MONDE

Londres : les Jeux qui rapportent peu


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Anastasiya Pershkina, Rédaction en ligne
Jeudi 2 Août 2012

Londres : les Jeux qui rapportent peu

Les organisateurs des Jeux Olympiques d’été tireront peu de bénéfice, ont conclu les experts ayant comparé les dépenses et le nombre de touristes venus à Londres.

Selon les estimations préliminaires, près de 300 000 touristes auraient dû visiter la capitale britannique pendant la première semaine des Jeux. Le nombre réel de spectateurs n’a atteint que 100 000. Il est déjà bien clair que les organisateurs ne couvriront pas leurs dépenses, estime le PDG du groupe ALOR Sergueï Khestanov :

« Les organisateurs comptaient gagner quelques 10 milliards de livres. Mais la réalité témoigne que fait qu’ils ne pourront pas gagner même une dixième partie de cette somme. Les organisateurs feront des pertes. D’après l’expérience de Pékin, les Jeux Olympiques ne permettent pas de gagner l’argent, ils ne font qu’augmenter le prestige du pays ».

Les organisateurs n’ont pas tenu compte de tous les trais spécifique des JO. Il s’agit d’un long tournoi qui comprend un grand nombre de compétitions. Plusieurs spectateurs ont préféré rester chez eux afin de ne pas faire de choix compliqué, a indiqué le professeur de l’économie d’Oxford Peter Oppengamer :

« C’est très agréable et facile de suivre les JO à la télé : on peux observer toute une série de compétitions à la fois. La présence physique n’est possible que lors d’un seul tournoi ».

Le fait que Londres est une des villes les plus riches du monde a joué également un rôle très important.

« Les prix de billets c’est une chose, mais les prix du voyage en général est absolument autre chose. Tous les services liés aux besoins touristiques : logement, nourriture etc. sont très chers pour un simple touriste amateur du sport ».

Les banquiers qui sont loin de la rhétorique politique et des réflexions concernant le prestige sont très mécontents. Les indices économiques ont reculé en Grande-Bretagne de 0,7 % pendant le deuxième semestre quartier de l’année en cours.

Tous les yeux seront braqués sur le scandale autour de la banque Barclays dont l’ex-directeur général est accusé de manipulations de taux interbancaires. Dans cette situation, aucuns Jeux Olympiques ne peuvent pas sauver l’économie.
Les autorités de la capitale ne font que se consoler en se disant qu’ils ont beaucoup nettoyé la ville et restauré ou rebâtit la partie Est de la ville qui abrite le plus grand nombre des sites olympiques.

french.ruvr.ru



Jeudi 2 Août 2012


Commentaires

1.Posté par momolito2311 le 03/08/2012 04:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tres bonne nouvelle en leur souhaitant la chute total

2.Posté par jehaislescookies le 04/08/2012 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et en plus il y a de quoi être dégoutté d'aller porter ses sous pour voyager dans un véritable camp de concentration policier. Toute cette parano méprisante a du en répugner plus d'un.
Bien fait !
qu'ils fassent faillite ces pompeurs du peuple !

3.Posté par gzawye le 05/08/2012 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne peut pas faire du trucs avec tout, tout le temps... Bande d' ultra capitalistes

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires