MONDE

Les Marocains contestent les élections, violence dans la capitale



M'sili
Mardi 25 Octobre 2011

Les Marocains contestent les élections, violence dans la capitale

Des manifestations au Maroc? Circulez, y’a rien à voir.

e n’avais pas vraiment l’intention de parler de la situation politique au Maroc car l’actualité de ce pays, appartenant comme l’Algérie à l’ancienne sphère coloniale française, est habituellement largement couverte par la presse française et francophone.

Mais pas toujours, puisque nos media semblent tarder ) parler des manifestations qui viennent de se dérouler dans plusieurs grandes villes du royaume.

Ces manifestations ont eu lieu à l’appel du mouvement d’opposition du 20 février et dénoncent les prochaines élections parlementaires qui doivent se tenir dans ce pays. La police est intervenue et des coups de matraque ont été distribués.

Nous n’en sommes pas à la répression qu’ont connu ou connaissent encore d’autres pays arabes, mais il semble que les choses ne soient pas si consensuelles qu’on veut bien le dire dans cet Etat du Maghreb.

L’absence ou la rareté de la couverture médiatique de ce qui se passe à Casablanca ou à Safi nous montre d’abord que les opposants Marocains ne disposent pas du soutien dont bénéficient d’autres opposants dans d’autres pays arabes. 

On voit mal par exemple MM. Sarkozy et Bernard-Botul-Henri Lévy convoquer une réunion à Paris pour tenter d’unifier l’opposition marocaine. M. Lévy n’a semble-t-il même pas envisagé d’inviter certains responsables de l’opposition à boire le thé avec lui dans le riad qu’il possède au pays de l’arganier.

Pourtant la manifestation de Rabat avait de quoi piquer l’intérêt d’une presse occidentale qui s’est étendue sur le message que les images de la mort de Mouammar Kadhafi constituait pour un autre dirigeant Arabe, le président Syrien Bachar al-Assad pour être précis.

Et justement les manifestants de Rabat arboraient des photos du corps du dirigeant Libyen tout en scandant «C’est ce qui arrive aux despotes.»

Sauf erreur de ma part, ces manifestants ne parlaient pas du président al-Assad.

Les Marocains contestent les élections, violence dans la capitale

Par Souhail Karam, Reuters, 23 octobre 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

 Rabat – Des milliers de Marocains ont manifesté dans les villes du pays ce dimanche, appelant à un boycott des élections législatives anticipées du mois prochain dont le résultat sera décisif pour l’avenir des réformes élaborées par le palais royal.

Ces manifestations sont les dernières en date d’une série de manifestations du mouvement d’opposition du 20 février dominé par la jeunesse, inspiré par les soulèvements qui ont renversé les dirigeants en Tunisie et en Egypte, pour exiger une monarchie parlementaire et la punition des officiels accusés de corruption.

Dans la capitale Rabat, un journaliste de Reuters a vu des dizaines de policiers anti-émeute frappant à coup de matraque et à coups de pieds des manifestants qui s’étaient rassemblés devant le siège du parlement, au terme d’une marche qui avait rassemblé environ 3 000 personnes.

Un élu local de la mairie de Casablanca, la plus grande ville du pays, a déclaré qu’environ 8 000 personnes ont pris part à une manifestation semblable dans cette ville. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans d’autres villes comme à Fez et à Tanger.

“Ces manifestations nationales avait pour mot d’ordre commun un appel au boycott des élections législatives du 25 novembre,” explique Omar Radi, un militant du comité local du mouvement du 20 février à Rabat.

“Il est évident que ces élections remettront au pouvoir les mêmes personnages qui pillent les richesses du pays depuis des années et ont pris en otage l’avenir de la population marocaine, » ajoute-t-il.

Dans des discours récents, le roi Mohamed a promis que les élections seraient honnêtes et transparentes. La principale force d’opposition le Parti de la Justice et du Développement (PJD) a critiqué la législation électorale récemment adoptée parce qu’elle ne fait pas assez pour prévenir l’achat de votes.

En vertu des réformes approuvées par referendum en juillet, le roi Mohamed cèdera certains de ses pouvoirs à des responsables élus mais aura toujours le dernier mot pour les décisions stratégiques. Le nouveau gouvernement élaborera des lois consacrant une nouvelle constitution.

En mars, le monarque âgé de 48 ans avait réagi promptement aux manifestations inspirées par la contestation en Tunisie et en Egypte, et avait promis une limitation de ses pouvoirs via des changements constitutionnels. Le scrutin parlementaire prévu en septembre 2012 avait été convoqué de manière anticipée.

Mais les manifestants de Rabat, rejoints pour la première fois cette semaine par des centaines de diplômés au chômage, scandaient « Les élections sont une mascarade, on ne se fera pas avoir cette fois. »

“L’argent et le pouvoir doivent être séparés,” lisait-on sur une pancarte portée par les manifestants, tandis que de nombreux autres brandissaient des photos du corps de Mouammar Kadhafi, le dirigeant déposé et tué en Libye, avec cette légende : «C’est ce qui arrive aux despotes.»

La charte propose par le roi avait reçu un soutien presque unanime lors d’un referendum tenu en juillet dont ses détracteurs avaient dit qu’il avait été trop précipité pour permettre un véritable débat.

Des élections parlementaires ont lieu au Maroc depuis près de cinquante ans et sont souvent considérées comme une mise en scène de façade destine aux allies occidentaux de la monarchie. Le roi et une élite secrète proche de la cour nommaient le gouvernement et  prenaient les décisions politiques importantes.

Leur mainmise sur le pouvoir a été facilitée par un fort taux d’analphabétisme et la déférence bien ancrée à l’égard d’une dynastie qui dit descendre du prophète Mohamed et contrôle les media.

Le ministère de l’intérieur a recouru à une tactique où se mêlent la répression et le diviser pour régner afin de mater la dissidence politique. Ce qui a conduit de nombreux Marocains à se désintéresser de la politique : le taux de participation au dernier scrutin législatif avait été officiellement de 37 %.

http://mounadil.wordpress.com/



Mardi 25 Octobre 2011


Commentaires

1.Posté par Al Nour le 25/10/2011 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette famille royale ne descend en rien au prophète Mohamed(SAWS) la famille de Mohamed(SAWS) est tenu secrète par Allah (SW), un roi qui se croit pour VIP,qui fait vivre son peuple dans la pauvreté,les étrangers ont plus de droit que le peuple et plus favoriser,l'augmentation des étrangers au Maroc a rendu tout chère, un marocain moyen ne peut même pas s'acheter une terre en raison des prix élevés et la corruption n' est pas une exception dans ce pays, juste pour faire ta carte d'identité tu galères si tu veux que ça aille vite faut sortir l'argent,les flics t'accostent pour un bac chiche. Bref un roi digne des autres rois gouverné par les sionistes.

2.Posté par AS le 25/10/2011 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le frere rami en suede a faitr une bonne etude sur les larbins de la france-israel de la famille glaoui.... et les musulmans sont des gens libres ils ne se prosterenet que devant Dieu pas devant des franc macon perdo pornophile

3.Posté par AS le 25/10/2011 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila ould el glaoui... al yahoudi

http://rami.tv/fr/alaouites/hassan2/fils-de-glaoui.htm

tu comprends maintenant quand on te dit que le makhzen, le drs, la police secrete de ben al, la dst c'est de la racaille sefarade raciste sioniste... recherches par toi meme...

4.Posté par AS le 25/10/2011 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les glaoui sont convertis a lalaouisme, comme les chines des al assad.... mis en place par les juifs sioniste de paris... que certians dissidents francais defendent sans vriament connaitre le pourquoi du comment...

a nous musulmans personne ne nous l'a fait, c'est la raison nous sommes hais et crians a la fois...

gaddafi contre misrata ou sont les libyens et les musulmans ?

5.Posté par consciencehumaine le 25/10/2011 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MANIPULATION...
BAS LES MASQUES...
ils attendent que ça... le chao afin de piller ce qui reste du maroc et donner une bonne raclée au "goys" arabes au passages ...
Afghanistan, Irak, Tunisie, Libye...encore plus d'innocents morts afin d'étancher la soif de sang de ces sionnards.
Rien n'a été résolu... que du contraire ...le chao et la division...
Comme par hasard, on met de l'huile sur le feu avec le sahara, les réformes, les attentats (qui sentent la main mise sionniste à plein nez) tout cela afin de créer la nécessité d'une ingérence et donc d'une bonne bastonnade et d'une confusion profonde...et cela en ce moment précis... pourquoi ?
Ouvrez les yeux bon sang !
Heureusement le maroc et les marocains en général ne sont pas dupes...j'espère en tout cas qu'ils sauront rester maître de la situation.
J'espère que c'est également le cas pour nos frères algériens...
Que Dieu nous protège tous... Ils planifient mais Dieu est le plus grand des planificateurs...

6.Posté par africain du nord le 26/10/2011 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un des problème au Maroc c'est que le roi descendant d'usurpateurs inqualifiables prête allégeance aux arméricains, aux sionistes et à l'occasion il cède sa demeure pour y voir flaner Salkozy..si un peuple veut ce débarasser d'une monarchie encore faut-il qu'il parvienne à convaincre les yankees qui ont le contrôle de cette monarchie du bien fondé de leurs revendications
Quand à BHL je crois qu'il démontre à quel point il se fout des droits de l'homme du peuple marocain, avec son luxurieux riad à Marrakech où il exploite une main d’œuvre corvéable à merci...bon je n'irai pas plus loin dans l'analyse des raisons pour lesquelles le peuple marocain ( pour le quel j'ai beaucoup d'admiration ) est loin d'avoir les médias français à ses côtés

7.Posté par conscience humaine le 26/10/2011 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

africaindunord, Tiens ? encore des rumeurs non fondées. D'autre part, pourquoi le roi du maroc voudrait mettre le chao dans son propre pays ? Car c'est bien ce que tu sous entend par tes propos ... c'est pas du tout logique.
Le roi a proposer des réformes qui vont dans le sens de son peuple et c'est très suspect que des mouvements veuillent empêcher cela ...
La logique que j'y vois est de vouloir faire tomber l'autorité afin de profiter et de mettre le pays à feu et à sang à l'instar de ce qui s'est passé dans d'autres pays arabes car ce qu'on y voit aujourd'hui est le chao, la totale confusion et la division et rien n'a été résolu....et l'installation de bases militaire afin de protéger encore plus israhell géopolitiquement.
Faut pas s'y tromper ...

8.Posté par africain du nord le 26/10/2011 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

conscience humaine je ne sous entends pas que le roi du Maroc souhaite le chaos dans son pays..pas du tout. au contraire il souhaite mater la manifestation qui dérange ses petites affaires et celles aussi de beaucoup d'occidentaux qui jouissent d'une main-d’œuvre à très bon marché sur le sol marocain...le roi du Maroc veut que son pays continue à être ouvert aux sociétés étrangères donc il fera tout pour que règne l'ordre et non pas le chaos
Mohamed 6 fera un effort pour faire semblant d'entendre les manifestants, il promulguera quelques lois sociales économiques pour calmer les manifestant c'est tout.
le vrai problème au Maroc c'est la monarchie qui aurait du s'effacer depuis longtemps mais qui a été remise au goût du jour par la France et d'autres puissances occidentales.
est-ce que j'ai le droit de penser ça ou bien dois-je la fermer sous les menaces des gardiens de la monarchie
qui peuvent aller n'importe où pour te débusquer et te faire taire
nous avons au Maroc une énorme mafia qui contrôle à peu près tout
vouloir se libérer de cette mafia sera un combat long et douloureux
la question c'est : est-ce que les marocains veulent vraiment être libéré d'un régime corrompu?
sont-ils prêts à se battre pacifiquement, à montrer leur détermination sans violence sinon c'est foutu

9.Posté par karim le 31/10/2011 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un sujet marocain ou on laisse parler que les algérien et on censure les marocains voila votre démocratie algérienne

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires