insolite, humour, conspiration...

Les culottes de Reillanne


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip

Mardi 4 Décembre 2018 - 11:28 Gilets jaune - Reveillez vous, On ne lache rien !



Gilles Devers
Lundi 20 Septembre 2010

Et Henri Mérou, n'écoutant que son courage, décida d'étendre le linge...
Et Henri Mérou, n'écoutant que son courage, décida d'étendre le linge...
Une loi pour la burqa, et un arrêté municipal pour le linge qui sèche aux fenêtres. Le parallèle se poursuit : la loi a été soumise au Conseil constitutionnel, l’arrêté anti-culottes a été soumis au tribunal administratif.

Chacun attend avec impatience ce que sera cette jurisprudence textile.

Reillanne est petit village de 1 500 âmes qui sent bon la Provence du Luberon. Un petit village où figurez vous, on voit le linge sécher aux fenêtres. Un drame pour le maire, Alain Calvet, qui le 8 juin dernier a signé un arrêté interdisant cette pratique aussi veille que les maisons.

Eh, peuchère, on est dans le Luberon, et le maire a sans doute en tête de hisser Reillanne au  niveau de Gordes ou de Roussillon. Alors, sus aux culottes, et le garde champêtre pourra verbaliser les récalcitrants.

Une discrimination sociale sans précédent pour ceux qui n’ont pas de jardin ! Mais le maire a réponse a tout : « On peut toujours étendre, de manière discrète, aux fenêtres et derrière la salle des fêtes. D'ailleurs c'est inscrit dans mon arrêté ». Etendre, c’est étendre… De manière discrète, c’est utiliser des tenues de camouflage ? 589936629.jpg

Le maire dispose d’un pouvoir de police lui permettant de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité, la sûreté et la salubrité publique (Code des collectivités territoriales, art. L. 2212). Devant la menace, son sang n’a fait qu’un tour.

Oui, mais voilà, l’arrêté municipal est resté coincé comme une arrête au fond du gosier d’Henri Mérou, artiste peintre de la commune, qui a répliqué en fabriquant et en accrochant devant sa maison des  culottes géantes de 2,50 m ! Un véritable attentat, et Monsieur le Maire n’a pas eu le temps d’appeler le garde champêtre pour dresser procès verbal. Il a remonté ses manches pour décrocher les culottes, mais Henri Mérou lui a fait part de son désaccord en des termes aussi fleuris que les culottes étaient blanches. Résultat : une plainte pour outrage.

Mais nous sommes dans le monde du droit. Aussi, l’artiste a répliqué par un recours devant le tribunal administratif de Marseille, estimant que l'arrêté n'est justifié par aucune menace en termes de sécurité ou de salubrité publique. Un comité se soutien à l’étendage du linge s’est formé, et on annonce courant octobre une journée en l'honneur du linge et de la lessive. Henri Mérou pourrait proposer à Georges Frèche de lui financer une statue de la mère Denis, ça serait chou !



Lundi 20 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par redk le 20/09/2010 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo l'artiste, cette culotte est a la juste taille du président du conseille général le gros pro sionazis Frèche!!

2.Posté par rachi le 20/09/2010 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Redk tu te trompes, Reillane se trouve entre Forcalquier et Céreste dans les Alpes de Haute Provence à 15km de Manosque et fait partie de la région PACA dont le président du conseil général est Vauzelle (un peu moins gros et un peu moins con que Frêche ).

Quant à l'espingouin de Calvet il n'est pas sorti de l'auberge avec son arrêté bidon et tout ça pour essayer d'attirer les touristes ... à Reillane (1500 habitants) !!!

3.Posté par redk le 20/09/2010 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut rachi

Autant pour moi et merci pour la précision, quoi qu'il se dis, que le savoir clientèle de Vauzelle est bigrement efficace, si la culotte est trop grande, il pourra toujours en faire cadeau au gros frèche!!

4.Posté par rachi le 22/09/2010 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Redk.

Notre Vauzelle n'est pas épargné en ce moment avec l'affaire Andrieu et les subventions accordées à des associations bidons pour acheter la paix dans les quartiers et les voix lors des élections , de vrais pratiques de mafieux.
Ce système clientéliste aurait été mis en place par Gaudin, reconduit par la gauche sans état d'âme. On y trouve de tout : une vraie salade niçoise.




Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires