Lobbying et conséquences

Les noix de lavage comme alternative aux lessives chimiques ?


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 06:15 Impunité « made in Europe »


Suite à mon intervention dans l’émission Global Mag sur Arte du 1er mars, vous avez été nombreux à me poser des questions sur les noix de lavage. Il m’est donc apparu nécessaire d’en faire un article afin de répondre aux nombreuses questions. J’utilise exclusivement les noix de lavage depuis près de deux ans, je vous livre ici mon expérience, mes observations et mes recherches sur le sujet.


legrandvillage@gmail.com
Jeudi 4 Mars 2010

Les noix de lavage comme alternative aux lessives chimiques ?

Suite à mon intervention dans l’émission Global Mag sur Arte du 1er mars, vous avez été nombreux à me poser des questions sur les noix de lavage. Il m’est donc apparu nécessaire d’en faire un article afin de répondre aux nombreuses questions. J’utilise exclusivement les noix de lavage depuis près de deux ans, je vous livre ici mon expérience, mes observations et mes recherches sur le sujet.


arbre vertJusqu’alors j’utilisais la lessive bio de la marque Arbre-Vert. Cette lessive assez cher n’était pas totalement transparente sur ses ingrédients, cependant elle fonctionne très bien. Le prix est expliqué par le fait que la fabrication de cette lessive se fait en France, mais cela en fait aussi un avantage puisque l’emprunte carbone due au transport est ainsi plus faible. En outre cette lessive répond à toute les exigences éco européennes. Malgré ces arguments positifs je voulais trouver un produit plus naturelle et moins cher.

J’ai ainsi découvert les « noix de lavage ». C’est ma belle sœur qui m’en a parlé la première fois car elle avait vu que l’hypermarché Auchan en vendait. D’un point de vue écologique les noix de lavage sont respectueuses sur plusieurs plans, tout au long de leur processus de fabrication, je m’explique : Aucune fabrication en usine, donc aucune pollution dans le processus de production. Si la machine à laver nous épargne une pénible corvée de lessive, l’environnement trinque. Agents tensio-actifs, agents de blanchiment, agents adoucissants, agents fluidifiants, azurants optiques… malgré le passage à la station d’épuration, tous ces composants peuvent dégrader nos cours d’eau. Cultivées en Inde, ces noix de lavage parcourent des milliers de kilomètres avant d’arriver chez nous. Est-ce vraiment écologique ? Deux étudiants de l’EPFL ont effectué une analyse comparative de l’impact écologique des noix de lavage par rapport aux lessives traditionnelles. Le résultat est sans appel : pour une machine effectuée à 40 degrés avec 5 kg de linge, en incluant tout le processus de la fabrication du produit à la consommation de la machine, les rejets sont de 63 grammes pour les noix et de 295 grammes pour les lessives traditionnelles.

noix de lavageLes noix de lavage ou Sapindus mukorossi sont en fait des baies auxquelles ont retire le noyau. Cette plante est très riche en saponine, le savon naturel. Le Sapindus pousse en zone tropicale, celui utilisé pour la lessive pousse exclusivement sur les contreforts himalayens. Depuis des millénaires les indiens utilise ces baies comme lessive, aujourd’hui près d’un milliard de personnes continuent d’utiliser les noix de lavage. lessive agraUne petite parenthèse pour indiquer que la lessive se fait encore à 90% dans les rivières et qu’ainsi les noix de lavage réduisent directement la pollution engendrée. Que serai le Gange déjà fortement pollué par les industries si les indiens utilisaient les même lessives que nous ? Les noix de lavage sont aussi utilisées en médecine ayurvédique pour les problèmes de peaux. Le fait que les indiens utilisent ces bais depuis si longtemps est un argument suffisant pour les adopter. Malgré tout une certaines défiances des produits orientaux ont empêché l’occident de généraliser l’utilisation, associé bien-sûr au lobby des fabricants. Une tentative de culture intensive a été faite en Algérie française au début du XXeiècle mais les résultats n’ont pas été probants le Sapindus Mukorossi ne pousse que sur les pentes du sommet du monde.

noix de lavage macroarbre à théQuand aux comparatifs publiés sur le web je ne veux pas contredire des spécialistes, je ne parle ici que de mon expérience personnelle. Les différences affichées quand à l’efficacité des noix comparée à celle des lessives traditionnelles me semble exagérée. Mon linge est très propre, même à faible température, le blanc reste blanc et les couleurs ne dégorgent pas, les tâches tenaces disparaissent si j’augmente la température des programmes de ma machine. Même les couches lavables de mon fils sortent propres de la machine à laver. Parce que nous utilisons des couches lavables nous faisons des machines régulièrement, les noix de lavages, très efficaces sont donc pour nous très utiles. Pour leur prix, moins de 10€ pour une année de lessive elles sont économiques ; pour leur impact sur l’environnement les noix de lavages utilisées intensivement et exclusivement comme nous le faisons permettent un impact minimal sur l’environnement. Alors même si les noix de lavages sont moins efficaces que les produits ultra-modernes de nos plus grands laboratoires, leur « propreté » justifie leur utilisation.

Lorsque je lance une « tournée de linge » je sélectionne le programme le moins chaud possible selon la saleté du linge, le chauffage de l’eau étant le plus énergivore. Je dépose mon linge dans le tambour avec deux balles de tennis pour battre le linge (pas besoin d’acheter des boules vendues à cet usage dans le commerce), j’y ajoute ma petite pochette de coton bio avec 6 baies à l’intérieur. Dans le bac des adoucissants j’ajoute quelques gouttes d’essence d’arbre à thé bio pour son effet anti-bactérien et sa douce odeur. Lorsqu’une noix de lavage devient noir (après 5 ou 6 lavages) je l’échange avec une nouvelle, en effet les noix de lavage sont réutilisables et lorsqu’elle ne contiennent plus de saponine elles sèchent et deviennent brunissent. En outre les baies usagées sont compostables, très pratique pour ceux qui possèdent un lombricomposteur ou un jardin avec un composteur.

La généralisation de l’utilisation des noix de lavage a un impact sur leur production. Cette source de revenus pour une population pauvre ne prend pas la place des cultures vivrières et elle n’est pas gourmande en eau (au contraire des agrocarburants par exemple). Ce commerce équitable aide les paysans pauvres à survivre et notre planète à être en meilleur santé. Outre la consommation d’eau, les lessives sont responsable de fortes pollutions. La quantité de produits chimiques rejetée par les machines à laver cause de graves pollutions dans nos rivières et nos océans. Les noix de lavages ne sont donc peut-être pas les plus efficaces contre les taches (ce qui peut être corriger par l’adjonction d’autres élément comme décrits plus haut), mais elles participent à la sauvegarde de notre environnement et à la solidarité internationale envers les peuples.

Si vous n’avez pas eu la chance extrême de me voir à la télévision avec ma femme et mon fils, vous pouvez toujours voir l’émission Global Mag sur le site internet pendant une semaine.

source : LGV



Jeudi 4 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par Julien le 04/03/2010 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila, un ptit passage juste pour dire que j utilise aussi, et que j en suis pleinement satisfait .
hesitez pas

2.Posté par flag66 le 04/03/2010 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sinon il existe une solution toute simple :

La machine à laver SANS LESSIVE !!! Si si elle existe depuis 2007 et marche très très bien !

A voir pour son fonctionnement : http://www.univers-nature.com/habitat-sain/lave-linge-haier-wash2o.html

3.Posté par G&B le 04/03/2010 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste un petit commentaire pour dire qu´après 2 ans d´utilisation, ces noix de lavage sont la solution la plus interessante à ce jour.
Prix de revient très bas: au moins 4 à 6 fois moins cher que les lessives suivant les marques et suivant l´origine des noix; plus de pollution, plus de baril ou de bidon à porter, réutilisation des noix (en fonction de la tempèrature de lavage).
Le seul hic: les tâches fortes (qui ne passent également pas à la lessive par ailleurs), l´oxygène actif utilisé localement est dans ce cas efficace.
Une précision, le fait que les graines soit présentes ou non n´influence aucunement le lavage. Ces dernières sont retirées pour des raison de réglementation sur l´importation
des graines imposés par les douanes du pays importateur.
Meme pour ceux qui n´ont que faire de l´environement (cela existe), il n´y a pas a hesiter.



4.Posté par TS le 04/03/2010 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
je vais essayer ;-)

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires