MONDE

Les Assassins !


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 2 Décembre 2018 - 14:00 La BIBLE et L’AMOUR …


A tous ces assassins qui ont cru pouvoir se soustraire de l’implacable châtiment de Dieu ainsi que de l’inévitable revanche des hommes, je rappelle la terrible sentence divine : «  Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils [éprouveront] ! ». Saint Coran.


Cide
Jeudi 4 Juin 2015

Les Assassins !
Il est bien connu dans la tradition musulmane que « Dieu laisse faire mais ne néglige point ». Tout sera en effet jugé entièrement au moment opportun.

Malheur donc à ceux qui commettent de telles forfaitures. Massacrer massivement, et par centaines des milliers, des femmes et enfants innocents n'est pas un crime léger qui peut passer sans sanction dans l'ici-bas, beaucoup moins dans l’au-delà ensuite.

Nul doute donc que le Hitler bouddhiste, la souillure de sa religion et même de toute l'Asie, finira bien par trouver son châtiment. Si ce n'est le cas, c'est que, en notre temps dit moderne, on peut s'en prendre impunément à un million de personnes, les persécutant, les chassant, les massacrant, violant leur femme et incendiant leur maison en toute impunité.

Pire, le gouvernement birman qui permet ces atrocités est de nouveau devenu fréquentable, qualifié de démocratique et partenaire économique.
Sans parler de sa baudruche lâche et hypocrite Aung San Suu Kyi couronnée déjà fallacieusement, signe supplémentaire de cette imposture éternelle de Prix Nobel de la paix.
Celle la même qui, clairement et sans ombrage aucun, justifie et explique le génocide en exécution envers la minorité Rohingya.

Dans la haine passionnelle, tenace et soutenue n'oublions pas la plus ancienne dans notre monde contemporain, celle que l’entité sioniste voue aux Musulmans de par le monde.
De ce fait, il est incontestable que, juste derrière le nazi bouddhiste, son alter-ego Netanyahou tient fièrement son rôle de second, faute d'avoir le courage d'occuper celui de premier.
Les massacres en masse perpétués tous les deux ans contre les femmes et les enfants palestiniens en sont en effet la preuve irréfutable bien que l'on ne peut passer aussi sous silence le rôle néfaste de ce foyer de haine dans l’embrassement islamophobe mondiale.

De l’Amérique à l'Europe en passant par l'Asie et même du monde arabe, ce sont toujours effectivement ses sbires et affilés qui diffusent partout cette maladie contagieuse et, désormais, meurtrière.
Cependant la grande hécatombe est bien dans les pays arabes. Là où les dictatures les plus sanguinaires et les plus barbares sévissent depuis longtemps avec souvent l'aval implicite et, parfois même, explicite de la communauté internationale.
En fait du moment que le sang versé est musulman, aucune loi ne tient. Aucune limite, ne s'impose. Et c'est ainsi qu'un demi million d'hommes et femmes sont massacrés jusqu'à présent en Syrie, au vu au su du monde entier. Sans parler d'une quinzaine de millions de déplacés et dispersés à travers le monde dans des conditions inhumaines.
Rien à voir donc avec la miteuse légende du massacre des chrétiens d'Orient avec lequel on nous bassine à longueur de journée et qui, tout compte fait heureusement, ne dépasse même pas une dizaine de morts.
Et c'est d'ailleurs ici que se révèle ce nouveau racisme sur la base religieuse qui, désormais, est érigé en règle absolue pratiqué ostensiblement et honteusement de tous, mettant à mal l'imposture de certaines nations occidentales fallacieusement humanistes et universalistes.

Surtout quand un général chef d'une armée compradore renverse manu militari un chef d’État civil démocratiquement élu et suspend unilatéralement une constitution approuvée majoritairement par voie référendaire.
L'un est Bachar l'autre c'est al-Sisi, deux alliés objectifs en somme d'un même massacre à ciel ouvert. Un torrent de sang alimenté quotidiennement en Syrie par des milliers de barils explosifs lancés par les avions militaires de Bachar sur les maisons, les hôpitaux et les écoles.
Autant dire là où une population démunie et résignée s'entasse misérablement en attente d'une mort certaine, considérée symboliquement plus clémente dans la mesure qu'elle offre aux plus chanceux une sculpture digne et reconnue loin de l'anonymat et la perdition de l'exil.

Quant au général al-Sisi, il a réussi un exploit inégalé : celui de faire des prisons d'Égypte l'endroit le plus élitiste du monde. Du moins la plus grande concentration par mettre carré de docteurs, ingénieurs, médecins, avocats, intellectuels et autres hommes de culture.
Tous entassés en effet comme les mal-propres qui ne sont pas, en attente d'une pendaison jusqu’à que mort s'ensuive décrétée par un juge obéissant au doigt et à l’œil à une milice militaire anticonstitutionnelle et anti républicaine qui a détourné contre le peuple égyptien ses armes et ses propres moyens.
Et c'est ainsi qu'en terme d 'épuration de l’Élite intellectuel et politique d'un pays, les procès du Caire n'ont rien de à envier à ceux de Moscou commandés par Staline.

Tandis que, paradoxalement, les assassins, les criminels et les corrompus de tout acabit pullulent eux comme de la mauvaise herbe dans les casernes militaires, les commissariats de police et les perchoirs des tribunaux, autant dire que la médiocrité crasse a fait place nette. Une inversion de valeurs à laquelle cette vieille Égypte s'est hélas bien accommodée depuis toujours.

Depuis en vérité mille ans quand le grand poète al-Moutanabi, choqué par le misérabilisme de la classe dirigeante égyptienne de l’époque, s'indigna :
« Les nobles d'Égypte s'y sont assoupis ------- ses renards et d'autres crevures y règnent depuis »(1).
A en croire aussi qu'il parle expressément d'al-Sisi d’aujourd’hui quand il dit :
«A chaque fois qu'un ignoble valet démet son maître trouve-t-il en Égypte réussite et bien-être?»(2).
Rien de surprenant alors de le voir régner en Égypte jusqu’à même y devenir le symbole par excellence de la haine anti-musulmans. Pas étonnant non plus de trouver ses paroles et ses dires(3) cités par les islamophobes du monde entier en preuve que, exultent-t-ils, les musulmans veulent massacrer les adeptes des autres religions ; alors que ce sont bien eux qui sont victimes d 'assassinant de masse et d’épurations croissantes dans les quatre coins du monde.

Quoiqu'il en soit toute chose en son temps et celui de la justice viendra inéluctablement.
Dès lors à tous ces assassins qui, dans leurs folies meurtrières, ont cru pouvoir se soustraire de l’implacable châtiment de Dieu ainsi que de l’inévitable revanche des hommes, je rappelle la terrible sentence divine : «  Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils [éprouveront] ! ». Saint Coran.





(1) نَامَتْ نَوَاطِيرُ مِصرٍ عَنْ ثَعَالِبِها, فَقَدْ بَشِمْنَ وَما تَفنى العَنَاقيدُ
(2) أكُلّمَا اغتَالَ عَبدُ السّوْءِ سَيّدَهُ أوْ خَانَهُ فَلَهُ في مصرَ تَمْهِيد
(3) http://www.itele.fr/monde/video/egypte-le-president-al-sissi-appelle-a-revolutionner-lislam-107359


Jeudi 4 Juin 2015


Commentaires

1.Posté par racbel1971 le 04/06/2015 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De ces 4 personnes j'enlèverai Bachar al Assad, et j'installerai à sa place Obama et le maître Chinois ainsi que Sarkozy

2.Posté par oh-daz le 05/06/2015 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

exactement @ racbel1971

Bachar al Assad n'aurait jamais du être affiché...j'aurais aussi affiché bush père & fils, j. mac cain...
ce genre d'assassins il y en a eu et il y en a encore; ils sont nombreux; il faudrait une façade d'immeuble
pour tous les afficher...

3.Posté par Yusuff le 05/06/2015 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mes freres on a fait afficher Assad expressement avec d'autres monstres pour seulement que vous croirent que le messieur qui a ecrit est neutre. La ruse. Ils sont tous pareil sauf la tete qui change.

4.Posté par yukof le 06/06/2015 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pourtant Assad a tués plus de civiles musulmans que les 3 autres ... alors en quel honneur il devrait pas etre affiché ? et vous auriez le courage de le dire devant des réfugiés syriens ? leurs dires que si ils ont perdus leurs familles dans les raids aériens du régime ou les enlèvements des chabihas , c'est qu'ils le mérités ?


5.Posté par goyinalou le 26/06/2015 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les assasins, les bush et la france, ils se baladent sans s'inquiéter et ils cherchent leurs semblables en la personne de Bechir pour la CPI quelle mensonge et mascarade du siècle, quitter la CPI le continent africain car c'est un GETTAPENS. pour les pays africains qui ne veulent pas coopérer, dans les contrats juteux.

6.Posté par RACHID le 18/07/2015 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La palme des crimes des pouvoirs arabes, revient à bachar, jamais vu un pouvoir dictateur arabes lache les barils d'explosion sur les villes et village, rien n'échappe aux hélicoptéres de bachar, les écoles, les hopitaux, les cimétieres, les mosquées, les églises, personne n'échappe ni les handicapés, ni les femmes enceintes, ni les vieillards, ni les enfants.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires