Conflits et guerres actuelles

Les révolutionnaires iraqiens à Ramadi encerclent de toutes parts le bataillon 8 de l'armée du fantoche US Maliki


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:02 Les revendications occidentales sur la Syrie



Mardi 8 Juillet 2014

Les révolutionnaires iraqiens à Ramadi encerclent de toutes parts le bataillon 8 de l'armée du fantoche US Maliki

Les révolutionnaires iraqiens, à Ramadi, encerclent de toutes parts le bataillon 8 de l'armée du fantoche US Maliki

 
Bulletin 6 juillet 2014

Bagdad

Des milices transportés dans 6 cars se dirigent vers l'aéroport de Bagdad et hurlent des slogans confessionnels.

Les milices de Maliki assassinent un fonctionnaire des affaires religieuses à Tarmya : le Cheikh Ali Daoud Al Hassan Mashhadani, son frère et un civil Firas Ali Obeid après leur sortie de la mosquée.

Anbar
 
Ramadi

Affrontements violents dans la rue Barid.

Les affrontements continuent à Ramadi et de sources sûre son apprend que les révolutionnaires lancent une offensive contre le bataillon 8 encerclé par les révolutionnaires.

Les révolutionnaires pilonnent le siège du bataillon 8 par 2 obus de de mortier 120 mm.

Destruction d'un char de Maliki, capture d'un char et d'un blindé lors d'offensive lancée par les révolutionnaires.

Destruction d'un blindé et d'un hammer de l'armée du criminel Maliki dans Abou Shihab -Île de Khaldya.

Fuite d'un grand nombre de miliciens de Maliki appartenant au bataillon 8 au nord de ramadi lors d'affrontements violents.

Fallouja.

L'armée du criminel Maliki bombarde par l'aviation de guerre, l'artillerie, les obus de mortier et les orgues de Staline les habitations des citoyens dans les quartiers Andalous, Jgheifi, et Joubail dans Fallouja.

L'hôpital de Fallouja accueille la dépouille d'un civil et 9 blessés dont 3 enfants atteints par les bombardements indistincts du criminel truand collabo US Maliki.

Salah el Din

L'Iran annonce la liquidation de l'un de ses pilotes au grade de lieutenant-colonel dans la garde révolutionnaires des mollahs au nom de Shajaat Alamdari Marjani pendant qu'il participait aux bombardements des villages près de Samarra. Il a été enterré dans la ville iranienne de Chiraz.

Les révolutionnaires abattent 2 avions par la DCA l'un au dessus de l'université de Tikrit et l'autre dans Abassya près de Samarra.

Les révolutionnaires ciblent un chek-point des milices de Maliki par une grenade RPG.

L'aviation de guerre du pantin US Maliki bombarde les civils dans le village de Hakkana dans Shergat.

L'aviation du truand auxiliaire US Maliki bombarde les habitations civiles à Beiji.

Babel

Les milices de Maliki lancent des campagnes d'arrestation arbitraires parmi les citoyens de Jarf el Sakhar qui ont quitté leurs foyers vers Moussayab, Askari et le centre de Moussayab du fait des bombardements indistincts.

L'aviation de guerre du criminel agent US Maliki intensifie les bombardements aux barils d'explosifs sur les localités Sneidij, Roayia, Sedat, Bou Jandil, et Askari et détruisent des dizaines d'habitations abandonnées par leurs habitants.

Les révolutionnaires à Abd Wayess dans Jarf el Sakhar repoussent une attaque des miliciens de Maliki et leur infligent de grande pertes en liquidant 10 miliciens et blessant d'autres et incendiant plusieurs véhicules et matériels.

Fuite d'un grand nombre d'éléments des milices de Maliki utilisant 4 véhicules hammer de Jarf el Sakhar, mais les révolutionnaires les poursuivent et en détruisent deux.

Les révolutionnaires incendient un blindé près du centre de la sous-préfecture de Jarf el Sakhar.

Les habitants de Jarf el Sakhar sont obligés à abandonner leurs bétails, vaches et brebis du fait du manque d'eau et de nourriture et du fait des bombardements de l'aviation du criminel Maliki visant le bétail et laissant leurs cadavres pourrir ce qui pourrait donner lieu à des épidémies parmi les populations.

Ninive

Morts et blessés par les bombardements de l'aviation du criminel double agent Maliki à Rachidya à Mossoul rive gauche.

Diyala

La ville de Baaqouba centre de la province de Diyala vit dans une extrême tension du fait de la présence des milices collabos de Maliki dans la ville.

L'aviation de Maliki, le truand US bombarde sans distinction les régions Sharwein dans Dali Abbas et affrontements entre les révolutionnaires et les forces collabos et les révolutionnaires contrôlent la région et défient les bombardements.

Les révolutionnaires capturent 5 commandants des miliciens de Maliki dans les combats de Shaewein à Diyala.

Liquidation d'un certain nombre de miliciens de Maliki dans des combats à Dali Abbas.

Les milices peshmergas bombardent de façon arbitraire les habitations dans le village de Sadya.

Le journaliste Layth Hamid travaillant dans la chaine TV Diyala échappe à une tentative de mort perpétrée par des hommes armés appartenant au gouvernement fantoche dans Baaqouba contrôlée par les milices criminelles collabos.

 

 


Mardi 8 Juillet 2014


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires