Reflexion

MAROC : LE VECU QUOTIDIEN D’UNE PRECARITE SANS PREAVIS… !


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 29 Août 2018 - 11:56 De la grandeur d'un athéisme pensant

Mercredi 23 Mai 2018 - 22:18 L'Europe s'initie au jeu de Go



Mohammed ESSAHLAOUI
Samedi 30 Juillet 2011

MAROC : LE VECU QUOTIDIEN D’UNE PRECARITE SANS PREAVIS… !

La précarité, pourrait-on dire, est reconnue au Maroc, comme un état de délabrement total, qui se situe au seuil d’une pauvreté inévitable, une étape présentant tous les syndromes aigus qui annoncent irrémédiablement une phase d’appauvrissement, de dénuement généralisé.

L’état de précarité atteint tout individu rassemblant, sans équivoque, tous les signes déclarés ou cachés, d’une situation morale et matérielle tellement alarmante, qu’elle alerte sans plus tarder des intervenants , chargés de missions méticuleusement ciblées en vue d’accompagner, des individus atteints, lors de leur marche transitoire vers l’insoutenable, la limite du possible.

Plus simplement, si l’on adopte un langage commun, l’état de précarité s’annonce comme un ensemble de signes avant coureurs, des indicateurs infaillibles, de passage obligé à la dernière phase inférieure du prévisible.

Aussi conviendrait-il sans risque de se tromper, d’employer le terme de « pauvreté » qui dit beaucoup de choses et ne dit rien en fin de compte, non sans prendre toutes les précautions qui s’imposent.

On pourrait alors, considérer la précarité comme un état de fragilité, de manque, appréhendé dans un temps et dans un lieu précis, qui, en évoluant, laisse dégager une attitude d’abandon total de soi-même et de ses proches, vers une destinée inconnue.

A ce niveau de la précarité, l’individu patient-au sens social du terme-baisse définitivement les bras, ne résiste plus à la tentation de fataliser sa vision du monde : il préfère à la résistance laborieuse, une résignation qui s’offre à sa portée, sans le moindre effort.

En ce sens, il serait particulièrement déplorable de constater que des associations ONG aient beaucoup de mal à intervenir au moment opportun, en l’occurrence, bien avant la phase ultime : la déclaration de l’état avancé de précarité ; auquel cas, il aurait été permis de sauver des êtres humains d’un tel désastre humanitaire, aux conséquences socioéconomiques et psychologiques affreusement graves.

Au terme de cette réflexion, et sous toute réserves, qu’il nous soit permis d’alerter l’opinion publique sur les dangers divers, occasionnés indubitablement par ce fléau effroyablement calamiteux : les séquelles psychologiques de la précarité au stade avancé./.
DE VIVE VOIX : Mohammed ESSAHLAOUI



Samedi 30 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par kenan le 30/07/2011 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

m6 avec sa fortune de plusieurs milliards de dollards peut eradiquer la pauvreté..

2.Posté par Leonidas19 le 30/07/2011 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Croyez moi la situation est plus pire que la description et l'analyse que donne cet article. Et croyez moi encore c'est que même avec la fortune de M6 ou celle de bill Gate cela ne résout pas le problème du peuple Marocain.

Imaginez des générations après générations sont détruites à cause des différentes politiques menés non pour le bien de ce peuple mais au contraire c'est pour lui faire le pire des maux(au sens large du terme: asservissement, paupérisation, ignorance, privation des libertés,torture de ceux qui avaient et qui ont des opinions contraires au système... tout les ingrédients du despotisme et encore plus.......

3.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 30/07/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
Des efforts conséquents doivent être entrepris pour remédier aux manquements.

4.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 30/07/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
Substantial efforts should be made to remedy the shortcomings.

5.Posté par Leonidas19 le 30/07/2011 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand les poules auront des dents.

Qui vivra verra.

6.Posté par Spyone le 01/08/2011 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois que au delà de la nature des problèmes politiques, économiques et sociales qui règnent au Maroc, le Makhzen participe de loin et de façon structurelle à l'aliénation de ses propres citoyens qui ne parviennent toujours pas à se défaire d'un cordon ombilical royal conséquemment pesant au niveau de toutes les couches de la société. L'enjeu véritable se situe donc bien dans la remise en question de ce pouvoir encore régalien et dont toute critique peut potentiellement mettre un sujet en grave difficulté. Tout changement ne pourra ainsi venir que de la population marocaine garante et souveraine de son propre avenir. Le reste du Maghreb doit également accepter ces différences sans porter une opinion trop radicale.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires