International

Les résultats des législatives turques


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 14 Mars 2020 - 00:05 Coronavirus au Maroc



Irib
Mardi 24 Juillet 2007

Les résultats des législatives turques
En faisant allusion à la victoire déterminante et éclatante de son Parti de la Justice et du Développement (AKP), lors des législatives anticipées, Receb Tayyep Erdogan a déclaré que cette victoire était une démonstration réussie de la Démocratie.

Le Parti de la Justice et du Développement a, en effet, enregistré une victoire éclatante, alors que certains milieux laïcs s’étaient efforcés d’empêcher, à tout prix, la victoire du parti d’Erdogan. Les deux partis laïcs de droite, la Mère Patrie (ANAP) et la Juste Voie, (DYP), regroupés dans le cadre du Parti Démocrate de Mehmet Agar, n’ont pas réussi à obtenir les 10% de voix indispensables, pour être représentés au parlement, contraignant Mehmet Agar à abandonner le leadership du parti.

D’autres partis laïcs, comme le Parti républicain du peuple (CHP) et le Parti de la gauche démocratique (DSP), malgré leur coalition, ont perdu beaucoup de voix, en comparaison avec les législatives précédentes, ce qui équivaut pour eux à un échec. Tout en faisant référence à la tradition politique du pays, le Ministre turc de l’éducation, Hussein Celik, a réclamé la démission de Deniz Baykal, leader du Parti CHP. Ce parti a, en effet, obtenu, dans son bastion, à Adana, le même nombre de voix que l’AKP d’Erdogan, et cela est considéré comme un échec.

En outre, l’échec du gendre du Président Ahmed Necdet Sezer du Parti CHP qui n’a pas pu entrer au parlement, compte parmi les questions controversées, au sein de ce parti, et a soulevé des discussions, au sujet de la poursuite de ses activités ou de son leadership, en Turquie. Dans l’ensemble, les résultats des législatives turques ont montré que l’AKP d’Erdogan avait obtenu une victoire remarquable, avec 47% des voix, et avait gagné la représentation de la plupart des villes. L’intéressant, c’est que l’AKP a obtenu plus de voix, dans les régions kurdes, à l’est et au sud-est de Turquie, par rapport aux législatives précédentes. Cela montre la confiance et les préférences que les kurdes accordent à l’AKP, même en comparaison avec les partis kurdes.

De l’avis des observateurs politiques, l’un des succès remportés, au cours de ces législatives, a été celui du Parti de l’Action Nationaliste (MHP), un parti ultranationaliste, qui a réussi à obtenir les 10% nécessaires, pour être représenté au parlement. Il semblerait que les sentiments négatifs des Turcs envers les activités terroristes du Parti marxiste-léniniste séparatiste des Travailleurs du Kurdistan (PKK) et les tergiversations de l’Union européenne, à propos de l’adhésion de la Turquie à cette Union, soient à l’origine du succès remporté par ce parti chauviniste. En tout état de cause, les résultats des législatives turques ont choqué les milieux laïcs de la Turquie et ces résultats et leurs conséquences feront, encore, longtemps, la une des médias de la région et du monde.



Mardi 24 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires