International

Les dessous de l'attentat qui a coûté la vie à un professeur d'université



Lundi 25 Janvier 2010

Les dessous de l'attentat qui a coûté la vie à un professeur d'université
Comme le Guide suprême de la Révolution islamique l'a fait remarquer, l'attentat contre la vie du physicien iranien, a démasqué les ennemis qui tentent de porter atteinte au Djihad scientifique en Iran.  Ce professeur d'université est tombé en martyr, tué dans l'explosion d'une moto piégée alors qu'il sortait de chez lui. La mort en martyre de Massoud Ali Mohammadi a provoqué la colère du peuple et des responsables iraniens. Cet attentat a aussi eu de vastes répercussions à l'extérieur des frontières iraniennes. La mort en martyre du Dr. Ali Mohammadi a montré avant toute chose comment les ennemis de la nation iranienne ne lésinent sur rien pour entraver le progrès de la RII, et ils se permettent de commettre tout crime, dont le rapt ou le massacre pour arrêter ou ralentir le processus du progrès de la RII. Le président du Majlis islamique, Ali Larijani, était le premier haut responsable iranien à condamner l'attentat contre la vie du martyr Massoud Ali-Mohammadi et a fait allusion des renseignements sur un attentat terroriste. A rappeler que quelques heures après le meurtre de ce professeur d'université, un groupe royaliste a revendiqué, dans un communiqué, la responsabilité de cet attentat. Comme le président du parlement iranien l'a affirmé la semaine dernière, le communiqué de ce groupuscule inconnu ne visait qu'à couvrir l'identité de ceux qui sont impliqués dans l'attentat de ce professeur d'université iranien.
__________________________________
La CIA et le Mossad s'imaginaient que la publication d'un tel communiqué par un groupe marginalisé et impuissant parviendrait induire en erreur les responsables des services de renseignements et des Autorités de la RII sur ce crime. Mais, les services de renseignements et de sécurité du pays avaient obtenu quelques jours avant l’attentat, des rapports faisant état d'une opération terroriste que la CIA et le Mossad envisageaient à monter à Téhéran. A ce sujet, le président du parlement iranien, Ali Larijani a fait allusion à l'implication des services de renseignements américain et israélien dans l'attentat qui a coûté la vie au physicien iranien. « Une déclaration émise de la part d’un groupe inconnu et contre-révolutionnaire ne peut pas duper les responsables de la RII ou le peuple iranien et détourner leur attention de ceux qui sont derrière l’affaire de l’attentat. Le martyr Massoud Ali Mohammadi contribuait à des projets scientifiques de haut niveau et sa disparition est un grand dommage pour le peuple iranien, notamment la société universitaire iranienne. Les responsables du régime sioniste et les médias occidentaux ont essayé de duper l’opinion publique à ce sujet en insinuant que cet attentat découlait de ce qu’ils appelaient « la guerre du pouvoir en Iran ». Ils cherchent à diviser les Iraniens et les mettre les uns devant les autres. Mais le message de condoléances du Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran à la société universitaire iranienne et aux proches et à la famille du martyr Ali-Mohammadi, ainsi que les positions fermes du peuple, des étudiants et des professeurs d’université iraniens qui n'ont pas hésité à condamner cet attentat, ont déjoué le complot du régime de Tel-Aviv et de ses partisans qui avaient sournoisement suggéré que l’on devait chercher les motifs de cet attentat à l’intérieur du pays.
__________________________________
Les tentatives des ennemis de la RII d’abuser de la mort en martyr du Dr. Ali-Mohammadi et de diviser les différentes couches de la société étaient dès le début vouées à l’échec, car certains médias occidentaux et arabes ont tenté d’exploiter cet acte ignoble pour attiser les différends intérieurs. Sur cette base, ils ont prétendu que le martyr Ali-Mohammadi était lié à un parti particulier et que l'autre parti était impliqué dans l’attentat. Et ce, alors que les antécédents de ce physicien sont clairs, montrant qu’il n’était pas du tout lié à une fraction particulière, mais qu’il figurait parmi l'élite scientifique du pays. Tout porte à croire qu’Israël, appuyé par les Etats-Unis et ses mercenaires avait pu mettre en exécution son dessein néfaste. Les milieux politiques et médiatiques occidentaux et sionistes ont fait croire que cet attentat n’était qu’un règlement de compte intérieur. Mais il reste à savoir pourquoi à la place des ténors des partis rivaux, un professeur d’université devait faire l’objet de cet attentat terroriste.
Durant ces dernières années, l’Iran est mis en tenaille pour qu'il abandonne son programme nucléaire pacifique. Pour les Etats-Unis, Israël et leurs alliés, la RII endigue leurs visées expansionnistes au Moyen-Orient et dans le bassin du golfe Persique. C’est pourquoi ils font tout pour porter atteinte à la RII, un pays qui, deux décennies après la guerre imposée par l'ex-régime irakien à l'Iran, est aujourd'hui plus puissant que jamais sur les plans défensif et militaire de sorte que l'option militaire à son encontre en signifie que suicide. L’occident a compris que la rhétorique de menace ou les mesures punitives d’ordre politique ou économique ne pourraient en rien empêcher la RII de continuer ses activités nucléaires à vocation civile. Israël et ses alliés ont donc conclu que l'élimination physique de ses scientifiques pourrait entraver la marche du peuple iranien sur le chemin du progrès. Un regard rétrospectif sur le bilan d’Israël, émaillé de divers cas d’attentats à la vie des scientifiques d’autres pays nous donnerait une idée plus juste des visées néfastes d'Israël.
__________________________________
Le Dr. Yahya al-Machd, scientifique nucléaire égyptien qui supervisait dans la décennie 70 le programme nucléaire irakien, a été tué en 1980 dans un hôtel à Paris. Le Dr. Samire Moussa est un autre scientifique égyptien qui a perdu la vie en 1952 dans un accident suspect de voiture aux Etats-Unis. Il faut aussi mentionner Saïd Badir, scientifique égyptien, qui a été jeté en 1988 du haut du balcon de sa maison à Alexandrie en Egypte. Il avait obtenu des succès remarquables dans le domaine du développement des industries balistiques de son pays. Tous ces scientifiques menaient des activités qui allaient au détriment des intérêts d’Israël, d’autant plus que si leur projet était réalisé, la suprématie des pays arabes dans la région serait incontestable. En substance, les Etats-Unis visent aujourd’hui à éliminer physiquement l'élite iranienne; or, ce qui est évident, c'est la détermination infaillible du peuple et des responsables de la RII de préserver les acquis scientifiques du pays, ne permettant à personne de porter préjudice à leur unité et leur solidarité.


Lundi 25 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Larguet le 25/01/2010 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien ne sert d'aller chercher plus loin.
Tous ces crimes portent la signature des Israéliens avec la bénédiction de leurs esclaves les USA et la GB.

2.Posté par soleil le 25/01/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez pu remarquer le ralliment de la presse francaise en particulier,au thèse sioniste concernant,le meutre de se scientifique iranien,tjr la meme chose mentir au vue de tout le monde,puisqu il ont fait mains basse sur la presse,il dise ce qu il veule,de toute façons sè signer ça,mais rien n arrètera l iran dans son droit a l ènergie nuclèair civile,de plus le prèsident iranien vas annoncè une bonne nouvelle pour l anniversaire de la rèvolutions iranienne,dansle domaine nuclèair,des larmes vont encore coulè,

3.Posté par Beatrice le 25/01/2010 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux que cela intéresse quelques éléments qui accréditeraient l'implication des services israéliens figurent dans cet article : http://www.cf2r.org/fr/notes-actualite/quand-les-radioamateurs-ecoutent-le-mossad-et-les-communications-diplomati.php

4.Posté par ben le 29/01/2010 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NUCLEAIRE OU PAS
Nucléaire ou pas , les puissances acharnées ne veulent pas le progrès de tous . Les peuples des pays concernés doivent prendre concsience de cela et orienter leurs luttes contre ces puissances de l'ordre injuste , et cesser de mettre en avant les divergences internes .
Victimes et pauvres de tous les pays unissez vous

5.Posté par said le 20/02/2010 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Beatrice ton adresse est introuvable tu peux nous en dire plus

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires