Sciences et croyances

Les chercheurs russes ont réussi à combiner le transfert de l’électricité et l’échange de données



Oleg Nekhaï
Mardi 30 Avril 2013

Les chercheurs russes ont réussi à combiner le transfert de l’électricité et l’échange de données

Les chercheurs russes ont réussi à combiner le transfert de l’électricité et l’échange de données. Une ligne, la première dans le monde, a été construite dans le technopôle de Doubna dans la banlieue de Moscou. Elle représente un câble de fibre optique entre deux pylônes. C’est un projet de l’entreprise Mezon rattachée à l’université Doubna.

Les spécialistes russes ont améliore une technologie proposée par l’ingénieur et physicien américain Nicolas Tesla au XIX siècle : un conducteur métallique utilise les caractéristiques de résonance d’une ligne simple pour effectuer un transfert d’énergie. Au micro l’ingénieur en chef de la société Mezon qui a mis au point ce savoir-faire, Alexandre Antonov :

« Il y a des données qui sont transmises par la fibre optique alors que l’énergie passe par l’armature métallique du câble. La structure du câble prévoit dix fibres optiques, qui se trouvent dans un tube enveloppé par un ruban métallique qui sert à protéger le câble. Et puis il y a une couche en polyéthylène. Des données sont transmises donc par la fibre optique, et l’électricité par cette tresse. Comme on y utilise la méthode par résonnance, il n’y a pas de courant actif mais une onde ce qui fait que diminue la perte du courant et on peut faire des transferts d’énergie à longue distance. C’est cela qui constitue le grand avantage ».

L’armature du câble peut être utilisée par les opérateurs mobiles ce qui permettra de diminuer la teneur en cuivre parce que l’électricité est transmise par la tresse en acier. La combinaison du transfert d’électricité et de celui de données permet une grande synergie, souligne le vice-recteur de l’université internationale Doubna en charge du projet Iouri Krukov.

Deux chantiers d’essai ont été construits à Doubna afin de tester le réseau intelligent de distribution d’électricité et de données : l’un est situé sur le territoire de l’université et l’autre au bord de la Volga. Des réverbères, les caméras, les points d’accès Wi-Fi sont connectés à des serveurs de contrôle à l’aide des câbles de fibre optique. Selon les experts, ce savoir-faire des inventeurs russes a un fort potentiel de développement.

http://french.ruvr.ru



Mardi 30 Avril 2013


Commentaires

1.Posté par ffilou6 le 30/04/2013 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"de diminuer la teneur en cuivre parce que l’électricité est transmise par la tresse en acier"
Je n'y connais rien, mais je voudrais savoir :
-est ce que l'acier coûte moins cher que le cuivre?
-lequel est le moins toxique en tant que tel?
-lequel est le moins polluant et toxique à extraire ou produire, fabriquer?

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires