Proche et Moyen-Orient

Les États-Unis et Israël débutent la colonisation du Nord de la Syrie


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 13 Août 2018 - 08:06 Les racines de la crise monétaire en Turquie



Mercredi 4 Novembre 2015

Les États-Unis et Israël débutent la colonisation du Nord de la Syrie

La colonisation du Nord de la Syrie est un vieux projet israélien lié au développement des missiles. Il s’agit de créer un État indépendant au Nord du pays de manière à contrôler la Syrie par l’arrière, à la manière dont les Israéliens ont créé l’État du Soudan du Sud, en 2011, pour contrôler l’Égypte par l’arrière.
Ce projet israélien avait été repris par la France et a donné lieu, en 2011, à un traité secret signé par Alain Juppé et Ahmet Davutoglu.
La Turquie était convenue que cet État serait dirigé par sa minorité kurde et qu’Ankara pourrait y expulser le PKK et affirmer le suprémacisme turc dans son pays.
En septembre 2013, le Pentagone faisait publier par Robin Wright une nouvelle carte de redécoupage de la région, incluant la création de l’Émirat islamique de Daesh et celle d’un nouveau « Kurdistan » dans les territoires arabes de Syrie.
À la mi-octobre 2015, en réaction à la campagne russe contre les jihadistes, la CIA a créé les « Forces démocratiques syriennes », présentées comme une alliance des Kurdes syriens et de « rebelles ». En réalité, les FDS sont une nouvelle étiquette du YPG (les forces kurdes jusqu’ici fidèles à Damas) auquel on a ajouté quelques alibis arabes.
Immédiatement, les Kurdes de Syrie ont décidé de kurdiser les territoires du Nord de la Syrie. Ils ont donc commencé à occuper les maisons des non-Kurdes et envoyé une lettre comminatoire aux écoles leur enjoignant de licencier leurs professeurs arabes et de prendre des professeurs kurdes pour un enseignement exclusivement en kurde.
Les nouveaux enseignants, venus d’Irak et de Turquie, transcrivent souvent la langue kurde en alphabet latin, que les arabes et les Kurdes de Syrie ne savent pas lire.
Les arabes, qui sont majoritaires dans ces territoires depuis plusieurs millénaires, et les autres minorités ont vivement protesté. En deux semaines, le mouvement s’est étendu, de nombreuses écoles ont été contraintes d’obéir, sauf celles de la minorité chrétienne assyrienne qui a déployé sa propre milice pour les défendre.
Historiquement, seul un tout petit territoire situé au Nord-Est de la Syrie est kurde. Contrairement à la Turquie, la République arabe syrienne accorde les mêmes droits à tous ses citoyens indépendamment de leur origine ethnique, de leur religion ou de leur appartenance politique. Il n’y a donc aucune raison de créer un Kurdistan indépendant en Syrie. Si tel devait cependant être le cas sous la pression états-unienne et israélienne, alors cela ouvrirait droit à des revendications identiques de la part de dizaines d’autres groupes ethniques et religieux dans l’ensemble de la région.
Si elle devait avoir lieu, la création d’un Kurdistan dans une terre arabe ouvrirait un nouveau conflit comparable à celui de la Palestine.

http://www.voltairenet.org/article189138.html



Mardi 3 Novembre 2015


Commentaires

1.Posté par mohamed ayoub le 04/11/2015 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

blablaba.....reseauvoltaire,les myhtomanes.
Mais la syrie etait deja coloniser par les USA ET israel ,ASSAD n est il pas leur valet.

2.Posté par Mila le 04/11/2015 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Mais la syrie etait deja coloniser par les USA ET israel ,ASSAD n est il pas leur valet."


C'est juste !

3.Posté par Arthur Gohin le 05/11/2015 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Assad était le valet de d'Usraël, pourquoi déploieraient-ils tant d'énergie pour le renverser?

4.Posté par yukof le 05/11/2015 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin
vous pouvez me citez un fait qui prouve que les USA veulent renverser Assad ? un bombardement américain sur son armée ??? les américains ont meme sauvés Assad de la progression de l'EI à Deiz ezzors ....tout comme ils ont sauvés le gouvernement chiite d'irak qui aurait disparue sans l'intervention de l'US air force qui a stoppé la progression de l'EI ....

5.Posté par Mohamed ayoub le 05/11/2015 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé mais on a vu personne bombarder assad ni les usa ni la France ni la grande Bretagne, par contre ils bombardent les rebelle.

6.Posté par Mila le 05/11/2015 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arthur Gohin


La Russie, Israël, Iran et l'Occident aident Bachar el-Assad à massacrer le petit peuple syrien, les quartiers huppés ne sont pas bombardés.

7.Posté par as le 05/11/2015 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

parce qu'il ne faut pas reveler les operations aux peuples... assad ont servi a une etape de la strategie israelienne, celui d'interdire l'Islaam, imposer la laico-sionisme, tenir les frontiere provisoire de l'entite sioniste et les garder, maintenant que c'est fait, les populations sont abruties, et divisees, y a plus qu'a s'emparer des champs de gaz et de petrole... diviser pour mieux regner...

y aura toujours des gens pour dire le systeme d'avant etait mieux que le chaos de oded ynon... mais l'ennemi est des deux cotes du manche

du cote des assad et du cote de ceux qui veulent le remplacer a tout prix, sacrifiant des millions d'innocents

nous Musulmans n'avons rien a voir ni avec les sectes talmuqiues de ryadh et teheran, ni les tyrants laico-sionistes mis en place par les colons franco-israeliens

la fitna se retourne contre l'ennemi maintenant... assad regnera sur le alawistan-druzistan, et le monde pensera que la division selon le plan ynon sera le fruit de la geurre civile, la division... mais le plan a ete enclenche depuis longtemps, et son auteur ne compte pas les decades... maintenant le grand yisrael signifie la fin d'israel, rien d'autre!

8.Posté par bazooka le 05/11/2015 17:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assad à toujours été un ennemi sympathique pour Israël. Pas un seul coup de feu sur le Golan en 20 ans.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires