Lobbying et conséquences

Les Sionistes ingrats à Mr B.Obama qui les honore dans le drame existentiel


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 06:15 Impunité « made in Europe »


Certains sionistes parlent de la naïveté d’Obama face à la montée des islamistes au Maghreb inclus l’Égypte et bientôt d’après eux ceux de la Syrie !!!
En vérité ils sont plus naïfs que le sens du terme en lui-même et donc archi-naïfs.


Boujemaa Kharraj
Samedi 7 Janvier 2012

Les Sionistes ingrats à Mr B.Obama qui les honore dans le drame existentiel
Je croyais que le discours de Mr le président des Etats-Unis de couleur - dans toute la signification historique raciale que la démocratie a finie par honorer- en Egypte le 4 juin 2009 était largement suffisant pour convaincre le monde arabe qu’Israël est partie prenante même de la schématique de la pensée et état d’âme de la Maison blanche avec comme cachet officiel de la légalisation de cette vérité : ce discours était préparé par quatre membres du Conseil de sécurité nationale, tous juifs sionistes dont Daniel Shapiro directeur Proche-Orient et membre de l’AIPAC… auxquels Mr McFaul le superviseur de la National Endowment for Democracy, avait confié cette mission.
Aussi je croyais que les Etats arabes et bon nombre de ceux du monde avancé et ceux émergents qui avaient mal compris le vrai dessein de ce président noir qui a fini dans la haute solitude. Alors que voilà même les sionistes qui font la tête de pointe occidental en orient et qui vivent dans le fictif existentiel ici bas à travers un état Israël rêvé aussi par Napoléon Bonaparte l’héritier du Judaïsme (Voir Le Premier Français et son amour d'Israël) ... sont en mal de mer et perte de compréhension en « vaisseau noir Obamania » tout en tourbillonnant dans une certaine peur existentielle incarnée depuis l’exode. Ainsi ils l’accusèrent de naïf face aux islamistes… !!!
Alors qu’à propos de la favorisation occidentale sous l’ordre des USA de la montée des Islamistes au Maghreb …etc il y a un dicton de la femme Marocaine qui dit « la saleté enlève la saleté ». Bien sur ici la saleté métaphoriquement c’est le faux attribut collé à l’Islam : « Le terrorisme ». Il s’agit donc dans la réelle politique dont la Straussienne de faire de « l’Islam modéré » soit il à l’image Turc un bouclier au nord africain …etc. pour contrer l’autre Islam dit terroriste.
Notons bien que le président des USA savait sûrement « l’Unique Islam » celui dans lequel le premier humain sur terre qui avait appelé les gens à la prière était un noir nommé « Sidna Bilala ». Mais nous devons aussi lui reconnaître le droit de faire « le politicus ». Chose qui ronge l’affectif des Sionistes en perte de concept même de l’Etat d’Israël et du sens du nom du prophète Israël.
Bien sur « Le Politicus » ici revient au moins au temps de l’assassinat de John F. Kennedy jusqu’au11-Septembre en passant par le Watergate, l’Irangate …
Ceci dit, c’est pour situer la difficile position de Monsieur Obama sur un panorama dans lequel nous remarquons l’évolution du caractère d’un pouvoir aux États-Unis devenu très répressif au détriment de la démocratie dont pourtant Obama devrait reconnaître loin de toute ingratitude son destin de leadership et sa responsabilité morale avant tout « Humaniste ».
Peut être les réels intellectuelles sont appelés à faire des efforts pour comprendre la situation difficile d’un président intellectuel dans un grand pays où les grands maîtres intellectuels avaient décidé de se détruire dans l’intellectualisme du Straussisme pour un nouveau monde et donc se rappeler Irving Kristol le promoteur de « la contre-culture dans les mouvements estudiantins » qui qualifiait un certain « Manifeste Powell » commandé par la Chambre de Commerce des Etats-Unis qui est des plus discrets de « contre-révolution intellectuelle ». Ce manifeste mena directement à la présumée « Révolution Reagan » Et donc au Projet » Jugement dernier » dont Donald Rumsfeld et Dick Cheney faisaient partie de l’équipe théorisante.
Dick Cheny !!!!!? Tiens il y a de quoi comprendre le non dit et non révéler de la personne présidentielle Obama. C’est pourquoi il faut revenir sur le souhait de Dick Cheney dont lequel il voudrait voir Hillary Clinton à la présidence contre Barack Obama. "
Dans ce contexte rappelons nous la trêve de la constitution des USA de l’après 11 septembre au temps Bush-iste qui n’est au fait que la présence furtive de « la suspension de la Constitution des USA » relevant du Réganisme dans l’esprit de la philosophie de la « continuité du gouvernement » dit COG « Continuity of Government »
Comment donc restituer cette USA - mais des vrais démocrates- de tout l’occident avec du vrai Smart Power?
Ce n’est pas pour innocenter ou défendre Mr Barak Obama qui a commencé sa démarche pour 2012 par la satisfaction de l’autre Etat Américain en orient qui est Israël dans le détroit d’Hormuz…mais c’est pour rappeler combien les Sionistes ne méritaient pas cette honneur dramatique et sanguinaire que les occidentaux oligarchistes cherchent à totémiser dans la conscience mondialiste et faire de la planète terre un parc pour les gens dans la bipédie homo- sapienne…
Aussi par l’occasion, dire à cet intellectuel Obama à propos de la version Maghrébine que « Les joueur des serpents finissent par se faire mordre par leurs serpents ». C’est un dicton Maghrébin.



Samedi 7 Janvier 2012


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires