations (on soulignera quye l’AFP, pour une fois, semble objective) et montrent des Unités armées déployées.



Face à cela, la junte de Kiev perd pied, publiant des déclarations contradictoires. Jusqu’à un ridicule appel à l’ONU pour son « opération anti-terroriste ». Oubliant qu’un gouvernement putschiste, arrivé au pouvoir le 21 février 2014 à Kiev par les armes, et qui s’apprête à tirer sur des citoyens en colère - « ordre criminel » dit justement Moscou -, a toutes les caractéristiques lui-même du terrorisme.



Luc MICHEL & Fabrice BEAUR

Photos : Unités d’autodéfense à Slaviansk ce lundi.
Autres photos : prise d'assaut du poste de police de la ville de Kramatorsk ce dimanche 13 avril par un groupe de l'Armée du Donbass.
________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires