MONDE

Les 58 Propositions Pour l’évangélisation du monde !


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE



Zeinab Abdelaziz
Mercredi 7 Novembre 2012

Les 58 Propositions Pour l’évangélisation du monde !
Le Synode des évêques sur «la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne» (7-28 octobre 2012) s’est conclu par la présentation à Benoît XVI d’une liste de 58 "propositions", dans laquelle les évêques précisent la nature de la nouvelle évangélisation, son contexte, les réponses qu’elle apporte, et les acteurs de cette mission. Elles seront réélaborées par le pape pour son exhortation post-synodale qui sera le guide de la mise en pratique de ces recommandations.

Le texte se compose d’une introduction, de quatre parties, d’une conclusion, et s’étend sur 24 pages, format A4. Ces parties ont pour titres : la nature de la nouvelle évangélisation ; contexte du ministère de l’église aujourd’hui ; réponses pastorales aux circonstances actuelles ; acteurs/participants à la nouvelle évangélisation. Vu la longueur du texte pour un article, ne seront relevées que quelques phrases pour montrer à quel point l’Eglise, le Vatican ou cette Entité blindée, qui travaille de pair avec les forces de l’Empire qui domine actuellement le monde, prépare une croisade à l’envergure mondiale pour éliminer l’Islam. Car qui impose, qui crie haut et fort en appelant à la christianisation du monde, prépare essentiellement le déracinement de l’Islam, la seule Révélation du monothéisme qui soit restée intacte, et qui, par sa présence elle gêne, puisqu’elle comporte les accusations Divines des manipulations commises dans les deux autres monothéismes (cf. Le "Pourquoi" d’une Haine : Vatican-Qur’ân (1/3).

Dans la première partie intitulée : la nature de la nouvelle évangélisation, on trouve : « L'Église et sa mission évangélisatrice ont leur origine et leur source dans la Très Sainte Trinité selon le plan du Père, l'œuvre du Fils, qui a abouti à sa mort et sa résurrection glorieuse, et la mission du Saint-Esprit. L'Église continue cette mission de l'amour de Dieu dans notre monde » (4) ; «La nouvelle évangélisation appelle aussi l'Eglise à tendre la main à ceux qui sont loin de Dieu et de la communauté chrétienne pour les inviter à entendre à nouveau la Parole de Dieu afin qu’ils puissent rencontrer le Seigneur Jésus d'une manière nouvelle et profonde (…) [elle] requiert une attention particulière à l'inculturation de la foi (…) implique un effort pour permettre à l'Evangile de s'incarner dans la culture de chaque peuple » (5) ; «l'évangélisation est nécessaire pour le salut de tous (…) les hommes, trompés par le démon, se sont égarés dans leurs raisonnements, ils ont délaissé le vrai Dieu pour des êtres de mensonge » (6) ; « l'Église proclame la dimension missionnaire permanente de sa mission dans le monde entier dans le but d'encourager toutes les Eglises particulières à évangéliser (…) à ceux qui ne connaissent pas Jésus-Christ » (7) ; «nous ne pouvons rester indifférents au processus de sécularisation » (8) ; « Proclamer la Bonne nouvelle et la personne de Jésus est une obligation pour tout chrétien (…) En même temps, c'est un droit inaliénable de toute personne, quelle que soit sa religion ou son absence de religion, d'être en mesure de connaître Jésus-Christ et l'Evangile » (10) ; « Les pères synodaux reconnaissent que l'enseignement de Vatican II est un instrument essentiel pour la transmission de la foi dans le contexte de la nouvelle évangélisation » (12)

Dans la seconde partie contexte du ministère de l’église aujourd’hui on trouve : « Les pères synodaux réaffirment que la liberté religieuse est un droit de l’homme fondamental. Ce droit comprend la liberté de conscience et aussi la liberté de choisir librement sa religion » (16) ; « Il est nécessaire non seulement de montrer que la foi ne s'oppose pas à la raison, mais aussi de mettre en évidence un certain nombre de vérités et de réalités qui relèvent d’une anthropologie correcte, éclairée par la raison naturelle (…) de montrer que la foi ne s'oppose pas à la raison » (17) ; « Un plan pastoral de l'Eglise pour les migrants ne devrait pas seulement accueillir les migrants et promouvoir leur dignité humaine, mais, avant tout, les aider à s'intégrer dans la vie de l'Eglise (…) les personnes immigrés ne sont pas seulement les destinataires, mais aussi les protagonistes de la proclamation de l’évangile dans le monde moderne » (21) ; « L'Eglise reconnaît que les villes humaines et la culture qu'elles expriment, ainsi que les transformations qui s’y produisent, sont un lieu privilégié de la nouvelle évangélisation (…) Elle entend adapter ses célébrations liturgiques, ses expériences de vie communautaire et son exercice de la charité au contexte urbain, afin d'incarner l'Evangile dans la vie de tous les citoyens » (25).

Le troisième titre réponses pastorales aux circonstances actuelles comprend surtout des points concernant catéchèse et théologie : « Afin d'apporter à tous les peuples la Bonne nouvelle de Jésus, comme le requiert la nouvelle évangélisation, toutes les paroisses et leurs petites communautés devraient être des cellules vivantes, des lieux pour promouvoir la rencontre personnelle et communautaire avec le Christ » (26) ; «L'option préférentielle pour les pauvres nous conduit à aller chercher les pauvres et à travailler en leur nom pour qu'ils puissent se sentir chez eux dans l'Eglise. Ils sont à la fois les bénéficiaires et les acteurs de la nouvelle évangélisation » (31) ; « les malades jouent un rôle très important dans la nouvelle évangélisation. Toutes les personnes qui sont en contact avec les malades doivent être conscientes de leur mission » (32) ; « Le synode remercie le Saint-Père pour la création du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation comme instrument au service des Eglises particulières » (40).

Le quatrième point concernant les acteurs/participants à la nouvelle évangélisation comprend : « l'Eglise particulière est la manifestation concrète de l'Eglise du Christ et, comme telle, elle initie, coordonne et réalise les actions pastorales qui mettent en œuvre la nouvelle évangélisation (…) L'Eglise permet à chacun de ses membres d’être conscients de sa responsabilité d'être comme le levain dans la pâte » (41) ; « un projet organique missionnaire, capable de communiquer la plénitude de la vie chrétienne à tout le monde, surtout à ceux qui se sentent loin de la sollicitude de l'Eglise (…) Il faudrait également susciter chez tous les individus une adhésion généreuse de la foi, et une volonté d'accepter l'appel à être des témoins » (42) ; « Depuis Vatican II, la nouvelle évangélisation a grandement bénéficié du dynamisme des nouveaux mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles » (43) ; « La paroisse, dans et à travers l'ensemble de ses activités, doit stimuler ses membres pour qu’ils deviennent des acteurs de la nouvelle évangélisation, témoignant à la fois par leurs paroles et leur vie (…) Dans la même veine, les « agents pastoraux » dans les hôpitaux, les centres de jeunes, les usines, les prisons, etc. doivent garder à l'esprit que la nouvelle évangélisation doit avoir sa place dans ces lieux » (44) ; « La vocation et la mission propre des fidèles laïcs est la transformation des structures terrestres, pour que tout comportement et toute activité humaine soient informés par l'Evangile (…) Vatican II identifie quatre aspects principaux de la mission des baptisés : le témoignage de vie, les œuvres de charité et de miséricorde, le renouvellement de l'ordre temporel et l'évangélisation directe » (45) ; « Le christocentrisme trinitaire est le critère le plus essentiel et fondamental pour la présentation du message de l'Evangile dans les trois temps de l'évangélisation, que ce soit pour la première annonce, la catéchèse ou la formation continue. Tout l'enseignement et les ressources doivent être évalués dans cette optique » (47) ; « Les pères du synode encouragent les évêques et les prêtres à connaître de façon plus personnelle les vies du peuple qu’ils servent » (49) ; « Le synode demande aux Ordres et Congrégations d’être pleinement disponibles pour aller vers les frontières géographiques, sociales et culturelles de l'évangélisation. Le synode invite les religieux à se déplacer vers le nouvel aréopage de la mission » (50) ; « Les célébrations des JMJ et Youcat sont des instruments spéciaux de la nouvelle évangélisation » (51) ; « Les Pères synodaux sont reconnaissants pour le progrès du dialogue œcuménique depuis le Concile Vatican II. Malgré les difficultés passées, ce dialogue a été particulièrement illustré dans ce synode » (52) ; « Le dialogue avec tous les croyants fait partie de la nouvelle évangélisation. L'Eglise invite en particulier les chrétiens à persévérer et à intensifier leurs relations avec les musulmans selon l'enseignement de la Déclaration Nostra Aetate. Malgré les difficultés, ce dialogue doit se poursuivre. Il dépend toujours de la formation adéquate des partenaires, de leur fondement ecclésial authentique comme chrétiens et d’une attitude de respect de la conscience des personnes et de la liberté religieuse pour tous. Fidèle à l'enseignement de Vatican II, l'Eglise respecte les autres religions et leurs adeptes et elle est heureuse de collaborer avec eux dans la défense et la promotion de la dignité inviolable de chaque personne » (53).

Quant à la conclusion, elle précise : « Dès le début, l'Eglise a compris sa responsabilité de transmettre la Bonne Nouvelle. La tâche de la nouvelle évangélisation, suivant en cela la tradition apostolique, est la transmission de la foi. Le Concile Vatican II nous rappelle que cette tâche est un processus complexe qui implique la foi et la vie de chaque chrétien » (57) ; « Le Concile Vatican II a parlé de la Vierge Marie dans le cadre du mystère du Christ et de l’Eglise et elle a été déclarée par Paul VI « l’Etoile de l’Evangélisation » (...) Aujourd’hui, elle est la «Missionnaire» qui va nous aider dans les difficultés de notre époque, et par sa proximité, elle ouvre les cœurs des hommes et des femmes à la foi (...)Elle va nous aider à proclamer le message du salut à tous les hommes et les femmes de façon à ce qu’ils deviennent à leur tour des acteurs de l’évangélisation. Marie est la mère de l’Eglise. Par sa présence, puisse l’Eglise devenir la maison de beaucoup et la Mère de tous les peuples » (58).

Toute cette mascarade de Nouvelle Evangélisation est basée sur Vatican II et ses documents, qui sont tous rédigés pour la réalisation de ce but inhumain. Et toutes ces dites « propositions » se basent sur des textes forgés, à ne citer que la Trinité inventée au quatrième siècle, la Résurrection que personne n’a vu (Mc 16 : 8), ou la fameuse phrase de Jésus demandant d’évangéliser le monde au nom de la Trinité qu’il ne connaissait point puisqu’il n’a cessé de déclarer la différence entre lui et le Créateur ! Justifier cette infernale implantation d’un christianisme qui n’a rien à voir avec la logique, que ses propres adeptes quittent depuis la découverte de ses fraudes et ses manipulations, bien avant le Siècle des Lumières, vrai problème de l’Eglise que le Synode n’a point abordé, est une autre supercherie.

L’Eglise est contre la sécularisation, qu’elle entend combattre de toutes ses forces, au lieu de se demander la raison pour laquelle son « peuple » lui tourna et lui tourne encore le dos, que même quelques honnêtes personnes de parmi son clergé ne se contentèrent point de s’éloigner en silence, mais mirent à nu ses égarements. Là aussi l’Eglise va combattre sans jamais se demander le « pourquoi » de cette sécularisation.

Pour l’Islam et les musulmans, les gentils pères synodaux commencèrent par lancer une apostrophe, sous cape, les accusant d’adorer un faux dieu, un dieu de mensonge qui les prive de voir « le vrai Dieu », suivant les pas du discours de Benoît XVI à Ratisbonne, dans lequel il blasphéma carrément et intentionnellement l'Islam, et fixèrent la marge des relations avec les musulmans selon la grande imposture de la Déclaration Nostra Aetate, que j’ai déjà développé en détail.

Les pères synodaux, tout comme Vatican II, vont encore enrégimenter tous les chrétiens pour participer à cette lâche croisade, qui, au lieu de combattre de front quitte à affronter la mort, comme dans les croisades du Moyen-Age, ont recourt à la couardise, de concert avec un pape muni d’une armada de juridictions internationales pour imposer sa Foi, comme il l’a dit ! La plus grande couardise ne consiste-t-elle pas à éprouver sa puissance sur la faiblesse d’autrui ? Nul n’ignore comment la plupart des pays musulmans ont des chefs attenants aux meneurs des ficelles. Cependant, hâbleries, rodomontades et couardises ne pourront jamais étouffer la Vérité.

Faire de Marie l’étoile de l’évangélisation, c’est une autre fourberie, profitant de l’honorable place qu’elle a dans le Qur’ân, place qu’elle ne connait nullement dans les évangiles, où elle est presque inexistante, n’a d’autre sens que de faciliter l’adhésion des musulmans ! Quant à faire de « l’Eglise la Mère de tous les peuples », malgré tous les scandales qu’elle porte sur le dos, il me semble que personne ne voudra d’une Mère pareille, une Mère qui vit et se nourrit de double géométries, à ne citer que son combat de l’homosexualité alors qu’elle en est la productrice à cause de ses dogmes inventés…

N’est-t-il pas plus humain et plus logique de consacrer tous ces efforts et toutes les sommes inimaginables que cela va nécessiter, pour éradiquer la pauvreté, les famines, les maladies et l’ignorance de sur terre, au lieu de s’en servir comme prétexte pour éliminer l’Islam ou pour évangéliser le monde ?!

7 novembre 2012




Mercredi 7 Novembre 2012


Commentaires

1.Posté par TBK le 07/11/2012 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'église catholique romaine a été et reste un immense blasphème a la face de Dieu , elle a été créee pour égarer ces malheureux chrétiens et elle est surtout d'essence satanique. Au crépuscule de son actuelle existence elle tente de s'attaquer a nouveau comme elle l''avait fait des siècles durant a l'Islam mais l'islam a des armées immenses de croyants tandis qu'elle n'a absolument rien, si ce n'est l'immensité de ses crimes, et il est désormais sur et certain que l'islam en finira avec elle et personne ne lèvera le petit doigt pour elle. La puissance satanique de l'église n'est plus et cela depuis longtemps et le temps des croisades est aussi révolu a jamais.

2.Posté par sappygerm le 07/11/2012 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dieu existe...........

3.Posté par VIRGILE le 07/11/2012 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam à tous,

Je ne veux même pas rentrer dans les détails de cette imposture car le "message de Dieu" est bien différent.
L'Eglise catholique romaine n'est pas représentative des chrétiens du monde pas plus que le CRIF ne représente les juifs de France.

Jésus n'a jamais versé une seule goutte de sang et il exhorte à prier et à aimer ses ennemis...
La guerre contre l'Islam n'est pas biblique tout comme la guerre contre les juifs. Cependant, la Bible exhorte à lapider les faux prophètes !!!

Majoritairement, les arabo-musulmans sont des descendants d'Abraham (par le sang et par la foi). La Bible prévient que si quelqu'un maudit la descendance c'est comme s'il maudissait Dieu. Je laisse donc la responsabilité des catholiques en ce qui concernent les Croisades d'hier et d'aujourd'hui...

Ne vous y trompez pas; un des buts du NWO talmudique est de détruire la foi des croyants monothéistes. C'est également inscrit dans le protocole des Sages de Sion, quel qu'en soit les auteurs.

Satan divise. Dieu réunit. De plus, l'évangélisation du monde est menée par Dieu et non par la "volonté" des hommes...Il faut une "puissance" divine pour se faire car l'Esprit Saint ne s’attrape pas mais "se reçoit".

Il n'y a rien de plus puissant que la PRIERE, sincère et qui procède du coeur. Ensuite, il faut patiemment attendre la "réponse de Dieu". Alors, rien ne sert de s'agiter. La terre et les Cieux appartiennent à Dieu seul et IL ne laissera aucun humain prendre Sa Place !!!

Maranatha !




4.Posté par Depositaire le 08/11/2012 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement, je souhaite bon courage aux "pères synodaux" pour répandre dans les pays musulmans leur doctrine. Tout musulman ayant un minimum de connaissance de sa religion trouvera pathétique ces tentatives et en tout cas n'y accordera pas le moindre intérêt.

Maintenant, si l’Église catholique souhaite vraiment faire preuve "d'évangélisation" on ne peut que l'inviter à revivifier la foi dans les pays dits chrétiens. Ce n'est pas le travail qui manque devant la désertion des églises. Du reste, il aurait été plus judicieux que ce synode se penche sur les raisons de l'abandon de la religion chrétienne de la part des peuples occidentaux. Là il y a matière à réflexion et à recherche. Mais cela implique que l'on soit au préalable en phase avec le message fondamental de celui qui est venu l'apporter, à savoir Jésus. Mais outre les compromissions qui sont faites vis à vis des évangiles, l'existence même d'une Révélation divine faite à Jésus qui serait l’Évangile par excellence, s'est perdue, au point que l'on ne sait même pas si une Révélation particulière, un Livre Révélé comme la Thora ou le Coran, a existé. Il y a là une véritable tragédie. Et en tout cas ce ne sont assurément pas les conclusions du concile de Nicée en 385 qui sont en conformité avec ce message. D'autant que ce concile n'a fait qu'entériner la victoire d'une faction contre une autre. (Celle de l’évêque Athanase contre le prêtre Arius. L'un prêchant la divinité de Jésus, l'autre disant que Jésus était un grand prophète envoyé par Dieu mais pas Dieu lui-même)

Mais il y a longtemps que hiérarchie catholique et chrétienne en général, ne remet plus en question ce dogme et s'est compromise avec les pouvoirs.

Pour terminer, est-il nécessaire de préciser que la "Foi" ne nait pas suite à un endoctrinement ou une propagande, mais est un don divin. Si la foi chrétienne diminue en Occident de façon exponentielle, ne serait-ce pas parce que ses propagandistes s'en sont eux-mêmes éloignés ? Ou qu'elle a déserté, du fait de leurs agissement et de leurs compromissions avec les sphères du pouvoir temporel, leurs cœurs ?

5.Posté par BAB le 08/11/2012 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne ne vois pas pourquoi l’appel lancé par les papes pour faire connaître l’Evangile au monde serait une mauvaise chose et en quoi ce serait désastreux.

Les Evangiles ne font que de rapporter les paroles de Jésus de Nazareth exprimant un message d’éspoir et de paix pour toutes les nations et le respect de tous les hommes(et de toutes les femmes).
Ses predications nous disent d’adorer Dieu avant toutes choses et d’aimer son prochain (toute personne quelles que soit sa race et sa croyance) comme soi même.
Jésus de Nazareth était pour les pauvres contre les excès des riches, contre le mensonge et pour l’intégrité, pour la fidelité contre l’ impureté, ce qui n’est pas du tout en contradiction avec le Coran.

Les Evangiles ne parlent pas de l’Islam car datant de six siècles avant la venue de Muhammad aussi je ne vois vraiment pas en quoi ce serait une mauvaise chose de les connâitre, ne serais-ce que pour sa propre culture et je ne vois pas en quoi connaître les Evangile serait un danger pour le Coran. Chacun étant capable de juger des textes par soi même.

Concernant l’Eglise Romaine, faire connaître l’Evangile a été de tout temps son entreprise depuis ses origines. Ca ne date pas d’aujourd’hui ni du Concile Vatican II.
L’Eglise Catholique Romaine n’est certes pas la perfection, loin de là, mais les musulmans pourraient peut être commencer à réflècher à leurs propres problèmes et divisions ; les Sunnites n’arrêtant pas de tapper sur les Chiites et vice versa, car là il y a vraiment urgence.
Si les musulmans étaient capables de s’unir réellement et de s’occuper réellement de leurs propres affaires, ils n’auraient plus rien à craindre des autres et n’auraient rien à craindre de l’Empire americano –sioniste. Malheureusement de nos jours on constate tout le contraire.

6.Posté par zeinab abdelaziz le 08/11/2012 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Depositaire

Les raisons de l’abandon de la religion chrétienne par ses adeptes sont bien connues, les crises que l’Eglise a traversées, à cause des remaniements des textes et des dogmes, l’accompagnent depuis ses premiers pas. Ce n’est pas les écrits qui manquent mais la lecture…

Les compromissions et les concessions sont aussi connues, c’est triste, c’est honteux, et certainement dommage pour la perte de beaucoup de vérité, surtout celle que vous soulevez : « Mais outre les compromissions qui sont faites vis à vis des évangiles, l'existence même d'une Révélation divine faite à Jésus qui serait l’Évangile par excellence, s'est perdue, au point que l'on ne sait même pas si une Révélation particulière, un Livre Révélé comme la Thora ou le Coran, a existé. Il y a là une véritable tragédie. »

Là je peux vous assurer qu’une Révélation divine a été faite à Jésus, en tant que prophète, qui n’est venu que pour les brebis égarées de la maison d’Israël. C’était justement l’Évangile par excellence que vous signalez. C’est un Livre Révélé comme la Thora ou le Qur’ân. La preuve de son existence ou plutôt de sa Révélation se trouve dans le Qur’ân et dans les évangiles actuels malgré leur manipulations.

Dans le Qur’ân il y a 12 Versets très clairs, à part les dizaines de Versets qui sont en rapport. Je cite à titre d’exemples :
* « Il t’A Révélé le Livre en Vérité, corroborant ce qui le précéda, et Révéla la Torah et l’Évangile, auparavant, Direction pour les hommes et Révélé le Critère (…) » (3 : 3-4) ;
* « O gens du Livre, pourquoi disputez-vous d’Abraham alors que la Torah et l’Évangile ne furent Révélés qu’après lui : Ne raisonnez-vous donc pas ! » (3 : 65) ;
* « Ensuite Nous Envoyâmes Nos Messagers sur leurs pas, et Nous Envoyâmes Jésus fils de Marie et lui Donnâmes l’Évangile, et Fîmes dans les cœurs de ceux qui le suivirent, compassion et miséricorde. (…) » (57 : 27).

Dans les évangiles actuels il y a des dizaines de Versets dans lesquels Jésus fait la différence entre lui et le Père, entre lui et Celui qui l’a envoyé, entre lui et Celui qui est plus grand de lui. Je cite à titre d’exemples et d’un seul des évangiles :
* « Quiconque accueille un petit enfant comme celui-ci à cause de mon nom, c’est moi qu’il accueille ; et quiconque m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé » (Luc 9 : 36) ;
* « (…) Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Nul n’est bon que Dieu seul » (Luc 10 :17) ;
* « Et Jésus lui dit : « il est écrit : tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte » (Luc 4 :8).

La Foi chrétienne diminue en Occident à cause de tout ce que l'Eglise ne cesse de commettre de flagrants délits, à cause de ses double géométries et à cause de ses concessions ou son abaissement au domaine politique.

7.Posté par BAB le 08/11/2012 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois que tous les gens simples , honnêtes, laborieux et pacifiques qui suivent leur conscience en s'efforçant d' être bons et honnêtes en s'occupent des leurs affaires et de leur famille sont proches de Dieu, qu'ils soient chretiens ou musulmans, chiites ou sunnites ou même salafistes.
Ceux qui divisent et qui sèment la haine sont tous ces théoriciens et ces théologiens qui croient connaitre Dieu infini, mais qui sont loin de Dieu parce qu'ils remontent les gens les uns contre les autres.
Tous ceux là, tout en croyant connâitre Dieu, sont loin de Dieu, qu'ils se disent chretiens ou musulmans.
Connâitre Dieu infini c'est trop fort pour notre peite intelligence

8.Posté par azerme le 08/11/2012 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme c'est étrange! Nous aurons en mai, (mois de Marie ?)2013 de nouveaux billets de banque Baptisée Europe avec un visage de femme grecque, celui de la déesse Europe. Le visage de la déesse provient d'un vase datant de plus de 2000 ans découvert dans le sud de l'italie. lu dans le figaro.

9.Posté par chaïma'h le 08/11/2012 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Pure Folie !!!
Aucun Musulman n'est dupe : qui vivra verra !

Rien que le Pélerinage à la Mecque est une symbolique démonstration à l'attachement de la Religion Islamique ,
inutile de s'inquiéter .

10.Posté par BAB le 10/11/2012 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zeinab abdelaziz

Bonjour !

Je comprends votre souci de défendre l'Islam, mais plutot que de se focaliser sur le Vatican et l'Eglise Catholique ne serait -il plus judicieux et plus urgent de promouvoir la paix et la compréhension entre les differentes factions musulmanes ?
J'attire votre attention sur le tres bon article qui vient de paraitre sur ce site de Omar Mazri:

http://www.alterinfo.net/La-Syrie-et-la-rhetorique-fallacieuse-des-imposteurs_a83375.html

En effet, en tout état de cause, je crois urgent de promouvoir la paix entre musulmans mais aussi entre musulmans et chrétiens.

Merci de votre réponse.

11.Posté par idem le 28/11/2012 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

12.Posté par polo33 le 10/12/2012 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vatican qui dort dans le saphir et se lavent dans des salles de bains avec des robinets en or ne valent pas mieux que le Qatar et l' Arabie Saoudite ,Benoit 16 ex Nazi reconvertit en Pape
tout ça c'est de l'ideologie

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires