Economie et pouvoir financier

Les trilatéralistes arrivent: Tout le pouvoir aux banquiers !


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 1 Septembre 2018 - 01:06 ‘Science économique’ – Imposture diabolique

Dimanche 12 Août 2018 - 08:00 Dette mondiale : où en est-on ?



Isaac Rosa
Mardi 15 Novembre 2011

Les trilatéralistes arrivent: Tout le pouvoir aux banquiers !

Le dernier cri en matière de gouvernements en Europe, une tendance que certains tentent de mettre à la mode, est la technocratie, la gouvernance des experts. Des experts en économie, bien sûr, et d’une orthodoxie garantie. Face à l'incertitude des politiciens à la merci de l'opinion publique, rien ne vaut la sécurité donnée par un expert, formé dans les meilleures écoles de commerce.

Jusqu'ici on a essayé de lancer cette mode en Grèce et en Italie. Dans le premier pays, ils ont fait pression jusqu'à la dernière minute pour placer l’homologue grec de notre Miguel Ángel Fernández Ordóñez*, Lucas Papademos, économiste, ancien gouverneur de la Banque centrale grecque et ancien conseiller de la BCE. A la fin ça n'a pas marché, c’était trop gros de mettre un banquier dans le fauteuil, avec la fièvre qui monte dans la rue. Mais ils l’ont essayé et son nom est resté en réserve pour le prochain coup [article écrit quelques heures avant l'annonce de la nomination de Papademos au poste de Premier ministre, NdT].
 
En Italie, tandis que Berlusconi agonise, plusieurs options sont envisagées, dont l’option technocratique, représentée par  Mario Monti, ancien commissaire européen formé comme Papademos aux USA et directeur européen de la Commission Trilatérale, dont est aussi membre le Grec. Monti aurait en fait été recommandé par Mario Draghi, président de la BCE, ancien gouverneur de la Banque d'Italie et ancien vice-président de Goldman Sachs (le groupe d'investissement influent, dont Monti lui-même est un conseiller).


Logo de la Commission Trilatérale

Du côté de chez nous, où les modes  arrivent généralement en retard, on n’a pour le moment pas besoin d'un exécutif technocratique car Rajoy** obéira aux ordres. Mais au cas où, je propose notre Fernández Ordóñez.
 
Peu à peu le cercle se referme, et avec les banquiers et économistes technocrates élaborant des décrets nous arriverions à une situation où ceux-là mêmes qui nous ont fourrés dans la crise seraient chargés de nous gouverner. Oui, je sais que dans la pratique ce sont eux qui tirent les ficelles, mais jusqu'ici on faisait la différence : gouverner est une chose, et avoir le pouvoir une autre. Et nous avons accepté que les politiciens gouvernent, tandis que les banquiers avaient le pouvoir. Que ces derniers finissent par tenir tout, le pouvoir et le gouvernement, ça la foutrait mal, bien sûr. Mais je m’attends à tout, dorénavant.


Notes  du traducteur

* Gouverneur de la Banque d'Espagne. «Socialiste», bien sûr.

** Président du Parti populaire (droite « démocrate-chrétienne », battue par les « socialistes » aux élections de 2004 et 2008. Il est donné gagnant aux élections anticipées du 20 novembre, date symbolique en Espagne (mort en 1936 de Primo de Rivera, fondateur de la Phalange, et, en 1975,  de Franco).

Merci à Tlaxcala
Source: http://blogs.publico.es/trabajarcansa/2011/11/10/que-gobiernen-los-banqueros/
Date de parution de l'article original: 10/11/2011
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=6205



Mardi 15 Novembre 2011


Commentaires

1.Posté par antiNOM le 15/11/2011 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un logo qui ressemble étrangement au 6.6.6 de satan.

2.Posté par Columbo le 15/11/2011 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et au milieu le signe de"" peace and love"" (croix renversée) signe des satanistes.

3.Posté par Ahmad le 15/11/2011 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Opération Nettoyage à la Goldman Sachs: 3 coups d’État en Europe en 3 semaines

http://bit.ly/ukwShT

4.Posté par Vincent le 16/11/2011 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les grands banquiers continuent leurs magouilles, le peuple saura se débarrasser d'eux...

5.Posté par Saber le 16/11/2011 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'oligarchie financière offre le crédit et empoche le cash.

6.Posté par Png le 16/11/2011 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Oligarchie , ploutocratie, banquiers ne sont que des noms communs , il faut des noms propres ! Rockfeller ou encore Rotschild par exemple... et si on commençait par eux ??? Le reste suivra tout naturellement.

7.Posté par Tsé le 18/11/2011 02:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un logo qui rappelle aussi un certain crop circle de 2006, voyez plutôt par ici : http://tseaparis.typepad.fr/carnet_du_desert_/2006/04/one_more_time_b.html://

8.Posté par Ahmad le 18/11/2011 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La dictature des banquiers installés en Grèce et en Italie dénoncée par Nigel Farage:

http://www.youtube.com/watch?v=hzGmOMoXf-Q&feature=share

9.Posté par TZYACK le 18/11/2011 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La démocratie n'est qu'en état d'équilibre fragile entre la dictature et l'anarchie.
Son lent balancier va, au fil du temps, naturellement de l'un à l'autre.
Soyons optimiste, car quand un peuple y a gouté, il ne peut plus s'en passer !

Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires