ALTER INFO

Les peuples n'entendent plus !



Yad-La-Joie
Samedi 9 Avril 2011

Les peuples n'entendent plus !
Nous, les musulmans originaires des pays arabes, que ce soit dans nos pays d’origine ou citoyens dans nos pays d’installation (et la Terre appartient à Allâh, gloire à Lui), avons hérité une culture promue par des régimes pharaoniques postcoloniaux et leurs clercs, où à la longueur des journées on doit chanter la gloire de nos Guides, qui seuls connaissent notre bien, où la cause du mal c’est l’autre, l’ennemi extérieur, qui, selon la nature du problème, est soit ash-Shaytan, ses disciples parmi les Djinn, l’impérialisme, le sionisme etc.
 
Allâh (swt) nous met certes en garde dans le Coran contre ce Shaytan, un ennemi pour l’être humain, cependant  il nous affirme que « la ruse (ou le stratagème) du Shaytan est bien faible » (s4, v76), et il nous informe de Son décret envers ce Shaytan : « Tu n’auras aucune prise sur Mes serviteurs, excepté ceux qui te suivront parmi les dévoyés » (s15, v42). Cet ennemi extérieur fait son travail, mais il n’a pas de vrai pouvoir ; comme ne cesse de nous le rappeler le Coran, c’est nous qui sommes responsables et nous pouvons changer la cour des choses. De plus en œuvrant pour cela dans l’unité et la concertation, Allâh (swt) a promis d’assurer notre défense : « Prophète ! Annonce à ceux qui font le bien, qu’Allah prendra toujours la défense de ceux qui ont la foi » (s22, v37, 38).
 
En revanche, les ennemis intérieurs, à différents niveaux ici et là, que ce soit nos propres égos, des personnes et des hypocrites issues de notre propre communauté, ou des services de sécurités chargés théoriquement de protéger les peuples, sont bien plus terribles. Dietl, un espion allemand qui a servi au Moyen Orient pendant 11 ans, a publié l'année dernière un livre (en allemand) s'intitulant « Les armées de l’ombres : les services secrets dans le monde musulman », où il affirme que « les agences des services secrets arabes sont trop occupés à protéger les régimes pour être efficaces » et que contrairement aux services secrets allemands par exemple, dont le rôle est de collecter les informations, « ces services arabes considèrent que leur premier devoir est de préserver le régime ou le dirigeant, et c’est pour cela ils sont cruels et sans limite. Ils sont au-dessus de la loi, ils sont la loi. Ils se voient comme une entité divine. Ils torturent les suspects sans arrêt, et il n’est alors pas surprenant que ces suspects acceptent d’avouer n’importe quel crime ».
 
L’on peut constater que cette description de se considérer au-dessus de la loi, de faire sa propre loi au mépris des autres, est valable pour tout ennemi, mais dont les conséquences sont plus destructrices quand ça vient de l’intérieur que de l’extérieur.
 
Tiraillés entre ennemis intérieurs et ennemis extérieurs, les peuples semblaient à tout jamais réduits à l’esclavage, mais depuis quelque mois, on assiste à un phénomène rarement, voire jamais observé à cette échelle, des peuples de foi se soulèvent, s’appellent et se tiennent pour se soulever, et des pharaons qu’on croyait immortels sont en train de tomber, terrassés par une force extraordinaire de fusion populaire dont on se doutait l’existence. Les ennemis intérieurs et leurs relais crient au complot des ennemis extérieurs, mais les peuples ne les entendent plus.



Samedi 9 Avril 2011


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires