insolite, humour, conspiration...

Les magasins de la Cisjordanie désormais nettoyés de tous les produits sionistes


Dans la même rubrique:
< >

« Faites un don à l’armée israélienne de 16% en achetant ce produit ! »

Cette phrase étrange a attiré l’attention de beaucoup de clients du supermarché « Super Store », un des plus célèbres magasins de la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie.

Cette phrase, les clients l’ont trouvée sur des dizaines de produits. Beaucoup se sont interrogés à ce sujet.


Naplouse – CPI
Mardi 19 Août 2014

Les magasins de la Cisjordanie désormais nettoyés de tous les produits sionistes
Une bonne idée

Madame Om Ahmed a rendu les produits et a décidé de ne plus en acheter, dès qu’elle a remarqué la note. Elle a trouvé que c’était une bonne idée. Elle n’avait jamais pensé un jour boycotter les produits israéliens pour leur bonne qualité.

L’expression nous fait rendre compte de la gravité de l’achat des produits israéliens. En en achetant, « nous serons partenaires des crimes de l’occupation sioniste », a dit le jeune Mostapha.

L’idée est autant bonne qu’intelligente, ajoute-t-il. Sur un côté de la bannière, il y a le drapeau israélien, sur l’autre le mot : « Faites des dons à l’armée ». Cela interpelle les clients qui « se culpabilisent de se voir aider l’armée de l’occupation sioniste à tuer plus de Palestiniens ».

Une idée répandue

Cette idée se répand partout. Les produits nationaux remplaceront les produits israéliens, bien que ces deniers apportent beaucoup aux commerçants.

Sadeq Arafat, le directeur général de « Super Store », a salué l’idée et s’est montré prêt à l’appliquer à tous les produits israéliens pour s’en débarrasser définitivement.

Arafat confirme au correspondant de notre Centre Palestinien d’Information (CPI) qu’on va nettoyer le magasin de tous les produits sionistes, à l’exception de quelques produits médicaux et paramédicaux.

Une nouvelle culture palestinienne

L’actuelle campagne de boycott des produits sionistes connaît une bonne réussite. Beaucoup d’observateurs croient que la raison en est le Palestinien qui refuse d’acheter tout produit sioniste. Cela soutiendra le produit national.

Selon Salah Haniyeh, membre de l’association de la protection du consommateur de la ville de Naplouse, c’est depuis une dizaine d’années qu’on se prépare pour cette campagne de boycott. Puis après la dernière guerre d’agression contre la bande de Gaza, les organisateurs, épaulés par la préfecture et le bureau d’agriculture et d’économie, travaillent jour et nuit pour la faire réussir. Ils appellent les commerçants et les industriels à soutenir cette campagne et sa continuation.

Le recul de la consommation des produits sionistes

Haniyeh souligne que la consommation des produits sionistes a reculé à 40%, surtout après la dernière guerre contre la bande de Gaza.

Certainement, ce boycott a des conséquences négatives sur l’économie de l’occupation sioniste, des conséquences positives sur l’économie palestinienne. Les offres d’emploi augmenteront, de nouvelles usines palestiniennes ouvriront pour produire des articles de bonne qualité.

A noter que le groupe Bravo a déclaré que ses rayons sont vides de tous les produits israéliens, après la guerre sioniste contre Gaza.

La réaction des commerçants

Notre Centre Palestinien d’Information (CPI) a rencontré Samir Ad-Dik, directeur général du groupe, qui a dit que ses supermarchés ont répondu présents aux appels populaires et officiels à boycotter les produits sionistes, jusqu’à mettre des mots avertissant les citoyens d’en acheter. Mieux encore, ils contactent beaucoup de manufactures palestiniennes pour acheter des produits alternatifs.

Le sang versé et les corps déchiquetés dans la bande de Gaza ont brisé toutes les limites ; désormais, nous appliquons le boycott, bien qu’il nous cause des pertes considérables.


Mardi 19 Août 2014


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires