MONDE

Les dix commandements de la terreur promise.


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 13:06 Le trio de l’apocalypse


C'est tout un programme de guerre que cette hongroise dont la couleur préférée est le rouge sang, de préférence celui des enfants palestiniens, est venue mettre à l’œuvre en France. Programme qui, se basant sur dix commandement de terreur promise, s’exécutera en coopération étroite et active avec Marine Le Pen, Eric Zemmour, Alain Finkielkraut et toute la racaille sioniste qui gravite en France autour de Sion comme Valls, Sarkozy entre autres.


Cide
Jeudi 27 Août 2015

Décrié et désormais mis au ban des nations, Israël est depuis peu en état d'alerte permanent. Bien qu'il a encore de la ressource et de l’expérience pour créer le mal et le répandre autour de lui.
Et pour cause cette inique « démocratie» sans citoyenneté, arrivée à terme d'un cycle barbare et meurtrier, a décidé de passer à l'attaque.
D'envenimer donc les esprits et semer les graines du mal dont il est le fruit. Les guerres, les haines et les conflits. Son postulat de base auquel il fut toujours fidèle est qu'il se doit de tirer profit de tout un mal qui se produit quelque part, quelle qu’elle soit sa nature ou sa zone géographique.
Et surtout d'en créer incessamment comme le cultivateur qui sème régulièrement son champs en attendant expressément la récolte.
Bien sur Israël n'est pas sans savoir que la France vit actuellement, à l'instar d'ailleurs de bon nombre d’États du monde, des conditions difficiles. Crise économique, crise culturelle et, surtout, crise identitaire.
Autant dire l'occasion inespérée pour l’opportunisme sioniste de venir aggraver la situation et surfer sur tous ces maux existentiels, somme toute bénins, néanmoins bien « appauvris » ils peuvent devenir de l'uranium si ce n'est du nucléaire. Et la tactique est simple et prévisible. Elle se révèle en dix commandements, les seuls en qui croient ces proxénètes de guerre. Ces commandements seront mis en exécution par la nouvelle ambassadrice d’Israël en France, avec le précieux concours de toutes les innombrables légions sionistes parisiennes, autrement dit celles d'Israël intra-muros. Et ils sont :

1) Marteler sur toutes les radios et tous les plateaux de télévision que la France et l'Occident sont en guerre civilisationnelle contre le monde musulman.
2) Surfer malicieusement sur le premier fait-divers, du plus anodin au plus grave, pour en donner la preuve.
3) Massifier le Musulman et le présenter telle une masse uniforme et compacte qui peut-être symbolisée par une seule personne et celle-ci sera forcement Al-Baghdadi de l’État islamique.
4) Présenter en suite ce musulman, français ou pas, en ennemi irréductible d'une guerre éternelle avec la France.
5) Faire couler beaucoup d'encres par le biais de livres et articles écrits souvent par une bande de faux philosophes, faux intellectuels et faux journalistes pour essayer de donner une caution pseudo savante à ces mensonges éhontés.
6) Mettre en valeur et en avant toute personne qui hait l'islam et les musulmans pour l’appuyer et lui donner de la visibilité.
7) Exclure en revanche du champs médiatique tous ceux qui ne partagent pas cette ligne de conduite.
8) Tout islamiser afin de mieux marquer les clivages de séparation et baliser les lignes de démarcation. Ainsi tous les mécanismes culturels, économiques, politiques ou sociaux se trouvent, bon gré mal gré, colorés d'une forte coloration religieuse de la quelle ils ne peuvent plus se départir.
9) Priver les Musulmans de la parole en choisissant toujours pour eux leur propre représentant selon un seul critère : une médiocrité sans borne combinée avec un arrivisme à toute épreuve.
10) Tout ennemi des Musulmans est forcement un ami d’Israël avec qui les liens doivent être entretenues et la coopération de mise. Le Front national, Pegida en Allemagne, Gert Wilders des Pays Bas, l'Inde de Narendra Modi ou la Birmanie de Wirathu, sans oublier, pour la France, ce large échantillon d'hommes politiques à la botte de Sion variant de Manuel Valls jusqu'à Marine Le Pen en passant par Placé et Nicolas Sarkozy.


Voilà en somme le socle du programme de la nouvelle hongroise venue en urgence représenter l’entité sioniste en France.
Après la représentation faite jadis par son compatriote Sarkozy, c'est en effet un visage féminin de plus haineux et plus islamophobe qui, à l'image d’Israël, s’accommode bien avec les massacres d'enfants et femmes palestiniens.


Notons juste au passage que la nouvelle ambassadrice est l'ancienne Chef de cabinet du moldave Avigdor Liebermann qui, en ancien videur de boite de nuit, a pour projet de vider la Palestine de ses habitants d'origine. Certes uniquement les chanceux d'entre eux car pour les autres il ne préconise pas moins que la décapitation à la hache.
C'est donc tout un programme de guerre et de terreur promise que la hongroise dont la couleur préférée est le rouge sang, de préférence celui des enfants palestiniens, est venue mettre à l’œuvre en France.
Programme qui, se basant sur les dix commandement en amont, s’exécutera en active et étroite "collaboration" avec Marine Le Pen, Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, et toute la racaille sioniste qui gravite en France autour de Sion comme Valls, Sarkozy entre d'autres.

 


Jeudi 27 Août 2015


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires