Analyse et décryptage

Les syndicats s’apprêtent à récupérer la lutte de classe


Dans la même rubrique:
< >


do
Samedi 26 Août 2017

Les syndicats s’apprêtent à récupérer la lutte de classe

Reuters 25 août 2017: La tension monte entre Emmanuel Macron et les syndicats à quelques jours de la présentation de la réforme du droit du travail, la CGT l’accusant de prendre les Français pour des “imbéciles”, tandis que la CFDT s’alarme d’une possible dérive. La suite:

http://mai68.org/spip2/spip.php?article676

Note de do: cette "tension" n’est qu’un spectacle destiné à tromper les salariés, à leur faire croire que les syndicats sont prêts au combat; mais, regardez sur la photo comme Macron-Rothschild et Martinez de la CGT se marrent sur notre dos ! Seule une coordination destinée à autogérer notre mouvement de contestation peut nous mener à la victoire. Car, comme l’a dit Karl Marx : « l’émancipation du prolétariat sera l’oeuvre du prolétariat lui-même ». Il ne faut pas faire confiance aux syndicats. Souvenons-nous du scandale de l’UIMM et du fric touché par les directions syndicales pour "fluidifier" les relations sociales, pour mettre de l’huile dans les rouages, c’est-à-dire pour éteindre la lutte de classe.

___________________________________


QU’EST-CE QU’UNE COORDINATION ?

Dans une coordination, tout part de l’individu mais rien ne s’y arrête. Une coordination n’est pas un syndicat. Son but n’est donc pas de les concurrencer mais de donner le pouvoir à la base. Dans un syndicat, c’est le bureau qui décide. La différence entre un syndicat et la coordination est une différence de nature, de qualité. En pratique, avec une coordination, les individus font ce qu’ils désirent. L’étymologie du mot le dit : la coordination n’est là que pour coordonner les actions et les réflexions quand c’est possible.

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article1081

______________________________

La CGT est fière d’être plus efficace que la police pour mater la révolte (Vidéo-Picouly 1’43’’)

Où l’on voit le député "communiste" Jean-Pierre Brard se vanter que le SO de la CGT est plus efficace que la police pour interdire les émeutes, pour livrer les émeutiers aux autorités, et finalement pour empêcher toute tentative de révolution. Le flic en face de lui confirme:

Vidéo: http://mai68.org/spip/spip.php?article1693

______________________________

UIMM - Les syndicats sont au service de ceux qui les financent :

L’historien Jacques Marseille rapporte qu’en juin 1936, Alfred Lambert-Ribot, délégué général de l’UIMM, rencontra grâce à Léon Blum les représentants des syndicats. De ces rencontres découla un « modèle où l’État, le patronat de la grande entreprise industrielle et le syndicalisme alors ouvrier s’entendirent pour "fluidifier" au mieux le dialogue social tout en jouant, pour la galerie, le spectacle de l’accord arraché :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1621

______________________________

Rappelons que le 14 juillet 1789 fut une émeute qui a réussi.

Et que les syndicats font tout pour éviter les émeutes !




Samedi 26 Août 2017


Commentaires

1.Posté par Bina le 26/08/2017 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les français ne s'organisent pas d'eux-même, entre-eux, sans aucune intervention c'est à dire ni syndicat ni oui-oui, ils seront foutus.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires