International

Les extraits du paquet de propositions incitatives présentées par Javier Solana



Dimanche 15 Juin 2008

Les extraits du paquet de propositions incitatives présentées par Javier Solana
Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Javier Solana est arrivé vendredi à Téhéran pour remettre une "vaste et généreuse" coopération avec les grandes puissances.

"Je pars pour présenter une offre vaste et généreuse", illustrant le "désir de construire avec l'Iran une relation constructive dans le domaine nucléaire et beaucoup d'autres", a déclaré M. Solana juste avant son départ.


Dans leur proposition, les grandes puissances "reconnaissent le droit de l'Iran à développer la recherche, la production et l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, en conformité avec les obligations du Traité de non-prolifération".


Dans le nucléaire civil, ils proposent d'aider l'Iran à se doter des technologies "les plus modernes" et de lui garantir l'approvisionnement en combustible nucléaire.


Dans l'aviation civile, ils déclarent fournir les pièces détachées nécessaires pour améliorer la flotte de Boeing iraniens, actuellement sous embargo.


Les Six proposent aussi de "normaliser les relations économiques et commerciales" avec Téhéran et de l'aider à jouer un rôle important dans la sécurité au Moyen-Orient.


"Nous recherchons une solution complète, à long terme et pacifique, du problème nucléaire iranien", soulignent-ils.


"Il s'agit d'une offre qui va être étudiée par les Iraniens et nous attendons une réponse qui, espèrent-ils, viendra bientôt", a déclaré Javier Solana, porte-parole de la diplomatie européenne lors d'une conférence de presse à Téhéran.


"Nous continuons à réclamer une suspension, une suspension pendant les négociations, et nous verrons alors le bout des négociations", a-t-il ajouté.


L'offre, nouvelle mouture des mesures incitatives, propose notamment une coopération dans le nucléaire civil et un élargissement des échanges commerciaux dans l'aéronautique civile, l'énergie, la haute technologie et l'agriculture.


"Nous offrons une proposition dont nous aimerions qu'elle serve de point de départ à de véritables négociations, une proposition qui autoriserait l'Iran à bâtir un programme d'énergie nucléaire moderne", a ajouté Solana.


Le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Javier Solana, a exprimé samedi son espoir d'obtenir bientôt une réponse positive de la part de l'Iran à la proposition incitative des six pays, à savoir les Etats-Unis, la Russie, la France, la Grande-Bretagne, la Chine et l'Allemagne.


"J'espère que la réponse sera prochaine et positive", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à l'issue d'entretiens avec de responsables iraniens samedi.


"Nous reconnaissons totalement les droits de l'Iran à l'énergie nucléaire pour des fins pacifiques", a-t-il souligné, tout en rappelant la nécessité de construire la confiance sur "la nature pacifique du programme nucléaire iranien.


"Nous voulons avoir des relations tout à fait normales dans tous les domaines, en particulier dans le secteur nucléaire", a-t- il ajouté.


Le porte-parole de la diplomatie européenne a remis également une lettre signée par les ministres des Affaires étrangères des Six dans laquelle ils se disent "convaincus qu'il est possible de changer l'état actuel de la situation".

Cette lettre accompagne l'offre de coopération proprement dite.


« Nous sommes convaincus qu'il est possible de changer l'état actuel de la situation. Nous espérons que les responsables iraniens partagent la même ambition. L'Iran est, naturellement, libre de suggérer ses propres propositions.


C'est une offre qui présente beaucoup d'opportunités pour l'Iran et peut devenir "le point de départ pour de réelles négociations".


Nous reconnaissons totalement les droits de l'Iran à l'énergie nucléaire pour des fins pacifiques, précise la lettre, tout en rappelant la nécessité de construire la confiance sur "la nature pacifique du programme nucléaire iranien.


Les extraits du paquet de propositions incitatives présentées par Javier Solana

Ali Larijani : le majlis étudiera soigneusement le paquet de propositions

Le président du parlement iranien, Ali Larijani a annoncé dimanche que le parlement iranien étudierait soigneusement le paquet de propositions incitatives du groupe 5+1.

Les propositions ont été remises au ministre des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki par le chef de la diplomatie de l’Union Européenne, Javier Solana, arrivé à Téhéran vendredi pour des entretiens visant à aboutir à la résolution du conflit sur le programme nucléaire de l'Iran.


Javier Solana a également remis au chef de la diplomatie iranienne un message des ministres des Affaires étrangères du groupe six soit les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU -la Chine, la Russie, la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et - l'Allemagne.


Le haut représentant pour la politique étrangère de l'Union européenne est accompagné des directeurs politiques des ministères des Affaires étrangères du groupe des six.


Ali Larijani a indiqué que Téhéran s’est félicité du désir de résoudre la question des activités nucléaires pacifiques de l’Iran par le dialogue.


Cependant, il a suggéré aux Etats qui composent le G5+1 «de ne pas oublier tout ce qui a précédé concernant l’Iran car cela entraînerait une perte de temps»


Dimanche 15 Juin 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires