Conspiration

Les pouvoirs de l'ombre face aux peuples


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 17 Septembre 2018 - 01:52 La Puissante Famille Rothschild (vidéo)



eva R-sistons
Lundi 25 Avril 2011

Les pouvoirs de l'ombre face aux peuples
On parle volontiers de complots. Et ceux qui, comme moi, dénoncent les plans
machiavéliques contre les peuples, menant aux pires atrocités (comme les
guerres mondiales décidées par la City avec l'accord des Gracieuses Majestés
anglaises), sont taxés de "complotisme". Le monde à l'envers ! Les
comploteurs sont ceux qui, dans l'ombre, élaborent des stratagèmes pour mieux
pressurer les populations du monde entier.... et pas ceux qui, en toute
neutralité et objectivité, dénoncent les plans infâmes destinés à
augmenter pouvoir et fortunes.



A ce propos, je vous conseille la lecture de l'excellent livre "La
Démosophie", et notamment les pages concernant "la naissance du monde
moderne" : Sous titre très explicite, "dix mille ans de Violence ont abouti
à notre monde actuel avec son apogée : Le Groupe Bilderberg" (P.40 et
suivantes). Décapant ! Ces pouvoirs ne sont pas seulement obscurs, mais si
sombres, si ténébreux, qu'aucun qualificatif ne pourrait à lui seul résumer
leur caractère sordide.



Sur mon blog, j'ai alerté, à ma connaissance la première, sur les projets
qui ont abouti à la chute du Gl de Gaulle et à l'échec de la candidature de
D. de Villepin qui aurait dû être le dauphin de Jacques Chirac. Souvenez-vous
: Un trublion nommé Cohn-Bendit débarque en France, avec le projet, pour moi
évident, de faire chuter un géant bien encombrant: Le Gl de Gaulle. Un homme
que la CIA comme le Mossad avaient envisagé de tuer, comme d'ailleurs l'OAS.
Mais liquider un géant comme le Gl de Gaulle aurait été si impopulaire, et
surtout si grave aux yeux de l'Histoire, qu'on y a renoncé. Les jeunes,
encore eux, ont donc été manipulés, conditionnés, pour faire basculer le
régime. Et à ce sinistre jeu, Cohn-Bendit n'est pas étranger. On le
retrouvera plus tard, comme D. Strauss-Kahn (et un Manuel Valls) pour ôter au
Parti Socialiste ce qu'il a de Gauche (même l'ancien gauchiste L. Jospin,
sous l'influence de DSK, a privatisé à tour de bras) ou aux Ecologistes ce
qu'ils ont de rouge et de réellement vert.



Tous les partis sont infiltrés: Particulièrement ceux de l'Opposition, pour
qu'elle soit à l'image de celle des Anglo-Saxons: Une fausse opposition et
une vraie alternance de partis semblables, Conservateurs et Travaillistes,
Républicains et Démocrates, UMP et PS... Citoyens, alerte ! Nous sommes tous
abusés... Et pour assurer l'élection des Présidents choisis par
l'Oligarchie du NOM, des candidatures sont suscitées, mises en avant (comme
celle de Ségolène Royal pour être abattue facilement), ou des opposants
encouragés, médiatisés, comme Marine Le Pen, avocate comme Sarkozy et DSK (et
donc à même de séduire les plus malléables) pour, ensuite, se servir d'eux
afin de faire émerger le poulain choisi (Sarkozy ou DSK, par exemple) en ayant
au préalable durci son programme. Le bon peuple est roulé, roulé, roulé
encore et toujours... Il s'imagine trouver un sauveur en Sarkozy, Marine le Pen
ou DSK, mais il ne fait que tomber dans le piège tendu par les machiavéliques
promoteurs du Nouvel Ordre Mondial... Ceux qui, comme Diana, Kennedy ou Jackson
ont compris les vrais enjeux et démasqué les vrais coupables, l'ont payé de
leur vie...



Dans l'ombre...



Dans l'ombre, tout se trame. La City élabore, en toute discrétion, les plans
de la 3e guerre mondiale qui fera apparaître les deux premières comme soft,
les Ambassades anglaises et américaines ou la CIA et le MOSSAD peaufinent leurs
stratégies de déstabilisation des pays (comme en Syrie, au Yemen, en Libye,
etc) ou d'élimination des gêneurs (Kadhafi ou Gbabgo, par exemple, qui
projetaient de changer de parrains, ayant l'audace de préférer les Chinois
aux Occidentaux), en se servant ici, d'étudiants, là d'internautes fascinés
par les mirages de l'Occident, ailleurs de provocateurs comme en Syrie (où des
tireurs, sur les toits, abattent des manifestants, pour dresser la population
contre son Président si apprécié pour son sérieux et son non-alignement sur
les Américains et les Israéliens)... Voyez les Révolutions Oranges: Menées
de l'extérieur pour changer les Régimes nationalistes, indépendants, ou
simplement au service de leur population...  



Hier, j'ai ré-écouté un enregistrement sur l'assassinat d'Hariri au Liban
(TV5 28.3.5 je crois). La présentatrice était à peine audible,
malheureusement - des mots m'ont manqué. Voici ce que j'ai pu saisir, sur TV5
Europe - attention, il s'agissait d'informations venant de Suisse, de Belgique
ou du Canada, plus neutres que les nôtres : "L'enquête est menée par les
autorités libanaises. Curieusement, six véhicules du convoi d'Hariri ont
été enlevés des lieux... De nombreuses failles apparaissent dans l'enquête.
Des pièces de (?) ont été placées délibérément dans le cratère par un
membre des Forces de Sécurité. Le jour de l'attentat, des journalistes de la
Chaîne Aljazeera ont été sommés de diffuser la vidéo de la revendication de
l'attentat par un groupe islamiste inconnu". Ils ont bon dos, les Islamistes !
Puis pour se débarrasser des Syriens on a prétendu qu'ils étaient derrière
l'attentat, et maintenant qu'ils ont quitté le Liban, on attribue le meurtre
d'Hariri au Hezbollah pour l'éliminer à son tour...!



Et ne parlons pas des pseudos ONG. Sous couvert d'humanitaire, ou de promotion
de la démocratie, elles accomplissent parfois d'authentiques missions
d'information, de formation, de surveillance, de déstabilisation... Les
Fondations américaines, des ONG - que Vladimir Poutine a eu la sagesse de
chasser de la Russie - préparent les fausses révolutions de demain.
Boris-Mathieu Petric, spécialiste de l'Asie Centrale : "Les révolutions de
Georgie ou d'Ukraine sont des modèles dans la préparation des révolutions.
Des conseils sont prodigués par le Département d'Etat américain et des ONG
ou des Fondations US qui jouent un rôle depuis une dizaine d'années" (TV5
28.3.5). On peut parler d'effet domino. Des pays comme le Kurdistan sont très
ouverts, car ils accueillent de nombreuses fondations américaines qui ont pu
contribuer à l'émergence d'acteurs sociaux ayant provoqué ces Révolutions.
C'est un pays stratégique dans une région stratégique, à consolider pour
avoir une base militaire".



A la lecture de l'article "Les armées secrètes de l'OTAN, VII" trois
caractéristiques apparaissent: Ces pouvoirs (CIA, OTAN, Services secrets
britanniques, collabos français, etc) agissent évidemment dans le plus grand
secret, pour eux la fin justifie tous les moyens même les plus sordides, et
d'une façon générale ils portent tous atteinte à la souveraineté
nationale.



Pour résumer cet article, disons que ces plans anglo-saxons avaient pour buts
d'affaiblir le pouvoir des partis communistes (gouvernant avec le Gl de
Gaulle), leur influence, leurs ressources, afin qu'ils ne contaminent pas
d'autres pays et qu'ils ne menacent pas les intérêts des Etats-Unis. Ainsi,
"le Plan Bleu devait contrer la Menace Rouge". Autres objectifs: Affaiblir le
Gl de Gaulle, destabiliser le gouvernement français (ce que Cohn-Bendit en 68
réussit très bien à faire avec l'aplomb qui le caractérise), détériorer
le climat politique, "planifier des actes de terrorisme dont ils prévoyaient
d'accuser la Gauche afin de créer les conditions favorables à leur coup
d'Etat, une "stratégie de la tension" déjà pratiquée en Grèce, en Italie
et en Turquie. Ils avaient même prévu d'assassiner le Gl de Gaulle afin
d'exacerber le mécontentement public, ajoute Roger Faligot, un spécialiste
français des Services Secrets." Le Gl de Gaulle était très impopulaire
auprès des nostalgiques des colonies, comme de ceux qui n'acceptaient pas
l'indépendance de la France (en dehors de l'OTAN par décision du Général)
ou pire encore, de ceux qui étaient obsédés par la Menace Rouge. Voir de
Gaulle gouverner avec les communistes leur était intolérable...



On reconnaît parfaitement les procédés utilisés aujourd'hui: Attentats
terroristes, sous fausse bannière, attribués aux Islamistes, déstabilisation
de certains pays comme l'Ukraine ou la Georgie (pseudo Révolutions, de
couleurs) ou plus récemment, la Syrie, le Yemen, la Libye, la Côte d'Ivoire,
etc. Tous ceux qui ne sont pas alignés, à la botte de l'Occident, sont
impitoyablement destabilisés, éliminés, renversés... Ainsi, le Colonel
Kadhafi assurait à son peuple une prospérité unique sur le continent
africain, avec par exemple des emplois, des Soins et une Education à la pointe,
gratuits, ou des prix bas sur les produits de première nécesssité, au lieu de
songer seulement à satisfaire les intérêts des multinationales de
l'Occident. Homme à abattre, donc, comme tous ceux qui sont, comme lui,
indépendants, attachés au bien de leur peuple, ou simplement non alignés sur
Washington et Tel-Aviv. L'équation est simple: Se soumettre à l'Occident
anglo-saxon, ou se préparer au pire...



Aujourd'hui, à l'heure où les ressources, pillées partout, viennent à
manquer, la lutte pour les territoires vierges est encore plus âpre. C'est
dans ce cadre qu'il faut comprendre les Révolutions arabes : Pour éliminer
les pouvoirs rebelles et, à l'aide des pions choisis - comme Ouattara, ancien
du FMI de DSK - établir des bases de l'OTAN sur le continent africain, au
sous-sol si riche (et commençant à être exploité par les Chinois en échange
du développement local), puis piller en toute impunité les ressources encore
disponibles tout en éliminant le rival honni, chinois. Autant dire que les
pseudos interventions pour la protection des populations menées par les Sarkozy
ou les Cameron sont en réalité de vastes opérations de pillage, un futur
racket juteux pour les amis milliardaires.  



Et pendant ce temps, des citoyens continuent à mourir pour une démocratie
fallacieuse, tandis que d'autres, en France, désabusés par Sarkozy, attendent
le Messie du Front National ou du FMI pour les sauver de l'horreur programmée.




Mais si les mirages sont nombreux, les désillusions le sont tout autant...



Quand les peuples comprendront-ils où est leur véritable intérêt ? Ni
Ouattara, ni Marine Le Pen, ni DSK ne leur apporteront le bonheur tant espéré.
Car ils sont eux aussi les jouets du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon et
militaro-financier qui, lui, est le vrai ennemi à abattre....



Ainsi, l'Histoire est un éternel recommencement. Avec, au bout, des citoyens
toujours floués et malheureux...



Seule une prise de conscience planétaire des vrais dangers permettra un
sursaut décisif.  



Eva R-sistons
http://r-sistons.over-blog.com

La guerre secrète en France

par Danièle Glanser

article ici :
http://www.voltairenet.org/article169477.html


Lundi 25 Avril 2011


Commentaires

1.Posté par Gilles le 25/04/2011 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle analyse ...mais .... Il manque l'essentiel: les solutions.
Décortiquer les manipulations du "Pouvoir" est intéressant, dommage que cet auteur ne prenne pas le temps de s'avancer sur les solutions.
Voter pour des petits partis minoritaires? A quoi bon, ils n'accèderont jamais au second tour?
Ne pas voter? Ils resteront au pouvoir, même très mal élus.
Allez dans la rue? les CRS sont prêts et bien alcoolisés pour y faire face.
La "résistance civile et passive"? Peut être bien ... Peut être bien ...

Il est grand temps de ne plus s'attarder sur les problèmes, mais de se tourner vers les solutions.

2.Posté par ROBERT GIL le 25/04/2011 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voici un petit article sous forme de tract sur les bilderbergs....

http://2ccr.unblog.fr/2010/10/19/le-bilderberg-fantasme-ou-realite/

3.Posté par eva R-sistons le 26/04/2011 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour

Les solutions... Agir localement, et penser globalement ? Sur le plan local, on peut encore agir. Sur le plan planétaire, il faut tous agir en même temps, par exemple manifester devant les télévisions pour exiger une info neutre... si on défile un jour, ça ne marche pas. Si on manifeste à un endroit, ça ne marche pas. Ce qui compte pour moi, c'est l'unité de tous partout... On n'a que le nombre pour nous - pour dire non à l'intolérable ! Cordialement, eva

4.Posté par jesus christ le 26/04/2011 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est pour ça que les frontières existent et que plus il y a de frontières, plus il y a d extrêmes, plus il y a de racisme, plus le pouvoir de l arrogance s impose...
mais une chose fait qu ils ne pourront rien faire... la mixité.... a partir de là... les frontières cérébrale commencent a tomber, les liens vont s épanouir et le monde entra dans une phase ou la classe riche et celle des pauvres s opposeront sur un contexte de bien et mal... et finalement l on se rendra compte que seule une religion unis est la véritable vertus d un monde malade car elle a l expérience de siècle et de siècle de problème et que c est la seule base capable d instaurer l égalité, la liberté, l humanité et permettre a l humain de combattre ses propres démons... car en dehors de la religion, quel modèle juste a ton?? rien, la justice se déforme aussi vite que l argent s évapore... donc déjà la politique et ses mercenaires sont a bout et en bout de course.... puis les générations passent mais ne se ressemble pas , ne supportant pas les défauts de la précédente, tout s équilibrera petit a petit en fonction du temps qui passe et des ethnies qui se croisent... petit a petit on trouvera l équilibre encore faut il que les gouvernements soient franc et disent qu on est trop sur terre et qu un quota d enfant par famille s impose, comme cela se fait en chine plutôt que de rien dire et tuer des masses sous formes de génocide car certaines nations et idéologies refondent le monde a leur image...

5.Posté par ffilou6 le 02/05/2011 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jesus christ:
'religion' peut avoir plusieurs sens, plusieurs connotations. Je pense que la religion c'est comme la politique, c'est juste un mot ou un ensemble de mots qui sert de façade, de visage (parmi d'autres) pour un modèle ou une doctrine ou un ensemble d'idées 'social', 'moral' et 'économique' .
L'ordre de ces 3 mots 'social', 'moral' et 'économique' varie et change en fonction des religions et des époques... Certaines religions et politiques privilègient et mettent en 1er 'économique'; d'autres c'est plutôt le 'social'; d'autres le 'moral'. Il y a toujours des débats et discussions concernant l'ordre de ces 3.

Je suis sûr que des solutions existent, mais on n'y a pas encore pensé; ou bien on y a déjà pensé, mais peut-être obstacles pour les révéler enseigner diffuser appliquer etc.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires