International

Lettre du mouvement Hamas à Obama


« Ne devriez-vous pas venir voir par vous-même comment Israël a utilisé vos armes et à quoi il a dépensé votre argent ? », interroge Ahmed Yousef.


Ahmed Yousef
Vendredi 12 Juin 2009

De g. à d., Mahmoud al-Zahar et Khalid Meshaal, dirigeants du Hamas
De g. à d., Mahmoud al-Zahar et Khalid Meshaal, dirigeants du Hamas

Pendant le séjour d’Obama au Caire, l’organisation palestinienne du Hamas, qui a remporté les dernières élections palestiniennes, a envoyé une lettre au président Obama par l’intermédiaire du groupe féminin « Codepink ».

Cette organisation vient juste d’envoyer une délégation dans la bande de Gaza.

Texte de la lettre

A son Excellence le Président Barack Obama
Président des Etats-Unis d’Amérique

3 juin 2009

Cher Monsieur le Président,

Nous nous réjouissons de votre visite dans le monde arabe et l’initiative prise par votre administration pour combler les différents avec le monde arabo-musulman.

Une des plus anciennes sources de tension entre les États-Unis et cette partie du monde a été l’incapacité à résoudre le conflit israélo-palestinien.

Il est donc regrettable que vous ne puissiez pas visiter la bande de Gaza au cours de votre voyage au Moyen-Orient, et que ni vous, ni le secrétaire d’État George Mitchell ne soient venus pour entendre notre point de vue.

Nous avons reçu récemment de nombreuses visites de personnes de milieux très variés : des représentants du Congrès américain, des parlementaires européens, la commission Goldstone appointée par les Nations Unies, et des délégations sur le terrain telles que celles organisées par le groupe pacifiste américain Codepink.

Il est essentiel pour vous de visiter la bande de Gaza.

Nous avons récemment subi une brutale attaque israélienne de 22 jours. Amnesty International a fait observer que tous les morts ainsi que les destructions subis par Gaza au cours de l’invasion ne se seraient pas produits sans les armes fournies par les Etats-Unis et l’argent de ses contribuables.

Human Rights Watch a établi que le phosphore blanc qu’Israël a répandu sur une école, un hôpital, un entrepôt des Nations Unies, et des quartiers civils dans la bande de Gaza a été fabriqué aux États-Unis. Human Rights Watch en a conclu que l’utilisation par Israël de ce phosphore blanc était un crime de guerre.

Ne devriez-vous pas venir voir par vous-même comment Israël a utilisé vos armes et à quoi il a dépensé votre argent ?

Avant de devenir président vous avez été un éminent professeur de droit. Le gouvernement américain a également dit qu’il voulait favoriser la primauté du droit dans le monde arabo-musulman.

La Cour internationale de Justice a statué en Juillet 2004 que l’ensemble de la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est étaient des territoires palestiniens occupés et destinés à l’autodétermination palestinienne, et que les colonies de peuplement juives dans les territoires palestiniens occupés étaient illégales.

Pas un seul des 15 juges de la plus haute instance judiciaire dans le monde n’a divergé de ces principes.

Les principales organisations de défense des droits de l’homme dans le monde, Amnesty International et Human Rights Watch, ont publié des documents prenant position en faveur du droit des réfugiés palestiniens au retour et à l’indemnisation.

Chaque année, l’ Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies, presque tous les pays du monde souteniennent ces principes afin de résoudre le conflit israélo-palestinien. Chaque année, la Ligue arabe renouvelle une proposition de paix sur la base de ces principes pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

Les principales organisations de défense des droits de l’homme comme Human Rights Watch ont également déclaré que le siège israélien contre Gaza est une forme de punition collective et est donc illégal en vertu du droit international.

Nous, le gouvernement du Hamas, sommes engagés à rechercher une solution juste au conflit et qui ne soit pas en contradiction avec la communauté internationale et l’opinion éclairée exprimée par la Cour internationale de Justice, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies et les organisations des droits de l’homme. Nous sommes prêts à engager toutes les parties sur la base du respect mutuel et sans conditions préalables.

Toutefois, notre engagement a besoin d’assister à un changement de paradigme qui ne commence pas seulement avec la levée du siège sur la bande de Gaza et la fin de toute construction et expansion de colonies, mais qui développe une politique d’équité basée sur la loi et les normes internationales vis à vis desquelles nous sommes engagés.

Encore une fois, nous vous souhaitons la bienvenue à Gaza, ce qui vous permettrait de constater par vous-même notre retour au point zéro [« ground zero »]. En outre, cela renforcerait la position des États-Unis et vous permettrait de vous exprimer avec une nouvelle crédibilité et une nouvelle autorité face à toutes les parties.

Très sincèrement votre
, Dr. Ahmed Yousef
Adjoint au Ministère des Affaires étrangères Ancien conseiller politique auprès du Premier ministre Ismaël Hanniya

(JPG)




http://accuracy.org/newsrelease.php...
Traduction :Info-Palestine.net


Vendredi 12 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par Hijack le 13/06/2009 02:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est mieux que rien ... Mais, nous aurions préféré qu'il adresse sa lettre au peuple américain à travers les médias ... et une lettre un peu plus explicative, disant à quoi sert l'argent des contribuables ricains ... de l'aide US régulière à Israël à l'aide ponctuelle genre Gaza.
Demandant au peuple étasunien s'il est vraiment d'accord avec le soutien à tout prix de la politique sioniste d'une part et impérialiste d'autre part ... ce que ça leur coûte en vies humaines avec comptabilisation et description et ce que ça leur coûte financièrement... Tout ça pourquoi ??? Car comme on l'a lu ici même, la CIA ne donne pas 20 ans à cet état d'Israël basé sur le crime du plus faible pour faire court et simple !

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires