Politique Nationale/Internationale

Les émeutes de Minneapolis: Candace Owens accuse Soros


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 7 Juillet 2020 - 01:38 La dictature démocratique


Candace Owens, la militante afro-américaine, qui fait la promotion du Parti républicain, qui veut faire voter les Noirs pour Donald Trump, dénonce George Soros avec son réseau d'ONG Open Society Foundations mais aussi les démocrates.


Philippe Rosenthal
Mardi 2 Juin 2020

En août 2019, elle a écrit BLACKOUT, un livre qui explique que le suprémacisme et le nationalisme blanc ne sont pas de véritables problèmes pour les minorités aux États-Unis à l’inverse de l’éducation ou de la pauvreté. Pour elle, les questions raciales sont amenées dans le débat politique par les démocrates qu’à des fins électorales pour «éviter de se concentrer sur les vrais autres problèmes» et que les Noirs aux Etats-Unis sont manipulés.

Sur le compte Twitter de Candace Owens se pressent plus de deux millions d’abonnés. Elle était présente à la «Convention de la Droite» le 28 septembre 2019 en France avec Marion Maréchal pour dénoncer le rôle des démocrates qui utilisent les média comme CNN pour produire des fake news et provoquer la haine et les divisions dans la société américaine en cultivant le racisme. Elle disait en cette date qu'elle était qualifiée elle-même de raciste pour ses prises de position pour Donald Trump. Bien avant tout le monde, elle avait vu venir ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis et les événements actuels qui se déroulent lui donnent raison sur le rôle des démocrates, de Soros et des Antifas.

Dans un tweet, Candace Owens, 31 ans, écrit ce 1 juin: «Comme je l'ai dit - les voyous d'Antifas sont à l'origine de la plupart des destructions et utilisent les Noirs et la mort de George Floyd, 46 ans, comme bouclier pour leur anarchie». On voit sur une vidéo deux filles blanches habillées de vêtements noirs écrire «Black Lives Matter» (BLM) sur des murs. Une Afro-Américaine, qui appelle à l'unité du peuple américain, filme la scène et dénonce ces «racistes» qui ne sont même «pas noires» et qui propagent la haine. Candace Owens félicite la femme en écrivant sur Twitter: «C'est carrément raciste et félicitations à cette femme d'avoir demandé à ces filles d'arrêter d'encadrer des Noirs américains».

Dans un autre tweet, l'auteur de BLACKOUT écrit: «D'abord, ils ont brûlé notre économie, appauvrissant des millions de personnes par le mensonge de la virulence des coronavirus. Maintenant, ils soutiennent l'incendie de villes entières.Cette année a été un acte de guerre contre Donald Trump et les gens qui ont voté pour lui. Les démocrates sont vraiment mauvais». L'activiste politique est épuisée de voir la manipulation des démocrates qui utilisent les Noirs contre les Blancs pour provoquer une guerre de civilisation tout ça dans le seul but de nuire au président américain actuel et pour l'empêcher de gagner les prochaines élections. Soutenant la décision du gouvernement américain qui a décidé de décréter les Antifas comme faisant partie des organisations terroristes, elle les accuse d'être le bras armé des démocrates et de massacrer une nouvelle génération de Noirs. Dans la même verve, elle dénonce la morale des démocrates en s'indignant sur la présence de la fille du maire de New York, Chiara de Blasio, 25, parmi les émeutiers: «La meilleure partie de cette histoire est que Bill de Blasio» (le maire de New York) «a rendu illégal pour les New Yorkais d'aller travailler pour des mois à cause du coronavirus. Mais, il n'est pas du tout inquiet de voir sa fille assister aux émeutes et aux manifestations !». «Hier soir, la fille de De Blasio a été arrêtée lors d'une manifestation à New York pour avoir organisé des barricades et refusé de bouger».

Au tout début du soulèvement au Minnesota, celle qui veut libérer la communauté noire du piège tendu par la propagande et la désinformation, écrit: «Mais, suis-je une imbécile, non? Une personne avec une boule de cristal qui a averti l'Amérique noire pendant les quatre dernières années de se préparer à vérifier nos émotions dans un cycle électoral car les média tenteront de nous transformer tous en singes de cirque si nous n'augmentons pas notre QI émotionnel». «Ils gagnent, nous perdons», elle termine.

La militante pro-Trump a accusé le groupe du réseau Open Society Foundations de George Soros de distribuer de l’argent aux Noirs américains pour qu’ils se révoltent» et a reproché à l’organisation de répandre la haine et de diviser l’Amérique. «Ne versez pas d’argent aux Noirs américains pour qu’ils se révoltent» a déclaré Candace Owens dans un tweet en ajoutant que «vous avez eu ce que vous vouliez au Minnesota. Votre organisation est une honte et Soros lui-même est une saleté absolue à mes yeux».

Philippe Rosenthal


Mardi 2 Juin 2020


Commentaires

1.Posté par Koburn le 02/06/2020 17:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Là le sionisme passe le pays trépasse !!! /

2.Posté par sinner le 02/06/2020 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soros ou pas, qu'est ce qu'on peut attendre d'un neonationaliste à la tête des USA sinon plus de racisme, de répression et de fascisme.

3.Posté par KOCEILAANTALAS le 03/06/2020 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas besoin d'une boule de cristal, trop d'inégalités, trop d'injustice, tout cela est prévisible et ce depuis fort longtemps, on supporte, on supporte et tout d'un coup la soupape saute. Cela est valable pour la plupart de notre monde.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires