insolite, humour, conspiration...

Lettre d’un « pédophile » à M. Sarkozy


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip



Fergus
Jeudi 25 Novembre 2010

Lettre d’un « pédophile » à M. Sarkozy
Monsieur Sarkozy,

Nous sommes tous des « pédophiles », nous tous qui, dans les médias traditionnels ou sur les sites de journalisme citoyen, posons de légitimes questions sur ce que l’on nomme « l’affaire Karachi ».

Des questions d’autant plus légitimes qu’elles ne s’appuient pas sur des propos de comptoir, mais sur les déclarations de M. Charles Millon, ancien ministre de la Défense, au juge Renaud van Ruymbeke, de M. Dominique de Villepin, ancien Premier ministre, au journal télévisé de TF1, et depuis hier, de M. Valéry Giscard d’Estaing, ancien président de la République, sur le plateau de Public Sénat.

Des questions d’autant plus légitimes que vous avez, à plusieurs reprises, menti sur ce dossier, et notamment en réfutant l’existence des commissions sur les ventes d’armes et en niant l’existence de sociétés relais luxembourgeoises, Heine et Eurolux, dont vous aviez pourtant approuvé la création.

Pour toutes ces raisons, tous les journalistes, qu’ils soient professionnels ou amateurs, qu’ils appartiennent à la grande presse ou rédigent articles et commentaires sur les sites citoyens, sont dans leur rôle en enquêtant et, tout en respectant les présomptions d’innocence, en envisageant des hypothèses basées sur les déclarations connues et les faits avérés.

Des journalistes qu’au travers d’un scandaleux parallèle vous avez qualifiés de « pédophiles » dans l’un de ces dérapages qui ont largement plombé votre présidence.

Et c’est vous, Monsieur Sarkozy, vous qui, hier au Congrès des maires de France, avez parlé de « polémiques qui tirent tout vers le bas, qui avilissent tout », vous qui osez demander du respect pour tous les élus en amalgamant dans votre discours votre fonction dévaluée à celle des maires de France dont l’immense majorité, contrairement à vous, fait correctement son job sans jamais prêter le flanc à la critique.

Qui avilit tout, Monsieur Sarkozy ? Les commentateurs ou celui qui, par ses déclarations, ses attitudes, ses dérapages, ses mensonges répétés, ses manipulations grossières, ne cesse de tirer vers le bas la fonction présidentielle, et parfois au niveau le plus vil.

Traiter de « connards de Bretons » les employés d’un sémaphore qu’il vous ennuie de visiter, n’est-ce pas tirer la fonction vers le bas ?

Traiter vos collaborateurs, les parlementaires ou les membres du gouvernement d’« abrutis », de « connards » et autres « enc….. » comme le rapporte régulièrement la presse, n’est-ce pas tirer la fonction vers le bas ?

Asséner dans un Salon un « Casse-toi, pauv’ con ! » à un quidam, n’est-ce pas tirer la fonction vers le bas ?

Instrumentaliser les chefs d’Etat ou de gouvernement en leur prêtant, comme vous l’avez fait avec Angela Merkel à propos de l’affaire des Roms, des propos qu’ils n’ont pas tenus, n’est-ce pas tirer la fonction vers le bas ?

Instrumentaliser, à votre seul profit, la douleur des familles de victimes de Karachi pour enfumer l’opinion publique, n’est-ce pas tirer la fonction vers le bas ?

J’arrête là cette liste car les exemples, comme les feuilles mortes en ce mois de novembre, se ramassent à la pelle depuis votre entrée à l’Élysée.

Ministre de l’Intérieur, vous vous preniez pour Fouché, et vous n’étiez que Matamore.

Ministre des Finances, vous vous preniez pour Turgot, et vous n’étiez qu’un panier percé.

Président de la République, vous vous prenez tout à la fois pour Napoléon et pour Talleyrand, et vous n’êtes qu’un chef de clan cynique et vulgaire, trop souvent la risée de la presse internationale au détriment du pays que vous êtes censé servir.

En définitive, vous n’êtes, Monsieur Sarkozy, qu’un nain politique, une grenouille qui a voulu se faire plus grosse que le bœuf et qui, bouffie d’orgueil, risque d’exploser à tout moment, victime de son ego hypertrophié et de comportement aberrants qui, en certaines occasions, confinent à la pathologie.

Á d’autres que vous, j’aurais conseillé de se retirer avant qu’il ne soit trop tard, mais cela serait évidemment sans effet. Votre destin est d’ailleurs en marche, et comme l’affirme Personne à Jack Beauregard, dans un western que vous connaissez certainement, « Votre nom sera gravé dans les livres d’histoire ». Sans doute pas en lettres d’or et pas au chapitre des héros français, mais au palmarès des plus calamiteux chefs d’État que notre pays ait porté à sa tête.

Je vous prie d’agréer, Monsieur Sarkozy, des salutations dont je vous laisse mesurer vous-même l’empressement à l’aune de ce qui précède.
Fergus, « pédophile » citoyen.



Jeudi 25 Novembre 2010


Commentaires

1.Posté par UN RÉVOLTÉ le 25/11/2010 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout est dit. Bravo!

2.Posté par copyrox le 25/11/2010 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je dirais tout simplement bravo. Bel article qui résume tout

3.Posté par serggio le 25/11/2010 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les jounalistes francais sont les plus làches au monde ! et ils viennent tous de le demontrer ,et c'est pas pour rien ,que le nabot sioniste se permet aisement de les traiter de pedophiles ,quelle honte.....

4.Posté par Web-journal.fr le 25/11/2010 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo

5.Posté par lambda. le 25/11/2010 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme c'est un ancien premier sale flic de France , le qualificatif de "''pédophile"" est largement utilisé par ses pairs dans les services de polices . Pour détruire des gens qui ont accusé la police avec des preuves , d'être a l'origine de l'insécurité dans les périodes de 2 a 3 mois précédents aux élections présidentielles . En 2002 par exemple, dans plusieurs villes de France , on a assister a une montée de l' insécurité caractérisée surtout par des braquages de petits commerces comme des boulangeries ,opérer par des jeunes circulants avec des motos de 50 cm3 et parfois avec des motos cross . Ils commettent 5 a 6 braquages dans une ville donnée ,durant une semaine et disparaissent dans la nature . La presse fait le reste, amplifiant démesurément les faits, la population prend peur , et ainsi le parti de la sécurité se trouve là pour la récolte de voix . Jusqu' a maintenant , d'ailleurs Sarkozy le prouve bien, ce qualificatif est utilisé par la police pour accuser de simple citoyens, les désigner comme tel auprès d'autres citoyens , pour leur rendre la vie infernale, de manière a les disqualifiés auprès de leurs propres connaissances ,a telle enseigne qu' ils ne soient plus pris au sérieux quand ils ont a dire des choses . Ce commentaire , je l’ adresse aussi a J L Mélenchon qui a besoin de preuves dans ses accusations contre la police. Il faut simplement prendre les journaux des périodes Indiquées , c’est à dire deus a trois mois avant les élections présidentielles , dans toutes les villes avec 100 000 habitants . Nous allons trouvé Justement que cette période enregistre une très forte insécurité et, même parfois , il n’ y a pas de plaintes correspondantes ???, mais les faits rapportés par la presse restent et sont indélébiles . C’est la police la plus pourrie au monde depuis qu’ elle a eu comme ministre l’ israélien sarko


6.Posté par Astérix le 25/11/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO POUR CET ARTICLE, j'espère qu'un jour il pourra figurer à la UNE de grands Médias nationaux , on peut toujours rêver....Pauvre France, je crois que nous avons commencé à manger notre pain noir jusqu'à la dernière miette avec cet homme vil et calamiteux, en espérant qu'un vent de révolte se soulève dans toute l'Europe pour éradiquer toutes ces punaises malfaisantes.

7.Posté par Mémoire d'éléphant le 25/11/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mot de "pédophile" utilisé par sarkozy à l'encontre des journalistes citoyens n'est pas innocent.

Il s'agirait plutôt d'un lapsus révélateur.

En effet, c'est par ce prétexte > que les lois sarkozy actuelles sont rédigées.

Faire entrer le ver dans le fruit. Vieux comme le monde.

8.Posté par thierry3468 le 25/11/2010 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens d'écouter le fameux dérapage de Sarkosy et ....il faut convenir que ce dérapage n'existe pas .La polémique qui entoure ce pseudo dérapage m'interroge sur ses motivations,ses acteurs.Ce qui inquiète,est cette connivence entre les journalistes et le président et ensuite,ce pseudo dérapage basé sur des off.
Cet événement pue et vise à déstabiliser Sarko,au profit de Fillon mieux placé pour les futures élections ,ou Strauss Kahn,chouchou des médias

9.Posté par joszik le 25/11/2010 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand ça devient récurant, ça n'est plus trop marrant!
Les journalistes, vous, franchement faut un peu arrêter de se la péter sur le dos de Sarko parce que vous ne valez pas mieux.

10.Posté par pistache le 26/11/2010 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le nez du nabot...il n'est pas assez long ....avec tout les mensonges que ce sournois sans paroles nous débitent depuis 3 ans et quelques , il devrait avoir un tarin qui n'en finit pas ; en dehors de ça , trés bon article ;

11.Posté par fan de tragedie le 26/11/2010 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franchement j'ai ecouté l'album de tragedie ca déchire sérieusement (je kiffe le hey ohh oh oh oh hoo ooh ohhh ohh) bref je vous le recommande !!!

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires