MONDE

MALI : LES « DÉMOCRATES » DE LA HONTE


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Mountaga Fané Kantéka
Samedi 7 Avril 2012

MALI : LES « DÉMOCRATES » DE LA HONTE
Pendant que le Mali brûle et s’effondre au Nord, certaines BÊTES POLITIQUES croient bon de PARALYSER LE PAYS au nom de la « démocratie ». Ils s’en vont jusqu’à soutenir la scélérate décision de la CEDEAO de mettre leur pays sous un EMBARGO qui, dans le meilleur des cas, ne contribuera qu’à exposer davantage leur pays à une EXPROPRIATION SAVAMMENT PLANIFIÉE par la FRANCE, se servant à la fois des rebelles et des islamistes dans un scénario particulièrement diabolique. Et au pire, un INÉVITABLE GÉNOCIDE, dans un camp ou l’autre – car, ce serait très naïf de croire que les populations civiles vont se laisser faire …Très peu soucieux du bien-être collectif et COMPLICES du laxisme qui a plongé le pays dans le chaos, ce sont ces mêmes « DÉMOCRATES » qui ont pris le président déchu ATT en otage, en organisant autour de lui le CONSENSUS DE LA MÉDIOCRITÉ, rien que pour TRAIRE LE PAYS de sa moelle substantielle.

DE QUI SE MOQUE-T-ON ?
Qui sont-ils en fait ces « démocrates » qui ABOIENT ainsi aux quatre vents ? J’ai déjà eu à les épingler dans Aspects de la mendicité sociopolitique au Mali. SANS FOI, NI LOI, ces spécimens n’ont d’autre impératif que le gain matériel. Ce n’est ni la « démocratie », ni ATT qu’ils pleurent. Ce sont eux-mêmes qu’ils pleurent ! Apparaissant tantôt sous le masque de l’INTELLECTUEL à la langue mielleuse ou fielleuse selon les circonstances, tantôt sous celui d’HOMME D’AFFAIRE avisé ou véreux, ils sont impliqués dans tous les COUPS FOIREUX, et intimement associés au processus de DEMANTÈLEMENT et D’ALIÉNATION du PATRIMOINE NATIONAL, au profit des entités étrangères.
Ils sont au CŒUR DES FRUSTRATIONS qui mettent le pays en ébullition, aussi bien au Nord qu’au sud. En vérité, pour eux, « démocratie » est synonyme d’IRRESPONSABILITÉ face aux urgences et d’IMPUNITÉ pour leurs multiples félonies. Pour cette RACE DE RAPACES, la « démocratie » doit nécessairement rimer avec « réussite individuelle fulgurante » saluée par les griots du terroir et matérialisée par des villas cossues, de rutilantes voitures 4x4 énergivores et de petites maîtresses à entretenir avec de l’ARGENT MAL ACQUIS. Obsédés par l’acquisition de postes alléchants, de marchés publics, de subventions, de terrains et de fortunes diverses, ces CANCRES verraient bien le pays partir en lambeaux, pourvu que leur BEURRE demeure.
Très confortables dans une DÉMOCRATIE SANS OPPOSITION sous ATT, leur rôle n’a consisté qu’à ÉLUDER le DÉBAT SOCIAL, tant que leurs affaires personnelles roulaient. Et c’est sur leur conseil qu’ATT comptait briguer un TROISIÈME MANDAT, au mépris de la CONSTITUTION qu’il voulait SABORDER avec leur complicité, n’eût été le COUP D’ÉTAT AU NIGER qui a mis un frein à ce PROJET INSENSÉ.


QUAND LA JUNTE MILITAIRE DEVIENT LE BOUC ÉMISSAIRE
Après avoir précipité le pays dans le gouffre de la GUERRE CIVILE IMMINENTE avec leur consensus de la médiocrité autour d’un homme médiocre – ATT–, ces « DÉMOCRATES » DE LA HONTE, ne pouvant fonctionner sans consensus, sont en train de créer un autre consensus autour de la junte militaire venue précipitamment pour sauver les meubles. Ce consensus vise à FAIRE ENDOSSER par les jeunes putschistes la responsabilité de la prise des trois villes du Nord Mali (Kidal, Gao, Tombouctou) par les rebelles. Comme si le MAL n’était pas DÉJÀ FAIT sous ATT ! Comme si en l’espace de quelques jours, on peut inverser un processus enclenché depuis…
En réalité, si REPROCHE il y a faire à l’égard des putschistes, c’est d’être intervenus TROP TARD, comme l’ont souligné certains esprits perspicaces. Le coup d’Etat aurait dû intervenir plusieurs années plus tôt. Peut-être, dès le début du règne ATT, ou même sous le règne d’Alpha Oumar Konaré qui a sa part de responsabilité dans cette dérive, ne serait-ce que par le fait d’avoir œuvré pour l’intronisation du médiocre déchu…

EN QUOI LE MALI SERAIT-IL DIFFÉRENT DU NIGER OU DE LA GUINÉE ?
Si mes souvenirs sont bons, les coups d’Etat intervenus, il n’y a pas si longtemps, au Niger et en Guinée-Conakry, n’ont pas entraîné pour ces pays l’EMBARGO que la CEDEAO fait subir au Mali. Et la « communauté internationale » a même LAISSÉ LE TEMPS (un an au moins) à ces putschistes pour organiser sereinement des élections. Pourquoi s’affole-t-on alors après ceux du Mali ? Ont-ils dit ou fait croire qu’ils veulent s’accrocher au pouvoir ? N’ont-ils pas d’emblée appeler à l’ouverture ? Pourquoi toute cette campagne de déstabilisation autour d’eux ? Pourquoi confondre vitesse et précipitation ? Qui a peur d’être contrarié dans ses projets ? Qui veut empêcher le Mali de réaliser son destin ?

Mountaga Fané Kantéka
mountaga40@hotmail.com
Tél: 223 76 69 24 47


http://www.kanteka.blogspot.fr/


Samedi 7 Avril 2012


Commentaires

1.Posté par issa le 07/04/2012 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les américains ont une base militaire tres soffistiqué tout juste a coté ( sud de tamanrasset)
TOut ceci est une operation franco americaine. pour spolier et diviser un pays encore tres fragile

L'Algérie a comis une grande erreur en permettant au américains de s'installer au sud de tamanrasset

2.Posté par djazzy le 07/04/2012 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça doit faire mal aux imbéciles maliens qui ont dansés lors de l'invasion de la côte d'ivoire, de sa partition et du soutien auquel vous avez donner à une armée étrangère à l'afrique d'intervenir et assassiner des milliers de personnes qui chérissaient leur pays! maintenant bande de connards frémissez de peur comme vous aviez danser lors de la capture de laurent bagbo.

3.Posté par claudio le 08/04/2012 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ issa,

Vous avez des preuves sur la réalité de cette base fantôme ? Qui de plus, serait "très sophistiquée" ?
Allez, un petit effort, citez nous les bases américaines en Afrique...
En plus votre intervention est hors sujet.
Les seules bases militaires dans cette partie de l'Afrique sont française et c'est justement là que réside le problème des pays de la région dont les gouvernements ne sont que des préfets exécutant les directive de Paris.
En stigmatisant ces pseudo démocrates africains, l'auteur pose le doigt là où ça fait mal. Ils ne sont en effet bons que pour pavoiser à travers le monde, se donnant des airs de responsables crédibles et soucieux du bien de leur peuples. Des clowns ! Ni plus ni moins.
J'ai été sidéré de voir l'adjoint du Président du Parlement Malien faire le pied de grue à Bruxelles, tendant sa main comme un mendiant, pour une intervention de l'Europe pour sauver son pays en ruine. Cette attitude à elle seule explique la chute de son pays.
Au lieu de faire du cas malien une affaire afro-africaine ce monsieur se tourne vers ses prédateurs pour se faire mieux engloutir. Désolant ! Lamentable !

4.Posté par Saber le 08/04/2012 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1.Posté par issa le 07/04/2012 17:19
L'Algérie a comis une grande erreur en permettant au américains de s'installer au sud de tamanrasset ?

Avec ou sans le drapeau flottant USA ?

5.Posté par georges le 08/04/2012 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@DJAZZI: le seul imbécile, c'est toi pour comparer le cas ivoirien au cas malien. Le Mali n'est pas la Cote d'Ivoire: c'est un peuple pacifiQUE, non xénophobe et vivant en harmonie avec les autres religions, ce qui n'est pas le cas en Cote d'Ivoire. Aussi, ce pays ne connaitra jamais un scenario a l'ivoirienne. Eux, ils ne parlent pas de "maliennete" comme vous d"ivoirite" ....La haine n'est pas ancrée dans les mentalités: ce coup d'etat s'est fait plutôt de manière pacifiste et les puschistes sont partis de manière pacifiste sans effusions de sang, ce qu'un gbagbo n'aurait surement pas fait. Oui, ils dansent et ils danseront toujours pour la capture de ton président qui n'a pas eu la sagesse de se retirer dans la dignité. Si vous aimiez votre pays, vous auriez cherchez une voie pacifique pour éviter les effusions de sang a l'instar de ces pushistes!

6.Posté par djazzy le 08/04/2012 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

georges rétréci
le cas ivoirien est tout aussi comparable puisque quasiment les mêmes acteurs fouteurs de désordre sont là incruster dans le désordre générale de cette région. lolo gbagbo avait bien gagné les élection puisque c'est la commission électorale ivoirienne qui l'a annoncée et non pas tes maîtres de l'union européenne! les maliens et malinkés de france ont passés leurs temps à qui voulait l'entendre que gbabo était anti musulmans ne t'inquiète pas petit avatar à blancs votre pacifisme enterrera toute la région dans l'esclavage et la soumission. le mali est enterrer le tour de compaoré arrive(burkina). contrairement à vous pauvre esclave je ne danse jamais même lorsqu'un homme politique africain se fait abattre par des occidentaux ou déporter comme celà est arriver à bon nombre qui ont refusés la domination (al mami samori touré qui se retourne dans sa tombe en voyant le degré de soumission qu'est devenu ces malinkés).

7.Posté par D. Kada le 08/04/2012 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les américains ont une base militaire au sud de Tamanrasset ?
Elle doit être spatio-temporelle et se situer dans une dimension que nous autre terriens nous ne pouvons voir...
La seule REALITE, pour la France de l'escro Sarko et son administration, c'est la déstabilisation de l'Algérie. Le Mali n'est qu'un pion sacrifiable à souhait sans nul importance...

8.Posté par georges le 08/04/2012 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@DJAZZY: Si tu compares le cas ivoirien au cas malien en te basant sur le fait que ce sont les »mêmes fauteurs de troubles » c’est que tu es ignorant. L’AQMI s’est installé grâce au gouvernement malien et non grâce aux occidentaux, les groupes extrémistes supportés par le Qatar et les combattants venus de Libye sont ceux qui ont envahi le Nord. Les Maliens accusent leur gouvernement surtout et s’en veulent tout d’abord et non tes fameux blancs, contrairement à vous qui refusez de voir votre part de responsabilité.
Donc, le seul esclave des blancs que je vois, c’est toi qui pense qu’à l’instar d’un esclave estime que son maitre est toujours supérieur : tu surestimes ces occidentaux et leur donne des pouvoirs qu’ils n’ont pas. Tu es complexé. La plupart des problèmes africains sont causés par les africains eux-mêmes et les blancs en profitent et ils ne pourraient jamais réussir sans la complicité d’africains qui n’aiment pas leurs pays !
Le Mali n’est pas la Cote d’Ivoire que cela te plaise ou pas et bon nombre de tes compatriotes y vivent et ils sont bien traités contrairement à ce que subissaient les « malinkés « en Cote d’Ivoire.
J’espère que tu vis dans un pays africain et non occidental et au passage remercie tes blancs d’avoir inventé l’internet qui te permet de déverser ta haine et ton aigreur dans l’anonymat et en toute impunité .

9.Posté par Issa le 09/04/2012 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Claudio
EN revenant de Paris il y 4 ans j’ai rencontré un cadre canadien qui a travaillé chez RSW
Qui m’A confirmée qu’il était au sud de Tamanrasset et qu’il construisait un base militaire
connaissant un peu la mentalité des autorités algériennes , je lui dit comment pouvait-il faire confiance aux autorité algériennes pour le paiement et il me réponds que ce n’Est pas les algériens qui nous payent , mais une filiale de Haliburton.
Je te jure que j’ai vue même les plans, piscine, salle de sport, climatisation et avec piste d’atterrissage
SI tu es un journaliste et tu veux faire enquête, renseignes toi sur les camionneurs qui font la route d’Alger a Tamanrasset.
Tout le matériel a été transporté par route.

10.Posté par Issa le 09/04/2012 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voici un extrait d'un article paru sur un journal algeriens:

Le site rappelle que la revue avait publié un papier daté d'il y a quelques mois intitulé «Afrique : la nouvelle frontière militaire ». Il y est fait état du financement par le Congrès américain en 2005 et pour une durée de six ans de l'Initiative Transaharienne de Contre-Terrorisme (TSCTI). Doté de 500 millions de dollars, ce fond vise à financer notamment…une base en Algérie d'avions P3 Orion qui serait aujourd'hui en activité dans le sud du pays. Les avions P3 Orion sont à la fois des avions de reconnaissances et des avions de troupes.

Selon un expert militaire algérien interrogé par toutsurlalgerie, "il s'agit effectivement d'une base construite et modernisée par BRC Halliburton à Tamanrasset depuis 2004 pour accueillir ce type d'avions. Il y a actuellement en Algérie un P3 Orion américain ainsi que 6 avions Beech-1900 Hisar qui ont le même rôle de reconnaissance".

Ainsi après les exercices militaires communs entre les forces spéciales américaines et les forces spéciales algériennes racontés par Robert Kaplan dans son livre «Hog Pilots, Blue Water grunts» et dont toutsurlalgerie.com s'était fait l'écho, voici de nouvelles révélations qui attestent de la présence militaire américaine sur le territoire algérien. Déjà Kaplan citait un haut responsable militaire qui appelait à cette coopération sous forme d'une présence américaine permanente

« L'armée algérienne n'a jamais clairement démenti la présence des Américains », relève Khadija Mohsen-Finan, spécialiste du Maghreb à l'Institut Français des Relations Internationales (IFRI). Mais selon elle, le gouvernement ne peut reconnaître pareil partenariat avec les Américains par crainte de la réaction des Islamistes. « Depuis six ou sept ans on parle de cette présence américaine à la manière d'un ballon d'essai lancé par Washington », poursuit-elle. « Assurément, les Américains laissent planer leur volonté d'être présents » dans cette région du pays, conclut Khedija Mohsen-Finan.


http://www.lematindz.net/news/1145-un-base-militaire-us-dans-le-sud-algerien-.html

11.Posté par Aghiles le 09/04/2012 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Base US ARMY in Algeria, voila une bonne nouvelle, au moins pour une fois on a droit a une information vérité. Sauf que les bases militaires existent depuis longtemps sous forme d'aide militaire entre l'algerie, La France d'abord, on a bien vu des avions de la DST se poser sur le sable, et sans lire FOREIGN POLICY ou autre revue, La preuve le CRASH du MIRAGE Français à SOUK AHRAS (affaire passée sous silence) n'est ce pas là une preuve vivante de l'utilisation du ciel Algérien par les forces française et maintenant les GI'S RICAINS. Bon et aprés? Les jeunes font de l'autostop en medirannée pour fuir la misére mais pas le pays, et maintenant que peut on faire? Sinon que rien, TAR LAHMAM, le nationalisme de façade de nos pseudos dirigents. Le prochain conflit sera TOUAREG, et nous dans tout ça, fumons du thé pour rester éveillés le cauchemar ne fait que commencer. BRAVO Monsieur le president, vous avez réussi là où les autres ont échoué, réussi à mettre l'algérien à genoux pour mendier son propre DOLLAR. Salutations les matinos"

12.Posté par AFRIK le 11/04/2012 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AVIS DE RECHERCHE
Voici les photos des civils retenus prisonniers à la station lubafrique de Yopougon Niangon terminus du bus 27

http://www.infodabidjan.net/culturesocietemusique/voici-les-photos-des-civils-retenus-prisonniers-a-la-station-lubafrique-de-yopougon-niangon-terminus-du-bus-27/

13.Posté par TRAORE Djibril le 14/04/2012 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATT et Alpha Oumar KONARE sont les deux responsables de la situation du Nord au Mali. Ils doivent être jugé pour crime de sang et crime économique. Nous souhaitons longue vie au Capitaine SANOGO pour qu'il veille sur tout ce qui se passe actuellement au Mali.


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires