MONDE

Les peuples du Maghreb se revoltent contre les dictateurs mis en place par la France apres 'l'independence' pour semer le chaos dans le monde musulman


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 13:06 Le trio de l’apocalypse


Le Maghreb est en proie a de violentes révoltes populaires, la jeunesse du Maghreb n'ayant plus de présent, aucun avenir, se soulève pour se prendre en main par elle-meme. Les pays du Maghreb étant pillé de toutes leurs richesses par des dictatures mises et place et soutenues par la France.




AS
Samedi 8 Janvier 2011

Après trois jours de révolte…..

Les peuples du Maghreb se revoltent contre les dictateurs mis en place par la France apres 'l'independence'  pour semer le chaos dans le monde musulman
Mercredi 05 janvier 2011

ORAN : vaste mouvement populaire de protestation en début d’après-midi
contre la cherté de la vie dans plusieurs quartiers populaires de la ville dont
Victor Hugo, Les Planteurs, El Hamri et le Petit Lac. Des barricades sont
érigées dans les rues. Des édifices publics et magasins sont saccagés.
Arrivée de renforts de brigades anti-émeutes qui bouclent tous les quartiers
populaires. La contestation se poursuit durant toute l’après-midi Des pneus
brûlés jonchent les rues principales de la ville.

BAB EL OUED : de jeunes citoyens sortent en début de soirée dans la rue au
centre du quartier des 3 horloges. Des barricades sont érigées. Un camion des
brigades anti-émeutes est incendié près d’El Kettani. Les abris bus sont
détruits. Des magasins dont ceux de Djezzy, Bellat et des concessionnaires
Renault et Geely sont saccagés. Le commissariat du quartier est attaqué et
harcelé par les manifestants. Les policiers assiégés répondent par des
bombes lacrymogènes. Des tirs de balles sont entendus. Le mouvement se poursuit
tard dans la ville malgré l’arrivée des renforts. . Le siège de la DGSN est
sous haute protection. De nombreux blessés sont à déplorer. Le mouvement de
révolte s’étend à Raïs Hamidou.

CHERAGA : des jeunes de la localité de Calmon sortent dans la rue, armés de
barres de fer, bloquant la route Alger-Tipaza et provoquant un immense
embouteillage. Des scènes de violences ont été signalées.

BELOUIZDAD : La rue principale du quartier est fermée en début de soirée
par des barricades. Incendie de pneus au niveau de l’ex-cinéma Musset.
Intervention des brigades anti-émeutes et des pompiers. Le quartier est
totalement bouclé par les services de sécurité.

BACHDJARAH : Des jeunes de Bachdjarah, La Glacière, Oued Ouchayeh et Gué de
Constantine sortent à leur tour dans la rue. Des pneus enflammés bloquent les
rues. Le tunnel d’Oued Ouchayeh est fermé par les manifestants. De nombreux
magasins et un bureau de poste sont saccagés.

KOUBA : Le quartier d’Appreval est le siège durant la soirée d’un
mouvement populaire de protestation. De nombreux jeunes bloquent la route avec
des pneus enflammés. Affrontements avec les brigades anti-émeutes.

Jeudi 06 janvier 2011 :

Bejaïa : Mouvement de révolte populaire à Béjaïa, Tazmalt, Ighzer
Amokrane et Akbou. Des centaines de jeunes manifestants sortent dans les rues,
bloquant les accès pour dénoncer la cherté de la vie.

A Akbou, les manifestants ont attaqué le tribunal et le commissariat de
police. La poste a été saccagée. Un véritable état insurrectionnel règne
dans la ville où la jeunesse victime du chômage, crie sa fureur et son
désespoir.

Tazmalt : Le tribunal, la recette des impôts et le siège de la sonelgaz
saccagés.

Ouzellaguen : Les jeunes manifestants occupent la rue et attaquent le
commissariat. La route nationale est fermée par des pneus incendiés.

Tichy : les manifestants s’attaquent au tribunal et à la sonelgaz qui sont
saccagés.

BORDJ BOU ARRERIDJ : Des centaines de citoyens de la localité de Ras EL Oued
sortent dans la rue pour dénoncer leurs conditions sociales et la cherté de la
vie. Des affrontements ont eu lieu avec les brigades anti-émeutes. Les routes
principales ont été fermées par les manifestants.

BOUIRA : Les manifestants ferment la route nationale et tendent de bloquer
l’axe de l’autoroute par des pneus enflammés. Le siège de l’OPGI est
saccagé.

A Ahnif, les manifestants occupent la route nationale.

BOUMERDES : Violents affrontements entre manifestants et brigades
anti-émeutes à Bordj Ménaïel et Naciria. De nombreux blessés sont à
déplorer à Bordj Ménaïel.

AÏN DEFLA : les manifestants bloquent la route nationale reliant Boumedfaa à
Hammam Righa, pour protester contre la cherté de la ville. Intervention des
gendarmes.

A Khemis Miliana, les manifestants ferment la route nationale et saccagent des
établissements publics.

ALGER : Reprise des affrontements entre jeunes manifestants et services de
sécurité à Bachdjarah.

Affrontements à Bordj El Kiffan.

Attroupement de jeunes au Hamiz. La route vers Rouïba est coupée. Importants
renforts de brigades anti-émeutes.

De jeunes manifestants ferment la route à Dergana.

Premiers attroupements en milieu d’après-midi à la rue Larbi Ben M’Hidi
(Alger).

A Bab Ezzouar, les manifestants s’attaquent à la direction générale de
Djezzy et au centre commercial de la nomenklatura.

Reprise du mouvement de révolte à Bab El oued où le commissariat est à
nouveau attaqué. Une véritable bataille des rues est engagée entre les jeunes
manifestants et les brigades anti-émeutes.

A Aïn Benian et Baïnem et Raïs Hamidou, la route est bloquée par les
manifestants.

Reprise du mouvement de révolte à Belouizdad. La rue principale est bloquée
par de nombreux pneus enflammés.

Extension des manifestations à Sidi Yahia, El Madania et El Biar. Dans le
quartier de Sidi Yahia, les jeunes s’attaquent aux magasins de la grande rue
des Beggarines.

A la place du 1er mai, la station de bus est pulvérisée. Les manifestants
tendent de briser le portail d’entrée du ministère de la Jeunesse et des
Sports.

Les Eucalyptus (El Harrach) : Les manifestants saccagent la mairie et occupent
la route nationale.

Dar El Afia (KOUBA) : Les manifestants ferment la route principale menant vers
Kouba et incendient un bus.

SETIF : Le vent de la révolte a soufflé en début d’après-midi dans
plusieurs quartiers de la ville dont la cité des 500 logements et Bizar. Rues
et boulevards ont été bloqués par des pneus enflammés. Le siège de
l’opérateur Nedjma de la cité des 1014 logements a été saccagé ainsi que
de nombreux poteaux de signalisation. Le siège de l’ERIAD et de la direction
de l’éducation ont été attaqués.

SOUK AHRAS : Attroupement de jeunes citoyens dans la rue principale en milieu
d’après-midi, provoquant des affrontements avec les services de sécurité.

TIARET : Les jeunes des quartiers Zaaroura, Boumhenni et Bouchekif sortent
dans la rue pour exprimer leur désarroi devant la cherté de la vie et leurs
déplorables conditions de vie.

Vendredi 07 janvier 2011 :

BECHAR : soulèvement populaire dans le quartier de Bechar Eldjadid et Debdaba
en début de soirée.

BISKRA : Des manifestants venus du bidonville situé près du quartier Al Alia
ferment la rue principale avec des pneus enflammés. Intervention des brigades
anti-émeutes.

BORDJ BOU ARRERIDJ : Reprise du mouvement de révolte. Les manifestants
occupent les rues et saccagent de nombreux édifices (mairie, banque CPA,
opérateurs téléphoniques, inspection des impôts). La station radio locale
est attaquée par les jeunes.

BOUIRA : violents affrontements entre les jeunes manifestants et la police au
niveau des cités populaires 1100, 140 et l’ancienne ville (pierres, cocktail
Molotov, lacrymogènes etc..). Par ailleurs des jeunes commencent à se
rassembler au niveau du quartier chic de Draa Elbordj et la police anti émeutes
arrive de toutes parts pour protéger les immeubles de la wilaya.
Le pire est à craindre pour demain samedi qui est le jour cauchemardesque des
autorités à Bouira vu le nombre (de 30 à 50000 habituellement) des
campagnards qui viennent en ville surtout pour faire leurs emplettes au marché.


BOUMERDES : Reprise du mouvement de révolte à Bordj Ménaïel et à
Tidjelabine où des édifices et locaux sont saccagés.

Au Figuier, les manifestants bloquent l’axe routier par des pneus enflammés
et des blocs de pierre.

M’SILA : mouvement de révolte à Aïn H’djel où les jeunes manifestants
s’attaquent à la daïra et à la mairie. La police tire et tue un jeune de 18
ans, Azzeddine Lebza et blesse 3 autres.

ALGER : A Bordj El Kiffan et au quartier Rive Verte, reprise des
manifestations et des affrontements avec les policiers.

A Belouizdad, les affrontements reprennent très tôt à Laquiba, avant de
s’étendre à la place du 1er mai et la rue Hassiba Ben Bouali.

Affrontements à la rue Tanger, près de la rue Ben M’hidi. Les brigades
anti-émeutes répliquent par des grenades lacrymogènes.

A Bab El Oued, reprise des affrontements. Des civils armés de barres de fer
pourchassent les manifestants (policiers ?).

A El Mohamadia (El Harrach) : les manifestants pillent et saccagent le
supermarché « Le Printemps ».

A Bab Ezzouar, les manifestants tentent de s’attaquer à nouveau au centre
commercial de la Nomenklatura. Un important dispositif policier protège les
édifices publics.

A Bordj El Bahri, les manifestants s’attaquent à une usine, au lycée et à
l’émetteur radio.

Au Hamiz, les manifestants bloquent la route menant vers Rouiba.

Reprise des affrontements à Aïn Taya, Bordj El Kiffan et Bordj El Bahri,
entre les manifestants et les brigades anti-émeutes.

LAGHOUAT : Après la prière du vendredi, les jeunes citoyens occupent la rue
pour clamer leur désarroi quant à leurs conditions de vie. La mairie,
l’hôtel Marhaba, les sièges de la sonelgaz, de Djezzy, Nedjma et
l’inspection du travail sont saccagés tout comme certains commerces. Ils
tentent de s’attaquer au tribunal de la ville.

MOSTAGANEM : mouvement de révolte en soirée dans de nombreux quartiers de la
ville (Kharouba, Derb, place du 1er novembre, Tigdit, Bab Medjahed). Les
édifices publics sont sous haute surveillance des brigades anti-émeutes.

OUM BOUAGHI : A Aïn El Fekroun, les manifestants bloquent la route nationale.
Le tribunal et la sonelgaz sont incendiés.

TIZI-OUZOU : Attroupement de jeunes manifestants au quartier des Genêts.
Attaque de la CNEP, de l’agence Air Algérie et du commissariat. Intervention
des brigades anti-émeutes pour disperser les manifestants.


[http://www.lequotidienalgerie.org/2011/01/08/apres-trois-jours-de-revolte/]urlblank:http://www.lequotidienalgerie.org/2011/01/08/apres-trois-jours-de-revolte/


Samedi 8 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par rejek le 08/01/2011 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout les dirigeants du monde sont corrompu,arabes ou autre

2.Posté par letitan le 08/01/2011 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ce que tout le monde devrait faire dans le monde,se réveiller ,tout les dirigeants du monde nous prennent pour des cons.

3.Posté par abdel le 08/01/2011 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je tire mon chapeau à la jeunesse algerienne et tunisienne, et je suis de tout coeur avec eux. qu'Allah nous débarasse de ces dicatteurs corrompus qui siège au maghreb avce la bénédiction et le soutien de l'occident.

quand à la jeunesse marocaine je lui dis de continuer son sommeil profond.


NB : je suis marocain.

4.Posté par abdel le 08/01/2011 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rejek

c'est vrai ils ont tous corrompus, mais la différence entre les dirigeants arabes et les autres, c'est que les autres même en profitant de leur situation ils n'oublient pas de mettre le peuple dans les prorités de leurs interêts.

5.Posté par Rejek le 08/01/2011 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

abdel


Détrompe toi,ils s'en tapent royalement du peuple la misère en Europe est réel et dans le monde,tout les gens devraient manifester et ainsi marquer notre mécontentement

6.Posté par Abelkader DEHBI le 08/01/2011 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ -- AS :

Merci à l'auteur pour ce compte-rendu complet de la situation que même les "journaleux" aux ordres du régime criminel et corrompu - et avec tous les moyens à leur disposition - n'ont pas pu donner.

7.Posté par xray le 08/01/2011 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


À la fin de la « Guerre d’Algérie », les Algériens étaient 10 million.
Aujourd’hui, ils sont plus de 60 million.
Cherchez le problème !

Surpopulation

L’hypocrisie religieuse



8.Posté par BD le 08/01/2011 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ abdel

la revolte se passera et ça sera du coté du rif !!!! les rifains sont orgeuilleux contrairement aux soumises de casa et de rabat ,cette jeunesse occidentalisée et sionisée et qui fête la nouvelle année comme des cons ,pitoyable !!
il faut degager ce M6 qui ne respecte plus l'islam

9.Posté par Ettounsi le 08/01/2011 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@XRAY tu délire à plein gaz,t'as fumé quoi ?

Alors comme ça les algériens étaient 10 millions ,maintenant ils sont 60 millions !!!

Quelle débilité et boufonnerie !

10.Posté par AS le 08/01/2011 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en parlant de manipulation … voci une info interessante, les deux francais tues au Niger servent a escalader et montrer la presence militaire francaise au Niger et au Mali… le but de ses prises d’otages sert a officialiser la presence militaire francaise d’appui au cas ou notament l’Algerie passerait sous commandement hostile a la France. Ce qui est en jeu c’est l’heritage Belkheir dans le Sahara… en fait le petrole et le gaz vole aux algeriens pendant le reigne de Belkheir depuis 1980, perdant le controle du DRS, Tewfik presque out, la France avec des elements a l’interieur du DRS organise deliberement des prises d’otages dans la region pour se pre-positionner militairement… il y a egalement en jeu le ou les futurs pipelines reliant le Nigeria… pas de fumee sans feu… c’est l’un des buts des prises d’otages a repetition

Dans le scenario qui se dessine, si l’algerie reprend en main son destin, les americains et les francais sont pret a mettre en place le meme plan qu’au Soudan, diviser le pays en autant de regions que necessaires pour mieux le piller… une revolution a Alger n’aurait alors que tres peu d’effet sur l’exportation d’hydrocarbures vers la France et les Etats-Unis…en fait ici la Chine devrait prendre une part importante des gisements de gaz… … la reponse a ce type d’operation doit etre de cinquieme generation…ce qui veut dire obliger les poules a rentrer au poulallier par la porte de derriere

il se degage egalement une premiere impression quant a ceux qui souhaiteraient manipuler les peuples en coleres et que les americains et les francais ont deja leurs poulainss prets a prendre la releve, ca le peuple doit en etre conscient… A mediter !

11.Posté par kenan le 09/01/2011 03:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut chasser tous ces pourritures.


+BERLUSCONI AIME LES CHIKHATES DE KHENIFRA+++
Ambassade du Maroc à Rome

Le Président Silvio Berlusconi appréciant les jeunes femmes, tout particulièrement les Marocaines (Cf. affaire Ruby), nous avons programmé un week-end -all inclusive- à Khenifra. STOP. Le séjour a été très apprécié par il Cavalieri. Il est revenu bouleversé par le charme des cheikhates. Il veut d’ailleurs offrir des titres de séjour à toutes les femmes qu’il a rencontré, soit exactement 17... en seulement 2 jours. STOP. Le seul souci, c’est qu’il pense que les cheikhs sont des chikhates au masculin. STOP. Nous avons frôlé l’incident diplomatique lors de la rencontre avec Cheikh Moussa, le grand 3alem de la région de Khenifra. STOP. Silvio Berlusconi en le saluant aurait blagué : « Ah toi aussi tu danses comme Fatima ? » et il a continué à mimer une chikha avec des gestes équivoques. STOP. Heureusement, le gouverneur a évité le pire en lui disant fermement... STOP.

WikWikLeaks, révélation des notes diplomatiques marocaines

12.Posté par Abdel le 09/01/2011 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kenan

c'est une satire, moi aussi, ça m'a mis en colère au début. Mais finalement ce n'est qu'une blague que je reconnais mauvaise, pour ceux qui ont de la dignité.



13.Posté par Abdel le 09/01/2011 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas de réforme possible avec ces pourrits qui gouvernent le maghreb, la seule solution est de les enlever de là

14.Posté par Png le 09/01/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Kenan ,

Et elle est ou ta plue value la dedans ???

Pourquoi tu nous parles des penchants et délires sexuels du fasciste ? Je ne vois pas ou tu veux en venir et tu est HS mon pauvre vieux...

15.Posté par Png le 09/01/2011 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ AS ,

Barak Allah ou fik pour tes analyses .

16.Posté par Abelkader DEHBI le 09/01/2011 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour compléter ces « bonnes nouvelles » je vous signale qu’hier soir – 8 Janvier vers 21h45 – au cours de l’ « édition spéciale » de BFM-tv dédiée à la mort des deux otages français du Niger, j’ai eu la surprise de voir qu’à l’intérieur de la Carte d’Afrique (hémisphère Nord) montrant l’ensemble des pays de l’Afrique du Nord et des pays Subsahariens, il y avait une Zone en rouge vif intitulée SAHEL et englobant l’ensemble des contrées sahariennes, rognées sur le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Tchad, la Libye et particulièrement sur l’Algérie où à vue de nez, il y avait près de 1 million de kms de notre territoire qui avaient ainsi rejoint la « zone rouge ».
Mon impression est qu’ « ils » sont en train de nous habituer – et surtout d’habituer leurs propres peuples – à l’existence de quelque chose qui s’appelle « le Sahel » qui n’appartiendrait à personne… Comme durant les années 60 et 70, quand la France, ulcérée d’avoir été chassée de l’ensemble du territoire algérien ont cherché à inventer et à accréditer dans les médias, le concept de « Pays riverains du Sahara »…
Je crois qu’une mobilisation s’impose, de tous les peuples concernés et menacés par cette poussée de fièvre néo coloniale. Pour toute une série de raisons, notre pays doit prendre la tête de la résistance à cette nouvelle montée de la stratégie colonialiste de la « France atlantiste et sioniste » en Afrique. Une stratégie qui ne cache plus aujourd’hui, ni ses objectifs de prédation économico-écologique, ni son coté donquichottesque de la « fille-aînée-de-l’Eglise-en-Croisade ». Mais qu’une telle stratégie soit exécutée par l’hyper sioniste Sarkozy, aujourd’hui aux commandes de la France et qui ne cache nullement ses relations privilégiées avec certains des plus hauts barons du régime – à commencer par M. Bouteflika – voilà qui pose un certain nombre d’interrogations. En particulier sur la loyauté de ces barons-là, à la nation algérienne.

17.Posté par AS le 09/01/2011 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai essaye de faire une synthese avec de vrais infos pas des mythes sionistes de la propagande ...

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2011/01/france-israel-algerie-la-resistance.html

18.Posté par Sensei le 09/01/2011 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi vous dites les pays du Maghreb ?

Au Maroc il n'y as ce problème là à ce que je sache.

Et le roi du Maroc lui, il as été mis en place par la France pour semer le chaos ? Pourtant il est descendant d'une des plus grandes dynastie au monde après les Yamato du Japon, c'est à dire près de 500 ans d'existance et de gérance du royaume.

Les élites francaises auraient-elles fait un retour au passé avec une machine temporelle ?

Je dirais à l'auteur de cette article d'arrêter le bédo, ça donne mal au crâne...

19.Posté par PeaceForce le 09/01/2011 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yen a surtout ras-le-bol pour toute cette jeunesse, qu'elle soit Tunisienne, Algérienne ou Marocaine, les dictatures en place sont totalement corrompus, tout le système même est corrompu. Les jeunes s'emmerdent, ils font des études poussés pour en fin de compte galérer et ce qui les énervent par dessus tout, c'est que rien, mais absolument rien n'avance de bien! On leur coupe leurs élans, ils n'ont aucun avenir, yen a marre de voir les mêmes tjrs se goinfrer sur le dos du peuple!!

Ces mêmes connards qui se font ré-élire à 99%!! Et notre pantin de Sarkozy qui ose le féliciter de sa victoire! C'est complètement dingue ce monde!

20.Posté par gjingis le 09/01/2011 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@poste 18
pour le moment c est des émeutes ,si ce n est pas autre choses !! bien déstinées au maghreb a savoir l algerie et tunisie ,pour ce qui est du Maroc normallement aucune panique .donc ca va?

je ne sais pas au juste la vraie deffinition d une émeute .par contre je sais que le peuple est en face d un enfer
a balles réelles
avec plus de 50 morts au dessus de la poitrine!!!! en Tunisie .
sans oublier ceux de l algerie, mais on le saura bientot

21.Posté par Mohamed le 10/01/2011 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai été voir ce quotidien qui prone la haine et le racisme , vous savez j'ai éssayé de poster à plusieures reprises sur ce nid d'éspions mais à chaque fois on supprimait mes posts , ils ne retiennent que ceux de leur vision maccabre
Autre chose un certain Abbassi madani exhorte ses troupes pour rejoindre les emeutiers

Et puis ça sonne faux ce titre : Les peuples du Maghreb se revoltent contre les dictateurs mis en place par la France apres 'l'independence' pour semer le chaos dans le monde musulman

22.Posté par Mohamed le 10/01/2011 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrai juste rajouter ceci que d’anciens moutchou et de ya ouled ,ainsi que d’anciens maquignons qui ont enfanté ces gosses voyous gavés au danone s’en prennent aux acquis du peuple ( ecoles , bureaus de postes , serveurs automatiques acquis par des sommes faramineuses...

23.Posté par Mohamed le 10/01/2011 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir Tarik
On a vu à toutes les sauces sur certains commentaires quelqu'un sur un post disait que les algériens vivaient mieux en période coloniale , mais c'est fou ils n'a pas vu surement ces algériens en loques , interdits d'éducation , entourés de barbelés comme des bêtes qui avaient comme nom SNP ( son nom perdu ) ces algériens anonymes jetés vivants du haut d'hélicoptères.et ces bruits de GMC qui déchiraient nos nuits cauchemardesques des enfants que nous étions
Louanges à Dieu que Bouteflika soit revenu sinon bcp de ces langues de vipères seraient en train de patauger dans leurs propres éxcrements de trouille

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires