International

Les contrats d'armements des Etats-Unis avec Israël et les pays arabes


La conclusion de plusieurs contrats d'armements les Etats-Unis avec le régime sioniste et plusieurs pays arabes qui comptent parmi les alliés de Washington au Moyen-Orient a fait la une de la presse régionale et internationale :


Irib
Dimanche 5 Août 2007






Pendant une période de 20 ans, les Etats-Unis livreront des armements à l'Arabie saoudite et les autres pays arabes du golfe Persique, pour un montant de 20 milliards de dollars. Parallèlement, les Etats-Unis vont livrer au régime sioniste et à l'Egypte des armements pour un montant de 42 milliards de dollars.

Le contrat d'armement signé avec l'Arabie saoudite augmentera la puissance défensive de ce pays, renforçant les capacités des forces balistiques, aériennes et maritimes du royaume saoudien.

Dans ce cadre, le Secrétaire américain à la Défense et la Secrétaire d'Etat américain se sont rendus en Arabie saoudite.

Les Etats-Unis ont décidé également d'augmenter leurs aides militaires au régime sioniste de 25%.

Suite à la vente d'armements au royaume saoudien, les Etats-Unis se sont engagé à livrer des avions F-22 au régime sioniste, ces avions sont capables d'absorber les ondes radar.

Un grand nombre de membres du Congrès américain se sont opposés à la vente d'armements au régime saoudien, compte tenu du bilan de Riyad dans la lutte contre le terrorisme et l'approche négative de l'Arabie saoudite quant aux évolutions de l'Irak. Certains démocrates ont préparé au Congrès un plan pour interdire la vente d'armements américains aux Etats arabes du golfe Persique.





Analyses :



Les efforts de Washington pour renforcer militairement un Etat musulman "modéré", ayant un régime non démocratique, seront vivement critiqués aux Etats-Unis, d'autant plus que parmi les auteurs des attentats terroristes du 11 septembre 2001, figurent les noms de 15 ressortissants saoudiens.

Israël s'inquiète de voir les Etats-Unis conclure un contrat militaire important avec le royaume saoudien; Mais pour rassurer les Israéliens, les Etats-Unis ont décidé également d'augmenter leurs aides militaires au régime sioniste pour préserver la supériorité militaire de Tel-Aviv sur les Etats arabes de la région. A ce propos, le Premier ministre du régime sioniste, Ehud Olmert a déclaré qu'il serait acceptable que les Etats-Unis renforcent la capacité militaire des Etats arabes du Moyen-Orient, pour contrer la puissance grandissante de la République islamique d'Iran.

Si les Etats-Unis avaient réussi à mettre en place en Irak un gouvernement proaméricain, il aurait été envisageable que le régime de l'Arabie saoudite et des autres Etats arabes non démocratiques du golfe Persique soient remplacés par les Etats-Unis par de nouveaux régime proaméricains à l'allure démocratique. Mais la défaite politique et militaire des Etats-Unis en Irak ont conduit les dirigeants de la Maison Blanche de soutenir les régimes actuels de ces pays.

La décision des Etats-Unis d'augmenter de 25% leurs aides militaires au régime de Tel-Aviv montre que la priorité est donnée par Washington au maintien de la supériorité militaire du régime sioniste par rapport aux Etats arabes du Moyen-orient et du golfe Persique.

Le complexe militaro-industriel des Etats-Unis aura de très grands bénéfices par la conclusion des contrats d'armements à la fois avec Israël et les pays arabes.

Les contrats d'armements doivent être approuvés par le Congrès. Etant donné le mécontentement de la majorité démocrate de la politique irakienne de l'administration Bush, il est possible que le Congrès s'oppose sérieusement à la vente d'armements au régime saoudien.

Les milieux politiques de la région estiment que finalement ces armements vendus au régime proaméricains du Moyen-Orient, appartiendront aux peuples musulmans qui renverseront tôt ou tard leurs régimes non démocratiques.



Objectifs :

Alors que la situation sécuritaire de l'Irak se dégrade de jour en jour et les pressions s'intensifient de plus en plus sur le président américain, George W. Bush de retirer totalement les troupes américaines d'Irak, la conclusion des contrats d'armements avec les pays de la région peut avoir des significations différentes :

Contrer l'Iran : L'objectif de la conclusion de grands contrats d'armements avec l'Arabie saoudite est d'encourager une course aux armements dans la région, tout en essayant de lancer un défi militaire et sécuritaire à la République islamique d'Iran qui est incontestablement la plus grande puissance militaire du golfe Persique.

Rester en Irak : En création de nouvelles tensions dans la région du Moyen-Orient et notamment dans le golfe Persique, l'administration Bush tente de justifier le maintien des troupes en Irak, malgré les vives protestations des démocrates au Congrès.

Dominer le monde : Au cas où l'armée américaine serait obligée de quitter l'Irak, Washington veut renfrocer la capacité militaire de ses alliés dans la région, pour préserver sa domination régionale, contrer l'Iran et empêcher également ses adversaires européens de développer leur influence dans la région.

Reprendre la diplomatie traditionnelle : Les Etats-Unis ont décidé d'abandonner les théories néoconservatrices du "Grand Moyen-Orient" et de "démocratisation" des pays de la région, pour reprendre leur diplomatie traditionnelle au Moyen-Orient qui consiste à soutenir les régimes arabes proaméricains qui souffrent de sérieuses crises de légitimité à l'intérieur. Les Etats-Unis souhaitent pouvoir ainsi "isoler" les régimes indépendants de la région dont la Syrie et la république islamique d'Iran.

Profiter de la vente d'armements : En signant de grands contrats d'armements avec le régime sioniste et les Etats arabes du Moyen-Orient, le complexe militaro-industriel américains aura accès aux bénéfices très importants s'élevant à des dizaines milliards de dollars.

Jouer la carte d'al-Qaïda : En signant ces contrats avec les Etats qui auraient des liens étroits avec les groupes terroristes liés à al-Qaïda, les Etats-Unis souhaitent pouvoir encourager ces Etats à coopérer avec les politiques de Washington dans ce domaine.

Créer un bloc régional proaméricain : Les Etats-Unis se servent de tous leurs moyens politiques et diplomatiques pour créer un bloc régional composé du régime sioniste et des Etats arabes proaméricains pour faire croire que les pays de la région se sont réunis pour contrer l'Iran et les groupes comme le Hamas en Palestine ou le Hezbollah au Liban.


Dimanche 5 Août 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires