Histoire et repères

Les vrais amis du peuple – Révolution Française (1789) – Nouvelle version mise à jour en décembre 2019


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 23 Février 2020 - 01:22 LA PREMIÈRE CRISE DU PÉTROLE ALGÉRIEN



JBL1960
Jeudi 26 Décembre 2019

Résultat de recherche d'images pour

Les amis du peuple de la véritable révolution (1789) : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales


Nouvelle version PDF N° 17BIS de 43 pages



Présenté comme suit ;


Comprendre et résister au pouvoir et aux chaînes de l’esclavage… Jean Paul Marat (1743 – 1793) politologue visionnaire


PREMIÈRE PARTIE Page 4


DEUXIÈME PARTIE Page 12


Le mandat impératif, le peuple aux commandes du navire (Jean Varlet 1792) Page 19


Le peuple aux commandes : le manifeste des « enragés » et la France des sections communales (Jacques Roux, 1793) Page 25


La grande révolution française 1789 – 93 : (Kropotine 1909) : Les revendications sociales et l’esprit de commune, les sections… Page 31


La grande révolution française 1789 – 93 : (Kropotkine 1909) : Les revendications sociales et l’esprit de commune, l’écrasement des sections populaires… Page 37


Lectures complémentaires réalisées depuis la publication initiale du PDF en 2017


Toutes au format PDF Page 40


La partie consacrée à Jean Paul Marat prérévolutionnaire de 1774 nous faisait (re)découvrir quelques extraits choisis de son essai politique visionnaire : “Les chaînes de l’esclavage” faisant état de sa clairvoyance et de son incroyable sens de l’analyse, qui a des ramifications politiques et sociales jusqu’à aujourd’hui.

Publié initialement en mars 2017, juste avant les élections présidentielles, pour tenter de réveiller les consciences politiques. Qui, certes, a vu placer sur le trône élyséen Emmanuel Macron, par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l'Humanité, et introduit par ce billet de blog ► BARNUM2017 : Petit rappel sur la Révolution Française par les « amis du peuple » ; Il faut noter l'abstention politique "révolutionnaire" record, qui a démontrée que près de 56,8 % ont refusé de se mettre EnMarche : ICI & .

J'ai depuis réalisé une version PDF (N°70 de 184 pages) de l'œuvre phare de Jean Paul Marat "Les chaînes de l'esclavage, 1774" dite Édition dite de l’An I : 1792

Qui m'apparait encore plus visionnaire, à la lueur des derniers évènements de ce mois de décembre 2019 partout en France contre la réforme de la retraite UNIVERSELLE à points commanditée par les mêmes qui ont placés Macron à l'Élysée, ICI.

Pour preuve, cet extrait : Lorsque le prince a enfin sacrifié tous les hommes puissants qui lui faisaient ombrage, tous les hommes jaloux de la liberté qu’offensait sa puissance, tous les hommes courageux qui refusaient de reconnaître son injuste autorité : lorsqu’il a renversé toutes les barrières qui s’opposaient à son ambition ; qu’il a fait taire toutes les lois ; qu’il a tout envahi, tout immolé à sa grandeur, il laisse quelque temps respirer l’État, il récompense ses créatures, répand ses dons sur l’armée, sur la populace ; il ramène l’abondance, donne des festins, des fêtes, des spectacles : images trompeuses de la félicité publique. […]

Rien n’est innocent aux yeux d’un despote : sans cesse environné de délateurs qui nourrissent ses soupçons, flattent son avarice, aiguillonnent sa cupidité, enflamment son orgueil ; sans cesse entouré de scélérats protégés et enrichis par la part qu’ils obtiennent des confiscations, les paroles les plus innocentes deviennent des crimes, jusqu’aux pensées secrètes : alors plus de bornes à la tyrannie. Tous ceux qui lui deviennent suspects sont immolés à sa lâcheté, tous ceux dont il convoite la fortune sont immolés à sa cupidité ; on les accuse d’avoir attenté à la majesté du prince, méprisé son autorité, médit de ses ministres : tout prétexte est bon. Dès lors le glaive de la loi est loué sur toutes les têtes, et l’État devient un théâtre d’horreur et de carnage. Ainsi, livrés à la merci du gouvernement, chacun sent qu’il ne faut point faire parler de soi, et qu’il ne tient sa sûreté que de son obscurité : chacun cache ce qu’il craint, ce qu’il espère, ce qu’il désire : alors plus de murmures, plus de plaintes, plus de soupirs ; partout règne un morne silence, la consternation se répand dans tous les cœurs : dans leurs transes perpétuelles, les sujets gémissent en secret, et se désespèrent comme des criminels condamnés au supplice, ayant toujours la mort devant les yeux.

Xochi, le 22 février de l’An 01 des Gilets Jaunes par Xochipelli

Depuis décembre 2015, date de création de ce blog, et donc bien avant que le jaune soit mis, j'appelle à une grève générale, illimitée, expropriatrice et autogestionnaire, car j'ai compris, comme l'expliquait Marat, qu'aucun gouvernement ne pouvait être et ne serait jamais l'ami du peuple, mais par nature, l'ennemi du peuple !

Texte de Jean Paul Marat


“L’Ami du Peuple” (extrait 1789-1792)


Le gouvernement est l’ennemi du peuple


Il est une vérité éternelle dont il est important de convaincre les hommes : c’est que le plus mortel ennemi que les peuples aient à redouter est le gouvernement. A la honte éternelle des princes de la terre et de leurs ministres, presque toujours les chefs qu’une nation se choisit pour assurer sa liberté ne songent qu’à lui forger des fers ; presque toujours les mains auxquelles elle a remis le soin de sa félicité ne s’occupent qu’à consommer son malheur. Telle est l’ardeur de la soif de dominer que les hommes les mieux famés lui sacrifient jusqu’à leur réputation. Vous l’avez vu ce monstre autrefois populaire, jaloux de commander, oublier la justice, le devoir, l’honneur, presser continuellement le travail sur les impositions et le rétablissement du pouvoir exécutif, c’est-à-dire du pouvoir de la tyrannie, pousser le prince à n’accorder qu’à cette condition son consentement aux décrets de l’Assemblée nationale et à se montrer en despote. Vous les avez vus pareillement, ces hommes petits et vains que nous avons honorés de notre confiance, oublier au bout de quelques jours qu’ils dépendent de nous, s’ériger en tyranneaux, et pousser la folie jusqu’à vouloir maltraiter leur maître avant que l’Ami du peuple les remît à leur place.

O mes concitoyens, hommes frivoles et insouciants, qui n’avez de suite ni dans vos idées, ni dans vos actions, qui n’agissez que par boutades, que pour chasser un jour avec intrépidité les ennemis de la patrie, et qui le lendemain, vous abandonnerez aveuglément à leur foi, je vous tiendrai en haleine, en dépit de votre légèreté, vous serez heureux, ou je ne serai plus.

Dans ► Aucun gouvernement(qui-ment) n'est un ami ! (29/10/2016)


Et depuis le premier jour, j'appelle à pratiquer d'où nous sommes, une grève de la consommation.

C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui de (re)lire cette excellente compilation de textes choisis par Résistance 71 que j'ai mise à jour avec les réalisations au format PDF ad hoc, et surtout connexes. Car en parfaite osmose avec R71 depuis décembre 2015 via mon blog et d'autres toujours plus nombreux. J'affirme et démontre qu'il n'y a pas de solutions au sein de ce système, que probablement il n'y en a jamais eu, et surement qu'il n'y en aura jamais. Et comme ils le disent, aujourd'hui encore ; Toujours croire aujourd’hui qu’on peut “assouplir” le système, rendre l’État et le capital plus “humains”, plus “vertueux”, qu’il suffit de “mettre les bonnes personnes au pouvoir par les urnes pour que ça change” est plus utopiste que jamais et relève d’une naïveté politique absolue, bien entretenue certes par des siècles de fadaises propagandistes sur la thèse du “il n’y a pas d’alternative à l’État et au capitalisme, fin du chemin évolutif de la gouvernance de la société humaine”…

Tous les textes que j'ai mis au format PDF témoignent qu'un autre chemin, une autre voie est possible, pour nous les peuples, hors État et ses institutions, pour peu que nous nous donnions la peine de les étudier, de les intégrer, et mieux de les conscientiser...

Aussi, je rajoute ces dernières réalisations, pour nous permettre, tous ensemble, de comprendre et transformer notre réalité et agir, en conscience, dans cet ici et ce maintenant ;

L’impasse citoyenniste, contribution à une critique du citoyennisme du Collectif, 2001 dans une version PDF N° 146 de 30 pages

Autonomie Individuelle & Force Collective : Les anarchistes et l’organisation de Proudhon à nos jours d’Alexandre Skirda, 1987 - Nouvelle version PDF N° 145 de 227 pages du texte intégral d’Alexandre Skirda, 1987

Voline la synthèse anarchiste, PDF N° 144 10 pages

Nouvelle version de l’exemple de Charte Confédérale inspirée par Michel Bakounine - PDF N° 141 de 9 pages, Exemple d’alternative pour nous gérer sans État ni institutions coercitives obsolètes…

Nouvelle version PDF N° 59 de 39 pages, du Discours de la servitude volontaire, Étienne de la Boétie, 1548 - Préambule de R71 et François Rabelais.

Toutes les autres versions PDF (149) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ en lecture, téléchargement, impression, diffusion, partage totalement libres et gratuits, car j'estime que TOUT ce qui participe du développement de l’humanité et de l’éveil de nos consciences DOIT être accessible à NOUS TOUS et gratuitement.

JBL1960



Mercredi 25 Décembre 2019


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires