ALTER INFO

Les 10 plus gros mensonges sur le sida


Dans la même rubrique:
< >

Article initialement publié le 22 avril 2007


danyquirion@videotron.ca
Samedi 31 Mars 2012

Les 10 plus gros mensonges sur le sida

Commençons par la fin, le 10e mensonge : Les scientifiques sont tous d’accord au sujet de la cause virale du sida

Plusieurs centaines de scientifiques, et non les moindres, ont préféré prendre des risques sur des carrières qui s’annonçaient souvent très prometteuses plutôt que d’accepter les nombreux mensonges et incohérences distillés par les instances officielles. [Vous trouverez des références à la fin de cet article.]

Présentation de cet article

« Les 10 plus gros mensonges sur le sida » Livre écrit par le Dr Étienne De Harven et le journaliste scientifique et technique Jean-Claude Roussez. Publié en 2005 aux éditions Dangles, en France Article de Dany Quirion pour Alter Info Il est important ici de souligner que cet article est uniquement composé d’extraits intégraux tirés du livre. Plusieurs autres informations cruciales ne sont pas abordées ici et elles demeurent à découvrir dans le livre.

Reprenons depuis le début. 1er mensonge : Le sida est une nouvelle maladie.

Aussi bien le grand public que la majorité des professionnels de la santé sont persuadés que le sida est un phénomène épidémique apparu soudainement au début des année 80, causé par l’émergence d’un nouveau virus. Le syndrome d’immunodéficience acquise, ou sida, n’est pas à proprement parler une maladie. Un syndrome n’est qu’un ensemble de signes et de symptômes survenant simultanément chez le patient, qui se caractérise par une forte diminution, voire un effondrement, des défenses immunitaires. Depuis longtemps les deux principales causes d’immunodéficience acquise étaient parfaitement connues et documentées : - la malnutrition; - l’usage de substances dangereuses pour le système immunitaire (drogue, certains médicaments, sang transfusé).

2e mensonge : Il existe un virus du sida : le VIH

Lorsque l’on prend le temps (et il en faut beaucoup) de consulter la littérature scientifique relative au virus proprement dit, on est frappé par le fait qu’aucune de ces investigations n’a jamais réussi à mettre directement en évidence la présence de la moindre particule virale, et en particulier pas la moindre particule rétrovirus, chez un malade du sida. […] C’est une équipe de l’Institut Pasteur dirigée par Luc Montagnier qui a la première annoncée la découverte d’une activité virale, en 1983, à partir de prélèvements effectués sur un malade du sida. L’année suivante, l’équipe de Robert Gallo, aux États-Unis, fit une annonce similaire. On s’apercevra par la suite que Gallo avait quelque peu fraudé en utilisant pour sa « découverte » un échantillon que Luc Montagnier lui avait généreusement offerte quelques mois auparavant. Il arriva la même mésaventure à Robin Weiss, le grand spécialiste britannique du sida, qui fut obligé de reconnaître que sa propre découverte du virus résultait du fait qu’il avait, lui aussi, reçu un échantillon de la culture de Luc Montagnier. On peut ainsi constater que, de part et d’autre de l’Atlantique, les trois équipes les plus en pointe sur le sujet, n’ont réussi à annoncer qu’une très vague présomption à partir de cultures cellulaires issues d’un même patient! Il n’y a d’ailleurs dans toute la littérature médicale pas un seul article dans lequel on pourrait trouver la conclusion selon laquelle un tel rétrovirus a été isolé, et que ce virus est la cause du sida.

3e mensonge : Le VIH est la cause du sida

Revenons au début des années 80. Les premiers cas de sida ont été détectés aux États-Unis au sein de la communauté homosexuelle et chez les toxicomanes par voie intraveineuse. Il est nécessaire de préciser que ce n’est pas le fait d’être homosexuel qui constitue un facteur de risque vis-à-vis du sida. Seul le style de vie de certains homosexuels masculins est de nature à provoquer une immunodéficience. […] Différentes drogues circulaient abondamment (cannabis, cocaïne, amphétamines, LSD, barbituriques, héroïne…), mais les vedettes incontestées étaient les « poppers », petites fioles contenant du nitrite d’amyle, un puissant vasodilatateur possédant des vertus apparemment aphrodisiaques. À l’origine, ce produit était un médicament utilisé comme dilatateur coronarien dans le traitement des crises d’angine de poitrine. La communauté homosexuelle détourna les nitrites de leur usage thérapeutique pour en faire leur stupéfiant le plus prisé, et cela dès les années 60. […] Dès qu’ils sont dans le sang, les nitrites se transforment en oxyde nitrique et endommagent les parois internes des vaisseaux sanguins, ce qui explique leur implication dans un cancer des capillaires : le sarcome de Kaposi. Bien qu’interdits, les poppers ont continué jusqu’à aujourd’hui à être disponible, que ce soit en empruntant des noms innocents comme « nettoyant pour cuir », ou bien en plein jour, par exemple dans les sex-shops. Le phénomène s’est même aggravé par la suite puisqu’ils ont été adoptés par certains hétérosexuels en quête de performances. Malgré l’évidence que l’usage des poppers était associé à la majorité des cas de sida chez les homosexuels, aux États-Unis, certains médias appuyés par les organismes de santé publique diffusèrent dès 1983 auprès de la communauté gay des informations disculpant totalement les nitrites. Cette attitude peut être qualifié de criminelle. Il a fallu attendre 1994 pour que Robert Gallo, « co-découvreur » du « VIH » et (riche) promoteur du premier test de dépistage, admette lors d’une conférence du NIDA (National institute on drug abuse) que le sarcome de Kaposi, maladie typique de la communauté homosexuelle, ne pouvait être causé par un virus mais que les poppers devaient en être la principale cause. Cet aveu tardif n’a absolument rien changé à l’attitude officielle. [Ce chapitre contient d’autres informations sur les toxicomanes, les hémophiles, les mal-nourris, etc.]

4e mensonge : Les médicaments antiviraux sont bénéfiques

En 1987, apparut le premier médicament antiviral prétendument spécifique au sida : l’AZT. L’azidothymidine, ou AZT, fut découverte dès 1964 et proposée en vue d’une utilisation dans les thérapies anticancéreuses. Ses effets dévastateurs (et systématiquement mortels chez les souris de laboratoire!) ont suscité un rejet catégorique de la part des autorités chargées de l’accréditation des nouveaux médicaments anticancéreux. Autres temps autres mœurs : le besoin de fournir aux malades du sida une thérapie […] on accorda de toute urgence l’autorisation surprenante de mettre sur le marché l’AZT, malgré sa très haute toxicité. - Les autres antiviraux : Chacun possède son propre système d’effet génétique mais le principe est tours le même.

5e mensonge : La séropositivité est un signe d’infection par le VIH

Ce mensonge est certainement le plus inique de tous ceux qui sont dénoncés dans cet ouvrage, car il a permis de faire croire à des millions de personnes qu’elles étaient malades et contagieuses. […] Le test de type « Western Blot » est utilisé pour confirmer une séropositivité lorsque celle-ci a été détectée par un ou deux tests de type « Elisa ». C’est donc un test considéré comme plus fiable. Un test Western Blot comprend dix bandes alignées correspondant aux dix protéines que l’on a définies comme étant typiquement et exclusivement relatives au « VIH ». L’harmonisation internationale des diagnostics étant inexistante, on peut être déclaré séropositif dans certains pays lorsque seulement deux bandes ont réagi. Dans certaines contrées, il en faut trois. Dans d’autres, quatre bandes sont nécessaires. On voit donc que selon le pays où l’on réside, le même sérum, analysé dans des conditions identiques, peut fabriquer un séropositif ou un séronégatif, au gré de la législation en vigueur. Mais il y a plus intéressant encore. Puisque les dix protéines utilisées dans les tests sont annoncées comme typiques du « VIH », on peut se poser les deux questions suivantes, totalement à l’opposé l’une de l’autre : - Pourquoi deux à quatre bandes sont-elles nécessaires alors qu’une seule devrait être suffisante pour diagnostiquer la présence du virus? - Pourquoi seulement deux à quatre bandes sont-elles nécessaires alors que la présence du virus devrait impliquer obligatoirement la présence des dix protéines qui lui sont attribuées, donc la réaction de toutes les dix bandes du test? […] Cela dit, il faut signaler que ces tests inspirent si peu confiance qu’aux États-Unis, la FDA (Food and drug administration) n’a apportée sa caution à aucun d’entre eux. […] Il est important de rappeler que, faute de standard internationale, on peut être classé séropositif ou séronégatif selon le pays où l’on réside. Sur les dix bandes de test que compte le Western Blot, il suffit d’en avoir deux qui soient jugées « positives » pour être déclaré infecté en Afrique. Il en faudra trois en Grande-Bretagne et quatre en Australie. Il y a plus grave. Les tests sont si peu spécifiques que les fabricants eux-mêmes annoncent que leurs tests ne peuvent servir à affirmer ou infirmer la présence du « VIH ». Ils signalent également qu’il y a de nombreuses sources possibles de faux-positifs, en tout une soixantaine. […] - La charge virale Le concept de « charge virale » a été introduit aux USA par le docteur David Ho, par ailleurs promoteur des multithérapies, espérant ainsi fournir une explication au fait que personne ne trouvait de « VIH » directement chez aucun patient. Le médiatique personnage (élu « homme de l’année 1996 » par Time Magasine) proposa alors que le virus savait se rendre indétectable mais qu’on pouvait néanmoins le mettre en évidence grâce à la technique PCR (polymerase chain reaction), qui est un procédé de multiplication de l’ADN. En 1997, David Ho et ses collaborateurs traitèrent un groupe de vingt patients avec une bithérapie associant AZT et inhibiteur de protéase. Dès le début du traitement, la fameuse « charge virale » de ces patients était tombée à un niveau indétectable et y est restée. Ce résultat fut présenté comme l’évidence que la bithérapie prescrite était efficace. Selon les scientifiques orthodoxes eux-mêmes, au moins 99,8% des particules mesurées par le test de charge virale ne sont pas infectieuses! D’où viennent-elles? De « VIH » mal assemblés, bons pour le rebut? Le problème, c’est que ces virus boiteux, tout comme ceux qui sont présents comme virulents, n’ont jamais été vus au microscope électronique. Pourtant, avec la quantité importante de particules que l’on prétend trouver, il n’y aurait rien de plus facile. […] Mieux encore : l’inventeur de la technique PCR [PCR le test de la charge virale], Karry Mullis (qui a obtenu le prix Nobel de chimie en 1993 pour cette invention) tient pour frauduleuse l’utilisation de son procédé dans la recherche de la « charge virale ». Ce scientifique authentique et incontestable se heurte pourtant à un mur. On étouffe ses propos contestataires, bien que sa démonstration soit brillante et documentée. Trop d’intérêts et de carrières sont en jeu.

6e mensonge : Le sida est contagieux

Toutes les maladies vénériennes (syphilis, blennorragie, herpès génital ou anal …), dès qu’elles ont été sexuellement transmises, provoquent une infection dont les symptômes sont évidents au bout de quelques jours, et cela sans faire de distinction entre les individus. - Le sida des homosexuels Les cinq premiers cas de sida furent observés et décrits à Los Angeles, en 1981. L’auteur du premier rapport sur ces cinq cas initiaux, Michael Gottlieb, avait clairement indiqué que ces cinq patients étaient homosexuels, et faisaient tous usage de nitrite d’amyle (poppers). En outre, il indiquait que ces cinq malades ne s’étaient jamais rencontrés et n’auraient donc pas pu se contaminer l’un l’autre. Qu’est-ce qui a bien pu faire penser à Michael Gottlieb qu’il venait de découvrir une nouvelle maladie infectieuse? Rien ne permet de répondre à cette question, et le mystère reste entier. Une parabole aidera à mieux saisir l’importance de la question : imaginons qu’un médecin ait pour mission de surveiller la santé d’une centaine d’ouvriers travaillant tous dans une usine de colorants. C’est une vieille usine, mal ventilée, et où l’on manipule une abondance de sels de plomb. Après quelques années, le médecin identifie une dizaine de cas de saturnisme parmi ces ouvriers. Va-t-il en conclure que le saturnisme est une maladie contagieuse parce que les malades travaillaient tous dans la même usine? Ou va-t-il conclure que ses patients ont tous été exposés au même risque toxique et ont par conséquent tous développé la même maladie? La réponse est trop évidente… Comment expliquer que le docteur Gottlieb n’ait pas raisonné de la même façon, et n’ait pas immédiatement compris que ses cinq patients avaient tous été exposés aux mêmes drogues toxiques, et par conséquent avaient tous développé la même pathologie?

7e mensonge : Le VIH est la source de nombreuses maladies

Le virus de la rougeole n’est présent que chez les rougeoleux, celui de la grippe chez les grippés, etc. Avec le « VIH », une nouvelle ère a commencé : celle des virus polyvalents, polymorphes et tout-puissants, capables de causer non seulement une importante variété de maladies infectieuses (dues à l’immunodéficience), mais aussi des pathologies n’ayant rien à voir avec le système immunitaire. En tout, c’est une trentaine de maladies qu’est supposé provoquer ce tueur invisible, plus proche monstrueux et pitoyables aliens des films de science-fiction que d’un micro-organisme. Comment les biologistes et les professionnels de la santé ont-ils pu avaler cette couleuvre qui remettait en cause tout ce qu’ils avaient appris jusque-là? Il faut croire que leur faculté de raisonnement a été anesthésiée par les beaux discours venant des mandarins et des laboratoires pharmaceutiques. Car il faut le souligner, dès que l’on fait partie de l’élite scientifique, on peut se permettre d’émettre l’hypothèse la plus délirante en étant certain d’être suivi par l’ensemble d’une opinion publique informée par des médias en recherche permanente de surenchère et de sensationnel. Apporter la moindre preuve est inutile : seule compte la notoriété. [Docteurs : Dépêchez-vous à mettre votre nez dans ce livre, principalement ce chapitre.]

8e mensonge : Il vaut mieux savoir que l’on est séropositif

Le stress aigu a parfois des conséquences salutaires, car il permet de réagir efficacement en face d’un danger immédiat (fuir ou combattre). En revanche, le stress permanent est une source de déséquilibre entraînant une cascade d’événements préjudiciables. Les perturbations psychologiques provoquées par l’annonce d’une séropositivité et les réactions émotionnelles qui en découlent induisent des réactions physiologiques dommageables pour la santé, en affaiblissant les réactions naturelles de défense de l’organisme. C’est ainsi que la boucle de régulation hormonale mettant en jeu les glandes surrénales et certaines glandes endocrines du cerveau (hypophyse, hypothalamus, épiphyse) se trouve fortement perturbuée en cas de stresse intense, l’une des conséquences étant une surproduction de certains messagers chimiques (neuromédiateurs), comme le cortisol qui est une hormone immunosuppressive. Le stresse affaiblit donc l’activité du système immunitaire, mais provoque aussi de nombreuses autres perturbations, […]

9e mensonge : L’épidémie du sida est dévastatrice

Les organismes de santé publique s’accordent à donner des informations apocalyptiques sur la progression du sida dans le monde. Elles sont relayées avec beaucoup de complaisance (et sans vérification) par l’ensemble des médias et par les organisations dont le sida est la raison d’exister. Cette montée de la terreur s’est faite par étapes successives : 1. Attribuer à un virus l’immunodéficience acquise a été le premier pas. Un pas décisif qui a permis d’imposer l’idée que le sida était une maladie infectieuse, donc transmissible. 2. Mettre au point des tests de séropositivité a servi ensuite à prétendre pouvoir détecter une infection au sein de population en bonne santé (et inventer en même temps le sida hétérosexuel). 3. Dans un troisième temps, le nombre des maladies censées être causées par le « VIH » a progressé par paliers, passant de trois à trente en quelques années. 4. En plus, la définition même du sida a été profondément modifiée à quatre reprises (1982, 1987, 1992 et 1998) par les CDC (Centers for disease control and prevention) et l’OMS (Organisation mondiale de la santé), chaque nouvelle définition entraînant une escalade catastrophique de l’apparente épidémie. 5. Enfin, les statistiques basées sur des extrapolations acrobatiques ont permis d’augmenter chaque année les chiffres de la contamination, surtout dans les pays où les contrôles sont les plus difficiles à opérer. Quelle est la situation actuelle, lorsque l’on s’en teint aux faits? Dans les deux régions du monde où le sida a fait ses premières apparitions, les États-Unis et l’Europe de l’Ouest, la prétendue épidémie a fait long feu. En Océanie, elle n’a même jamais débuté. En revanche, les statistiques officielles annoncent une flambée des infections dans plusieurs zones qui avaient été longtemps épargnées. [Chacune de ces régions sera analysée par la suite dans le chapitre, de même que les statistiques.]

10e mensonge : Les scientifiques sont tous d’accord

[Nous l’avons partiellement vu au début de l’article, mais voici quelques noms de dissidents à cette adresse :] http://www.virusmyth.net/aids/group.htm Seul site français entourant la controverse du sida : www.sidasanté.com Et un dernier article intéressant: http://www.planetenonviolence.org/VIH-et-Sida-Voix-dissidentes,-dissensions-volontairement-ignorees-BIZZ-comme-d-Hab_a342.html


Samedi 31 Mars 2012


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

169.Posté par Arthur Gohin le 03/06/2011 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Shyroki
Vous commencez à etre étrangement étonnant.

Le fait que l'on peut vivre très longtemps infecté par le HIV sans que la maladie ne se déclare est annoncé partout dans les publication officielles. Grand public certes, mais tout de meme; c'est meme l'argument central pour pratiquer le test de séro positivité. Ceci, comme il a été fait remarqué, n'est pas du tout courant dans les infections virales ou autres.

Vous m'étonnez aussi pour un chercheur. Assistant ingénieur certes, mais tout de meme.
Henri Boiteux, qui a travaillé 11 ans au CNRS sur le cancer en tant que directeur de recherche, et qui a été guéri du cancer de la prostate par la méthode Beljanski, estime que celui-ci mérite 4 prix nobel. Et vous exigez de moi que je vous fournisse les références de Beljanski? Vous n'avez pas la curiosité d'aller voir par vous meme? Etes vous sincèrement inconscient de cette histoire? 150 publications c'est bien trop pour que je choisisse (et de plus mes documents sont en France) .
Je vous ai expliqué qu'il y a une omerta dans le corps médical français sur l'affaire. Bien des médecins se soignent eux et leurs tout proches avec Beljanski et n'en parlent pas à leurs patients de peur de très graves ennuis (j'en connais un très proche). Etes-vous sincèrement surpris de ne pas trouver d'opinion officielle favorable?

Il va vous falloir travailler cher monsieur si vous voulez etre éclairé sur l'affaire.
"Il faudrait éplucher la littérature scientifique pour comprendre pourquoi son produit est jugé inefficace et dangereux par l'ANRS ? " dites-vous? J'ai correspondu quelques temps avec le directeur de la ligue contre le cancer; il n'a jamais été capable de me fournir un fait ou une étude pour étayer son scepticisme sur Beljanski, et de plus quand j'ai montré que je ne suis pas novice en la matière, il a changé de ton et rapidement terminé la correspondence.
Le CIRIS est l'association française qui s'occupe de faire connaitre les travaux et les médicaments Beljanski.
Inutile de vous répéter que je me ris de la dénomination "complément alimentaire" pour des fragments d'ARN, et des extraits complexes d'alcaloides végétaux. Complexes parce que les imitations marchent mal voire peuvent nuire . Vous n'etes pas un crétin, n'est-ce pas? Veuillez comprendre que cette dénomination est imposée par les lobbies.
Ce qui sont réellement des compléments alimentaires sont les suppléments d'oligo éléments qui font partie de la thérapie Beljanski laquelle controle, en plus et en moins, le bilan oligo éléments du corps humain.

Bon travail et à bientot. Veuillez ne parler qu'en homme averti.


168.Posté par xray le 02/06/2011 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Les produits BELJANSKI

Face à un poison absolu, un simple placebo fait des miracles.
C’est la raison pour laquelle, face à l’AZT, les produits Beljanski font des miracles.

Beljanski avait la possibilité de sauver davantage de personnes. Mais, il aurait gagné beaucoup moins.

J’ai assisté aux procès Beljanski à Créteil puis à Paris.
Pour « les Beljanski », l’équation était simple :
- soit on se défend, on gagne et on est ruiné ;
- soit on ne se défend pas, on perd, on paie l’amende et on continu le business ailleurs.

(Le Sida n’est pas une affaire médicale.)

Affaire Beljanski
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2010/04/09/affaire-beljanski.html



167.Posté par shyroki le 02/06/2011 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

citer :
selon les test de séro positivité, le virus VIH est bel et bien présent de façon inoffensive pendant des décenies chez certains patients


Ca serait bien que tu donne un article scientifique, avec une étude pour soutenir cet argument, car je ne le comprend pas ?
Je sais qu'un très faible pourcentage de caucasien sont naturellement immunisé contre le HIV, il ne peut pas rentrer dans leur cellule pour les infecter, on peut donc retrouver les anti-corp anti-HIV chez des patient sein, mais on ne peu pas retrouver le virus ???

Wikipédia ne fait pas beaucoup d'éloge à Mirko Beljanski
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mirko_Beljanski

Visiblement ce produit PB100 est vendu comme "complément alimentaire" et non comme un médicament, ailleur qu'en france.
Il faudrait éplucher la littérature scientifique pour comprendre pourquoi son produit est jugé inefficace et dangereux par l'ANRS ?

Si il est dans le vrai, il faudrait fournir plus de preuve pour qu'une AMM lui soit accordé.

166.Posté par xray le 02/06/2011 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Les produits BELJANSKI

Face à un poison absolu, un simple placebo fait des miracles.
C’est la raison pour laquelle, face à l’AZT, les produits Beljanski font des miracles.

Beljanski pouvait sauver davantage de personnes. Mais, il aurait gagné moins.

Affaire Beljanski
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2010/04/09/affaire-beljanski.html



165.Posté par Arthur Gohin le 02/06/2011 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les produits beljanski sont autorisés presque partout dans le monde sauf en France, et considérés comme médicaments vu leur efficacité. Aux extraits de Pao Pereira ginko biloba et autres il faut ajouter les fragment d'ARN.
L'institut pasteur ne veut pas reconnaitre Beljanski car ce serait reconnaitre une attitude scandaleuse et criminelle de sa part.
Je rapelle aussi à Chiroky que, selon les test de séro positivité, le virus VIH est bel et bien présent de façon inoffensive pendant des décenies chez certains patients. Ce test n'est pas fiable à 100%. en conséquence il se peut que d'autres virus soient cachés de meme.

164.Posté par shyroki le 01/06/2011 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Arthru Gohin

Je dois avouer que pour une fois une réponse apporte quelques arguments.
Comme je l'ai déjà dit, je suis mal placé pour répondre à ce qui est dit, je ne suis qu'un humble technicien et qui travail sur autre chose en se moment, mais j'ai déjà travaillé quelques mois sur le HIV et c'est un virus bien concret. Des médecins ne vous répondrons jamais, certaine affirmation ici sont sans le moindre fondement et ne mérite pas vraiment d’être répondu.

Nos connaissances actuel sur le system immunitaire me permette de te répondre que non, nous n'avons pas de virus présents dans notre sang. Si des virus "non pathogène" et qui peuvent se propager existait, il demande encore a être découvert ainsi que leur rôle, ce type de micro organisme ne serait pas appelé des virus.
Le HIV par son mécanisme est un virus pathogène pour l'homme.

L'article que je donne date des années 90 soit près de 20ans, ils n'avaient que pour but de vous donner le protocole d'isolation du HIV et pas de n'importe qu'elle autre virus, çela soulève bien sur d'autre questions que d'autre article répondes, suffi de chercher. (Les 40% c'était à l'époque )

L'article (et pas juste le résumer), vous donne le protocole exacte et comment il a était mit au point, si vous en avez les moyens absolument rien ne vous empêche de reproduire ces expériences par vous même, avec des test négatif de patient sein (et oui ils l'ont fait :P)

Simon95, le HIV après infection se cache au milieu de notre ADN, il a besoin d'une "activation" pour se propager, in-vitro il a fallut mettre au point cette activation artificiellement, ce que d'autre virus n'exige pas.
Cependant chaque virus a besoin d'un protocole qui lui est propre pour le cultiver in-vitro, de plus rare sont les virus autre que le HIV qui infecte les PBMC (globule blanc).

Voila une phrase intéressante de la part de Arthru, "le HIV n'en est peut-etre qu'un cofacteur ou meme qu'un symptome"
Pour le coté symptomatique, ce n'est pas le cas car en diminuant le HIV, on diminue la maladie, mais existe-il des cofacteur ? ça c'est une question intéressante, qui mérite des recherches et qui comme souvent en recherche peuvent ne pas aboutir.

Pour le test du wester blot je vais donc rerépondre :
Je ne sais pas combien de protéines du virus sont cherché pendant le test ?
Mais lors de ce test un patient possédant le HIV aura toute les bandes positive dans la majorité des cas.
Et un patient ne possédant pas le HIV aura toute les bandes négative dans la majorité des cas.
Mais la biologie est loin d’être aussi simple et donc certain patient possédant le HIV peuvent avoir un HIV qui a muté et 1 bandes peut être négative (c'est rare)
Ainsi qu'un patient ne possédant pas le virus peu avoir un sérum hyper sensible et faire apparaitre 1 bande positive (c'est rare)

Voila ça c'est la réalité, afin de combler le problème de savoir si c'est un patient qui a sérum hyper actif, ou un patient possédant le HIV, il a donc était décidé de rechercher plusieurs protéines, si il l'ait a presque toutes, il a le HIV, si il en a presque aucune il ne la pas.
Les différents pays ne sont pas d'accord sur cette notion de "plusieurs", mais ça ne change rien au test.

Seulement voila et si c'est entre les deux ? certain serait positif dans un pays et négatif dans un autre ?
En tant que technicien je vous répondrait que ça n'arrive jamais et même dans cette éventualité infime, ça soulèverai des questions et on ne lâcherait pas le patient comme ça.

Simon95, il n'y a pas de brevet pour les tests HIV, rien ne t’empêche d’ailleurs de fabriquer ton propre test, c'est assez courant en recherche, il suffit d'injecter une protéine purifier du HIV à un animal pour en récupérer les AC. Mais bon dur de te convaincre car tu ne croit pas en l’existence du HIV.

Je ne me suis pas penché sur le travail de Mirko Beljanski, mais rien ne vous empêche de lire ses articles sur pubmed. Cependant je sais qu'une AMM n'est pas donné comme ça et peut être que son travail a manqué de soutien financier ?

163.Posté par Simon95 le 01/06/2011 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthru Gohin

Les produits mis au point par Beljanski ne sont pas des "médicaments". Pour cela, il faudrait qu'ils aient reçu l'AMM, chose que le milieu médical a toujours refusé.

Les produits Beljanski sont été développés à partir d'alcaloïdes connus pour leurs propriétés anti-cancer depuis le début du XXème siècle, mais non étudiés scientifiquement. Ce qu'a fait Mirko Beljanski à l'institut Pasteur.

Il a travaillé d'abord sur le cancer des plantes, et s'est aperçu qu'en déversant une solution de ces alcaloïdes, la cellule cancéreuse qui avait tendance à se déformer retrouvait sa forme normale.
Puis il a travaillé sur les virus à ARN, virus dont ferait partie le VIH, sans avoir vraiment étudié ce dernier. Et pour cause...

Au sujet du sida, on peut faire remarquer que ce n'est pas une maladie en soi, mais un syndrome donc un ensemble de maladies qui se développent à cause de la déficience de l'immunité.

Donc pas besoin de virus pour cela. Les drogués qui se déversent dans le sang des tas de saloperies chimiques n'ont pas besoin de VIH pour voir leur système immunitaire chuter. Le corps n'était pas fait à l'origine pour être gavé de substances chimiques.
De même pour les transfusés en permanence. Le corps est-fait pour qu'on change le sang en permanence ? Non.

En Afrique, on nous assène qu'il y a une épidémie du sida. Ce qui est encore faux puisque le sida n'est pas une maladie. Ce sont les tests qui détermineraient cela. Risible, quand on sait que ces tests sont basés sur la présence d'anticorps dans le sang et que l'on sait que les gens de race noire ont plus d'anticorps que les autres. Mais bon, cela fait travailler le commerce.

Au fait, qui possède les brevets des tests de séropositivité ? Devinez...





162.Posté par Arthru Gohin le 01/06/2011 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Shyroki

L'article dont vous conseillez la lecture indique que moins de 40% des laboratoires pouvaient toujours trouver le virus du sida à partir du sang de patients malades de cette maladie. Et que en uniformisant la méthode la situation doit pouvoir s'améliorer.
Donc un virus existe bel et bien chez les sidéens. L'ennui c'est qu'il n'est pas bien défini: c'est semble-t-il une famille aux contours indéfinis et changeants dans le temps. Or n'avons nous pas toujours des virus présents dans notre sang, sans qu'ils soient bien genants pour autant? Les 40% de laboratoires efficaces ont-ils fait des essais sur des non malades du sida? Je parie que non. N'oubliez pas que comme par hasard bien des séro positifs ne développent pas de sida. Ou tellement plus tard que le lien de cause à effet est plus que discutable.

Ainsi donc la présence de ce virus ne prouve pas qu'il soit responsable de la maladie, il n'en est peut-etre qu'un cofacteur ou meme qu'un symptome. Et vous avouez vous meme qu'il n'y a pas de protocole qui puisse le prouver.
Vous avez vu l'action de ce virus sur une cellule. Bien. Mais il y a tout un monde entre une cellule isolée et une cellule au sein du corps humain infiniment plus complexe et qui, comme chacun sait, est doué de sentiments. (Mon point de vue personnel est que c'est l'ame humaine qui est douée d'un corps).

Point indépendant, le test de séropositivité. Si une bande suffit réellement, pourquoi en faire 2, 4,5 ? Parce ce test n'est pas fiable, on vous demande de l'avouer clairement. Il n'est pas fiable certainement entre autres raisons parce que le virus du sida est mal défini et variable.

Enfin puisque vous etes dans le milieu et que vous faite l'effort d'écrire ici, je vous suggère un autre effort capital à mon sens. Mettez vous au courant des médicaments mis au point par Mirko Beljanski pour le sida entre autres, moins chers et non toxiques. La persécution qu'il a subit toute sa vie de génie de par le corps médical ne porte pas à la confiance en ce corps médical. CNRS compris. Entre crapulerie et incompétence, ils ne savent pas bien ou ils en sont.
Si vous vous savez ou vous en etes, je lirai avec intéret votre réponse.

161.Posté par Simon95 le 01/06/2011 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@shyroki

Effectivement, on peut tout à fait isoler un virus classique à partir d'un patient. Mais ici, on parle du VIH, un virus qui n'a jamais subi les différentes étapes que nécessite un protocole particulier.

Et pour l'isoler à partir d'un patient, encore faut-il que le virus existe...

Il faut lire le livre.


160.Posté par shyroki le 01/06/2011 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me suis un peu penché sur cette histoire d'isolation, car je ne comprenais pas pourquoi, vous prétendez qu'on ne pouvait pas isoler le virus ?

J'ai trouvé cet article sur pubmed :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1629336

Comme je le pensais, on peu tout à fait isoler le virus d'un patient, c'est juste compliqué à faire et un programme d'assurance de la qualité a due être mit en place dans les années 90 pour que différents laboratoires puissent mieux l'isoler.
Les arguments mit en avant ici sur l'isolation sont historique et s'attaque à la première isolation du virus en faisant abstraction aux suivantes.

Cet article scientifique est écrit en anglais dans un bon orthographe, il date de 1992, je vous invite a éplucher d'autre article sur pubmed, le point 2 vous le conseil, ce n'est pas si long que ça et on trouve
Ca vous permettra d'y voir plus claire sur la toxicité et efficacité de l'AZT par exemple.

Simon95 je te conseil de chercher des images de microscopie électronique du virus

En science un argument est vrai jusqu’à preuve du contraire, ce n'est pas le cas de la religion mon chère xray alias Bernard Monnier (au faite il manque la zone 51 et l'affaire JFK sur ton blog ^^)

159.Posté par Simon95 le 31/05/2011 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ shyroki

Quant aux tests Western Blot ou autre. Comment peut-on créer des tests à partir de protéines d'un virus qui n'a jamais été isolé, encore une fois, à partir d'un seul malade ?

Car, regardez bien à la télé : jamais on ne vous montre une photo du VIH, mais toujours des animations avec un dessin de virus aux pointes bien acérées, histoire de bien faire peur, comme si on s'adressait à des enfants.
C'est là que se situe la supercherie.

La même supercherie qu'un magicien qui fait disparaitre et apparaitre à volonté une femme dans un caisson. Les laborantins créent à volonté des virus de laboratoire, ce qui leur permet d'obtenir des subventions de la part de gens incrédules et incompétents (ministères, associations...), alors qu'eux-mêmes savent très bien qu'on n'a jamais isolé véritablement le virus.


158.Posté par xray le 31/05/2011 03:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Shyroki

Le CNRS embauche des handicapés. Avec shyroki, le CNRS en a trouvé un de sévère.

La science est une religion esclavagiste de remplacement (Autrefois les miracles étaient l’œuvre des Saints, aujourd’hui ils sont l’apanage des scientifiques.)
Mais, les miracles d’aujourd’hui s’accompagnent toujours du même cortège d’illusions, de supercheries, de mensonges, d’offrandes, de sacrifices, de répressions qu’autrefois.


Le premier travail de la science est de fabriquer des croyants.
Il sera toujours plus facile de fabriquer des cohortes de croyants que quelques penseurs.

Sur un sujet donné, la pensée nécessite les moyens de la réflexion du sujet. En revanche, croire évite de réfléchir sur tout sujet. (Il suffit de répéter.)

DEPUIS 5 000 ANS ! QUOI DE NEUF ?
http://echo-agnostiques.over-blog.com/article-depuis-5-000-ans-quoi-de-neuf-55838469.html



157.Posté par choc des civilisations le 30/05/2011 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dailymotion.com/video/xd739w_la-veriter-sur-le-virus-du-sida-vue_news
Virus made in USA.

156.Posté par Simon95 le 30/05/2011 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ shyroki

Je ne cherche pas à vous agresser, mais avouez qu'un tel niveau de français a de quoi vous discréditer.

La réponse à vos questions se trouve dans le livre en question. Entre autres, pour isoler un virus, les virologues procèdent à un protocole qui est le même pour tous les virus, histoire de bien le purifier. Curieusement, ce protocole n'a jamais été appliqué pour le VIH.
Montagnier, le premier, l'admet dans une célèbre interview, et ose même dire : " Cela ne sert à rien...". Bah tiens.

Quant au fait qu'il "mute", voilà bien une explication pratique pour justifier du fait qu'on n'a jamais réussi à l'isoler. De là à dire qu'il n'existe pas...

155.Posté par MonsieurOdoye le 30/05/2011 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dailymotion.com/video/xbru8n_sida-luc-montagnier-retourne-sa-ves_news

Voici une petite vidéo de Monsieur Luc Montagnier qui ce discrédite au sujet du virus du "V.I.H"

154.Posté par xray le 26/05/2011 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Il faut vraiment être le dernier des crétins pour accepter de se laisser manipuler par quelque chose qui n’existe pas.

Sida, un petit mensonge (Le complot des blouses blanches et des soutanes)
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html



153.Posté par shyroki le 26/05/2011 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, vue vos réactions, je comprends mieux l’origine de ce type d’information.

Je ne suis pas le mieux placer pour contre argumenter, mon orthographe fait évidemment de moi quelqu’un de peu fiable …

Vue que vous aimez les question, je vais donc en poser :

Pourquoi les traitements anti-HIV sont-ils efficace contre les personnes atteintes de SIDA, si ce n’est pas ce virus qui est responsable du syndrome d’immunodéficience ?

A votre avis pour prouver de façons sure et certaine que le VIH est responsable, il faut appliquer qu’elle protocole ?
A par injecter le virus à une personne saine moi je ne vois pas, des volontaires ?

Pour les tests du wester blot quand je dit que c’est une vaste blague, c’est que l’auteur fait exprès de prendre pour exemple des cas particuliers qui sont rarissime, le test recherche de façons spécifique plusieurs protéines du virus, que le pays se contente de 2, 3, 4 ou 5 protéines pour valider son test ne change pratiquement rien, vue que dans la grande majorité des cas, le test fait apparaitre toute les protéines positif lors du test.
Avoir 1seul protéine n’est pas suffisant pour valider le test, il en faut donc plusieurs pour être sure.
Cependant le virus mute et parfois certaine protéines n’apparaisse pas lors du test, il faut de très nombreuse mutation pour que plusieurs protéine n'apparaisse pas.

Le SIDA a plus de 20 ans d’histoire, vous aller trouver des erreurs au cour de son histoire si vous les chercher, de là à dire qu’il n’existe pas, …

Bref je vous laisse à vos complots, quelque soit l’histoire et sa véracité, on trouvera toujours quelqu’un pour ne pas y croire.

Mais aller faire un tour sur pubmed pour rechercher de véritable source d’information.

Sortez couvert.

152.Posté par xray le 23/05/2011 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ shyroki

Malheureusement, shyroki est réellement assistant ingénieur, ce qui veut tout dire.

SIDA, un petit mensonge

Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir.

Le test du Sida ne démontre rien du tout. On fait croire ce que l’on veut à qui l’on veut, ou presque.

Sida, un petit mensonge (Le complot des blouses blanches et des soutanes)
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html



151.Posté par Simon95 le 22/05/2011 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@shyroki

Difficile de prendre au sérieux les écrits d'un tel analphabète. Votre texte est truffé de fautes, à peine digne d'un enfant de CM1.

Quant au virus que vous avez vu en laboratoire, les virologues, à l'instar d'Etienne de Harven, admettent qu'il est facile de développer des virus en laboratoire, ce qu'ils appellent "de véritables soupes virales". Ce qu'on n'a jamais réussi à isoler, c'est le virus à partir d'un seul malade du sida, directement.

Le questions sur le Wester Blot sont pourtant très pertinentes : pourquoi demander à faire réagir 3 ou 4 bandes quand elle seule devrait suffire ? Et pourquoi le virus ne fait-il pas réagir les 10 bandes ?

Le sida, la première maladie administrative, en plus : suivant que l'on passe le test en France, en Afrique ou en Australie, il ne sera pas demandé de faire réagir le même nombre de bandes pour être déclaré séropositif...
Moi, je dis : allez vous faire tester en Australie : il faut 4 bandes pour être déclaré séropositif, contre 3 en France et 2 en Afrique.
Quand on sait que les gens de race noire ont plus d'anticorps que les autres, on comprend mieux la soi-disant épidémie en Afrique...


150.Posté par Png le 22/05/2011 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Shyroky ,

Vous dites :

"Je ne vais pas m'amuser à reprendre tout les points qui sont invraisemblable,..."

Ici on ne s'amuse sur un tel sujet , soit vous prenez le temps de contre argumenter point par point d'autant plus que vous vous présentez comme un professionnel soit vous n'avez aucun crédibilité .

149.Posté par shyroki le 22/05/2011 04:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MON DIEU !!!!

Quel horreur sur ce qui est dit ici.

Pour information je suis un assistant ingénieur qui travail au CNRS et je peu vous dire que ce qui est dit ici est abominablement faux, les contradictions sont grande.
Je ne vais pas m'amuser à reprendre tout les points qui sont invraisemblable, ça serait trop long je peu juste vous dire que le virus existe bien, je l'ai manipulé, je l'ai même vue en microscopie électronique, il est bien responsable du SIDA, j'ai pu voir son action sur de vrai cellule.

Es ce que l'AZT est toxique? oui il est
Et t'il très toxique ? non sont CC50 est assez important quand même de l'ordre du μg/mL
Son action est réellement efficace contre le virus (IC50 de l'ordre du ng/mL) et ses effet bénéfique compense ses effets secondaire c'est pour cela qu'il est utilisé.

Le passage sur les Western Blot est une vaste blague, et les divers questions totalement absurde.
Les tests de séropositivité sont devenu simple et bcp plus fiable, le plus utilisé étant le dosage Elisa pour la recherche de la protéine P24 spécifique du virus, c'est un simple test présence ou absence d’où le terme "positif"

L'article parle de la littérature scientifique et je vous invite à la consulter, elle s’appuie sur de véritable étude et expérimentation, c'est écrit en anglais et vous pouvez trouver de nombre article sur http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/ (c'est destiné aux professionnel)

Hallucinant de voir ce genre de désinformation sur le net ?

148.Posté par SimonT le 10/05/2011 07:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut quand même faire remarquer que le Chlorure de Magnésium devrait être la base pour celles et ceux qui veulent entretenir leur santé, sans bourse délier.

Le Nigari ou le sachet de 20g en pharmacie ne sont pas chers et pour réguler un métabolisme déficient, un verre de temps en temps est l'idéal, surtout le matin à jeun.

A noter pour ceux que cela intéresse : le Chlorure de Magnésium est Yang. Quand on sait que la plupart des maladies sont Yin... Donc pas de jus d'orange, ni de citron, très Yin.

147.Posté par Png le 02/04/2011 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Au passage c'est le week end de la couillade , si vous ne savez pas quoi faire de vos sous envoyez les au sidaction qui se fera un plaisir de les placer en bourse et de spéculer dessus .

La maçonnerie scientiste vous salue bien !

146.Posté par DJAMELITO le 02/04/2011 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Rachidus1 ;-)

145.Posté par rachidus1 le 02/04/2011 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on peut de nouveau poster, c'est super. comment vas tu "Moi" ?
Djamelito super ton site , je vois que l on a les meme sujets d 'interets.

144.Posté par DJAMELITO le 02/04/2011 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour aller plus Loin :

143.Posté par Alain Bellemare alias Mc_AB le 01/04/2011 15:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La cigarette tue, mais une balle est plus économie.
Les préjugées tue aussi.

Paix.

142.Posté par emma03 le 07/07/2009 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Moi,
ok trouve moi sur facebook mon nom c'est GOBENCEAU sans X et pour le prénom tu vas trouver en toute logique. A bientot donc de toi à moi.

141.Posté par Moi le 07/07/2009 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma chère Emma
Tu ne risques rien du tout ! Moi je refuse de le mettre car trop de personnes autour de moi ne savent pas que j'ai été testée positive. Trop d'ignorants sur le sujet, trop de craintes à cause de la propagande des médias, je ne veux pas être cataloguée encore plus si quelqu'un tombe sur mon nom ici. Si de ton côté tout le monde est au courant tu ne risque absolument rien...
Bises

140.Posté par emma03 le 07/07/2009 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Moi,
je risque quoi si je te donne mon nom sur le site?

139.Posté par rachidus le 07/07/2009 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est super le forum est reparti de plus belle autant pr le soutien que la recherche des dernieres nouvelles concernant le sida et le vih!
je dois avouer que des fois j ai du mal a y croire tellement c est gros et tellement on a ete endoctriné. c est pareil pr la nouvelle medecine et la supercherie de Pasteur, j ai encore du mal a assimiler les infos. on a tellement diabolisé les microbes, sources de ts nos maux!
bon courage

138.Posté par Moi le 07/07/2009 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Romain
Merci pour ton conseil, je comptais bien le faire mais j'attends que selon leurs tests ma charge virale soit indétectable, car les tests sont pratiqués avec les mêmes marqueurs malgré les écarts observés entre divers labo et hopitaux. Etant donné qu'on a retrouvé les anticorps de la toxoplasmose dans mon sang, et qu'il y a un peu plus d'un an je ne les avais pas, et en sachant que c'est une des 70 maladies qui font réagir les tests positifs (jusqu'à un an de positivité pour une toxo), j'attends également que les petits ganglions qui persistent s'évaporent... J'irais repasser ce fameux test, c'est certain.
Bises à tous, courage dans ce monde de fous....

137.Posté par Romain le 07/07/2009 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A l'attention de : MOI et EMMA

Bonjour les filles,

Les tests westernblot et elisa sont sensées détecter la présence de certaines protéines dans le sang.... Et rien d'autres que des protéines.
De plus certaines de ces protéines ne sont pas exclusivement spécifiques au supposé HIV.

Je crois savoir qu'il existe des centres de dépistage anonymes et gratuits.
En toute logique anonyme et gratuit supposerait qu'il n'y ait pas de recoupement avec des fichiers déjà existants.

Ce serait peut être intéressant de faire un test de dépistage via ces centres, sans y parler de vos antécédents.... Vous auriez peut-être des surprises, qui sait ?

136.Posté par Moi le 07/07/2009 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Masque
Le problème c'est que je ne peux pas mentir comme ça sur mes antécédents étant donné qu'ils nous fichent de partout !! La sécu fait passer le dossier au don du sang, don d'organe etc... et ce fichier est Européen... Et même, cela ne m'intéresse pas de vivre dans le mensonge, tout le monde le fait assez sans que j'ai besoin de m'y mettre. Non je veux gagner la partie à la loyale, j'aurais mon enfant en toute liberté, mais je prendrais mes précautions avant de le concevoir....
Merci pour tes conseils en tous cas, courage à vous tous.

135.Posté par Masque le 06/07/2009 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wahou !
Effectivement, Moi, c'est l'horreur d'avoir le corps médical à dos comme c'est ton cas.

Comme quoi ne faites jamais un test du SIDA, après vous serez dans la m...!!! En fait, ce test n'a que des inconvénients. Pour toi, Moi, c'est trop tard, c'est fait...

Pour le bébé, ce qu'il te faudrait peut-être c'est de repartir à zéro dans un autre pays, là où il ne sauront pas que tu avais passé le test en France, et un pays où il ne te feront pas faire ce test avant accouchement (comme ici en Belgique). Tu n'auras qu'à mentir sur tes antécédents médicaux.


134.Posté par Moi le 06/07/2009 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emma
Quelle joie de te lire, comme c'est heureux que tu n'aies pas pris ce traitement, comme je suis contente de voir que tu peux constater par tes yeux que leurs tests ne testent pas grand chose.... ! Quel bonheur :-)
Je voudrais juste préciser quelque chose, tu dis que tu n'as pas de charge virale ??!! Et que ce n'est pas important ?!! Mais si !! Au contraire !!! C'est ce qui fait que leurs tests sortent positifs !!!
C'est ce qui fait que selon eux tu n'est pas "contagieuse" !!!! File faire un test HIV serieux !Moi c'est ce que je vise, car si pas de charge virale = (selon eux je précise) pas de contagion possible... Donc, ils ne me feront pas "ch;;;er" si je tombe enceinte.... Car nous voudrions mettre un bébé en route avec mon homme, mais quelle galère ! On me dit qu'il faudra me mettre sous tri le troisième trimestre de ma grossesse, puis mettre 6 semaines mon petit bout sous retrivir, c a dire sous chimio !!! Dès la naissance !!! Ce sont de grands malades !!!!
Moi je ne veux AUCUN traitement, le problème c'est qu'il n'existe aucune loi sur le sujet, du coup, les médecins en profitent et peuvent appeler les services sociaux si tu refuses le traitement pour ton enfant, ils peuvent te radier de la prise en charge à 100 % par la sécu pour refus de traitement, et tu peux te voir retirer ton nouveau né pour mise en danger de la vie d'autrui comme ça c'est passé aux pays bas !!! Mais dans quel monde vit-on !!!
Les ortodoxes parlent de 80 % de chances de négativité pour un nouveau né positif dans les 24 mois qui suivent sa naissance. En bref, dans 80% des cas le bébé en formant ses propres anticorps redevient négatif aux tests !! Excusez moi, mais un virus vous l'avez ou vous ne l'avez pas, il ne dispararait pas par magie au bout de 24 mois... Encore une incohérence dont personne ne parle !
Bref, ils veulent imposer une tri pour soit disant approcher les 99 % de chances de négativité, laissez moi rire ! On ne parle pas des risques d'avortement, de malformations, et les cas quasi obligatoires d'hyperactivité ! C'est une honte....
Bref, Emma moi je n'attend que ça, être indétectable, charge virale 0. Tu devrais questionner ton médecin là dessus, c'est sensé être le marqueur d'évolution de ton "virus" magique....
Comment te retrouver sur facebook ? Je n'ai pas ton nom et ne peux te donner le mien ici....
Bises
Moi

133.Posté par rachidus le 04/07/2009 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

emma je suis content pr toi c est une bonne nouvelle.
ton example est typique puisque d un medecin a l autre la procedure n est pas la meme, il n y a pas de protocole bien etablie apres tant d annees d etudes et tant de chercheurs specilasié ds ce domaine. je prends pr preuve la difference d interpretation des tests du vih suivant les pays, qui est pr moi tres parlant sur le fait de l incapacite de la science a trouver la raison et la solution de ce mal.
il est difficile d admettre que le rationalisme l esprit cartesien n est pas la seule maniere de penser et d aborder les concepts de la vie. c est tte notre instruction notre concept de vie qui est a remettre en cause, la pensée humaine est multipolaire ( je reprends la formule utilisée en politique )
avoir un doute sur le vih et le sida est deja un pas vers la guerrison

132.Posté par emma03 le 04/07/2009 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Moi,
résultats d'analyses ce matin : les t4 ont remontés assez fortement??? si j'avais écouté le médecin, le mois dernier j'étais bonne pour le traitement alors que là du coup, suis bien au dessus du seuil d'alerte. Putain !j'ai pas la charge virale mais c'est pas le plus important. Vais peut etre devenir assez critique moi aussi. Grosse bise

131.Posté par emma03 le 03/07/2009 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Moi
Je me retrouve un peu dans tes propos. je me dis aussi que je n'en suis pas arrivée là par hasard et que quelque part aussi c'est une prise de conscience, certes violente mais pour que je prenne davantage soin de moi dorénavant. Moi aussi j'essaie d avoir conscience de mes blessures profondes. Bien avant cette merde, j'ai fait des psychothérapies sans grand succés d'ailleurs. L'osthéopathie m'a beaucoup aidée en temps de dépression, la kinésio, j'ai fait aussi, acupuncture, homéo et tout le toutim. La médecine douce est trop lente pour moi qui préfère la rapidité et même ,je peux le dire, la violence en générale. Toutes mes relations avec les hommes ont été dures, un mec trop mou, ça m'intéresse pas. Je fréquente beaucoup de gens qui travaillent dans le spectacle , toujours attirée par le hors norme, et je suppose que toi aussi tu aimes ça.
Je vais pas te raconter ma vie sur ce site.Sache juste que tu es la seule connection, et des sites sur le sujet j'en ai parcouru pas mal, la seule avec qui je me sens à peu prés sur la même longueur. Si tu veux, tu me trouves sur face book et on s'échangera nos mails. Si ça te dis, tu me fais signe. Grosses biiii
z



130.Posté par Moi le 03/07/2009 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma chère Emma
Oui on dit de moi que je suis une battante. J'ai un caractère de cochon je le reconnais, mais je suis forte. Je ne suis pas invincible, je suis humaine aussi, les doutes prennent le dessus parfois, j'ai envie d'arrêter de me battre, mais cela ne dure que quelques instants. Il y a une part d'orgueil dans tout cela, car j'avoue qu'au fond de moi je veux leur montrer à tous ces dandis, je veux leur montrer comme ils avaient tort. C'est mon cheval de bataille. C'est ce qui me fait tenir, c'est mon esprit de contradiction et mon besoin de survie qui me font me lever chaque matin. Que ce soit cela, ou autre chose, la vie est un combat permanent, soit on se laisse embarquer et on suit le mouvement, soit on se bat à contre sens. C'est dur, oui très dur, mais c'est ce combat que j'ai choisi.
Effectivement je comprends que tu puisses baisser les bras, l'abandon par ton compagnon alors ça c'est pas cool, du tout, du tout.
J'ai énormément de chance dans la vie Emma, ooooh oui énormément de chance, et je le reconnais. J'ai un homme qui m'aime et qui est du même avis que moi concernant ce soit disant virus, surtout qu'il est mieux placé que quiqoncque pour savoir qu'aucun mode de contamination ne me concerne, j'ai une maman extraordinaire, qui a le même avis que nous sur le sujet, elle aussi ne comprend pas comment j'aurais pu être contaminée, et elle assume financièrement tout mes besoins, qui comme tu le dis sont chers et non remboursés.
Je suis un traitement homéopatique importé directement d'Allemagne, qui doit rebooster mon système immunitaire et améliorer tout ce qui est intestinal, reconstruire la flore, améliorer le transit, car en Allemagne ils pensent (et ont raison je pense) que tout se passe dans nos intestins.
Je suis suivie également par un kinésiologue, qui en plus est un ami, donc j'ai totale confiance en lui. Lui s'occupe de tout l'aspect psycologique. Il m'a fait comprendre pourquoi j'étais sortie positive aux tests, quelle part de moi avait besoin d'aide... (AIDS)Ceci est plus subtil, on y croit ou pas, mais il a découvert des blocages affectifs ignorés par mon conscient, enfouis dans l'inconscient. Il est tombé juste à chaque fois, et pratique ensuite ce que je nomme l'aide à la pensée positive. C'est une sorte de psycothérapie, améliorée par des manipulations légères au niveau musculaire et nerveux. Je vois donc la vie autrement, il me semble avoir compris pourquoi mon corps m'a lancé cette alerte. Encore une fois, cela ne me concerne que moi, les sceptiques n'y trouveraient rien de transcendant.
Enfin bref, tout cela pour te dire que cela doit être très dur pour toi, sans aide, sans amour. A ta place je dirais aussi immédiatement que je suis testée positive aux tests, parcequ'il le faut car la majorité des gens ont peur de ça, et que s'il le découvre malheureusement il a le droit de porter plainte, même si vous vous êtes protégés. C'est la France. Mais cela n'empêche pas que tu peux le dire avec d'autres mots, parler de tes doutes, de tes recherches, des parts d'ombre qui subsistent comme l'existence même d'un virus, de la dissidence... Tout ceci peut aider le "profane" à comprendre un peu, au moins à comprendre qu'en réalité (selon les orthodoxes) il n'y a qu'une chance sur 1000 que tu transmette quoi que ce soit à ton partenaire. Tout cela redonne confiance. Ce n'est pas facile c'est sûr, quel combat l'est ?
Saches en tout cas que si je peux t'aider, je suis là, si un jour tu as l'occasion de venir en Isère contacte moi, je te présenterai mon kinésiologue et t'obtiendrai une séance gratuite, pour que tu voies par toi même à quel point la réponse est en toi. Ce n'est pas mystique, je te jure, on dirait comme ça mais non, c'est à voir une fois dans sa vie.
Pour finir je te dirais seulement d'être forte, mais d'avoir confiance, car la vie ne te fais pas mener cette lutte pour rien, je pense qu'il y a une raison à tout.
Moi, j'ai compris.
Bon courage à toi, n'hésite pas à me contacter.
Bises,
Moi

129.Posté par emma03 le 03/07/2009 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chère Moi
au moins ça me fait du bien de lire tes commentaires . Suis d'accord avec beaucoup de choses notamment sur les bienfaits de la pensée positive pour les cancers. Alors c'est quoi ta médecine parallèle? celle qui n'est pas conventionnée coute généralement chère et pas remboursée. J'ai peu de moyens financiers et l'annonce de ma séropositivité a été un tel traumatisme que je peux comprendre que tout a chuté! en plus, je n'ai plus d'amoureux depuis tout ça et je pense que ça me ferait du bien d'être accompagnée affectivement. L'amour renforce les défenses immunitaires. Le problème est que j'annonce la couleur tout de suite dans mes rencontres et pour l'instant, ils sont tous partis à la course! alors dis moi un peu comment tu te fais aider? excuse moi, je pensais que tu étais sous tri thérapie, donc c'est trés fort de ta part tout ça, tu dois être une guerrière! grosses bisesss

128.Posté par Moi le 03/07/2009 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma chère Emma
Comme tu le dis si bien, respectons les choix et avis de chacun...
Je vais juste corriger une chose que tu as dite et sur laquelle je ne peux être d'accord car elle me concerne, ma charge virale n'est pas descendue grâce (si je puis dire) à la médication puisque je ne suis pas sous trithérapie... Je suis un parcours parallèle à la médecine officielle, dans lequel j'ai pris conscience de beaucoup de choses notemment que la guérison est dans nos têtes. Combien de cancers ont guéri ainsi, même la médecine orthodoxe ne le nie pas.
Bref, ce n'est que mon avis.
Quant au message que je souhaite faire passer et que tu dis ne pas comprendre, en bref c'est méfiez vous de ce que vous dit la médecine traditionnelle, elle n'a pas la science infuse, ni les dissidents d'ailleurs je l'accorde, mais pourquoi donner pleine confiance à des médecins plutot qu'à d'autres ? Pourquoi ceux qui nous démontrent qu'aucun virus n'a jamais été isolé (preuve en est rappelons le juste pour la mémoire collective, que les test HIV ne testent pas le virus mais des protéines dites "réactives" et c'est le seul test au monde qui ne teste pas la présence du virus en lui-même) auraient ils forcément raison ??
Chacun a droit à sa propre opinion, effectivement c'est un dialogue de sourds. Mais que ceux qui 'ont jamais eu de doutes, de méfiances, et qui viennent poster leurs messages ici me jettent la première pierre !
Moi je vais très bien, mes T4 sont au meme nombre tout à fait dans la normale depuis quasi un an, ma charge virale baisse sans arrêt, et je suis persuadée que ma force psychologique n'y est pas pour rien.
Ce n'est que mon avis je le répète. Je ne sombrerai jamais dans la psychose, c'est trop destructeur pour soi et pour les autres.
Je préfère adhérer à la théorie de l'espoir, qui pour moi est plus que cohérente.
Bon courage à toi Emma, et à vous tous, dans ce monde de fous....

127.Posté par rachidus le 03/07/2009 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est tellement gros que cela parait impossible et bien plus c est gros et plus ça passe!
certains vont trop loin ds la theorie du complot en argumentant sur des details mais l histoire ns demontre bien des fois que malgré la science les scientifiques avaient tords emprisonné ds le dogme et leur certitude du moment. je pourrais vs citer des examples je pense que vs les connaissez ! pendant 30 ans on a cherché un virus du cancer resultat : makash walou ! pire on a orienté ses recherches sur les retro-viraux dont le sida. il ne faut pas blamer votre medecin il n est qu un pion parmis tant d autres ignorant lui aussi, c est sur il est tres fort pr vous citer le nom des medicaments, les molecules et les proteines qu il a appris par coeur!
la realite est que si vs ne prennez pas conscience de la maniere dont a ete organise le systeme medicale vs ne pourrez pas admettre la realite pourtant evidente de cette manipualtion que qques personnes ont mise en place pr leur interet. l elite politique le sait aussi je suis tombé sur une phrase de Rocard parlant de la prevention, si elle etait mise en place rellement le PIB perderait 50 milliards a cause des pertes des resultats financiers de l industrie du medicament!
en ce moment regardez les infos sur le h1n1 renseignez vs sur le tamiflu
je vs rappelle que Montagnier a ete contesté suite a ces propos sur la possibilite de transmettre le virus du sida par l air. merci act up!
je dois reconnaitre qu avec le net il est difficile de voir le vrai du faux alors comme dit vince il ns reste l amour de l humanité, je rajouterais qu il faut rester naturel ! donnez le sein a votre enfant, manger des aliments naturels un mode de vie harmonieux en adequation avec la nature etc...
le reel progres a ete l amelioration de l hygiene, pourtant cela parait si simple !

126.Posté par emma03 le 02/07/2009 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh Vince
d'accord complet avec toi, en fait c'est le message que je veux faire passer. pourquoi un chercheur passerait son temps à nous faire croire que...intêret financier? ma cache walou! lui , il a pas envie de passer sa vie à brasser du vent et tout ça n'a aucun sens , de gagner de l'argent sur le dos qui? à part de la sécu? n'empêche on sera bien contents quand ils auront trouver le remède à cette merde de virus. Soignez vous, prenez conscience et tachez d'être heureux et prenez soin des personnes que vous aimez..avec ou sans cette merde de virus d'ailleurs

125.Posté par vince le 02/07/2009 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour a tous,

mon commentaire ne fera certainement pas avancer les choses, de toutes facons, avec ce genre de sujet c'est souvent le dialogue de sourds...

J'ai longtemps été "parano du sida", j'ai adhéré un moment aux théories dissidentes, mais je me rend compte qu'elles vont trop loin. Pour moi, la vérité est au milieu (pour bien des choses d'ailleurs...)
Oui, le sida est une maladie virale et transmissible. Oui également, les co-facteurs comme le stress oxydatif ont leur importance dans le developpement de la maladie.
S'il vous plait, pas la peine de me ré-exposer tous vos arguments (ou ceux que vous vous contentez de citer), je les connait. Avec de la conviction, de la rhétorique, (et parfois de la mauvaise foi), tout argument est démontable, dans un sens comme dans l'autre.

Sérieusement, vous pensez vraiment qu'il n'y a qu'une poignée de gens "gentils" et bien intentionnés, et que le reste du monde est odieux et méchant ? Vous pensez vraiment que tous les medecins et chercheurs qui travaillent sur le sida depuis bientot 30 ans sont, soit "tous dans le coup", soit tous trop con pour se rendre compte qu'ils travaillent dans le vide ?
On serait capable d'extraire n'importe quel gène de n'importe que organisme vivant et de l'analyser en profondeur, et on ne serait pas capable de différencier le génome du vih avec des gènes de salami...?

Je sens que je ne vais pas me faire que des amis en postant ce commentaire, je conclurai avec une petit message tout a fait personnel, qui n'a qu'un seul but, encourager ceux qui sont infectés par cette saloperie : écoutez les dissidents avec modération, uniquement en ce qui concerne le stress oxydatif en temps que co-facteur, et donc, le mode de vie ,l'alimentation, etc... Mais ecoutez aussi votre médecin et arretez de croire qu'il n'est qu'un pantin idiot et qu'il ne pense qu'a vous vendre un traitement...

Prenez soin de vous ! (que vous soyez malade ou pas d'ailleurs...)

Vince



124.Posté par VIRGILE le 02/07/2009 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir à tous - Forum riche !

Effectivement, il faut trier les infos. mais sur quels critères puisque nous sommes dans l'Ere et le siècle de l'intox. pour le "consommer toujours plus". Beaucoup de manips., beaucoup d'impostures, beaucoup de milliards en jeu et surtout, beaucoup de souffrance humaine.

La maladie (générique) existe bien. Les démons aussi, ceux de nos peurs et de nos emprises ! Je ne peux m'empêcher de penser à cette histoire de Job dans la Bible où ce pauvre homme, pétrit de piété, fut foudroyé à se tordre de douleur, par un ulcère malin et avec tout son "monde" qui s'écroulait (morts de ses enfants, sa femme maudissant Dieu, mort de son bétail, etc.). Cela venait du diable avec la "permission" de Dieu afin de l'éprouver.
A l'époque, il n'y avait pas de tri-thérapie et c'est finalement Dieu qui l'a guérit et redonné tout ce qu'il avait perdu et bien plus.

Formé, je me soigne par la naturopathie mais il y a des limites car je sais que Dieu reste souverain. Et il est vrai que je frémis dès que je mets les pieds dans un hôpital (maladie nosocomiales, etc.). Ma femme a eu le cancer du sein. Elle a morflée grave, amputation, chimio, etc. Elle s'en est tirée mais l'âme était brisée. Il faut beaucoup d'Amour pour "remonter".

Que dire. En tout cas, au-delà de ces effroyables impostures des trusts phamaco-financiers, impitoyables, nous ne pouvons qu'être solidaire avec cette multitude d'âmes humaines qui souffrent et qui a besoin de nos soutiens et prières, ça ne coûte rien même si les croyants passent pour des "ringards", j'ai vu des petits miracles (ne serais-ce pour ma vie).
Certains parlent de complot. Ce mot est galvaudé mais c'est une réalité. Il y a bien un "état d'esprit" qui lie des intérêts planétaires égoïstes, fanfarons, hautains et qui méprise l'humanité dans son essence fraternelle et solidaire.

J'exècre autant la droite que la gauche qui ne sont que des produits récents pour se faire se tuer les gens. L'humain est infiniment plus digne et plus noble que tous ces intérêts politico-financiers et il a su traverser bien des millénaires au-delà du froid, de la famine, des guerres et autres calamités. Ce c'est du pur et divin miracle.

Et dans tous les cas, effectivement, c'est bien l'ignorance et l'incrédulité qui nous tuent, racines de tous les maux. La peur vient de notre séparation d'avec l'Amour de la Vérité.


123.Posté par emma03 le 02/07/2009 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chère Moi,
En fait, ça fait des mois que j'étais pas allée sur ce site. Rappelle toi mon histoire : un mec contaminé qui plombe minimum 6 personnes dans ma petite ville...etc...6 nanas complètement différentes psychologiquement...donc rien à voir avec nos peurs intérieures. J'ai lu tes messages pour telles et telles personnes...en fait je ne comprends pas vraiment le message que tu veux faire passer. Et par contre je me permets d'intervenir sur un discours que tu as eu sur ta charge virale et donc te transmets mes investigations parisiennes et hyper spécialisées : que tu deviennes en charge virale indétectable est le but du traitement. Pour autant, le virus reste présent dans les ganglions mais tu deviens peu contaminante. Mais il reste un risque. minimum mais bon, chacun sa conscience... le fait d'être traité permet de ne pas développer la maladie, puisqu'on la développe quand on ne sait pas que l'on est séro+ et que donc on est pas traité. Pour faire court, j'ai dorénavant dans mon entourage des personnes séro+ traitées depuis plus de 20 ans et qui sont vivantes plus que jamais et qui vont parfaitement bien avec leurs traitements. Tu m'avoueras, tout ce qu'on veut c'est rester vivant jusqu'à minimum 100 ans et pas se faire baiser par une petite bête invisible à l'oeil nu, encore à cause d'un frelon, j'accepte??!! pas plus mais moins discutable. J'ai toujours pas de traitement mais c'est en discussion car ma charge virale est très faible mais mes défenses immunitaires ont sérieusement chutées. J e suis très fatiguée et ça c'est pas mon habitude donc ...Pourtant, je mange, je dors, me dope à la Quintonine et vitamine C...A Paris on me dit que le traitement peut attendre, en province, ils ouvrent le parapluie et me conseille de démarrer assez vite un traitement. Pas facile non plus de s'y retrouver...Quoiqu'il en soit, j'ai pas envie de claquer tout de suite, j'ai pas le temps et plein de trucs à faire et suis mère de famille. Je respecte entièrement les points de vue de chacun et j'aime la terre entière. Tout ce que je veux dire c'est comme disait Pierre Desproges :" Vivons heureux en attendant la mort"
Soyez donc heureux tous et toutes, si vous vous l'autorisez bien sûr...ce qui relève d'un autre débat que je ne peux soutenir puisque c'est pas mon boulot. RESPECT, AMOUR DE SOI ET DES AUTRES

122.Posté par emma03 le 02/07/2009 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Moi,
Ma chère Moi à qui j'ai adressé mes premières angoisses comme faisant partie du club des infectés!tu te souviens de moi vers janvier 2008. Si tu le souhaite je te donne de mes nouvelles, ma façon de voir les choses et mes investigations. Fais moi signe...

121.Posté par Moi le 02/07/2009 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jacky

Quel plaisir de te lire, combien êtes vous dans le milieu scientifique à vouloir vous pencher sur le virus fantôme du siècle... Mais à combien de scientifiques, biologistes et autres laborantins a-t-on mit des bâtons dans les roues pour que ces recherches n'avancent pas trop !! Il faudrait qu'un mécène millionaire accepte un jour de consacrer son argent (et il en faut hélas) à cette unique recherche.
Bine du courage à toi Jacky, peut être es-tu celui qui ouvrira les yeux au monde sur cette gigantesque supercherie qui profite aux industries pharmaceutiques.

Bon courage dans ce monde de fous.
Moi.

120.Posté par Masque le 01/07/2009 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(erratum : il semble que le numéro de mon commentaire "103" ait changé après que j'ai posté. Je faisais référence à un commentaire dont je suis l'auteur, environ 15 avant celui-ci)

1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires